Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Autour de l'auto - 08/01/2020

Fuite de Carlos Ghosn : ce que l'on sait

(AFP) - Deux comparses avec deux gros caissons, des ramifications à Dubaï et un mandat d'arrêt japonais contre sa femme : le point sur la situation de Carlos Ghosn, à la veille de sa conférence de presse au Liban où il a fui.

Des images de vidéosurveillance ont révélé qu'il avait quitté seul le 29 décembre en début d'après-midi sa résidence tokyoïte, où il était assigné dans l'attente de son procès depuis sa libération sous caution fin avril 2019. S'il lui était interdit de quitter le pays, il avait le droit de s'y déplacer librement dans une limite de 72 heures.
Il aurait ensuite retrouvé deux complices présumés dans un hôtel de la capitale. Selon le Wall Street Journal, il s'agirait de Michael Taylor et de George-Antoine Zayek, deux agents de sécurité privés, arrivés le matin même à l'aéroport international du Kansai (ouest) à bord d'un jet privé en provenance de Dubaï, avec deux gros caissons, selon la chaîne de télévision publique japonaise NHK.
Tous les trois ont ensuite pris le train à grande vitesse japonais, le Shinkansen, pour effectuer le trajet Tokyo-Osaka. De là, ils ont rejoint un hôtel près de l'aéroport du Kansai, où les deux complices présumés avaient laissé leurs caissons, toujours selon la NHK.
Quand ils ont quitté cet hôtel avec ces deux gros bagages vers 22H30 pour rejoindre l'aéroport, Carlos Ghosn n'était plus visible à leurs côtés.

Faille japonaise et quatrième passeport
Caché dans un des deux caissons sur roulettes, percé de trous discrets pour lui permettre de respirer, l'ancien magnat automobile aurait ainsi échappé aux inspections à l'aéroport, selon les médias.
Car le contrôle aux rayons X des bagages n'était jusqu'à présent pas obligatoire au Japon pour les jets privés. Le gouvernement japonais a corrigé lundi cette faille, a annoncé mardi la ministre de la Justice Masako Mori.
Carlos Ghosn et ses deux complices ayant changé de jet privé à Istanbul au matin du 30 décembre, une enquête a également été ouverte en Turquie. Les autorités locales y ont arrêté cinq personnes après sept interpellations, dont celles de pilotes.
La compagnie turque MNG Jet, qui a porté plainte, a précisé que deux jets privés avaient été loués en décembre à deux clients, mais que le nom de C. Ghosn n'apparaissait nulle part. Les locations auraient été payées par une compagnie de Dubaï, Al-Nitaq Al-Akhdhar General Trading, ont indiqué mardi plusieurs médias.
Les trois passeports de C. Ghosn (un français, un libanais et un brésilien) étaient conservés par ses avocats japonais, pour limiter les risques de fuite.
Toutefois une autorisation exceptionnelle du tribunal lui permettait de conserver comme papier d'identité un deuxième passeport français sur lui dans un étui fermé par un code secret, connu de ses seuls avocats.
Il est finalement entré "légalement" au Liban, avec un passeport français et une carte d'identité libanaise, selon une source à la présidence libanaise.

Mandats d'arrêts
Le Liban a reçu début janvier une demande d'arrestation d'Interpol pour le magnat déchu de l'automobile. Cependant le Liban n'a pas d'accord d'extradition avec le Japon et n'extrade pas ses ressortissants nationaux, tout comme la France. Carlos Ghosn a donc très peu de risque d'être renvoyé au Japon s'il demeure au Liban.
Le magnat déchu de l'automobile fait l'objet de quatre inculpations au Japon : deux pour des revenus différés non déclarés aux autorités boursières par Nissan, et deux autres pour abus de confiance aggravé.
Le constructeur automobile nippon a déclaré mardi qu'il allait continuer à coopérer avec la justice.
Cependant il n'est pas possible de juger quelqu'un par contumace au Japon, a précisé mardi à l'AFP le ministère nippon de la Justice. Un procès est néanmoins possible visant Nissan et l'ancien bras de Carlos Ghosn, Greg Kelly, poursuivis aux côtés de Carlos Ghosn dans le volet des paiements différés.
Carlos Ghosn a soldé par un accord à l'amiable des risques de poursuites aux Etats-Unis, mais il est aussi visé par des enquêtes en France, sur des soupçons d'"abus de bien sociaux" ainsi que des faits de "corruption".
Des avocats au Liban ont par ailleurs demandé au parquet général d'entamer des poursuites contre lui pour un déplacement en Israël en 2008, pays voisin où les ressortissants libanais n'ont pas le droit de se rendre.
La justice japonaise a également émis mardi un mandat d'arrêt contre sa femme, Carole Ghosn, soupçonnée de faux témoignage quand elle avait été interrogée en avril dernier sur les accusations au Japon pesant contre son mari. Une annonce "pathétique", a réagi une porte-parole du couple Ghosn auprès de l'AFP.
AFP

Partagez cet article :

Réactions

Ce qui serait intéressant c'est ce que l'on ne sait pas et que nous allons peut-être savoir à 14H…
;0)
Lucos de Beuliou el Tipi, Le mercredi 08 janvier 2020

Pour ma part je n’attends pas grand chose ,la première conférence à Tokyo était creuse,par contre des éclaboussures va y avoir.
La cote de Zayek etTaylor va exploser à l’agence tous risques
alain boise, Le mercredi 08 janvier 2020

Ce serait bien "étonnant" que la conférence de presse fasse totalement pschitt ? … Au minimum, ce sera "Au théâtre ce soir" …

Au rayon "agence tous risques" … Carlos avec sa malle audio de transport, une manière de Looping ?
;0)
ADEAIRIX, Le mercredi 08 janvier 2020

L'histoire du passeport dans une ceinture (de chasteté) dont l'ouverture par un code connu des avocats seulement ne tient pas la route. En effet si Carlos Ghosn devait prouver son identité lors de ses déplacements autorisés au Japon, il aurait bien fallu qu'il exhibe ce passeport pour le montrer aux poulets japonais. Sans connaître le code d'ouverture, comment devait-il procéder ?
Signé : cher lock olmesse
Bruno HAAS, Le mercredi 08 janvier 2020

La Police devait dans ce cas contacter les avocats de Carlos qui leur donnaient le code d'ouverture.
Je suis d'accord sur un point, ceci est complètement tordu.
Lucos de Beuliou el Tipi, Le mercredi 08 janvier 2020

Tout est tordu...des avocats qui propose aux procureurs un telle solution...le Japon a bien une justice manga !!!
Conclusion c'est bien la société du spectacle...mais les yeux bridés !!
D'où la myopie de beaucoup !
Jo Duchene, Le mercredi 08 janvier 2020

Surtout une justice faite pour une éducation japonaise.
;0)
Lucos de Beuliou el Tipi, Le mercredi 08 janvier 2020

Piqué ce matin:
"Pour Carlos c'est une évasion non fiscale" !
Jo Duchene, Le mercredi 08 janvier 2020

Je viens de regarder la première heure de Carlos, c'était assez grandiose et étonnant comme exercice.
L'empire contre-attaque à l'appui de documents et de noms.
Nissan et le gouvernement japonais mis en cause et l'alliance est morte…
J'y retourne..
;0)
Lucos de Beuliou el Tipi, Le mercredi 08 janvier 2020

Après la première partie de la conférence de C.Goshn, celui-ci a fait ce que j’avais prédit...il a balancé à fond la justice japonaise...et le pire pour eux n'est pas de balancer mais de montrer les contrats avec les noms des japonais dessus et de ceux qui ont signé....et ceci est mortel !
Il balancé aussi la France et les fameuses actions qui donnent droit à double vote !
Ceci est peu compréhensible de la finance international, pas habitué à ce genre d’entourloupe! Ceci balancé dans une conférence international vu par beaucoup de pays...fait tâche !
La justice japonaise...a eu la "faiblesse" (ce n'est pas la Chine) de lui donner (surement à travers ses avocats) beaucoup de documents (qui se révèlent compromettants pour Nissan car beaucoup de signatures de japonais dedans) et que Carlos montre aujourd'hui au Liban...et qu'il va s'empresser de donner copie à qui le veut !!
Il reste a ceux qui n'ont pas vu cette conférence à la revoir en streaming par exemple sur France Info TV.
Comme disait Chirac...quand vous mettez de la merde prés d'un ventilateur...il y a des chances que vous soyez tous éclaboussés !
Jo Duchene, Le mercredi 08 janvier 2020

… Carlos GHOSN … Le meilleur avocat de lui même !
La présentation est bien travaillée … Les missiles sont bien ordonnancés … Notamment sur la prétendue absence de "contrôle interne"...
Dans le rôle de la vierge offensée en mondovision, c'est parfait …
Ils l'ont bien cherché … Y connaissent pas … Carlos !
Du très bon "Au théâtre ce soir"
Y va y avoir une drôle d'ambiance dans plusieurs coursives japonaises (et françaises, Tonton pourquoi tu tousses)…
Cà n'est pas dans leur culture et j'ai même l'impression que l'ex prévenu n'est pas sur ce registre … Mais une transaction serait préférable car cette histoire va coller au pied tel le sparadrap du Capitaine Haddock … Ces "gens" sont en train de dépenser des milliards de yens pour l'organisation des JO d'été et vont se "payer gratuitement" une campagne de presse négative …
Bravo les gars … !

Désormais et jusqu'à nouvel ordre, c'est avantage Carlos GHOSN …
;0)

PS : j'ai aimé sa référence à "Mission(s) Impossible(s)" … Ceux qui me lisent comprendront ...
ADEAIRIX, Le mercredi 08 janvier 2020

Première éclaboussure du ventilo qui atteint Renault.
Carlos déclare clairement qu'il n'a jamais demandé sa démission et qu'on l'a démissionné, il parle clairement de forfaiture !
Il demande dit qu'on lise publiquement la lettre qu'il a envoyé de prison chez Renault ....ce qui suppose qu'il ira (en justice pour réclamer ses droits (sic) et au fait aussi aux Prudhommes pour réclamer sa retraite !
Pas besoin de gastro pour que certains dans l'avenir chez Renault...soit avec le pantalon à la main !!!
Jo Duchene, Le mercredi 08 janvier 2020

Le ventilo c'était pas Pasqua ?
Comment vont les actions des membres de l'alliance qui est morte ?
;0)
Lucos de Beuliou el Tipi, Le mercredi 08 janvier 2020

En effet il se peut que ce soit Pasqua !!
Au fait...et pourquoi pas parler des "emmerdements qui volent en escadrille "?
Demander aux japonais de racheter les 45% de Renault dans Nissan ....cela va être problématique....le contraire serai plus gênant (cela ferait baisser indirectement les futurs points de retraite, peut-être morts nés) .
Jo Duchene, Le mercredi 08 janvier 2020

... Après L'OTAN ... maintenant l'Alliance ? ... Quelle saison !
;0)







ADEAIRIX , Le mercredi 08 janvier 2020

Oui Adeairix, après l'OTAN, La Sainte Alliance a dorénavant un électro-encéphalogramme plat.
Pour ceux qui aiment les volumes, elle aura été N°1 mondial.......... une seule année.

J'ai évidemment regardé le grand Carlos pendant sa conférence de presse et je l'ai trouvé plutôt bon (si, si), sauf sur Versailles où ça sonnait faux de chez faux. Ca puait grave l'ABS.

Là où il a été excellent, c'est en faisant pleurer les journalistes japonais : Fukushima, the only one foreigner to come in Japan ; I love Japan, my children too... trop fort.

Une déception : il n'a pas chargé le ministre de l'Economie de l'époque Hollande, un certain Emmanuel.

Mais on n'a pas appris grand chose in fine.
Bruno HAAS, Le mercredi 08 janvier 2020

... Mais Il ne fallait espérer beaucoup plus cher Bruno ?
Voir mes remarques sur "Au Théâtre ce soir" ... Et oui il a ménagé les pouvoirs publics français, ce qui semble avisé "politiquement" ... C'était son jeu !

Cependant à l'origine de ses "misères"... l'affaire des droits de vote double a été rappelée (pour Manu) et il a contesté la validité de sa démission de Renault, les conclusions d'audits non "clôturés et les gens qui invoquaient en France la "présomption d'innocence" mais se livraient à des "chansons de gestes contraires" (pour LE MAIRE ..)

Il s'est comporté aussi en patron pas très "déchu" vis à vis de Renault avec un discours très "corporate" ... Un peu plus et il envoyait l'analyse comparée de sa gestion ...

Ghosn n'en devient pas une "blanche colombe" pour autant en dépit des slides projetés dont évidemment la plupart des gens sont bien en mal d'apprécier la validité ... N'empêche !

Reste un "show" d'une personnalité extrêmement pugnace, jouant sur l'émotion (le Japon aimé, le "job manqué à la GM"), ce qui de sa part est assez inattendu ... Rappelez vous ... Foule sentimentale ...
Bel exercice audiovisuel !

Peut-être me Trumpe je ? .... Jusqu'à Trump qui a retardé le début de son allocution ... Pas sûr que ce soit un hasard, mais bon !
;0)
ADEAIRIX , Le mercredi 08 janvier 2020



Vous devez être identifié pour déposer une réaction.
Identification
E-Mail*
Mot de passe*
270 groupes référencés dans l'Annuaire des groupes de distribution
Style and Design devient actionnaire majoritaire de Sedepa



Copyright © 2020 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017