Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 20/10/2006

Inauguration officielle de l’usine PSA de Trnava en Slovaquie

Jeudi 19 octobre, PSA Peugeot Citroën inaugurait officiellement l’usine de Trnava en Slovaquie en présence des responsables politiques du pays et des autorités locales. Démarrée depuis juin 2006, la production de la 206 y est actuellement de 450 unités par jour et atteindra 800 en rythme de croisière en 2007.

"Pari tenu", c’est ainsi que Jean-Martin Folz, président de PSA Peugeot Citroën, a débuté son discours lors de l’inauguration officielle de l’usine de Trnava (à 45 km de Bratislava) en Slovaquie. Après avoir arrêté le choix de ce site en janvier 2003, le constructeur aura respecté le timing initial prévoyant un délai de 3 ans entre la pose de la première pierre (juin 2003) et l’entrée en activité de l’usine.
Construit ex-nihilo, ce site de production aura nécessité un investissement de 700 millions d’euros (construction, outillage, recrutement, formation) pour lequel le constructeur a bénéficié de subventions de l’Etat slovaque à hauteur de 15% (105 millions d’euros), soit le maximum autorisé par Bruxelles.
Alain Baldeyrou, directeur de l'usine de Trnava en Slovaquie"Comme prévu la phase de pré-série a démarré en janvier 2006, et nous avons eu l’accord interne de montée en cadence en avril/juin 2006", explique Alain Baldeyrou, directeur de l’usine de Trnava aux commandes du projet depuis l’origine. En juin, une première équipe était en place pour les premières productions série complétée depuis par une deuxième équipe (3 300 personnes au total travailleront sur ce site).
Calibrée pour faire "55 voitures par heure", ce qui, explique Jean-Martin Folz, est "le standard pour une grande usine du groupe", celle-ci devrait produire en rythme de croisière 800 voitures par jour en 2 équipes à partir du 2e trimestre 2007.
 
Un cap nouveau dans l’outil de production du groupe
Usine de production PSA Peugeot Citroën en Slovaquie"Trnava est la première usine du groupe fondée sur les grands principes du système de fabrication PSA établis en 2001", relève Jean-Martin Folz, elle en applique "la totalité des règles et des meilleures pratiques".
Celle théorie repose sur 4 grands principes : zéro défaut, fonctionnement nominal, juste nécessaire, personnel compétent et motivé. En découle concrètement, notamment, un autocontrôle avec possibilité d’arrêt de chaîne par les opérateurs, une logistique qui consiste à amener les pièces directement sur le poste de travail "dans les mains de l’opérateur", des "bords de lignes optimisés, ordonnés et avec très peu de stock" et donc une logistique d’approvisionnement en "petits colis".
Résultat : "une qualité d’un excellent niveau pour une voiture nouvelle dans une usine nouvelle avec des opérateurs qui ne faisaient pas de voiture avant", résume Jean-Martin Folz.
La qualité c’est également, outre 13 postes de contrôle au cours de la fabrication, la mise en place pour la première fois "d'opérations de contrôles qualité visuels" en fin de chaîne, explique Roland Vardanega directeur  de la direction industrielle et des fabrications. Entre 15 et 20 mn par voiture ce qui permet d’identifier immédiatement d’éventuels défauts et de remonter l’information pour correction immédiate dans le cadre d’un process de "progrès continu", insiste le directeur des fabrications. Avec cette usine le groupe, dit-il, "passe un cap".
En 2006, ce sont près de 50 000 voitures qui devraient être fabriquées pour atteindre 200 000 unités en 2007, pour une capacité théorique de 300 000 unités en trois équipes.
 
Un deuxième modèle en 2009
Chaine de production de la 206 en SlovaquieAvec celles de Poissy et Madrid, ce sont donc trois usines qui produiront la 207, les véhicules produits à Trnava étant destinés aux marchés d’Europe centrale, et sans doute également l’Allemagne et l’Italie. A terme, un deuxième véhicule (marque et modèle non communiqués) construit sur la plate-forme 1 du groupe sera introduit en 2009 sur le site de Trnava. Initialement, le groupe avait prévu un investissement complémentaire pour l’extension de l’usine d’un "demi-module de production" soit 150 000 unités. Un projet dont le groupe n’a plus besoin "compte tenu des progrès fait pour intégrer deux véhicules différents sur la même ligne", a dit Jean-Martin Folz. La baisse actuelle des volumes de ventes en Europe n’y étant sans doute pas étrangères non plus.
Sur les 8 premiers mois le groupe a vu ses ventes chuter de 10,2% (à 98 150 unités VP et VUL) sur six pays d’Europe centrale (Croatie, Hongrie, Pologne, République tchèque, Slovaquie, Slovénie) dont les marchés sont sur cette période orientés à la baisse (-8,9% à 874 700 unités).
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017