Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 05/10/2018

Italie : Fiat perd 5 points de parts de marché en septembre

En septembre, le marché automobile italien s'effrondre de 25,4%, à 124 976 immatriculations. Fiat enregistre sur son marché un retrait de 43,2% et perd 5 points de parts de marché ce mois-ci.

Dopé par l’effet WLTP en juillet (4,4%) et en août (9,5%), le marché automobile en Italie enregistre une baisse de 25,4%, à 124 976 immatriculations, ce qui représente 42 490 unités de moins comparé à septembre 2017. Au cours des 9 premiers mois, les immatriculations ont faiblement ralenti de 2,8%, avec 1,491 million d’unités.

Le Diesel perd 10 points de parts de marché
Sur un marché en baisse de 25,4% en septembre, les versions Diesel reculent de 38,3% et cèdent 10 points de parts de marché. En repli de 6,3%, les modèles essence totalise 48 769 immatriculations, et atteint 37,7% de parts de marché, soit un gain de 8 points par rapport à septembre 2017. Les versions Hybride sont en hausse de 30,1% (à 7 407 unités et gagnent 2,5 points de mieux). Avec un volume de 489 unités, les véhicules électriques affichent un bond de 168,7% en septembre.

Baisse de 43,2% pour Fiat et 63% pour Alfa Romeo
Avec 28 136 immatriculations, le groupe FCA affiche un repli de 40,3% et perd 5 points de parts de marché en septembre. Cette contreperformance est imputable à Fiat et à Alfa Romeo, dont les immatriculations sont en très fort recul de respectivement 43,2% (18 724 unités) et de 63% (1 605 véhicules) ce mois-ci. Représentant 40% du volume du groupe, Fiat voit sa part de marché diminuée de 5 points en septembre. Depuis le début de l’année, la marque est en retrait de 20,3% (à 259 954 unités) et perd 4 points de parts de marché. Avec 2 270 unités de plus qu’en 2017, Alfa Romeo s’octroie une progression de 6,5% et atteint 2,5 points de parts de marché à fin septembre.
Seule Jeep parvient à limiter la casse dans le groupe FCA ce mois-ci, avec une baisse moins importante à la moyenne du marché de 14,7% avec 4 442 unités, et atteint 3,5% de parts de marché. Au cumul, cette dernière totalise 65 391 immatriculations, soit une hausse de 86,5% et gagne 2 points de parts de marché.

Volkswagen et Renault affichent les plus fortes baisses du top 10
Alors que certains constructeurs minimisent leurs pertes de volume sur le marché italien ce mois-ci après l’effet WLTP des deux derniers mois, Volkswagen et Renault sont les plus touchés parmi les 10 premières marques du top 10 du mois. Avec 9 713 immatriculations, Volkswagen affiche un ralentissement de 29,7% en septembre. Au cumul, la marque s’octroie une progression de 12,2%, à 125 623 immatriculations. Renault voit ses ventes s’éroder de 48,6%, à 5 656 unités et perd 2 points de parts de marché ce mois-ci. Depuis le début de l’année, ses immatriculations sont en très léger recul de 2%, à 100 573 unités.

Concernant, les autres marques françaises Peugeot et Citroën, leurs volumes ont chuté de respectivement de 6,4% (à 7 866 unités) et 15,5% (avec 5 103 véhicules) ce mois-ci. A fin septembre, les immatriculations de Peugeot sont en progression de 5%, avec 83 551 unités et celles de Citroën sont en hausse de 8,3%, à 65 410 véhicules. 

Si certains constructeurs accusent des baisses en septembre, ce n’est pas le cas de : Toyota (+5,2%, à 7 350 unités), de Kia (+11,2, à 3 755 modèles) et Volvo (+38,9%, à 1 921 véhicules). 
Farida Sacha

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en Italie septembre 2018 (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Partagez cet article :

Réactions

Aucun commentaire déposé, soyez le premier à en déposer un.

articles connexes

Organigrammes des constructeurs : Pour savoir "qui fait quoi ?"
Yamaha relance une activité de location courte durée en s’appuyant sur Ucar



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017