Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Autour de l'auto - 16/04/2018

L’ACF récompense deux start-up originales et prometteuses, Wheeliz et Scortex

Dans deux genres totalement différents, Wheeliz et Scortex, ont séduit le jury de la première édition de ces prix ACF par la qualité de leur proposition et la solidité de leur business model.

Pour sa première édition, cette opération Grand Prix des start-up automobiles était une réussite tant dans le forme que sur le fond. Six start-up choisies parmi 74 candidatures se sont affrontées en final devant un parterre de personnalités automobile. Réparties en deux catégories, trois concourraient pour le Grand Prix ACF de la start-up Automobile 2018; trois autres pour le Prix Pionnier ACF 2018. Dans la catégorie Grand Prix, Scortex qui propose l’automatisation des contrôles qualité de haute complexité grâce à l'intelligence artificielle l’a emporté sur Clem’ (une plateforme d’écomobilité partagée à destination des entreprises et des collectivités locales) et Nanomade (nanocapteurs permettant de rendre sensible n’importe quelle surface au toucher et à la pression).

Dans la catégorie Prix Pionnier ACF, Wheeliz, un service de location de voitures aménagées entre particuliers, l’a emporté sur ChargeMap (carte collaborative de bornes de recharge pour véhicules électriques et son badge d'accès multi-réseaux) et Toucango (by Innov+, le boitier anti-somnolence et inattention au volant).
Il y avait là, six propositions de très hautes tenues, toutes présentées brillement par des entrepreneurs enthousiastes. L’ACF (qui, rappelons-le, a toujours des statuts d’un autre temps qui interdisent aux femmes d’en être membres) renouait là avec une partie de l’esprit pionnier de ses origines. Les projets présentés étaient tous de belles illustrations du potentiel d’innovation de l’automobile.

Impact sociétal immédiat de Wheeliz
De tous ces projets, Wheeliz est celui qui aura certainement eu le plus d’impact à la fois sur le public et le jury. Portée par Charlotte de Vilmorin, Wheeliz est un service d’autopartage de véhicules transformés pour la conduite par des personnes handicapées. Elle-même en fauteuil roulant, Charlotte de Vilmorin a expliqué qu’il s’agissait par exemple de répondre au problème "des derniers kilomètres à l’arrivée d’un avion ou d’un train". Une situation qu’elle a vécue et qui lui a donné l’idée de cette start-up. "Il y a forcément quelqu’un en fauteuil où je vais", s’est-elle dit.
Premier (et même unique au monde) réseau de partage de véhicules aménagés, Wheeliz compte aujourd’hui 800 véhicules inscrits sur la plateforme sur un parc français de 100 000 voitures aménagées chez les particuliers. La population concernée c’est : 400 000 personnes en fauteuil et situation de handicap en France et 1,2 million de personnes âgées qui ont besoin de véhicules aménagés.
"Tout fonctionne grâce à une communauté solidaire avec des personnes qui sont prêtes à partager leur voiture même si elle leur a coûté cher, entre 30 000€ et jusqu’à 100 000€", explique-t-elle. "Les locataires sont reconnaissant aux propriétaires de leur permettre d’utiliser leur véhicule et nous avons une sinistralité quasi nulle", a dit la dirigeante. Son business model est identique à celui de la location entre particuliers avec une commission de 30% sur un coût de location à partir de 50€/jour.
L’entreprise compte une équipe de 10 personnes avec une priorité sur le recrutement des utilisateurs et des voitures. Elle vise également l’internationalisation pour laquelle elle prépare une levée de fonds de 2 millions d’euros.
Le vainqueur du Grand-Prix, Scortex, était le seul des projets présentés qui s’adressait à l’industrie avec une ambition de "gérer la qualité industrielle en temps réels par l’automatisation de l’inspection visuelle". L’offre de Scortex repose sur le "deep learning" (apprentissage profond) et l’intelligence artificielle pour les contrôles qualité de haute complexité. Une application évidente dans l’industrie automobile qui est l’un des débouchés principaux de l’entreprise.
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions

A quand un prix spécial à la Région Bretagne pour sa politique de covoiturage et le développement d'aires de stationnement,pionnaire dans les années 90 c'est un succès que la France et l'Europe nous envie(jaloux va)
alain boise, Le lundi 16 avril 2018

Pionnier pionnière je copierais 100 fois je relis avant d'appuyer sur le bouton
alain boise, Le lundi 16 avril 2018

Wave n'a pas encore lancé le boycott ?
;0)
Lucos, Le lundi 16 avril 2018



Plus de 250 groupes référencés dans l'édition 2018 de l'Annuaire des groupes de distribution automobile
Quelle parenthèse le remplacement de Mathias Müller par Herbert Diess referme-t-il ?



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017