Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d'autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d'actualité d'autoactu.com
envoyer par email
Constructeurs - 15/12/2015

L’Allemagne impose aux constructeurs de communiquer leurs logiciels moteur

Parmi un "paquet de mesures" visant à mieux contrôler les constructeurs, l’Allemagne va notamment leur imposer de communiquer aux autorités tous les logiciels équipant les moteurs de leurs voitures, a annoncé dans un communiqué le ministre allemand des transports, Alexander Dobrindt. 

Suite au scandale Volkswagen, l’Allemagne a décidé de renforcer le contrôle des constructeurs.  Le ministre des transports allemand a annoncé dans un communiqué que les constructeurs devront désormais fournir au KBA, l’office fédéral allemand du transport routier, la liste des logiciels équipant leurs moteurs et leur méthode de mesures des émissions. L’objectif est de vérifier comment les constructeurs gèrent la maîtrise de leurs émissions. Cette nouvelle obligation fera partie "d’un paquet de mesures complet", a indiqué Alexander Dobrindt, sans donner plus de détails pour le moment.
Le ministre confirmait une information publiée par le quotidien allemand Bild. Or, selon le journal, le gouvernement prévoit également d’obliger les constructeurs à changer régulièrement les employés chargés de mesurer les émissions de polluants de leurs moteurs.
Emilie Binois 

Partagez cet article :

Réactions

2 remarques:
- ce n'est pas très "corporate Europe" tout ça
- est-ce la fin du chip tuning ?
Cesar THEODORE, Le mardi 15 décembre 2015

Je vois mal les constructeurs confier à un organisme quel qu'il soit ses logiciels de contrôle moteur, à savoir tout son savoir faire en terme de gestion de la combustion.
Ensuite ce que ne dit pas l'article est si cela ne concerne que les constructeurs Allemands ou alors l'ensemble des constructeurs voulant immatriculer en Allemagne. Dans ce dernier cas, cela serait effectivement contraire au principe de libre échange des produits Européens.
Dernière remarque sur le fait que l'état Allemand puisse demander aux constructeurs (toutes des sociétés privées) de changer les employés...
En quoi l'état peut-il s’immiscer dans la gestion des ressources humaines ? Et si jamais il le pouvait, il ferait mieux de casser les petits groupes d'amis et autres bandes qui trustent les différents conseils d’administration des entreprises allemandes qui conduit à ce genre de petits arrangements entre "amis" et au problème de "consanguinité".
Frederic, Le mardi 15 décembre 2015

Et puis quoi encore ? Pourquoi pas demander au KBA de fournir les logiciels aux constructeurs... A chacun son boulot et le savoir-faire qui va avec, soyons sérieux Liebe deutsche Freunde.
clerion, Le mardi 15 décembre 2015

Vous lisez rien et surtout la presse grand public auto, moi si (et des fois en croyant à ce qu'il y est écrit qu'a moitié, car les choses sont bien plus compliqués qu'on veut bien le croire).
Par contre les enquêtes de défense de l'automobiliste de AutoPlus et AutoMoto sont souvent une occasion pour eux de prendre pas mal de constructeurs la main dans le sac.
dans la plupart des cas je refuserai d'être leur avocat, tellement ils poussent à la roue pour certains.
Dans AutoPlus de vendredi dernier, ils ont le culot chez AutoPlus de faire un mega test de voitures citadines, et il n'y a pas une seule (ont est 2016 bientôt) une seule mais pas une seule avec une boite auto.
On peut filer tout le lociciel du monde à n'importe qui, car ses caisses sont des parfaites charrettes; C'est inouï par l'époque moderne qui courre;
Non seulement c'est invendable dans des capitales modernes et riches et on voit que c'est de merde pour pauvres vendues à prix d'or.et arnaque.
Si ont veut ces petites merdes avec une boite auto, on arrive à des sommets de prix, à savoir, entre 16 et 19.000 euros!
L'automobiliste français est le gogo parfait et nos constructeurs ont le culot de dire qu'ils ne gagnent pas un rond.
Le plus cocasse c'est que toutes les petites citadines essayés par AutoPlus
( je l’appelle TotoPlus) sont des VW à l’exception d'une seule et toujours à trois pédales.
Évidement qu'ils allaient pas essayer la Toyota Yaris hybride, car elle a une boite auto.
Merde cela ferait tâche, dans le concert des arnaqueuses, mais me direz vous elle dépasse les 16.000 euros.
Tant pis pour moi. Avec une pédale, un câble et un carburateur, plus une boite de mobylette je vous fait une citadine à 3.000 euros, car chez Renault ils en donnent une avec du riz tandori à la place du petit café en concession.
Cà c'est un vrai créateur d'automobiles.
Jo Duchene, Le mardi 15 décembre 2015



Près de 250 groupes de distribution référencés dans l’Annuaire 2017
La cession de son activité "Systèmes extérieurs" permet à Faurecia l’élimination de sa dette



Copyright © 2020 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017