Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 05/04/2019

L'armée allemande recrute à la sortie d'usines Ford et VW en difficulté

(AFP) - L'armée allemande a été critiquée jeudi pour une campagne de recrutement "sans respect", ciblant des employés des constructeurs Ford et Volkswagen qui ont récemment annoncé des milliers de suppressions d'emplois.

"Tu n'as plus de job ? Fais quelque chose de vraiment utile", peut-on lire sur l'annonce militaire, avec une reprise du logo du constructeur américain.
"Cette campagne manque de respect et de niveau", a estimé le comité d'entreprise de l'usine Ford à Cologne sur sa page Facebook. "La Bundeswehr joue ses intérêts sans respect pour la situation difficile dans laquelle se trouve notre entreprise".
L'annonce a été placée en Une d'un journal local et l'armée a positionné un camion portant le même message devant l'entrée de l'usine à Cologne, peut-on voir sur le compte Instagram de la Bundeswehr.
Ford a annoncé en mars la suppression de plus de 5 000 postes en Allemagne sous forme de départs volontaires, dans le cadre de son plan social européen présenté en janvier.
"Nous voulons nous présenter comme alternative pour les personnes concernées par des suppressions d'emplois", a expliqué à l'AFP un porte-parole de la Bundeswehr.
Le constructeur a cherché à empêcher la campagne mais le ministère de la Défense "ne voulait pas en discuter", indique encore le comité d'entreprise.
L'armée a aussi organisé une campagne similaire au siège historique de Volkswagen à Wolfsburg, déployant une affiche avec la phrase "Jetzt Job fürs Volkswagen" ("Oser maintenant un emploi pour le peuple").
Volkswagen a annoncé récemment entre 3 000 et 5 000 suppressions nettes d'emplois.
La campagne devant les usines et dans plusieurs journaux locaux ne dure qu'un jour, tandis que les visuels seront diffusés de manière ciblée sur Facebook et Instagram pendant trois jours, a précisé la Bundeswehr.
"Nous offrons une multitude de carrières (...) et cela pourrait être une perspective méconnue justement pour du personnel technique", affirme un porte-parole de l'armée.
AFP

Partagez cet article :

Réactions

A quoi sert la Bundeswehr?,armée de pacotille jamais engagée dans les opérations extérieures,seuls les Français prennent des risques pour les Européens,triste
alain boise, Le vendredi 05 avril 2019

Renseignez vous au lieu de dire encore des bêtises ici et souvenez vous ce qui s'est passé avec cette armée il ya 75 ans.
La Bundeswher est constitutionnellement une armée de défense membre de l'Otan et ne peut agir que sur le territoire allemand.
;0)
Lucos, Le vendredi 05 avril 2019

De là à penser que toutes ces suppressions dans les usines en Allemagne sont désarmantes…
;-(
clerion, Le vendredi 05 avril 2019

Plus sérieusement, avec toutes ces suppressions d'emploi en Europe (surtout de l'Ouest d'ailleurs…), on peut se poser la question s'il ne s'agit pas d'une préparation conjoncturelle des usines à l'après tout moteur thermique ?
Pourvu que les usines françaises en suivent pes le même chemin, mais depuis 10 ans, les emplois y ont aussi drastiquement baisse que ce soit chez PCA et Renault...
clerion, Le vendredi 05 avril 2019

… ne suivent pas le même chemin...
clerion, Le vendredi 05 avril 2019

La Bundeswehr se cache derrière son statut ,arrêtez de regarder le rétro 75 ans en arrière ,elle ne participe à rien en Europe et maintenant que les Anglais s’en vont tout le poids sera sur nos épaules,renseignez vous aussi
alain boise, Le vendredi 05 avril 2019

L’electrification Va entraîner la pire crise de l’emploi depuis La guerre,dans l’automobile
Et en plus totalement dépendante ,de la Chine,les Allemands ont du fer à ne plus savoir qu’en foutre et nous c’est le contraire
alain boise, Le vendredi 05 avril 2019

Encore n'importe quoi. L'Allemagne est obligée depuis la fin de la seconde guerre mondiale d'avoir seulement une armée de défense de son territoire.
;0(
Lucos, Le vendredi 05 avril 2019

La Bundeswehr adopte les codes de communication des entreprises avec des slogans quelque peu cyniques … Une trouvaille d'un "communicant" …
Sur la forme çà n'est pas très "éthique" …. Sur le fond, la réutilisation de ressources humaines qualifiées, c'est très "pragmatique" …
;0)
Hélas pour la paix sociale chez nous … Il n'y a pas que le secteur auto qui "dégraisse" … Le secteur de la grande distribution a sa part dans les annonces de ces derniers jours (Auchan, Casto, Conforama et çà n'est pas terminé, hélas …)
Les adeptes de la décroissance peuvent se réjouir, elle va finir par arriver … Gare aux réactions dans la rue …

« Il ne faut pas désespérer Billancourt » disait on au siècle dernier
ADEAIRIX , Le vendredi 05 avril 2019

Ouvrez les yeux la Bundeswehr se réfugie derrière son statut depuis 74 ans pour ne pas participer à La Défense des intérêts Européens.
Pire ,elle a le culot de nous facturer des frais de transports lorsque nous sommes en Opex,incroyable et indéfendable,comment pouvez vous défendre cela.
Pourquoi toujours se tourner vers le passé,regardez l’avenir.
Pour l’industrie automobile électrique ça va tomber comme à Gravelottes les emplois,ouvrez vos yeux pour une fois.
alain boise, Le vendredi 05 avril 2019

Gravelotte sans S...
Lucos, Le vendredi 05 avril 2019

Et voilà l’ortographe Maintenant ,grâce à vous y’a pas d’s mais grâce à vous et vos idées ça va dégraisser sec dans l’automobile.
Vous seuls voyez de l’activité avec cette techno,ça manque de pros ici comme vous dites!
alain boise, Le vendredi 05 avril 2019



Un tiers des ventes de Kia sera électrifié en 2020
Nouvelle grève de salariés de PSA Hérimoncourt



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017