Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 03/12/2018

L’attentisme des entreprises explique la baisse du marché automobile français en novembre

Le marché automobile (VP) français enregistre un recul de 4,7% en novembre alors que les ventes aux particuliers sont quasiment stables (-0,2%). Les ventes aux entreprises en revanche sont en baisse de 10% et on peut y voir une décision logique puisque le malus baissera pour la majorité des véhicules au 1er janvier 2019.

Pour tous les véhicules dont les émissions de CO2 dépassent 123g/km le malus baissera à partir du 1er janvier prochain selon la grille adoptée par les députés et les sénateurs en première lecture de la loi de finances 2019. Ce nouveau barème défini pour "neutraliser" la hausse des valeurs de CO2 liée à la prise en compte des valeurs NEDC corrélée a juste oublié que ces valeurs étaient en vigueur depuis le 1er septembre 2018. Maintenant que l’on connait les intentions du gouvernement, il est logique que les entreprises ne se précipitent pas pour prendre livraison de véhicules dont le malus va baisser.
Malgré ce contexte, le marché reste donc assez dynamique avec 171 639 immatriculations,il ne recule "que" de 4,7% (et perd 8 375 immatriculations).

Les entreprises à presque -10%
Dans le détail, toutes les catégories de clientèles sont en baisse. Après les fortes progressions des immatriculations de stock dans les réseaux en août (+93% pour les VD Garages), elles sont en baisse pour le troisième mois consécutif en novembre (-5,37% après les -6,68% en septembre, -4% en octobre). Les VD Garage représentent 15,3% des immatriculations du mois (26 369 unités) ce qui est leur niveau moyen (15,35% des volumes des 11 premiers mois).  Les immatriculations constructeurs sont également en baisse (-37,6% avec 1 667 unités).
Les livraisons aux loueurs courtes durées sont elles aussi en fort recul à -10,6% (14 406 unités).
La baisse des ventes aux entreprises (y compris les loueurs longue durée) est le principal élément de recul du marché automobile en novembre. Avec un total de 41 829 immatriculations, elles sont en retrait de 9,6% (4 435 unités de moins) soit plus de la moitié du recul de novembre (8 375 unités de moins). C’est le troisième mois consécutif de retrait des ventes aux entreprises (-18,8% en septembre, -3,8% en octobre) après la forte croissance du mois d’août (+28,8%). Dans ces évolutions erratiques, il y a le contrecoup des anticipations du mois d’août avant l’entrée en vigueur de l’homologation WLTP et aussi en novembre l’attentisme liée à un barème malus qui sera plus favorable avec des baisses pour les véhicules dont les émissions sont de plus de 123g et qui représenteront jusqu’à 1 830 euros d’économie (pour 184g de CO2).
A l’inverse, les ventes aux particuliers sont stables (-0,2%) avec 87 282 immatriculations qce ui fait remonter leur part à un peu plus de la moitié du marché (50,85%). Après une forte croissance en août (+26,5%) suivie par un contre-coup en septembre (-8,2%), les ventes aux particuliers étaient reparties à la hausse en octobre (+3,3%).

Peugeot à plus de 19% de part de marché
Avec une baisse limitée à -1,3% (en partie grâce à une hausse des VD Garage à +34,5%), la marque Peugeot (qui était déjà à un point haut en septembre 2017) atteint un record de part de marché à 19,12% (avec 32 823 immatriculations), soit nettement plus que sa moyenne de l’année (à 18,05%).
La situation est inverse pour la marque Renault dont les immatriculations sont en baisse sur toutes les catégories (sauf les livraisons LCD) ; avec -25,2% et 25 696 immatriculations, la marque atteint tout juste 15% de part de marché, soit très en-dessous de sa moyenne de l’année (18,67%). Toute la gamme est en recul exceptées la Twingo (+12,5%) et surtout la Zoé (+144%) qui atteint 1,1% de part de marché (1 895 immatriculations).
Citroën est en hausse (+10,7%) avec une part de marché qui repasse au-dessus de 10% (10,34% avec 17 743 immatriculations) grâce la croissance de toutes les catégories de clients et notamment les particuliers (+22,7% et 9 911 unités).
Croissance également pour Dacia (+34,8%) qui atteint aussi un record de part de marché à 7,2% (avec 12 353 immatriculations) largement au-dessus de sa moyenne de l’année (6,51%).

Volkswagen et Toyota en forte hausse
Après deux mois catastrophiques (-35,4% en septembre, -23,5% en octobre) suite à des difficultés de livraison des véhicules homologués en WLTP, la marque Volkswagen enregistre une croissance de ses volumes de 12,4% (13 147) ce qui lui permet de revenir à une part de marché au-delà de 7,5% (7,66% exactement). C'est nettement au-dessus de ses performances des deux derniers mois (4,58% de part de marché en septembre, 5,32% en octobre). La croissance est particulièrement importante sur le canal des particuliers (+25%).
Toyota affiche une des meilleures performances du mois avec une progression de ses immatriculations de 20,63% (8 940 unités) et une part de marché à un de ses plus haut niveau à 5,21% (soit nettement au-dessus de sa moyenne annuelle à 4,44%). Surtout, ses immatriculations sont en hausse sur toutes les catégories de clientèle avec une croissance de 13,5% pour les particuliers.
Les marques premium continuent de souffrir du changement de norme d’homologation avec Mercedes à -8,3% (6 431 immatriculations), BMW à -13,4% (4 974 immatriculations) et Audi à -37,4% (3 540 immatriculations).

Opel et Ford au coude à coude
Opel est en baisse (-3,3%) mais ses ventes aux particuliers sont en hausse (+16,4%) et les livraisons aux loueurs courte durée en baisse (-59,5%), ce qui traduit le rééquilibrage de son mix de vente demandé par PSA. Ford affiche un recul plus important (-12,1%) malgré une légère croissance de ses ventes aux particuliers (+1,26%). Sur le mois de novembre, Opel et Ford représentent un volume identique (respectivement 3,55% et 3,52% de part de marché et un peu plus de 6 000 unités chacun) même si au cumul Ford a encore une large avance.

Certaines marques progressent fortement comme Hyundai (+18,7%), Seat (+42%), Volvo (+38%) ou Mitsubishi (+249% grâce aux Space Star et Outlander).
A l’inverse, Nissan est encore en net recul (-54,3%) et la marque descend à 1,41% de part de marché, soit nettement en dessous de sa moyenne de l’année (2,84%). Tous ses modèles sont en forte baisse sauf la Leaf dont les volumes ont triplés (420 immatriculations) à 0,24% de part de marché.
Florence Lagarde et Farida Sacha

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en France novembre 2018 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VUL neufs par marque en France novembre 2018 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP VUL neufs par marque en France novembre 2018 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en France novembre 2018 - Source : Ccfa

Lire le détail des immatriculations VUL neufs par marque en France novembre 2018 - Source : Ccfa

Lire le détail des immatriculations VP VUL neufs par marque en France novembre 2018 - Source : Ccfa

Lire le détail des immatriculations VP neufs pour chaque segment de clientèle par marque novembre 2018 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP neufs pour chaque segment de clientèle par marque 11 mois 2018 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail de l'évolution des immatriculations VP neufs par segment de clientèle par marque novembre 2018 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail de l'évolution des immatriculations VP neufs par segment de clientèle par marque 11 mois 2018 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le récapitulatif des immatriculations VP neufs par segment de clientèle novembre 2018 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le récapitulatif des immatriculations VP neufs par segment de clientèle 11 mois 2018 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP neufs "Particuliers" par modèle en France novembre 2018 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP neufs "Particuliers" par modèle en France 11 mois 2018 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Les hit-parades VP neufs pour chaque catégorie en France novembre et cumul 11 mois 2018 sont disponibles pour les adhérents du Club Autoactu.com dans notre base de données.

Partagez cet article :

Réactions

Pas facile pour Renault en ce moment et avec un patron au cachot,bon courage au Losange
alain boise, Le lundi 03 décembre 2018

Florence, Sacha, je crois qu'il y a une coquille dans cet article sur la part de marché de la Leaf, celà doit plutôt être 0,24% que 2.24% !

G., Le lundi 03 décembre 2018

Le marche devrait augmenter artificiellement avec les voitures brulees ces derniers jours et pour les jours a venir....
Chris, Le lundi 03 décembre 2018

Tout est une question de hasard (souriez !!!) ...notez aussi que depuis la première sortie des hybrides depuis vingt ans tous les clients dans le monde entier rentrent dans les concessions de Toyota par pur hasard n'est-ce pas?
Le paradoxe c'est que quand le client ressort...la concurrence est éliminée pour longtemps automatiquement...
Ils font comment? Il n'y a pas d'explication, c'est leur bon dieu qui descend du ciel tous les soirs pour eux ! Ils ont la baraka...l'industrie auto c'est de la magie. Bon Noël !
Jo Duchene, Le lundi 03 décembre 2018

A G., En effet, vous avez raison. C'est bien 0,24%. Nous avons corrigé.
Merci pour votre remarque.
Florence LAGARDE, Le lundi 03 décembre 2018

A ce stade la messe est dite pour le marché tricolore … Décembre ne devrait pas apporter de surprise ... dans le meilleur des cas …
De belles ou bonnes perfs pour PSAO … Vw qui reprend des couleurs … Attendons plus de détails concernant les ventes de Ford …

Les jours qui viennent nous diront comment se sont comportés les autre gros marchés européens … tendance baissière maintenue ?
ADEAIRIX, Le lundi 03 décembre 2018

Sans tomber dans un sempiternel refrain, je pense très objectivement qu'avec ce qui se passe en ce moment et les difficultés de circulation partout en France, les gens n'ont ni l'esprit, ni l'envie de prendre la route pour aller voir les concessionnaires et agents…
clerion, Le lundi 03 décembre 2018

…. @ clerion … En fonction de la première partie de mon commentaire … Nous semblons plutôt d'accord ... même si c'est dit autrement
ADEAIRIX, Le lundi 03 décembre 2018



articles connexes

260 groupes référencés dans l'Annuaire des groupes de distribution
Les sénateurs adoptent l’amendement soumettant les pick-up au malus et à la TVS



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017