Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 29/11/2019

L’industrie automobile est prise dans un "effet de ciseaux", alerte Luc Chatel

Lundi 2 décembre, Luc Chatel, président de la PFA, organise à Bercy avec la présence du ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, et de la secrétaire d’Etat, Agnès Pannier-Runacher, une réunion de l’ensemble de la filière automobile qui réunira 600 chefs d’entreprises. L’heure est grave et le président de la PFA entend mettre tout le monde sur le même niveau d’information.

"Il y a un moment où c’est la question de la survie de l’industrie automobile qui est en jeu", a dit Luc Chatel, lors d’un point presse ce jeudi. Pour mettre les bons sujets sur la table, le président de la PFA a organisé à Bercy une "Journée de la filière automobile" sur le thème "Relever les défis d’une industrie automobile en pleine mutation".
La présence en nombre de dirigeants d’entreprises, avec 600 inscrits, prouve s’il en était besoin la nécessité de redonner des perspectives à une industrie qui affronte une multitude de défis au pire moment.
Les entreprises doivent en effet investir massivement dans les chaines de traction électriques et électrifiées au moment où les marchés se retournent. "Ces bouleversements arrivent au plus mauvais moment après 9 ans de croissance", a souligné Luc Chatel.
La filière se trouve a-t-il dit dans "un effet de ciseaux" avec la nécessité de consacrer des sommes colossales dans la R&D pour le développement de chaînes de traction électriques alors que les marges qu'ils faisaient sur les véhicules thermiques disparaissent et ne pourront être reconstituées sur les véhicules électriques. "Pour conserver le même niveau de marge, il faudrait vendre les véhicules électriques deux fois le prix des véhicules thermiques", a dit Luc Chatel.

"Les retours de la filière de sous-traitance ne sont pas bons. Nous avons réunis il y a un mois des dirigeants de très belles boites de tous les métiers qui annoncent des baisses d’activité de -15% à -30%", a dit Luc Chatel. Chez les constructeurs, il n’y a pas eu d’annonces mais la contraction des effectifs a déjà commencé avec la suppression de postes d’intérimaires, a-t-il dit. "Ce qui n’était pas attendu c’est l’effondrement des relais de croissance avec un recul des marchés en Chine, en Russie, en Argentine. L’Inde devait dépasser Allemagne en production cette année et on a un effondrement."
Après 9 ans de croissance, le recul des marchés matures n'a en effet rien d'une surprise, mais ce moment conjoncturel arrive alors que les investissements explosent.

Le président de la PFA qui a vécu la crise de 2009 en tant que ministre estime que la situation actuelle est similaire et qu’il faudra activer des outils qui ont été créés à l’époque pour soutenir les entreprises. "J’ai vécu en 2009 le jour où les usines se sont arrêtées. Il est important d’être en anticipation sur ce qui peut arriver."
Ces sujets de crise, ce sont : l'accès au crédit, le besoin de fond de roulement, l'accompagnement collectif et individuel des entreprises, et l'accompagnement des salariés dans la mutation. "Nous devons aider les entreprises qui peuvent se reconvertir vers des marchés plus porteurs. Nous avons identifiés une centaines d'entreprises qu'il faut accompagner dans la durée."

L’une des problématiques du tissu industriel automobile français se sont les impôts de production (dont font partie les charges sociales), a également souligné Luc Chatel. Il y a 10 ans, l’écart de coût de production entre la France et la Roumanie sur un véhicule à 12 000 euros de prix de vente était de 1000 euros, a-t-il rappelé. "Nous avions fait un travail très précis sur l’analyse et décidé de supprimer la taxe professionnelle qui représentait 250 euros. Je regarde les faits, ces 1 000 euros ont été reconstitués." L’écart entre la France et la Slovaquie serait aujourd’hui de 950 euros. En Espagne, les coûts de production sont 40% inférieurs.
"Les ingénieurs français dans l’automobile sont les plus chers du monde hors Etats-Unis. Ce sont des faits. Dans une industrie où les marges sont tellement faibles et la compétition tellement intense, vous êtes vite rattrapés par la patrouille. Il y a un moment où c’est la question de la survie de l’industrie automobile qui est en jeu. C’est dans un moment de pré-crise qu’il faut traiter ces sujets."
Est-ce que la réunion de lundi sera l’occasion d’aboutir sur cette question ? "Il y a des serpents de mer dans l’histoire et un jour les circonstances qui rendent les choses possibles", nous a répondu Luc Chatel.
Même si l’heure est grave, Luc Chatel a promis que cette réunion ne sera pas "une journée des geignards". "Je veux que cette journée de lundi soit optimiste sur l’industrie automobile qui est porteuse de solutions", a-t-il dit.
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions

C'est bien d'être dans le futur, mais pour la grille de Malus intermédiaire on fait quoi ?
;0)
Luc Os, Le vendredi 29 novembre 2019

Au moment où l’automobile avait fait des progrès colossaux en matière de pollution on décide sa mort,incroyable jusqu’à voter la fin la construction de VT en ?,,,après demain.
Il faudrait vendre les VE le double du prix pour retrouver les marges du VT.....déjà que ça vaut une blinde,merci qui?
alain boise, Le vendredi 29 novembre 2019

Celle-là je ne sais pas où Chatel a été la chercher ou qui lui a infusée parce que le moteur de machine à laver et les batteries coutent largement moins cher à fabriquer que l'usine à gaz mazoutée euro 6d temp evap ISC...
Alain, pour vos remarques futures n'oubliez pas qu'il faut considérer les prix de revient en prod ici et pas les prix clients au détail. Merci.
;0)
Luc Os, Le vendredi 29 novembre 2019

Je me fait très insistant car je l'ai déjà écrit cette semaine, mais à quand la vignette Crit'Air 1 pour les diesel récents ?
Ils rejettent moins de CO2 et de NOx qu'un essence...
clerion, Le vendredi 29 novembre 2019

Après les municipales, peut-être, n'allons pas titiller les bobos parisiens sur le sujet…
;0)
Luc Os, Le vendredi 29 novembre 2019

Luc os n’oubliez pas pour vos futures remarques on a une Logan pour le prix d’une batterie de Zoé ((((((
alain boise, Le vendredi 29 novembre 2019

Gréta ma tuer en lettres rouges sur les murs des usines
alain boise, Le vendredi 29 novembre 2019

Il ne faut pas prendre les prix clients qui ne veulent rien dire.
;0)
Luc Os, Le vendredi 29 novembre 2019

"La Cigale ayant chanté
tout l'été
se trouva fort dépourvue
quand la bise fut venue"
Les management des boites qui sont prises de court ne peuvent pas juste rejeter leur manque de vision stratégique sur le gouvernement, ou qui que ce soit d'ailleurs, que ce soit pour l'inflation salariale, les tendances de marché ou les axes d'investissement.

@alain boise: La seule chose que Greta Thunberg nous exhorte à faire, c'est d'écouter la science et d'agir en conséquence. Pour rappel elle n'a commencé ses grèves qu'en août 2018.
La baisse du marché était attendue depuis longtemps et inévitable à moyen terme, il ne pouvait pas rester au plus haut ad vitam eternam. Les normes d'émissions c'est chez les Régulateurs respectifs qu'il faut aller les chercher, et cela bien avant 2018, pas de surprise ici non plus. Le désamour général du public pour l'Automobile date aussi en décennies plus qu'en années.
C'est facile de tout mettre sur le dos d'un seul personnage, mais ca n'aide pas votre message, ca le discrédite. Surtout quand vous choisissez le mauvais.
Arnaud C., Le vendredi 29 novembre 2019

Ce n'est pas la personne privée qu'on a envie de traiter de tous les noms d'oiseau, mais le personnage politique qui s'exprime en disant des lapalissades, comme un zozo du café du commerce...et il y a 600 personnes qui ce sont déplacées pour entendre cela !
Concernant les coûts de production, les japonais de chez Toyota doivent tous les jours pleurer à chaude larmes les coûts de production qu'ils ont à supporter en France. Une vrai torture.
Si M.Luc Chatel n'a pas apporté dans sa poche les solutions pour venir à la réunion, c'est surement un oubli !
Les 600 inscrits sont repartis regonflés à bloc...
Jo Duchene, Le vendredi 29 novembre 2019

C'est bien dommage, cher Alain Boise (tient, en plus, ça rime) que vous nous fassiez le coup du prix supposé plus élevé des VE ... alors qu'hier est paru cet article qui vous contredit totalement !
http://www.leparisien.fr/automobile/voiture-electrique-un-million-de-km-en-tesla-un-record-28-11-2019-8204487.php
Avec un coût d'utilisation hors garanties (comprenez le plein des batteries, remplacement des pneus et compagnie) de 13.000 euros pour parcourir ce million de km, une VE est certes pour le moment un chouilla plus chère que son équivalent thermique, mais alors elle récupère largement cet inconvénient à l'utilisation : vous croyez vraiment qu'un moteur thermique ai un coût d'utilisation de 13.000 euros à ce kilométrage là ?
Frédéric LANGLOIS, Le vendredi 29 novembre 2019

Nous n'arrêtons pas de lui dire !
Alain, il faut cesser SVP les radotages lassants, les fakes volontaires, et les raccourcis orientés ici si vous voulez avoir une quelconque crédibilité et que les lecteurs d'Autoactu aient de la considération et du respect pour vous et vos écrits.
Il faut musclez votre jeu...
;0)
Luc Os, Le vendredi 29 novembre 2019

… YAKAFOKON ?
Cher Arnaud C. votre empressement à river le clou du pêcheur breton vous égare sans doute … ?
Quelle belle âme que la vôtre de vouloir défendre cette "pauvre" Greta qui n'en a guère besoin … Très "chevaleresque" de votre part !

C'est bien de citer du "La Fontaine" et d'invoquer le manque de vision stratégique "du management des boîtes" … Mais votre petit compliment vise plus les gros poissons que la PME voire l'ETI du secteur …. Or, les gros poissons ne sont pas les plus mal lotis pour traverser la "transition" et ont mis en place des stratégies certes tardives mais elles ont le mérite d'exister …

En revanche le site de production au fin fond de la Creuse, de l'Aveyron ou de la Vienne qui sort du "mono produit orienté Diesel" depuis la "nuit des temps" et qui le faisait déjà dans des conditions économiques précaires, c'est plus, comment dire, délicat …
Ces "gens là" ont bigrement besoin d'être accompagnés à différents niveaux faute de quoi c'est du malheur en boite …

Sinon RDV, après le coiffeur, le 3 décembre pour compter les mèches … De la com ou du concret ? Si on pouvait être déçu en bien
,0)
ADEAIRIX, Le vendredi 29 novembre 2019

C'est bien torché...je dis cela, mais j'ai rien dit !
Jo Duchene, Le vendredi 29 novembre 2019

A propos de ZOE...(même si ce n'est pas le sujet) les mauvaises langues disent que pour les premières, on ne peu même pas les brancher sur des bornes modernes !
Des ragots surement. Pire encore, les nouvelles en bas de gamme, ne peuvent même pas profiter du CC.
Je m'en fous c'est le bordel habituel...beaucoup on mis leur pognon dedans, c'est dommage pour eux ! Il faut toujours des couillons de clients finaux de service.
Jo Duchene, Le vendredi 29 novembre 2019

Bon, bien ! Et not'grille débile de janvier et février, on en fait quoi messieurs de la PFA ?
Un petit coup de fil au Patron ?
5 minutes pour la profession, serait trop demander ??
;0)
Luc Os, Le vendredi 29 novembre 2019

Cher tous est-ce délirer que de poser des questions ou des comparatifs?
Pouvez venir expliquer aux gens du BTP quil existe des pelles et grues électriques pour qu’ils débloquent mon dépôt de carburant,oui venez avec Greta ça la changera.
Une Tesla a fait 1 Milion de kilomètres avec deux batteries à 40000 (80000€)diantre quel exploit.....les livreurs Polonais en bâchés revendent les leurs à 1,3 Milion et comme ça repart à zéro passe le Milion ils les revendent à 300000 voyez ça m’en bouge une sans bouge l’autre comme disait Chirac.
Vous me parlez de tenir compte des avis des scientifiques.....lesquels? L’académie ou les ecoterroristes à notre ami.
Oui j’ai une caisse pour le prix d’une batterie et la caisse durera 20 ans c’est pas cela l’écologie ?alors c’est quoi?
Continuez à scier les branches sur les lesquelles vous êtes assis.
Comme le dit Le Druide allez expliquer cela à la sortie des usines ....et vous nous raconterez.
Bonne chance.
alain boise, Le vendredi 29 novembre 2019

Alain,
on s'en contrefout de vos radotages et fakes permanents et ce n'est pas le sujet ici.
Allez vous défouler de nouveau sur Caradisiac, vous y êtes très bien dans votre monde.
;0)
Luc Os, Le vendredi 29 novembre 2019

Mais pourquoi voulez vous que je me défoule sur Caradisiac? Je ne le connaît pas il ne m’a rien fait,je suis un non violent.
Avec un nom pareil il doit être de Dordogne ou Brivois,je les aimes bien pourtant la bas ,prenez un chien à la SPA cette semaine ils offrent une laisse et un paquet de croquettes gratos .
Plus sérieusement je m’inquiète de la tournure des événements,des taxes assassines,des interdictions de circulation,des normes intenables,du pognon de dingue offert aux VE( voire la Comission parlementaire qui vient de rendre un avis négatif sur des soutiens inutiles),je ne sais pas si les élus se rendent compte que des pans entiers de nos industries vont être en difficultés.
alain boise, Le vendredi 29 novembre 2019

OK mais 250 fois la même litanie et les mêmes fakes…
Un exemple et pour votre information, un cabinet américain Mc Machin vient de publier une étude sur les effets des changements et de l'arrivée des VE sur le marché de l'après-vente US.
Et bien positif avec passage de 40 milliards/an aujourd'hui à 46 milliards/an en 2030, donc SVP cessez de répéter que le SAV va disparaitre car déjà vous n'en savez rien et le faite au doigt levé et les premières études montrent le contraire.
Etonnant non ?
;0)
Luc Os, Le vendredi 29 novembre 2019

Mais tabarnak jje ne le connaît pas non plus votre pote Mac machin.
Pas de boîte,pas d’huile sauf Tesla,pas EGR,pas de liquide de refroidissement,pas d’embrayage,pas de pompe à eau,pas de boîte de vitesse,pas de distribution,pas courroies,pas de soupapes,pas de bielles ,etc etc.....et l’atelier il va vivre de quoi ? Et le magasin?rien et rien à vendre ....que des emmerdes,c’est ça votre modèle? La bagnole j’en vis et j’aime ça .
J’aime les fuites,les cric et les crac ,voilà vous comprenez maintenant je ne vends pas des machines à laver,et puis commencez par en acheter une ....après on causera
alain boise, Le vendredi 29 novembre 2019

L’arrivée de Zoé à la Régie a déjà viré du monde dans les ateliers......la révision est à 60 balles .....tenable? Mais de quoi vivez vous donc calice?
alain boise, Le vendredi 29 novembre 2019

Ce qui est génial... c’est qu’à l’approche du WE, tout le monde déconne!
Jo Duchene, Le vendredi 29 novembre 2019

Surtout un qui se distingue..
;0))
Luc Os, Le vendredi 29 novembre 2019

Je n'ai pas lu cet article mais son titre seulement.

Mr Chatel a des responsabilités dans le secteur automobile, aussi ne doit-il, pas s'étonner que l'industrie automobile française soit dans une situation plus que critique.

Il fait partie de toute cette classe politique qui n' fait que l'affaiblir depuis plus de vingt ans. Regardons ce qui se fait dans les autres pays, où l'exécutif est bien plus objectif avec cette industrie.
Ce sont des centaines de milliers d'employés qui font vivre cette activité et ne s'efforce pas, comme en France, de la détruire. En Chine, au Japon, Corée, USA, en Allemagne ces industries sont considérées comme stratégiques, En France nous avons détruit ce qui restait et qui n'occupe plus que 180 000 employés directs au total, contre trois fois plus il y vingt ans.

Reveillons-nous si il est encore temps, les concurrents sont à nos portes. Et surtout arrêtons de laisser la parole aux écologistes qui détruisent notre planète et notre économie.
Smarter, Le vendredi 29 novembre 2019

Non, monsieur boise, argumenter par la comparaison, ce n'est pas radoter. Par contre, faire dire à un comparatif ce qu'il ne dit pas sous prétexte que ses conclusions ne vont pas dans son sens (comme vous le faites), c'est ça, radoter. Le pire est que vous récidivez, avec votre comparaison entre un moteur de voiture et un moteur de camion (vos polonais et leurs "bâchés") ! C'est franchement mal connaître son dossier que de vouloir comparer l'incomparable, vu la différence de conception entre une auto et un camion. Fallait oser, vous avez osé, dommage.

Autre comportement de votre part fort distrayante : vouloir obligatoirement assimiler ceux ne pensant pas comme vous comme les pires Homme sur Terre, ici en les comparant a des" écoterroristes" ! Bravo, toujours adepte des attaques ad personam ... quand on n'a plus d'argument ! Autant dire assez tôt chez vous ! Et vous allez encore pleurnicher si les modérateurs suppriment vos messages, après ça ptdr
D'ailleurs, concernant l'avis des scientifiques sur le sujet de la VE, ils sont tous à l'avantage des VE, sans lobbying, sans "écoterrorisme" :
http://www.leparisien.fr/resizer/d5T2KhQWxqDiKVNiCJNvFUBaizY=/814x1280/arc-anglerfish-eu-central-1-prod-leparisien.s3.amazonaws.com/public/35ZSO667RSSTUXMRJNHLFLGHQA.jpg


Quant à votre dernière idée de diversion sur les conséquences sociales de l'avènement de la VE ("Comme le dit Le Druide allez expliquer cela à la sortie des usines ....et vous nous raconterez"), elle est dans la continuité de vous-même : que voulez-vous qu'on dise ? Que c'est pas bien ? Ouai, quelle jolie lapalissade ! Seulement, on ne pourra dire que ça ... autant dire des choses qui ne feront pas avancer le schmilblick ! Aller plus loin signifierais qu'on ai l'outrecuidance de penser qu'on ai des solutions que nos responsables politiques n'ont pas encore trouvés. Et quand bien même cela serait le cas, que faire ensuite ? Croyez-vous que nous, simple quidam, avons les moyens de faire changer les décisions politiques ? La réponse est NON. Donc au final, parler des conséquences sociales de la VE, pour quoi dire ?
Frédéric LANGLOIS, Le vendredi 29 novembre 2019

Du calm Smarter, nous sommes dans une économie et industrie mondialisée !
La désindustrialisation de la France n’est pas que dans l’automobile, et c’est aussi une question de mentalité des nouvelles générations qui ne veulent plus travailler en usine!
Exemple dans la filière du traitement des métaux, il y a des postes non pourvus... et des salaires qui peuvent aller jusqu’à 3000 euros bruts pour des BTS... ! Des CDI tout le temps.
Je ne devrais pas le dire, pour ne pas décourager, mais certains employeurs travaillent salement, et ne tiennent pas en compte la santé de leurs employés, même si certains respectent les règles et lois!
Regardez déjà le nombre de sites Seveso en France !
L’industrie agro-alimentaire n’est pas totalement clé en, non plus!
On a besoin de voitures... mais on ferait mieux de travailler mieux...
Smarter, l’écologie, ou mieux les économies d’énergie sont créatrices d’emploi. Isolation dans le bâtiment par exemple !
Je vous fait un dessin exhaustif ?
Jo Duchene, Le vendredi 29 novembre 2019

Mon post est sur une réaction de Smarter, mais pas ici!
Jo Duchene, Le vendredi 29 novembre 2019

Alain, écoutez F.Langlois, personne ici à la haine de vous, et arrêtez de vous croire persécuter !
Les fakes c’est quand on n’a pas la peine de se renseigner à fond sur ce qu’on écrit... tout n’est pas faux , tout n’est pas vrai!
Si je suis payé grassement par une boîte, je suis capable de mentir par omission, mais si on me tape dessus, avec des arguments je ne peux pas tenir longtemps !
Vous voyez votre verre à moitié vide ou plein comme tout le monde! Cool mec !
Jo Duchene, Le vendredi 29 novembre 2019

De quelles persécutions parlerai je?
De quels poids lourds parlez vous ?les Bâchés Polonais sont des VU! Pas des PL.
Répondez à mes affirmations ,atelier mort à 60 balles la révision annuelle.....
De quoi vivez vous M Langlois? Du VE?combien âges vous a e; vivre?
Vous ne parlez que de caractères mais pas au fond du problème.
Le VE tue le commerce a mes yeux,n’hésitez pas développez !
alain boise, Le vendredi 29 novembre 2019

Moi je n'arrive pas à suivre...j'abandonne !.
Jo Duchene, Le vendredi 29 novembre 2019

Il me tue ce mec...je ne lui parle plus...juste inguérissable !
Il fume quelque chose...c'est pas possible !
On a beau chercher le dialogue et je ne suis pas le seul....mais c'est en vain...et tout le temps dans la confusion mentale !!
Grand acteur inconnu peut-être, qui sait !!
Parlons d'autre chose pour rigoler, par exemple, je sors chercher un canard pour fourrer mes poubelles le vendredi...et je trouve que Toto Plus me parle personnellement... et page 23 et en haut ils foutent un petit titre a la gomme: "Le top 30 de la semaine" et plus gros titre plus bas: "Quels SUV sont les plus sobres en ville" !
Je ne crois pas mes yeux, mais ces cocos sont vendus à Toyota et plus aux allemands:
Numéro 1 dans le moins de consommation en ville, c'est le Toyota CH-R, (avec 5,1 l/100 km), ce n'est pas vrai je ne crois pas ils l'on poussé par dérrière !!!
La Prius faisait déjà douter les essayeurs avec sa consommation d'une moyenne 4,8 l/100 km...
Elles sont moches chez Toyota...mais elles ne s’accoudent pas au bar leurs hybrides, contrairement à d'autres !!!
Attention je n'accuse personne ici....
Jo Duchene, Le samedi 30 novembre 2019

Je crois qu'il compte là dessus, Jo Duchene : racontez tellement de choses qu'on finit par être gavé et sortir du jeu. Son coup du "les Bâchés Polonais sont des VU! Pas des PL.", ça change quoi ? C'est vrai qu'on sait tous que les Renault Master, ça utilise le même 3 cylindres 1.0l de 100 ch de la Clio 5 ! ptdr
Frédéric LANGLOIS, Le samedi 30 novembre 2019

Alain est effectivement capable de tout, de n'importe quoi, de vendre ses parents, POUR AVOIR RAISON même quand il a tort et que tout le monde lui prouve.
Conclusion c'est un grand malade qui devrait aller se soigner ailleurs que sur Autoactu.
Alain, comme il faut assurément vous redire les choses mille fois, pardon pour les lecteurs et la rédaction, je vais faire comme vous un peu de psycho de comptoir, chacun son tour, et vous dire que votre peur panique du futur est le signe que vous n'acceptez pas le phantasme de votre mort. et là c'est grave et Greta ne pourra pas vous aider. Tata Simone qui est psychiatre me le confirme. Consultez mon vieux et pas ici SVP, merci pour eux.
;0)
;0)
Luc Os, Le samedi 30 novembre 2019

-> M. Langlois ; parce qu'une Tesla a fait 1 million de kilomètres avec seulement trois jeux de batteries, tous les VE en sont capables ? Qui plus est, ce kilométrage énorme (que la majorité des automobilistes n'attendra jamais durant leur vie au volant) a été réalisé en 5 ans, durée suffisamment courte pour que Tesla prenne en charge beaucoup de réparation (la garantie moteur et batterie est de 8 ans)... qui auraient été à la charge du propriétaire si le kilométrage avait été atteint en 20 ou 30 ans. De plus, ce n'est pas la première fois que ce conducteur fait la une et c'est une bonne pub pour Tesla qui peut donc, en retour, prendre en charge des passages à l'atelier.

-> Luc Os : les prix clients ne veulent rien dire ?! sauf pour le client, qui est quand même celui qui achète la came.

-> Luc Os (bis) : si le prix d'un moteur électrique et des batteries revient moins cher qu'un moteur Diesel Euro6, pourquoi donc le prix catalogue est 1,5 à 2 fois plus cher pour le VE ? soit tous les constructeurs nous mentent et nous prennent pour des jambons en vendant les VE aux prix actuels, soit vous racontez des "fakes", ce que vous ne tolérez pas d'A. Boise. Quant à l'étude d'un cabinet américain sur les gains de CA (qui ne sont pas forcément des gains de RN) avec l'arrivée de VE, ce genre d'études, comme toute étude prévisionniste, est rarement contrôlé à posteriori.
M. Ghosn avait prévu 10% de pdm du VE en 2020. On en est loin.
JL S, Le samedi 30 novembre 2019

Au contraire JLS, Luc OS a raison : le prix brut d'une voiture en lui-même ne suffit pas. Même s'il est vrai que c'est ce que regarde en premier un acheteur. Pourquoi ? Petite démonstration : prenons deux voitures identiques, une en électrique, l'autre en thermique. L'électrique va couter 30.000 euros, la thermique 20.000. Donc on pourrait croire rien que là-dessus que la thermique est moins chère ... Sauf qu'elle ne l'est qu'à l'achat. À l'utilisation, c'est une autre histoire. Des outils comme le PRK (Prix de Revient Kilométrique) de l'Argus le démontrent. Ce genre d'outils prennent en compte le coût du plein de carburant, d'entretien (les pièces détachées, les pièces d'usures, ...) et bien plus de facteurs encore.

Dans notre exemple, faisons les rouler pendant 92.000 km. Avec la version électrique, cela lui coutera 267 euros de "plein" d'électricité. Avec la version thermique il y aura une consommation de 6785 l de gasoil, ce qui, avec un plein de gasoil à environ 1,40 euros actuellement, lui coûtera 9499 €. Bref, quasiment la différence de prix entre les deux autos. Sachant qu'on ne roulera pas QUE 92.000 km dans le cycle de vie de la voiture, je vous laisse calculer les sommes gagnées avec une électrique sur le long terme.

Dans notre exemple, faisons les rouler pendant 92.000 km. Avec la version électrique, cela lui coutera 267 euros de "plein" d'électricité. Avec la version thermique il y aura consommation de 6785 l de gasoil, ce qui, avec un plein de gasoil à environ 1,40 E

Et là, nous ne parlons que du coût des pleins. Si on commence à additionné à tout cela le coût d'entretien, la version thermique est carrément dans les choux. Et pourtant, au départ, elle coûtait moins chère !
Frédéric LANGLOIS, Le dimanche 01 décembre 2019

Il ne faut pas oublier les freins psychologiques du client...et j'ai des anecdotes à la pelle du genre, et même de conductrices, qui m'ont dit que jamais ne conduirai avec une BVA, elles ne sont pas des handicapées !!
Attention c'est un constat, je n'accuse ni excuse aucune femme, j'ai peur pour mes fesses.
L'autre jour au cinéma, une dame me dit j'ai la priorité je suis enceinte, j'ai dis OK, mais j'y suis pour rien concernant votre situation, et je l'ai laissé passer, car ces ennuis futurs seront du fait de son plein gré !
Je me suis dis dans ma barbe, 9milliards plus un a venir, cela ne changera pas grand chose !
Pour une immense majorité du public classe moyenne, ils posent des question encore aujourd'hui sur les hybrides et les VE qui laissent pantois, et les pauvres, c'est essence ou diesel, et basta !
Je n'ai pas besoin finalement de dire du mal des VE actuels, le "climat" actuel d'ignorance s'en charge...et finalement certains magazines commencent à dire (mais écrit en tout petit) la recharge sur des bornes
en dehors de chez soi, c'est la JUNGLE.
Les plus heureux des commerciaux dans le monde...sont ceux de chez Toyota...ils n'ont pas a vendre, les merdes de VE !
Vous imaginez les cadors qui n'ont rien à foutre et qui viennent dans les concessions se battre avec des questions "techniques" pour les commerciaux...et qui sortent en disant...ce sont des nuls !
Je vois le commercial de chez PSA, dire à la brave ménagère de moins de cinquante ans:
"Mais madame vous la branchez chez vous, comme votre machine à laver ! Si le voyant est au vert, c'est bon.
Je vais réfléchir qui dit la dame !
Faire 92000 km avec c'est une affaire de mecs, et je connais un type qui m'a avoué perdre à peu près 15000 euros entre vendre et acheter une nouvelle caisse ! Voilà un riche qui adore payer des factures et en est fier !
Black ou block friday c'est a vous de voir, c'est votre pognon !


Jo Duchene, Le dimanche 01 décembre 2019

Houla 37 un Dimanche mais vous avez pas de famille les hommes!!!
Sortez ,respirez,
alain boise, Le lundi 02 décembre 2019

JLS,
je vote pour la première hypothèse. En marketing il y a une règle de base simple quand la demande est énorme augmente tes prix. Ce qui ne change pas le prix de revient. Dans une batterie à 10 000 € il y a 100 € de lithium…
;0)
Luc Os, Le lundi 02 décembre 2019

"Les plus heureux des commerciaux dans le monde...sont ceux de chez Toyota...ils n'ont pas a vendre, les merdes de VE !"

Oui et non. Car certes, l'hybride est le fond de commerce de Toyota, mais ils ont aussi des VE. Et ils en auront de plus en plus. D'ailleurs, Lexus a présenté la semaine dernière son UX 300e.
Frédéric LANGLOIS, Le lundi 02 décembre 2019



digiCONTACTS permet aux concessionnaires automobiles de déployer leur propre centre d’appels
Après un an de crise, Renault Nissan Mitsubishi tente de redémarrer



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017