Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 06/01/2020

L'usine pilote franco-allemande de batteries inaugurée le 24 janvier en Charente

(AFP) - Bruno Le Maire a annoncé l'inauguration le 24 janvier prochain d'une usine pilote franco-allemande de batteries pour voitures électriques à Nersac (Charente).

 

"Mon homologue allemand et moi inaugurerons l'usine" où "200 emplois vont être créés", a affirmé le ministre français de l'Économie, Bruno Le Maire, dans un entretien au JDD paru dimanche. "En 2022, un site de production verra le jour avec PSA", complète-t-il.
Le projet de construction d'une filière européenne de batteries pour voitures électriques - lesquelles concentrent une part importante de la valeur ajoutée de ces nouvelles motorisations - a été lancé il y a près de deux ans.
Début décembre, la Commission Européenne a donné son feu vert à cet "Airbus des batteries" avec le versement d'une aide colossale de 3,2 milliards d'euros, par sept Etat membres dont l'Allemagne et la France, à un consortium de 17 entreprises.
En septembre, à l'issue du 50e Conseil économique et financier franco-allemand à Bercy, le ministre français et son homologue allemand Peter Altmaier avaient précisé que Opel, Peugeot, Total et Saft étaient associés à ce premier projet.
Ils avaient aussi affirmé que "la première usine de fabrication, qui représente 2 000 emplois, sera installée en France en 2022" puis la deuxième "en Allemagne en 2024".
"L'enjeu économique de notre génération est là : transformer une production carbonée en production décarbonée et concilier croissance économique et transition écologique" et "cela passe par des incitations fiscales, des investissements, la création de nouvelles filières économiques", déclare M. Le Maire dans le JDD. Le président présentera en outre "des mesures concrètes d'ici quelques semaines dans le cadre du Pacte productif", précise-t-il.
AFP

Partagez cet article :

Réactions

Saft a très gravement pollué le site d'Angoulème Saint-Cybard et tout le voisinage. Les autorités se sont elles assurées que Saft n'est pas entrain de faire la même chose sur son nouveau site charentais? Bruno Le Maire serait bien avisé de s'en préoccuper.
Serge JULLIEN, Le lundi 06 janvier 2020

Ce PB a été réglé avec Alcatel Lucent non ?
;0)
Lucos de Beuliou el Tipi, Le lundi 06 janvier 2020

Les pollutions se suivent les unes après les autres...et nous ne perdons rien (et ceux de la région ) rien pour attendre !
Jo Duchene, Le lundi 06 janvier 2020

Pb réglé ?
Hum … Deux financements (dont Alcatel) ont été trouvés … Mais cela ne semble pas être au goût de certains en vertu des "grands principes" ...
Aussi le démarrage des travaux de dépollution (trichloréthylène) du site évalués entre 3 à 5 millions d'euros, c'est encore de l'ordre du futur … Pendant ce temps là, les populations environnantes sont encore exposées … A Angoulême, comme ailleurs, se profilent les municipales ...

Le questionnement de Serge JULLIEN ne semble pas manquer d'à propos … On présume que vu le précédent, des "assoces" se chargent d'interpeller les pouvoirs publics (Etat, Région, Département) et les "zinvestisseurs" (Saft notamment …) à ce propos …
C'est à cela que l'on reconnaît les véritables écologistes … qui sont parfois très différents des adeptes de la décroissance aux messages pas si désintéressés que cela … !
;0)
ADEAIRIX , Le lundi 06 janvier 2020

… A l'époque de l'origine des faits de pollution, pour mémoire, le site SAFT d'Angoulème Saint-Cybard appartenait au fabricant de batteries et faisait alors partie du "conglomérat industriel" CGE devenu Alcatel avant la cession de SAFT vers un fonds en 2003 … C'est pour cette raison qu'Alcatel Lucel fait partie du tour de table en temps qu'ayant droit de l'époque …

Me trompe je ?
Sur ce dossier, en dehors de Madame BORNE, l'on a guère entendu récemment les deux excellentes régionales de l'étape (ou presque) "spécialistes" des affaires environnementales … à savoir :
"Marie Madeleine" Ségolène et sa "copine" Delphine BATHO …
Mais je demande qu'à être "déçu en bien", cela écrit ...
.0)
ADEAIRIX , Le lundi 06 janvier 2020

… Salaud de générateur de désorthorgraphe !

"En tant qu'ayant droit" … Bien sûr …
;0)
ADEAIRIX , Le lundi 06 janvier 2020



Comme un avion sans ailes
Fuite de Ghosn : deux étrangers impliqués dans le transit par Istanbul, selon Ankara



Copyright © 2020 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017