Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Analyse - 22/09/2017

La (nouvelle) stratégie de GM en question

La chronique de Bertrand Rakoto, analyste indépendant dans l’intelligence de marché. Après plusieurs années dans l’automobile, entre autres chez RL Polk, et après avoir eu un cabinet d’analyse en France (D3 intelligence) il est désormais basé aux Etats-Unis où il poursuit son activité depuis Detroit.

GM n’en est pas à sa première tentative de séduction des marchés financiers pour devenir le constructeur automobile le plus valorisé en bourse. Mais c’est certainement la tentative pour laquelle GM est allé le plus loin. Vente des opérations européennes à PSA, fin de la production en Australie, réintégration des compétences IT dans un centre à Austin, développement de ses propres applications digitales pour les services de partage. Cette fois GM ne lésine pas. Le constructeur semble avoir été piqué au vif par la survalorisation boursière de Tesla et se lance donc dans la course à la séduction des analystes de Wall Street. Mais de trop nombreuses questions restent encore sans réponse sur la stratégie de GM et ses prochaines décisions.

Un downsizing industriel mais une gamme inchangée
L’élément le plus frappant venant de General Motors est d’avoir entrepris une réduction conséquente de la voilure de l’entreprise sans rationaliser les gammes. Le downsizing du constructeur le fait désormais passer du 1er rang mondial en 2007 à ce qui semble être le 4ème rang dix ans plus tard. La course à la croissance de Hyundai Kia pourrait bien ravir ce 4ème rang à GM avant la fin de la décennie.
A la suite de la crise et de la récession de 2008, la Task force, sous la direction du gouvernement américain et de la firme Alix Patners, avait décidé de la vente de Saab à Spyker et de l’arrêt de Pontiac, Hummer et Saturn. C’est ainsi que GM a cédé sa première place mondiale. Le groupe a ensuite tenté une approche européenne différente avec un redressement de l’image d’Opel (et l’arrivée de Claudia Schiffer en ambassadrice) et le positionnement de Chevrolet en entrée de gamme. Ce dernier a engendré un trouble dans la communication autour des Chevrolet Camaro et Corvette. L’échec de cette approche a été cuisant. Les Américains semblent aussi maladroits avec l’Europe que certains Européens ont pu l’être avec l’Amérique du Nord. Depuis Chevrolet a réduit ses activités aux seules Camaro et Corvette, Opel a été vendu à PSA (acté le 1er août avec un premier paiement prévu en fin d’année). GM Europe se résume donc à deux Chevrolet et l’ensemble de la gamme Cadillac dont les ventes plutôt symboliques semblent assurer l’image internationale aux yeux des Américains.

General Motors a réduit sa présence mondiale mais conserve pourtant une gamme surabondante aux Etats-Unis. Chevrolet est la marque généraliste, Cadillac la marque de Luxe, Buick le premium mais pas tout à fait et GMC propose des versions plus cossues des crossovers et des trucks de Chevrolet. En juillet dernier, GM parlait de réduire ses gammes en ne renouvelant pas 6 modèles (1). Aujourd’hui la Berline SS vient d’être arrêtée (basée sur les productions australiennes tout comme la Caprice réservée à l’administration exclusivement) mais les redondances sont encore trop nombreuses dans un marché hyper concurrentiel. La Buick LaCrosse cumulait 340 jours de stock à peine un an après sa sortie, la Bolt (Opel Ampera-e chez nous) peine à convaincre et Chevrolet intensifie la communication autour de son modèle électrique. L’objectif d’en faire une concurrente de la Tesla Model 3 semble avoir été un peu ambitieux puisque le modèle californien n’est pas dans le même positionnement (plutôt autour de $60,000 et au moins un segment au-dessus en termes de gamme). Pour le moment, GM semble vouloir couper les Spark et Sonic dans le segment subcompact qui ne séduit plus de clientèle. Ford a lui-même décidé de ne pas reconduire la Fiesta aux Etats-Unis et FCA est finalement le seul à conserver une offre avec les Fiat 500 et 500X ainsi que les Jeep Renegade et Compass.

Une culture et des comptes qui veulent évoluer vers le digital
Pour séduire les marchés financiers, GM met l’accent sur le digital. L’entreprise a communiqué cette semaine sur la réintégration des fonctions IT (2). Cela fait suite à une démarche digitale mise en avant à travers une prise de participation financière et stratégique dans Lyft (3) et la création du service d’autopartage Maven (4). GM compte également offrir prochainement plus de services à distance grâce à son programme OnStar aux clients de véhicules acquis après 2011 (5) ainsi que les mises à jour à distance des véhicules à partir de 2020 (6). Ces initiatives sont intéressantes mais la lenteur à les mettre en place montre combien la voiture est en retard par rapport, tout simplement, au smartphone qui offre gratuitement un grand nombre de services et des mises à jour régulières pour 50 fois moins cher. Les intentions de GM vont dans le bon sens mais la culture de la peur des responsabilités juridiques et pénales rend les entreprises automobiles souvent frileuses quand il s’agit de mettre en place certaines technologies dans les véhicules.

Ce problème de culture n’est pas le seul chez GM. En effet, comme beaucoup d’entreprises qui communiquent sur le changement de culture, celle de GM n’évolue pas suffisamment. Il serait facile de voir un parallèle avec Ford où Mark Fields a été contraint de prendre sa retraite pour cause d’immobilisme culturel et focalisation sur le digital, laissant les programmes de véhicules prendre du retard. Mary Barra affirme conduire des changements et certains sont réels comme pour la culture IT. Mais il reste encore trop de zones où la culture top-down et procédurière reste incapable de permettre de véritables changements et beaucoup de choses n’ont pas changé depuis le constat de Bob Lutz dans son livre "Car guys vs. Bean counters". Il serait nécessaire que le centre IT du Texas influence les bureaux dans le Michigan à Warren et Detroit, pas l’inverse. C’est certainement la direction que le groupe souhaite prendre pour ses revenus en s’orientant vers un modèle économique plus data et digital (2).

Le problème vient aussi du fait que la culture des entreprises automobiles a souvent 100 ans ou plus et il est très difficile de la faire évoluer sans importer régulièrement de la diversité et des éléments extérieurs comme Ford l’a fait avec Jim Hackett. Mary Barra a prouvé sa bonne capacité à gérer l’entreprise et à prendre des décisions importantes comme de vendre Opel. Mais elle a du mal à afficher le charisme nécessaire pour piloter ce genre de grande entreprise. Un des exemples les plus récents est celui de la crise entre les chefs d'entreprises et le président qui a abouti à la dissolution des conseils économiques. Nombreux étaient ceux qui attendaient une décision ou une annonce de Mary Barra, dans un sens ou dans l’autre. Son silence ne l’a pas servie alors qu’il s’agissait d’une belle occasion de faire preuve de charisme et de stature publique.

Lenteur et manque de clarté
Une blague récurrente à Detroit est de demander à quelqu’un de parier sur la prochaine date de faillite de General Motors. Pourtant, GM opère des transformations et se fixe un objectif de valorisation. Ce n’est pas la première fois que le groupe poursuit cet objectif mais jamais il ne s’était autant donné les moyens de ses ambitions. Cette situation n’efface pas les inquiétudes. La communication manque de clarté et de présence à à l’heure de twitter, de Facebook et de l’hyper médiatisation. La gamme est confuse, pas suffisamment technologique et la publicité reste très orientée produit avec une campagne "real people" (7) qui est moyennement perçue. Tout cela ne met pas suffisamment en valeur GM et ne permet pas au groupe de tirer les marrons du feu suffisamment rapidement. Certains seraient tentés de voir plus de dérive que de pilotage.

Pour atteindre ses objectifs de confiance des marchés et de capitalisation, GM doit clarifier sa démarche et sa stratégie. Une tâche moins évidente qu’il n’y parait dans un marché automobile qui se tourne de plus en plus vers la mobilité, avec les interférences de firmes de conseil et les annonces incohérentes des responsables de gouvernements. Difficile de définir et de communiquer sur une stratégie claire quand la visibilité est mauvaise. Mais c’est pourtant le rôle que doit tenir Mary Barra, première représentante, première porte-parole et première commerciale de l’entreprise qu’elle dirige. Il faut des annonces plus régulières, plus claires et offrant plus de perspectives comme le potentiel retour en Europe à travers des services, une démarche qui ne serait pas éloignée de celle que PSA semble choisir pour l’Amérique du Nord.
Bertrand Rakoto

(1) http://www.businessinsider.com/gm-cancel-car-models-2017-7 
(2) http://www.autonews.com/article/20170918/OEM06/170919754/gm-plots-next-phase-of-it-overhaul
(3) https://www.lyft.com/
(4) https://www.mavendrive.com/
(5) http://www.gm.com/investors/sales/us-sales-production.html
(6) http://www.autonews.com/article/20170731/OEM06/170739992/barra-ota-2020
(7) http://jalopnik.com/somebody-from-chevys-dumb-real-people-ads-spoke-out-abo-1795489304

Partagez cet article :

Réactions

"la voiture est en retard par rapport, tout simplement, au smartphone qui offre gratuitement un grand nombre de services et des mises à jour régulières pour 50 fois moins cher"
On pourrait aussi montrer que le smartphone est en retard par rapport à la voiture avec un objet qui peine à tenir 2 ans quand la voiture reste fonctionnelle au moins une 15aine d'année.
Ok pour dire que l'automobile doit s'inspirer du secteur high-tech grand public pour ce qui est des services à distance (mise à jour, applications...) mais il s'agit de produit bien différents aux contraintes, normes et usages bien différents.
Yaa, Le vendredi 22 septembre 2017


Bien d'accord, comparer les smartphone et les voitures n'a aucun sens, si les juridiques sont plus prudents c'est parceque quand un Portable ou un ordi tombent en panne, ce qui est loin d'être rare, on ne risque pas l'accident mortel avec toute sa famille. quand aux rappels, ils sont inexistant dans la téléphonie, le client s'assied sur son problème... demandez à Takata et à tous les constructeurs qui gèrent la crise airbag ce qu'ils en pensent et ce que cela leur coute.
franz Schmut, Le vendredi 22 septembre 2017

Oh le beau costard de Mary Barra ça sent le roussi ,au fait M Rakoto vous faites allusion au prix de la serie 3 du petit Nicola mais comment expliquer qu'il est possible de diviser par deux le prix d'une caisse simplement en faisant croire que l'on mettra un seul écran et un peu moins d'alu alors que c'est la même batterie (60%)du prix de la caisse.......svp expliquez moi.
alain boise, Le vendredi 22 septembre 2017

Alain,
Pour le prix des batteries c'est comme pour le prix des mises à jour de GPS, on fait croire au client que c'est cher pour faire un max de profit.
Dans une batterie de 60 Kwh il ya en gros 9 Kg de lithium à 15$ le kg cela ne va pas chercher bien loin...
En revanche demain quand les cours vont exploser...
;0)
Lucos, Le vendredi 22 septembre 2017

A noter que GM qui a peur de Tesla...c'est comique !
C'est Google qui a peur de Qwant ?
;0)
Lucos, Le vendredi 22 septembre 2017

Lucos
Alors si elles sont vides comment expliquer le prix d'une batterie Tesla a 40000$ alors que la trois sera vendue 30000$,comment expliquer aussi que l'on perd des ronds en vendant des caisses à 80000 boules et que l'on và en gagner en les vendant 30,what else comme vous dites dans le Lucosland........
alain boise, Le vendredi 22 septembre 2017

Comparer la voiture et le high tech, cela me rappelle un pamphlet des années 90... ou GM répondait à Bill Gates.
Si vous ne souvenez pas, le voici :

Lors de l'exposition informatique, le COMDEX au début des années1990, Bill Gates a comparé l'industrie informatique à l'industrie automobile en déclarant :
« Si General Motors avait continué à progresser comme l'industrie informatique l'a fait, nous conduirions tous des voitures qui coûteraient 25 $ et consommeraient 1/4 de litre au 100 km. »

En réponse aux commentaires de Bill Gates, GM a publié la réponse suivante, signée du PDG lui-même :
« Si General Motors développait ses véhicules comme Microsoft développe ses logiciels, nous conduirions des voitures avec les caractéristiques suivantes :
1. La voiture tomberait en panne deux fois par jour sans raison apparente.
2. Chaque fois que les lignes seraient repeintes sur les routes, vous devriez acheter une nouvelle voiture.
3. De temps à autre, la voiture calerait sans raison sur l'autoroute. Vous trouveriez ça normal, redémarreriez et continueriez votre chemin.
4. Parfois, exécuter une manœuvre telle qu'un virage à gauche causerait l'arrêt complet de la voiture et elle refuserait de redémarrer tant que vous n'auriez pas complètement réinstallé le moteur.
5. Une seule personne à la fois pourrait utiliser la voiture, à moins que vous n'achetiez Voiture98 ou VoitureNT, mais dans ce cas, il faudrait que vous achetiez plus de sièges.
6. Macintosh ferait une voiture solaire 5 fois plus rapide et 2 fois plus facile à conduire, mais qui ne pourrait rouler que sur 5% des routes.
7. Les témoins d'huile, de température d'eau et d'alternateur seraient remplacés par une seule lampe rouge « Fuite générale de la voiture ».
8. Les nouveaux sièges forceraient les gens à avoir des fesses identiques.
9. L'airbag demanderait « Êtes-vous sûr ? » avant de se déclencher.
10. Parfois, les portes se bloqueraient et la voiture refuserait de vous laisser entrer tant que vous n'auriez pas simultanément attrapé l'antenne radio, levé la poignée d'une main et tourné la clef de l'autre.
11. GM forcerait les acheteurs à choisir un assortiment complet des cartes Michelin, qu'ils en aient besoin ou non, qu'ils le veuillent ou non. Ne pas choisir cette option entraînerait une diminution des performances de la voiture de 50% ou plus.
12. À chaque fois que GM introduirait un nouveau modèle, les acheteurs devraient réapprendre à conduire de A à Z, car aucune des commandes des nouvelles voitures ne serait localisée au même endroit et n'opérerait de la même façon que sur les anciens véhicules.
13. Vous auriez à appuyer sur « Démarrer » pour éteindre le moteur.

On rejoue l'histoire tous les jours et c'est pour cela que rien n'avance...
Frédéric, Le vendredi 22 septembre 2017

Quant à la marotte du business des services de mobilité, virage que les constructeurs automobiles ne seraient pas assez prompt à prendre, on rappellera ici que les constructeurs de smartphones n'ont pas (encore?) fait cette révolution. Alors pourquoi l'exiger de l'automobile alors qu'aucune viabilité n'est démontrée ?
- Apple ne réalise que 15% à peine de ses ventes dans les services
- Chez Samsung, HTC et consorts la part services est insignifiante...
- Le modèle économique de Tesla ne semble pas très différent de celui de GM malgré leur avance dans le logiciel et les mises à jour...
- PSA qui annonce des ambitions sur les services de mobilité ne présente cela que comme "un complément de revenu" et non le coeur du business...
- Les Uber & Co n'ont toujours pas sorti un exercice profitable...
Et le constructeur s auto ont malgré tout déjà une culture du services au travers des captives financières.
Yaa, Le vendredi 22 septembre 2017

Au début de son article Bertrand met en parallèle plusieurs choses :
1) La très forte valorisation boursière de Tesla
2) Cette valorisation qui excite GM
3) Le "downsizing" voulu qui aurait fait passer GM de 1er mondial à 4ème, voire bientôt 5ème derrière Kia-Hyundai.
On pourrait en déduire que ce glissement dans le classement mondial serait la cause d'une dérive dans le même sens de la valorisation boursière. J'espère que Bertrand ne pense pas une seconde que le nombre de voitures vendues puisse être corrélé avec la valeur boursière.
Le meilleure exemple est justement Tesla qui est N°1 des constructeurs en valeur boursière et N° dernier en volume !
Le downsizing de GM est donc sans doute une bonne approche - entre beaucoup, beaucoup d'autres mesures - pour améliorer sa valeur boursière.

Pour Alain : Tesla continue à perdre pas mal de pognon en vendant des caisses à 80 000 boules et en perdra encore plus en vendant des caisses à 30 000 boules.
Peut-être un jour y aura-t-il un seuil (en volume) permettant d'amortir la masse de pognon invraisemblable investi dans ce business automobile ?
Personnellement j'en doute, surtout avec l'arrivée des premium allemands, en particulier Porsche et BMW qui veulent tailler des croupières à Tesla, et qui ont les moyens de le faire.
Bruno HAAS, Le vendredi 22 septembre 2017

Bruno en tout cas en Germanie du Nord Tesla est ko debout ,ils ont la fâcheuse(oû bonne pour certains) habitude la haut de rouler taquet(flat off pour la rédaction et Lucos)et l'autonomie ne permets pas d'aller à Hambourg et revenir dans la journée alors le President du Lander ecolo a revendu sa Tesla pour prendre une hybride Mercos oû BM double you qui lui permets de rentrer a 200 a l'heure pour manger sa choucroute (oû couscous au choix).
alain boise, Le vendredi 22 septembre 2017

Alain,
On ne peut pas résumer la production industrielle d'une voiture et son prix de revient et de vente au simple prix de sa batterie. De plus en comparaison simple, si vous prenez du coté moteur, un moteur électrique vaut 100 fois moins cher qu'un Diesel...Il y en a un dans la machine à laver à 199 € chez Electro-dépôt...
Tout est affaire d'offre et de demande et en automobile, téléphonie et luxe ce que la vanité et la richesse est capable de nous faire payer (trop) cher ! (Premium, IPhone, Vuitton,etc..)
Pensez-vous qu'un Porsche à 150 000 soit 10 fois plus chère à fabriquer qu'une Dacia à 15 000 ?
Bien sur que non.
Si c'est 2 fois faut virer les ingénieurs..
;0)
Lucos, Le vendredi 22 septembre 2017

Le pb est qu'une hybride sur Autoroute au taquet ne fonctionne qu'en thermique... et comme on traine le système hybride et ses batteries, la voiture est plus lourde et donc consomme plus que sa version thermique de base...
Conclusion : une Hybride, pire une PHEV, sur autoroute consomme et pollue plus qu'une thermique de base.
Tous ces systèmes ne servent qu'à faire passer les homologations et autres cycles NDEC à des monstres de presque 2 tonnes avec des V6-V8 voire plus.
Frédéric, Le vendredi 22 septembre 2017

@Lucos : Une voiture à 150K ne coute effectivement pas 10 fois plus cher à produire qu'une à 15K.
Par contre, les volumes de production n'étant pas les mêmes, la part de l'amortissement de la R&D, du développement et des invests n'est pas le même... et là on dépasse largement le rapport 10.
Ensuite il y a aussi ce qu'on et prêt à mettre dedans...
L'exemple du smartphone est excellent. Quand on voit comment les gens se battent pour acheter un iPhone à 1000€ alors qu'il ne coute que 150€ à produire juste à cause de la pomme derrière me laisse sans voix.
Pour l'exemple pris par Lucos, personne n'irait acheter une Dacia à 150K même si elle était au niveau d'une Porsche et inversement personne n'irait acheter une Porsche à 15K si jamais ils en produisait une. Tout cela n'est qu'une histoire d'image.
Frédéric, Le vendredi 22 septembre 2017

Lucos la batterie d'une Tesla oû d'une Zoé represente le premier poste dépense et en plus vous ne maîtrisez pas le prix,bien plus qu'un moteur electrique de traction qui n'a pas évolué depuis la jamais contente.
Oh oui c'est cher a fabriquer une Porsche et on en a pour son fric,c'est comme dans le cochon tout est bon,c'est un plaisir à démonter trains roulant,embrayage,c'est limite aviation voire mieux qq fois.
Non Frédéric l'hybride fonctionne tout le temps même a donf et ça aide,maintenant le surpoidsd est il rentable par rapport à l'économie je réponds comme Philippe devant Bourdin ,je vais chercher,mais je pense que oui(me trompe-je Prof?)
alain boise, Le vendredi 22 septembre 2017

Frédéric Les Francais n'aiment pas voir les Roms s'installer chez eux mais achètent en masse leurs caisses,comprenne qui pourra.....
alain boise, Le vendredi 22 septembre 2017

Il est vrai Frédéric qu'il faut prendre en compte le volume mais 4000 € de pub annuelle par voiture vendue ne fera jamais multiplier le prix par 10.
Vous êtes surpris comme moi par les acheteurs d'IPhone, Alain nous le démontre ici sur les Porsche
"on en a pour son fric" "c'est limite aviation" "plaisir à démonter" ??
Du rêve pour les Marketeurs de la Mercatique...
;0)
Luc os, Le vendredi 22 septembre 2017

Lucos et Frédéric je vous rappelle toujours les paroles de feu ma Mère,aidez les riches a depenser leurs sous pour vous enrichir,regardez Melenchon il aide Air France-KLM avec ses biftons de première pourtant il est arrivée a la meme heure que la mordeuse de taxis,le confort na pas de prix pour celui qui a les moyens(dans son cas c'est notre fric)
alain boise, Le vendredi 22 septembre 2017

Il était en première ou en business ?
Luc os, Le vendredi 22 septembre 2017

Je n'en revient pas de la manière comment les spécialistes de chez nous y Bertrand Rakoto compris sont à milliers de km de l'usager automobile et de son mode de vie et ceci dans n'importe quel pays développé du nord de la planète qui achète avec ses sous une automobile et des précautions qu'il prend avant de lâcher son fric !!
Bretrand est étonné que la GM Bolt ne décolle pas, et il faut voir que la NIssan Leaf même après avoir vendu 280.000 exemplaire ne se doute pas qu'en industrie automobile que c'est un chiffre de ventes totalement RIDICULE au bout de dix ans!
La ZOE pareil. Pour moi ce ne sont que des danseuses qui ne rapportent rien à l'Alliance. Ils peuvent se le permette, très bien !
Maintenant il y a les très riches...et ils sont nombreux dans le monde...et même si le patron de Tesla perd de l'argent..la vente d'une Tesla à 100.000 euros en moyenne est un exploit. Le patron de Tesla n'arrête pas de dire (à voix basse) donnez-moi votre pognon mais je suis là pour bruler du cash...mais je vous ai fait une caisse avec le mode "INSANE" et au vu de vos moyens je ne voit pas ou vous pouvez aller trouver mieux!
Pour ceux et surtout les institutionnels il dit, vous n'avez pas mis tous les oeufs dans le même panier chez moi ! Travaillions a long terme et la Tesla 3 va couter cher...et vous aurez les bénéfices du jack pot...et je ne gaspille pas votre pognon en publicité ! Top là ! Vous y croyez au pas vous mettez votre pognon chez lui ou pas!
Dites tout de suite Monsieur Bertrand Rakoto que je me trompe sur toute la ligne !
Maintenant un petit exemple des errements de certains constructeurs qui se lancent dans le VE hormis Tesla !
J'ai dans ma belle famille des gens qui ont un revenu du ménage qui dépasse 400.000 euros annuels net et qui sont allés chez BMW pour commander une I3 toutes options cash, ils en ont les moyens...ils ont signé un bon de commande mais avec 7 jours de droit de rétraction !
Je ne suis pas assez riche pour leur dit qu'ils font une connerie...ils m'appelle pour dire: "nous avons annulé la commande chez BMW...et pourquoi que je leur fait!
Nous sommes allés sur Google et on a tapé: "joies et déboires du VE" et on a prix peur tout de suite et aussi on est abonné à "Que Choisir" et ce mois ci on peu lire page 64 l'histoire d'une malheureuse à qui Peugeot demande pour une batterie hors garantie et pour une Peugeot Ion la simple bagatelle de 17750 euros pour la batterie car il faut absolument la changer à 100.000 km parcourus de la caisse !!
Ah la bande de cons que sont ces constructeurs automobiles sans exception et qui se tirent des balles dans les pieds !
Sans exception ils attirent leurs clients avec du vinaigre surtout les allemands et les français s'y mettent.
Ah le boulot à venir de margoulins dans le VE. Cela ne va pas durer, et cela ne marche même pas chez les riches...alors avec les pauvres.
Donnez une date de la bulle qui va exploser des millions de VE à la poubelle et en déchet dans la nature et pratiquement neufs mais totalement obsolètes!
Regardez ailleurs les spécialistes, ne me répondez pas !
Jo Duchene, Le vendredi 22 septembre 2017

P....n Jo avec 400000 mille boules par an y sont abonnés à 40 Millions de conso.... Auvergnats ou Écossais?
alain boise, Le vendredi 22 septembre 2017

Il me déçoit Alain, il crois que les riches sont des zozos illétres et qui ne savent pas compter!
Oui la ménagère riche sait lire et s'abonne à "Que Choisir"
Jo Duchene, Le vendredi 22 septembre 2017

Confirmez-moi, on est bien en début de WE...alors détendez vous saut pour Alian qui ne semble pas avec mon post très à l'aise et fait et fait du mépris à la française du client (riche bien sûr) qu'on doit entourlouper bien sûr !
Alain détendez-vous il n' y a pas de malaise...le "bal des menteurs" continue de plus belle...et les VE ne vont pas tout submerger!
Au bal des menteurs nous avons Volvo qui est le premier de la saison qui nous promettais que c'est bien fini le diesel et l'essence et que pour demain matin il n'y aura que des hybrides et VE!
Mais non ils sont de retour pour la rentrée les diesels et les essence des nouveaux Volvo, et au prix fort SVP ...et avec une boite manuel pour muscler le mollet c'est quand même 45.000 euros minimum sans options !
Nous allons voir que chez les teutons ce sera pareil, donc pas péril en la demeure pour le vieux métier. C'est déjà lequel le le plus vieux métier du monde?
Jo Duchene, Le vendredi 22 septembre 2017

Message pour Bruno car nouvelle réjouissante pour lui.
Il faut courir acheter l'Auto Plus de ce vendredi car il y a des pages à encadrer surtout celles de 25 à 27 incluses.
Auto Plus pose la question et je suis d('accord avec eux:
"La Peugeot 3008 la voiture française de la décennie ?
Pour un modèle aussi onéreux c'est du jamais vu.
Totalement d'accord pour le modèle de base, et si on rajoute la BVA (et obligatoire pour ceux qui roulent en ville) rend cette voiture scandaleusement chère: 25900+1600 euros)!
Il suffit de regarder la colonne équipements pour l'Acess. Cela fait peur la pauvreté de ce même équipement /prix demandé!
Pour le reste un seul bémol de la part des spécialistes il est sous le plancher ou se baladent des fils électriques susceptibles selon eux de pannes électriques!
Sinon CARTON PLEIN de la part de tout le monde expert ou pas !
Mon coup de cœur balance entre Allure et GT Line, mais AutoPlus donne la réponse...encore 2100 euros de trop pour la GT pour rien.
Ce gros coup de pub est largement mérité ! Bravo.
Auto Plus ces ringards en retard d'une guerre font une grande photo double page d'un modèle en boite manuel... lamentable.
Jo Duchene, Le vendredi 22 septembre 2017

Last but not the least...
La 3008 gagne la place de numéro un face (et essayés par Auto Plus) à sept autres SUV....et ils sont tous en boite manuelle et diesel...consternation!
Offrir que du raz de terre à l'automobiliste français est pour les constructeurs d'une bêtise tellement crasse et cupide, qui ne les mets pas encore dans le 21ème siècle!
Dans exactement la même ordre de prix...certains SUV ont la BVA et toutes les options les plus avancés, hybride compris, pour exactement 28500 euros sans remise! Cherchez car il y a de la la fiabilité en plus sinon de larges garanyies et pas que seulement que deux ans!

Jo Duchene, Le vendredi 22 septembre 2017

... Cher Jo ... Pas besoin de chercher beaucoup pour identifier le véhicule auquel vous faites référence ...

Une dimension vous échappe mais c'est normal car pour cela il faut aimer "les bagnoles"... Quant on cruise depuis fort longtemps dans des autos à boîte à bretelles, il est permis de douter que vous vous rangiez dans cette catégorie ... Pas une raison pour passer à côté de critères purement objectifs ... ?

Le véhicule auquel vous faites référence est certes hybride, certes doté d'une BVA (peu agréable) mais il lui manque deux ou trois bricoles par rapport au 3008 (dans une version moyenne gamme et non d'accès quasiment impossible à obtenir ...).

Par exemple et sous réserve d'exhaustivité ...
L'habitabilité (en réalité le C achères est plus comparable à un 2008 )
Le volume du coffre (!!!)
Le confort de suspension (trois fois rien)
L'agrément de conduite (qui en fait un des meilleurs véhicules sinon la référence de sa catégorie ?)
Les finitions intérieures
L'espace à bord (des vitres AR de dimensions correctes)

Excusez du peu ... Cà fait quand même beaucoup ... !!!

Quant aux motorisation Diesel que vous rangez précipitamment au rang des vieilleries , sur le 3008, elles sont toutes très abouties et adaptées à une utilisation routière et autoroutière assez intense (20 000 km +)... et probablement pas plus polluantes dans ces conditions que l'engin de Toyota qui vous est si cher !

Quant à l'argument de la garantie sur 6 ans, vous qui achetez selon votre propre confession vos véhicules à crédit et optez pour l'extension de garantie vous devriez savoir que cette possibilité est offerte également sur la Peugeot (et par delà la plupart des confrères ou concurrents, c'est vous qui voyez).

Bref pour un comparateur prétendument avisé ou éclairé selon vos dires, çà la fout mal ...

De fait, je déplore (comme vous ?) qu'il n'y ait pas d'offre de motorisation hybride, à brefs délais, sur la gamme 3008 et l'écrit très régulièrement ... Pas une raison pour vous livrer à longueur de commentaires au bashing contre les constructeurs nationaux digne d'un "gros Marcel" intervenant pour la firme japonaise ...

"On" est vraiment content que vous soyez satisfait de vos acquisitions et votre C achères a des atouts, c'est indéniable ... En même temps lorsque l'"on" est un tant soit peu informé et éduqué c'est probablement la moindre des choses de ne pas se tromper ... !

N'empêche ...les journalistes et les acheteurs qui co-optent, de manière assez unanime, le Peugeot 3008 ne sont pas que des benêts ou des "jouets" entre les mains du si malin Carlos TAVARES..
Ils apprécient juste les caractéristiques précitées qui font justement défaut à votre monture, les pôvres ... Excusez du peu.

Changez votre disque, l'ami, votre aveuglement dessert la validité de votre propos
Autre solution : rempilez et faites vous engager chez Toyota, pour vendre leur came, les choses seront, du coup, plus claires ... !




ADEAIRIX, Le samedi 23 septembre 2017

Ah je vois que vous faites le télégraphiste de quelqu'un d'autre...qui pet-être ne vous a rien demandé! Provoc, bien sûr !
Vous m'avez mal lu comme d'habitude...la 3008 fait un carton plein, je l'avoue très humblement et heureusement que des millions de la mienne n'ont pas encore été vendus, imaginez les délais de livraison...moi qui ai attendu trois mois pour avoir la mienne!
Concernant les boites à bretelles que vous méprisez tant...elles sont utilisées par des marques prestigieuses (pour beaucoup, mais des nuls pour moi) comme BMW, Mercedes et Renault...et d'autres marques!
Recyclez vos connaissances en l'automobile !
Il se peut que pour la prochaine fois je change de marque...mais je vous donnerait la primeur de ma décision, et celle que je choisirait reviendra ma coqueluche préférée et avec toutes les vertus.
Vous me connaissez très mal...par contre vous êtes prévisible!
Vous serez jusqu'au but en diesel et boite manuelle, car à partir d'un certaine âge on est perdu si on change ses habitudes.
Ne partez jamais aux US, le choc pourrait être terrible pour vous!


Jo Duchene, Le samedi 23 septembre 2017

Quand l’hopital se moque de la charité … ?
Prévisible dites vous… ? Mais vous l’étes « éminemment » l’ami …
Je note qu’aucune contre argumentation sérieuse n'émerge , normal ! Il n’y en a pas ; pas messager du tout non plus …Simplement pourquoi vous laisser délivrer à l’envie vos litotes ?
Pas d’autre enjeu que celui là …
Par ailleurs, le fait que d’autres constructeurs utilisent également les BVA à CVT ne démontrent en rien qu’il s’agit d’un bon procédé … En tous cas du point de vue de l’agrément de conduite …
D’ailleurs ne disait on pas des DAF (qui ont largement utilisées ce type de BVA) qu’elles étaient des autos pour « ceux qui n’aimaient pas conduire… » Cà n’a pas changé beaucoup …
Pour ma part rien contre les BVA dès lors qu’elles sont bonnes et il y en a pas mal … J’ai en ai déjà utiisée des bonnes et des moins …
Il y a aujourd’hui tant de boites de vitesse automatique agréables, qui se révèlent de plus en plus souvent plus performantes que leurs équivalentes ( ?) manuelles que je ne saurais être un farouche opposant à cette configuration. Mais voilà les CVT çà n’a rien d’affectif … Aucun mépris, c’est juste antinomique avec la notion d’agrément de conduite … D’autres constructeurs commercialisent des hybrides avec de bonnes BVA (en tous cas pas des mauvaises) , d’ailleurs …
Pour ma part, un de mes véhicules est effectivement doté d’un Diesel (fiable et garanti de toues façons...) et d’une boite manuelle plutôt agréable… Comme le bouilleur a un couple copieux « on » est pas obligé de mouliner avé le levier … Silencieux en exploitation, implanté dans un cabriolet cela permet de cruiser tout autour du golfe et de monter dans les cols sans déplaisir… Vous l’avez le tableau … C’est pas demain, c’est maintenant et çà va pas si mal pour tout dire … Bon dimanche ensoleillé cela dit …

ADEAIRIX, Le dimanche 24 septembre 2017

Mine de rien et ce n'était pas prévisible vous me faites le coup très provincial: ah il prends un crédit quel horreur c'est un pauvre...et oubliez que si le coup du taux de crédit se rapproche de l'infation qu'il vaux mieux predre un crédit...et pas payer cash...il faut retourner à l'école.
Un pote parisien qui est allé vivre en province un an m'a dit, je me suis dêpeché de prendre une carte visa Premier car j'ai eu tout de suite l'estime du marchand de vin du coin, et des maquignons de bagnoles aussi!
Me dire aller trouver du boulot chez Toyota c'est argument au delà du provincial c'est minable avec un énorme dépit dérrière...mauvaise nouvelle pour vous...boites à bretelles vont venir toutes d'Asie et innonder le marché...Renault le premier!
Ni vous ni moi maitrisons le marché...mais votre vision du marché à venir est érroné tout simplement!
Jo Duchene, Le dimanche 24 septembre 2017

« Cher » Jo … Beaucoup de clichés dans votre dernier commentaire avec comme un petit parfum de xénophobie à l’envers (le parisien vs le provincial) … Un comble ?
De mon côté, aucun ostracisme vis-à-vis des acheteurs à crédit (il suffit de lire le fil de mes commentaires pour s’en convaincre) ; c’est vous qui faites une projection … En revanche l’achat à crédit n’est pas à proprement parler un titre de gloire, particulièrement, malin comme vous le jetez régulièrement dans vos commentaires … Au même titre que l’option pour les extensions de garantie…C’est, au mieux, de l’économie domestique bien comprise …Pas besoin de retourner sur les bancs (pas moteur... de l’école) suivant votre élégante recommandation …
Enfin je vois qu’Hollande n’est pas le seul à rejoindre la confrérie de « melon » quand je lis votre : «
« votre vision du marché à venir est ErronéE tout simplement ».

Pôvre, de toutes façons, si vous saviez combien mes préoccupations sont ailleurs !
ADEAIRIX, Le lundi 25 septembre 2017



La 2e édition des Organigrammes des Constructeurs Automobiles est parue
Daf Trucks France nomme deux nouveaux directeurs



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017