Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d'autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d'actualité d'autoactu.com
envoyer par email
Analyse - 07/01/2019

La "super" prime à la conversion 2019 de 4000 euros est-elle bien calibrée ?

La chronique de Bernard Jullien, Maître de Conférence à l'Université de Bordeaux et conseiller scientifique de la Chaire "Distribution & Services Automobiles" du Groupe Essca.

Florence Lagarde nous détaillait le 4 janvier les conditions d’octroi des primes à la conversion (PAC) 2019 et donnait ainsi à voir la relative complexité de la mesure qui oblige ménages et vendeurs à se pencher sérieusement sur les feuilles d’imposition d’abord et sur les distances qui séparent les domiciles des lieux de travail ensuite.

En effet, comme on l’a compris, le doublement de la PAC de 2000 euros à 4000 euros pour l’achat d’un véhicule thermique qui vient remplacer un très vieux véhicule essence – d’avant 1997 – ou un vieux véhicule Diesel - avant 2006 pour un ménage non-imposable – ne va pas concerner tous les ménages non-imposables : elle sera réservée aux ménages très modestes – Revenu Fiscal de Référence (RFR) par part de 6300 euros ou moins – et/ou à ceux des non imposables qui doivent parcourir 30 kms ou plus pour se rendre à leur travail. 
Au delà de la lourdeur de la procédure, la question qui se pose est de savoir si, pour les ménages concernés, le coup de pouce est significatif et si, en termes d’émissions, le profit collectif peut être significatif.

Dans cette perspective, le premier élément à souligner est que les ménages non imposables constituent une majorité de Français puisque, en 2017, sur 37,9 millions de foyers fiscaux, 21,4 millions soit 57% étaient non-imposables.  
Si l’on prend le cas d’un couple marié avec deux enfants relevant du foyer fiscal, il ressort ainsi que pour commencer à être imposable, il faut que les salaires du couple excèdent les 42 000 euros par an (3500 par mois).  
La cible est donc très large et correspond, en langage statistique, aux trois premiers quintiles de la population françaises. On comprend dès lors que le gouvernement ait cherché à privilégier, parmi ces presque 60% de la population française, le tiers le plus contraint (le premier quintile) : le seuil de 6300 euros de RFR par part, correspond pour un couple marié avec deux enfants à des salaires de 21 000 euros par an soit 1750 euros par mois c’est à dire environ 1,5 SMIC net.

Néanmoins, comme on le sait, à revenus égaux, selon que l’on habite dans des zones denses ou non, l’obligation d’avoir une ou deux voitures et de les utiliser quotidiennement n’est pas la même et le critère des 30 kms aller pour les trajets domicile travail cherche à intégrer, pour l’ensemble des ménages non imposables, ce poids dissemblable des dépenses automobiles : 60 kms A/R par jour impliquent 1200 kms de trajets domicile-travail mensuels soient, pour une consommation moyenne de 7 litres de Diesel, une dépense en carburant de presque 120 euros (84 x 1, 39 = 117).
En termes d’émissions, si l’on considère que les véhicules utilisés pour faire ces trajets ont trois ans de plus que la moyenne du parc, ils se situent dans la tranche 10-14 ans et émettent (pour les Diesel) aux alentours de 147g de CO2 par km. Leur remplacement dans les conditions fixées par le décret fait gagner 30g soit 432 kg par an et par véhicule remplacé sur les seuls trajets domicile travail.

Les statistiques dont on dispose grâce à la dernière enquête Budget des Familles de l’Insee disponible qui est celle de 2011 (la dernière étant en cours de traitement) permettent de cerner un peu mieux les cibles de la mesure.

Si l’on considère le "premier quintile", il ressort que ce cinquième des ménages français détient 13% du parc pour un âge moyen qui se situe au dessus de 11 ans et un parc de 10 ans et plus qui représente environ 60% de leur parc total.
Ces ménages dépensent l’essentiel de leurs budgets automobiles pour acheter du carburant (plus de 30%). Ils achètent des véhicules d’occasion plus de quatre fois plus souvent qu’ils n’achètent des VN et les valeurs unitaires moyennes de leurs achats de VO étaient en 2011 autour de 4000 euros.
Sur ces bases, la PAC ciblée sur les non-imposables dont le RFR est en deçà de 6300 euros de RFR par part paraît bien ciblée et son montant peut permettre effectivement de faire un saut qualitatif.

Il suffit pour s’en convaincre de se promener sur les sites d’annonces et de comparer les véhicules auxquels on peut accéder en dépensant 4000 euros de plus : on pourra par exemple trouver dans le réseau Renault, pour 6900 euros, une Mégane 3 de 2011 (1,5 dci 90 cv) et de 93 000 kms garantie 6 mois émettant 115g et consommant 4,4 litres alors que, pour 3500, il faudrait se contenter d’acheter chez un "spécialiste VO" une Mégane 2 (1,9 dci) de 2005 de 130 000 kms émettant 141g et consommant 5 litres.
A condition que les "bons matériels" d’après 2011 puissent être trouvés et que leurs prix ne flambent pas, les 6 millions de ménages concernés et leur parc ancien de plus de 2,5 millions de véhicules sont effectivement des cibles de choix et le montant de la PAC est, dans cette perspective, très significatif et peut être déclenchant.

Pour les deux quintiles du dessus, pour lesquels il faudra faire la preuve des 30 kms pour accéder à la PAC doublée, les valeurs unitaires moyennes des VO acquis sont un peu supérieures puisqu’on était à 5000 et 6000 euros pour les quintiles 2 et 3 mais leurs parcs sont plus importants et représentent respectivement 17,3% et 21,2% du parc total.
Ils ont plus de 10 ans pour plus de la moitié d’entre eux. Il y a donc, là aussi, un potentiel très important même s’il est à ce jour difficile d’évaluer la proportion des ménages qui satisferont le critère des 30 kms.

Dans tous les cas, le bénéfice pour les ménages et pour la société sera, en cas de grand succès de la PAC, en termes de qualité de l’équipement et d’émissions.
En effet, en termes de consommations, il ressort - comme le montrait notre comparaison de la Mégane 3 de 2011 et de la Mégane 2 de 2005 - que les "progrès" sont relativement peu sensibles : d’une génération à l’autre, on gagne environ 10% et, pour 1200 kms mensuels, l’économie est de l’ordre de 12 euros.
Le fait de devoir acquérir des véhicules qui seront en deçà des 122g risque d’amener les ménages concernés à changer de catégorie et à passer typiquement de monospaces ou de grosses berlines à des compactes mais, tant qu’il s’agit de passer de vieux Diesel à des Diesel récents, la réduction des frais d’utilisation sera peu sensible. Elle serait même nulle voire négative si les ménages s’équipaient en véhicules essence.

Au final, face à une écologie punitive sommant tous les ménages quels que soient leurs situations financières et leurs contraintes de mobilité d’acheter des véhicules neufs verts, il nous paraît indéniable que l’intégration de l’équipement en VO dans les politiques publiques a constitué l’an dernier un considérable progrès.
La mise en place, sous la contrainte, de cette super PAC prolonge cette avancée et se plaindre de conditions d’octroi un peu compliquées tout en souhaitant limiter la dépense publique et les effets d’aubaine serait faire preuve de mauvaise foi.
Dans un contexte où l’achat de VN est de plus en plus rare chez les ménages et réservé à des minorités toujours plus vieilles et riches que la moyenne des Français, les PAC et super PAC sont pour les réseaux des opportunités de reconquête de très larges populations d’automobilistes qui s’étaient éloignées d’eux. A eux de jouer.
Bernard Jullien

Partagez cet article :

Réactions

Il ne faut pas mettre de "s" à km qui est invariable comme toutes les unités abregées.
;0)
Lucos, Le lundi 07 janvier 2019

Merci Lucos ça change tout
alain boise, Le lundi 07 janvier 2019

Usine à gaz,écran de fumée pour plaire aux écolos,distance de trente km ( a vol d’oiseau ,ligne droite?),6000€ de revenus,une carte grise nouvelle à 500€ ,vont pas en trouver beaucoup des gus qui vont changer leurs 206 HDI 90 a 5 litres aux cent increvable.
Ou comment faire croire qu’on fait sans faire,Messieurs les censeurs bonsoir.
alain boise, Le lundi 07 janvier 2019

4 remarques,
A/ Cette PAC est-elle aussi valable entre particuliers ? Ou n'est-elle réservée qu'aux VO achetés dans les "réseaux" professionnels (cf exemples cités dans cet article) ?
B/ Le report du CT-Diesel "durci" de janvier à juillet 2019 ne devrait-il pas être plutôt systématiquement appliqué immédiatement sur ces VO-PAC dès lors que la PAC doit inciter à acheter des VO "VRAIMENT propres"
C/ Si l'ancien Diesel consomme réellement 7 L/100km alors CHIMIQUEMENT il émet réellement de l'ordre de 187 gCO2/km et pas cette ridicule valeur "NEDC" de 147 gCO2/km à associer à une consommation THEORIQUE de GO de l'ordre de 5,7 L/100km. Il vaut mieux se limiter à parler d'un gain relatif (hypothétique !) de 30gCO2/100 soit -1 L/100km de GO environ, ce qui n'est pas du tout garanti en utilisation (véhicules "équivalents" plus récents devenus beaucoup plus lourds au fil des ans !)
D/ Il n'y a pas que le carburant en terme de coûts ! Les Diesels modernes sont nettement plus complexes (= fragiles ?) que de vielles 205/AX/Clio-Diesels frugales en carburant ! Passer le CT-Diesel durci tous les 2 ans pourra impacter sérieusement les budgets-entretiens contraints de ces familles non-imposables !
FrancoisX, Le lundi 07 janvier 2019

Une 206 HDI ou Clio DCI 1500,Megane dit 90 font moins de six litres avec filtre à air propre et bons injecteurs moteur bien chaud moins de cinq même
alain boise, Le lundi 07 janvier 2019

Euh... ?? François, c'est pour cela qu'il y a une PAC nan ?
;0)
Lucos, Le lundi 07 janvier 2019

Bien que ça amuse (énerve ?) Alain, il ne faut effectivement pas mettre un S à km, d'ailleurs notre universitaire n'en met pas à kg, alors pourquoi à km ?
kgs ça veut dire kilomètre x seconde. Tu parles d'une unité de mesure !

Quant à cette nouvelle UAG, seuls des énarques bien français en sont capables ; d'ailleurs non, un commissaire européen sait également faire.
Bruno HAAS, Le lundi 07 janvier 2019

C'est parce que faire des kilomètres avec des S paraît beaucoup plus long...
;-)
clerion, Le lundi 07 janvier 2019

Il est incongru à présent de changer un vieux diesel pour un diesel en tenant compte de ce que le gouvernement dit: faire disparaître le diesel de villes.
De plus, un ménage à bas revenu ne pourra pas changer une nouvelle fois dans quelques années (durée variable car pas encore clair).
Les voitures essence seront surcotées car encore minoritaires dans le parc auto.
Valica, Le lundi 07 janvier 2019

Je vous lis tous et je rigole... de cette comédie humaine et e ceux qui perdent leur temps...
Question: comme tout conducteur qui a plus de 50% de bonus, conduis à une moyenne de 17 km/h, a une voiture qui ne tombe jamais en panne (et ceci depuis vingt ans) et donc une caisse qui s’entête à consommer peu d’essence et que je trouve en conduisant que ce ne sers à rien de s'énerver ni faire le Fangio aux feux rouges...je suis économiquement dans quelle catégorie ? Les pauvres, entre les pauvres et les riches, les riches qui se cachent ? Les cigales ou les fourmis ?
Dans quel CO2? Dans quel type de fumée?
C'est comme disait un journaliste dans une conférence de rédaction qui disait:
Si on faisait un grand article sur les caisses les plus vertueuses...risée générale parmi les copains. Cela n’intéressera personne !!
C'est toujours la même en tête...c'est la barbe...c'est un truc de vieux et de taxis ! quel ennui...et un autre de dire...revenons aux nénettes à poil dans la couverture ....comme par le passé !
Une autre question philosophique au Professeur:
Un pauvre qui ne paie pas d’impôts il lit votre article ce matin ou il va chez le marchand de voitures le plus proche et il achète ce qu'il trouve selon les sous qu'il a en poche ??
Le commercial lui dit: là vous avez une remise de l’État de 6500 euros...et il a dans sa poche 2500 euros.... moi je lui dirait, donnez-moi 4000 en liquide et on n'en parle plus.
Jo Duchene, Le lundi 07 janvier 2019

La masse de l'atmosphère terrestre représente grosso-modo
5 000 000 000 000 000 de tonnes (sauf erreur de ma part...);
Les petits 0,05% de cette masse constitués par le C02 représentent donc environ la coquette masse de
2 500 000 000 000 de tonnes.
Vous êtes sûrs que les 20 grammes par km espérés de cette usine à gaz, même multipliés par 10000 km annuels pour quelques milliers de bagnoles va contribuer à sauver la planète ?
D'autant que la vapeur d'eau, principal gaz à effet de serre représente 10 fois la masse de CO2....
Sans compter la masse de C02 dépensée pour faire fonctionner cette usine....
jean-marie méchin, Le lundi 07 janvier 2019

Ca y est, le bal des révisionnistes est reparti, et à coups de masses...
;0)
Lucos, Le lundi 07 janvier 2019

Cher Jean-marie méchin, il ne faut a aucun prix se décourager de ce que vous dites...il n'y a que des mauvaises langues ici, c'est interdit de raisonner et d’être un peu éveillé.
Dans le verre d'alcool de beaucoup ici les glaçons ne fondent jamais !!
Ils ne connaitront jamais la sécheresse de gorge ni la panne de leur clim...
Ils pensent que passer de 7 à 11 milliards de rats bipèdes sur cette terre est une aberration (ils ont raison entre deux verres de lucidité) mais la méthode pour passer de 11 à 5 milliards ne pourra se faire que de manière violente et sont d'autant plus convaincus ceux que dans leur famille ont des militaires en pagaille qui adorent les bombinettes ultra puissantes sans contamination (quelles bonnes âmes) !
C'est l'avenir les petites dictatures européennes de va nu pied... qui donnent des idées au Brésil et Amérique du Nord...mais ceux-ci sont en avance et préfèrent le spectacles des rats qui se bouffent entre eux...vaste programme que nous verront tous de notre vivant !
Préparez-vous au feu d'artifice que vous allez payer de votre poche et toute l'année.
Nous allons pouvoir acheter des gros pétards chez les ricains, russes ou chinois, sauf les très, très gros pétards qu'ils gardent pour eux.
Ils ont décidé que le nucléaire militaire est ringard car très sale et l'écologie prime en la matière...il y a que les coréens et les iranieux qui ne comprennent rien...et ils sont tous d'accord pour leur taper sur les doigts.
Ce n'est pas hors sujet tout ce que je dis car tout est mobile et sur des roulettes...et bientôt autonomes ...sans pilote dans l'avion, pardon sans personne au volant ...les soldes commencent le 9 prochain, mais certains vous ont déjà doublé et font des affaires juteuses sur votre dos toute l'année.... nous mange la laine sur le dos quoi !!
Jo Duchene, Le lundi 07 janvier 2019

Le thème «usine à gaz » du dispositif de le Pac a déjà été développé (y compris par moi) … Il est fondé n’y revenons pas …

Aujourd’hui, le chroniqueur fait un focus sur un aspect du dispositif de cette prime à la conversion à savoir : le renouvellement d’une partie du parc automobile pour les ménages ciblés, notamment par l’acquisition possible d’un VO qui soit moins gourmand en carburant fossile donc moins « rejeteur» de CO2 (et de polluants ou particules) ; c’est là le gros intérêt du dispositif tant d’une point de vue micro que macro économique … En ce sens l’on s’écarte de «l’écologie punitive » ….ll l’avait appelé de ses vœux dans le passé un tel dispositif et çà m’est arrivé (modestement) de soutenir également une semblable thèse dans ces colonnes.

Le chroniqueur souligne que les « réseaux » ont là une opportunité de reconquête de clientèles perdues … Nous avons vu au travers de la réaction d’Alain que les négociants VO indépendants sont pas trop prompts à séduire la clientèle des ménages qui sont éligibles à la prime car l’avance de trésorerie à consentir à l’administration, une fois massifiée par « n » ventes a un impact négatif sur la trésorerie de ces structures, leur survie ou simplement leur rentabilité …

Pour rester dans le cadre, intéressons-nous à l’exemple de VO pris par le chroniqueur … Une Mégane 3 1.5 DCI de 2011 affichant 93 000 Km au compteur … A ce niveau de kilométrage, les véhicules modernes n’ont pas tant besoin de soins que cela …. Les fluides, les filtres constituent l’essentiel de la maintenance … Les points névralgiques se situent au niveau des disques de freins AV (avec leurs plaquettes) et, en fonction de l’usage antérieur du véhicule, du mécanisme d’embrayage … Un embrayage fatigué se détecte assez facilement pour la plupart … Plus pernicieux est l’état d’usure des disques de freins AV même si un examen visuel et/ou « digitial renseigne(nt) utilement … Evidemment, ll y a un critère c’est l’atteinte de l’épaisseur minimale du disque qui normalement devait conduire à remplacer ces disques … Mais au-delà çà n’est pas la même chose si les disques peuvent encore faire 15 000 ou 45 000 Km selon le passé plus ou moins agité du véhicule … D’ailleurs l’on peut «espérer » qu’il y aura un commentaire au dernier CT sur l’état d’usure dans le premier cas … Du coup le non remplacement de ces disques peut déterminer une facture significative dans son montant (prix public 500 € environ ) dans un futur assez rapproché … Pour un budget modeste çà n’est pas rien …

A cet égard, l’on peut s’interroger légitimement sur la façon dont les opérateurs des « réseaux » « joueront » le jeu ou pas …
Se contenteront ils de l’effet d’aubaine, en pratiquant le cas échéant un prix attractif et le strict minimum côté maintenance ou iront ils un peu plus loin en commercialisant des VO «durables » qu’une « charte de qualité » existe ou non en leur sein … La question est posée !
Elle contient son aspect candeur (je ne le conteste pas), tant les opérateurs ne sont effectivement pas de philanthropes. Il existe pour autant des professionnels qui ont à cœur de pratiquer le métier « proprement » ne serait-ce que pour pérenniser un minimum des liens qui se sont distendues avec « une partie des automobilistes » … Nous verrons bien ce qu’il en sera d’ici quelques temps ….
A eux de jouer !


ADEAIRIX, Le lundi 07 janvier 2019

C'est vrai que quand on possède et analyse toutes les factures (existent-elles ?) d'un DCI de 2011 qui a roulé 7 ans...en ville ou a la campagne (??) et encore faudrait-t-il le savoir et fait 93000 km, c'est sur que c'est une super bonne affaire à acheter les yeux fermés !!
Surtout si on ne tiens pas compte du FAP, la valve EGR, du volant bi-masse des injecteurs, la batterie faiblard au bout de quatre ans, les bougies de pré chauffage, l'embrayage, de la conduite en ville, des courtes distances et faibles parcours sans chauffer le diesel...
Tout le monde il est beau tout le monde il est gentil et ceci avec seulement deux ans de garantie !
Je crois dur comme fer et plastique dur de tableau de bord à tout ce qui est écrit et avaler des couleuvres grillées cela doit être pas mal.
"Nous verrons bien ce qu’il en sera d’ici quelques temps …."
Amen de cardinal de Lyon qui adore les enfants.
Jo Duchene, Le lundi 07 janvier 2019

Honte à vous Jo avec le Cardinal Barbarin,que la rédaction retire ce post svp
alain boise, Le lundi 07 janvier 2019

Si le grammage de CO2 détermine les véhicules éligibles à la prime, ce sont surtout les émissions de NOx qui sont visées puisque c'est sur la qualité de l'air que la France risque une grosse amende de l'UE. En confortant un dispositif qui vise à éliminer les vieux mazout fortement émetteurs de NOx, le gouvernement répond (en partie) aux injonctions de l'UE.
Quant à la liste des futurs frais du VO acheté avec la PAC, c'est à croire que le véhicule remplacé qui partira à la casse n'en aurait aucun si on le conservait encore.
JL S, Le lundi 07 janvier 2019

JLS ...la grosse amende.....allez en Allemagne,Espagne et Portugal respirer le bon air de la Rhur....mdr
alain boise, Le lundi 07 janvier 2019

Excellente remarque de JL S !
Oui le vieux Diesel aura aussi des besoins d'entretien surtout avec des kilométrages largement aussi copieux que ceux du NVO (nouveau VO)
Bruno HAAS, Le lundi 07 janvier 2019

Chuis déçu … Duchene avec votre hauteur de vue livrée de série, tout çà ….
Ici et maintenant la plupart des ménages modestes ou non imposables ciblés par le Pac n’ont pas encore les moyens de se payer un hybride pas rechargeable à 29 K€ en dépit des tapis et des antivol aimablement offerts (z’ont pas le choix aussi chez Toy !) … Et croyez bien qu’ « on » le regrette forcément vu l’excellence du choix (malgré les défauts bien connus du bazar…).
ICI ET MAINTENANT, le choix de véhicule effectué par le chroniqueur à savoir la Mégane 1.5 dci de 2011 est plutôt pertinent … Que çà vous déplaise ou non …
Quant à vos disgressions (vos émotions voire vos angoisses …) sur le MDH, le nucléaire, le prix des courses chez Auchan ou la déontologie du Cardinal de Lyon voire de Romorantin, çà n’a pas grand chose à voir avec un site Internet qui publient des informations en lien avec l’activité Automobile dans toutes ses dimensions… Et même au sens large … Pareil pour tous les qualificatifs « fleuris » qui émaillent vos commentaires
Cela dit c’est effectivement à la rédaction d’apprécier en dernier ressort …
ADEAIRIX , Le lundi 07 janvier 2019

Je réitère ma demande de suppression du post de M Duchene concernant les enfants et le Cardinal Barbarin.
Cela n’a rien à faire ici,du balai svp
alain boise, Le lundi 07 janvier 2019

@ JLS
Bien sûr que le "vieux" Diesel qui part à la casse en aurait eu des frais de maintenance, de toutes façons … C'est le côté "toute chose égale par ailleurs". Je sais trop bien ce qu'est un TCO pour l'ignorer …
Mais (dit en très gros) si pour une fois la profession pouvait avoir une approche un peu empreinte d'éthique, en commercialisant des VO "corrects" à prix doux … çà nous changerait (j'entends déjà les offuscations..) … Certains le font bien d'ailleurs ...
Du coup "y aurait moins" d'auditeurs qui feraient la queue au standard de Julien COURBET ou dont les "zaventures" iraient remplir les colonnes de Toto Plus et assimilé ...
ADEAIRIX , Le lundi 07 janvier 2019

Alain, stop à la censure !
On peut tout pardonner, tout, même à Jo, surtout à Jo.
Bruno HAAS, Le lundi 07 janvier 2019

C’est pourtant vous qui avait fait une demande de censure avec votre pote à mon sujet.....mémoire quand tu nous joue des tours.
alain boise, Le lundi 07 janvier 2019

Je ne pense pas que remplacer un vieux diesel par un moins vieux ou neuf diesel soit une bonne solution pour les ménages modestes. Tôt ou tard, ils vont se retrouver dans le même problème. Il y a plusieurs villes en Europe où le diesel sera banni. Si cela devrait se généraliser, l'Etat devrait refaire une PAC et les particuliers refaire un effort important pour eux.
Valica, Le lundi 07 janvier 2019

Mais qu'est que procès inique et scandaleux qu'on me fait alors que n'importe quel cardinal prononce tout le long de sa vie (je ne parle pas des dévoyés) des Amen et jamais ne dirait qu'il n'aime pas les enfants du bon Dieu (les autres je ne sais pas) !
Par contre il y a un autre qui prend les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages qui roulent à tombeau ouvert (sans confession) sur des diesels de 93000 km sans aucune panne sur 7 ans d'utilisation et à fond la caisse et beaucoup plus de 80 km/h !
Les banalités écrites donnent tout les jours le vertige et la pâmoison des lecteurs est générale...surtout pour au moins 350000 lecteurs de TotoPlus qui ne savent pas lire et lisent tout de travers concernant la fiabilité des caisses merveilleuses qu'on nous proposent à prix d'or.
En ces temps papales de contestation jaune, je propose (ne discutez pas) la béatification d'un nouveau Saint Adeairix...et les cierges seront de rigueur surtout en Bretagne ! Vive les coiffes à vent.
Jo Duchene, Le lundi 07 janvier 2019

Laissons Duchene (qui n'assume même pas ce qu'il écrit) à ses divagations … Il y a tous les jours des gens qui utilisent des véhicules Diesel ou essence sans tomber en panne ou se "gauffrer" des factures monstrueuses ET ce de manière durable …
Votre expérience de grand brulé chez Mercedes n'excuse par tout … Nan

En revanche la dialectique de Valica m'interroge ?
C'est quoi le concept des "particuliers qui refont un effort important pour "eux" ? .. Jvois pas bien ?
Des ménages gravement imposables ?
;0)
Vous avez drôlement raison … faut continuer à mépriser les populations périphériques (≠ des banlieues chics) ou rurales, çà a vachement bien réussi … "On" sait pas trop bien comment tout ce bazar va se terminer mais bon …

En creux, si je vous suis, vous vouliez quoi : une TESLA (nan pas un C-HR) pour tout le monde pour paraphraser Mathieu Kassovitz …
;0)


ADEAIRIX, Le lundi 07 janvier 2019

Ou plus techno encore… j'hésite entre le TER au pas de la porte ou plus branchouille … La navette autonome …
Yapuka … Va falloir les envoyer Valika !
;0)
ADEAIRIX, Le lundi 07 janvier 2019

Alors ma mémoire me joue des tours car je déteste la censure et autre "modération" politiquement correcte.
Certains de mes posts ont été jugés abusifs par des zâmes sensibles et retirés par la rédaction. Ca ne m'agace pas parce qu'il parce qu'il s'agit d'un de mes posts mais parce que ceux qui sont choqués font souvent semblant de l'être. De mémoire - mais vous me dîtes qu'elle est défaillante - je reprenais les mêmes termes scatologiques de Jo qui n'étaient pas admis sous ma plume (mon clavier) mais admis sous celle de Jo ; allez comprendre ?
Nous sommes quand même des "grands garçons" (et grandes filles) sur ce site.
Bruno HAAS, Le lundi 07 janvier 2019

Très classe le côté parité … Bruno … "Z'avez" diablement raison !
;0)
ADEAIRIX, Le lundi 07 janvier 2019

Dire que chez Autoctu ils oublient tout dès qu'ils lisent une réaction de leurs lecteurs est un peu gonflé...mais moi je ne suis rien (nada) et en plus qu'un simple observateur...
Ceci dit toutes les vérités sont bonnes à dire...et dans cette industrie il y a même des constructeurs qui s'excusent des erreurs du passé...et là chapeau...et cela leur permets (c'est la seule façon) de remonter dans la cote de leurs clients !
Des fois des constructeurs allemands assument la défaillance de leurs véhicules hors garantie et c'est tout a leur honneur !
Avec des ceintures et bretelles ont peut des fois rouler au moins quatre ans dans une caisse allemande sans trop de pépins mais sous garantie...les bananes.
Sauf l'autre qui oubli que j'avais chez Mercedes un contrat intégral sur quatre ans. S'il était le commercial devant moi je l'aurais ratatiné...comme il fut fait à l'époque et j'ai vu tout de suite qu'il n'était pas honnête... et j'ai dit tout de suite à son chef qu'il me racontais des conneries !.
Jo Duchene, Le lundi 07 janvier 2019

Exemple:
Avoir écrit à l'époque en bas du contrat de vente et à la main, que le prix pourrait être RÉVISÉ a la livraison du véhicule, était digne d'un mafioso, qu'il était !
Jo Duchene, Le lundi 07 janvier 2019

Comme disait "l'autre" … Une cicatrice effroyablement indélébile …!!!
C'en est devenu un cas concret à l'école des ventes du Chesnay …
Y paraît, tellement la traumate fût forte .. Le commercial fût "répudié"
:0)

Bon comme d'hab le Duchene noie le poisson … vieille stratégie de troll ...avec ses R.A.B et autres gracieusetés "achement" argumenté
… Et pis çà sent tellement bon la testo !)
;0)
Souviens toi Barbara ...
je lui dit RAB … Jo Duchene, Le vendredi 04 janvier 2019
Dehors ...
;0)
ADEAIRIX, Le lundi 07 janvier 2019

VaTFF...ou VaTFE au choix .
Jo Duchene, Le lundi 07 janvier 2019

… On sent bien que çà vous travaille ...
un tantinet refoulé sans doute ; faut mieux vous accepter Duchene !… Et pis c'est tout ...

ADEAIRIX, Le lundi 07 janvier 2019



La moto gagne 9% en 2018 !
Blanquefort : les discussions continuent avec Ford pour éviter la fermeture



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017