Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Offres commerciales

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 07/06/2017

La chute du marché automobile britannique freinée par les ventes aux entreprises en mai

Grâce à une progression des ventes aux entreprises de 20,1%, le marché automobile au Royaume-Uni a ralenti sa chute, à -8,6%, avec 186 265 immatriculations en mai.

C’est le troisième mois de baisse consécutif pour le marché automobile britannique depuis le début de l’année. En repli de 20% le mois dernier, le marché des véhicules neufs au Royaume-Uni continue de chuter de 8,6%, à 186 265 unités, soit 17 300 unités de moins qu’en mai 2016. 
Depuis le début de l’année, les immatriculations sont en très léger retrait de 0,6%, avec 1,158 million d’unité. 

"Nous nous attendions à ce que la demande soit poussive en mai sur le marché des voitures neuves, en raison des achats anticipés de clients en mars qui a vu un record absolu de ventes et avant l'augmentation d'une taxe sur les véhicules au 1er avril", précise Mike Hawes, directeur général de la SMMT (Association des constructeurs automobiles britanniques).

En mai, le canal des entreprises a été le plus porteur pour le marché automobile britannique, avec 6 054 unités, ses immatriculations ont bondi de 20,1% et au cumul sa hausse est de 5,3%, à 46 319 unités. En revanche, le canal à particuliers et celui des flottes ont eux accusé une baisse de 14% et 5,3% en mai. Depuis le début de l’année, les immatriculations à particuliers ont fléchi de 4,2%, à 522 877 unités (soit 22 800 unités de moins qu’en 2016). 

Sur cette période certains constructeurs continuent de croître, c’est notamment le cas de Mercedes, troisième au classement et seule marque en hausse dans le trio de tête. Ses immatriculations ont progressé de 6,8%, à 14 660 immatriculations en mai. En effet, la marque compte dans le top 10 deux modèles : la Classe C, au huitième rang, avec 4 046 unités et la Classe A, à la dixième, avec 3 367 véhicules. Au cumul, la marque enregistre une augmentation de 13,4%, à 82 842 unités, soit 9 800 véhicules de plus qu’en 2016. 

Concernant les constructeurs français, les marques du groupe PSA restent en-deçà par rapport à la moyenne du marché ce mois-ci, avec un repli de 28,2% pour Peugeot, de -30,3% pour Citroën et de -56,2% pour sa marque premium DS. Au cumul, Peugeot est également en recul de 23,4% (à 39 858 unités), Citroën chute de 20,8% (à 25 164 véhicules) et pour DS c’est une dégringolade de 44,2% (à 4 274 unités).

Du côté de Renault, c’est le même constat, ses immatriculations sont en repli de 31,2%, à 4 308 unités en mai. Depuis le début de l’année, la marque enregistre une baisse de 5,4%, à 33 508 unités, soit près de 1 900 unités de moins qu’en 2016.
Farida Sacha

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque au Royaume-Uni mai 2017 (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2017 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017