Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 09/01/2019

La Norvège, un marché déjà en ligne avec les objectifs européens de 2025

Avec un taux d’émission de CO2 moyen de 71g/km, la Norvège démontre que les ambitions de la Commission européenne peuvent se matérialiser sur le marché. A la nuance près que ce qui est possible sur un marché de 150 000 unités pause d’autres problèmes à l’échelle de l’Union européenne…

Avec la Norvège, nous ne sommes pas à un paradoxe près. Ce pays qui tire sa richesse du pétrole est le plus engagé dans la mobilité électrique et il incarne l’ambition de la Commission européenne sur le marché automobile alors qu’il ne fait pas partie du l’Union européenne. Cela n’en fait pas moins (ou peut-être est-ce à cause de tout cela) un terrain d’expérimentation modèle réduit pour les constructeurs automobile.
En 2018, le marché a encore réduit ses émissions de CO2 dans des proportions considérables avec une moyenne à 71g/km soit une baisse de 13% en un an.
Cette moyenne tend à démontrer que l’ambition de la Commission européenne est atteignable. Le taux moyen d’émission des ventes de véhicules neufs en Norvège se situe pratiquement à égale distance des objectifs pour 2025 et 2030 sur lesquels se sont mis d’accord le Parlement et le Conseil de ministres de l’UE : -15% en 2025 par rapport à l’objectif 2021 (95g/km) ce qui situe l’ambition à 80,75g/km et -37,5% en 2030 ce qui met l'objectif à 59,37g/km.
Surtout, la Norvège montre que des baisses drastiques sont réalisables avec la hausse de la part des véhicules électriques puisque pour la deuxième année consécutive, la moyenne CO2 du marché norvégien baisse de 11g/km par an. En parallèle, la part des véhicules électriques est passée de 15,7% en 2016 à 20,9% en 2017 et 31,2% en 2018.

Une hiérarchie fonction des véhicules électriques
Le marché norvégien reste un petit marché avec moins de 150 000 immatriculations en 2018 (-7% à 147 929 immatriculations) et la croissance des marques est directement fonction de l’évolution de leurs ventes de véhicules électriques. 
Ainsi, Nissan se hisse à la troisième place du marché (14 123 immatriculations) avec des volumes qui ont plus que doublé (+123,3%) et une part de marché qui frôle les 10% (9,61% exactement). L’essentiel de ses volumes, Nissan les fait avec la Leaf (12 303 immatriculations sur l’année) dont les ventes ont été multipliées par 4.
Hyundai progresse (+30%) grâce à l’élargissement de sa gamme électrique avec le lancement du SUV Kona en version électrique en plus de la version essence (qui donne une moyenne CO2 à 20g/km pour les 1 000 modèles vendus) tandis que la Ioniq qui existe en hybride, hybride rechargeable et électrique (avec une moyenne CO2 à 4g/km) reste la meilleure vente de la marque (2 971 immatriculations).
Renault est aussi une des rares marques en croissance (+14,3%) grâce à la Zoé qui représente 78% de ses ventes en Norvège (3 141 immatriculations).
C’est aussi grâce au véhicule électrique que Jaguar enregistre la plus forte croissance du marché (+354% !) avec 1 360 immatriculations pour l’essentiel des I-Pace (79% de ses ventes).
Les deux leaders du marché restent cependant Volkswagen (20 062 immatriculations) malgré un recul de ses volumes (-13,5%) suivi de Toyota (14 706 immatriculations) également en baisse (-18,2%).

Des moyennes CO2 par marque très disparates
Grâce aux versions e-Up et e-Golf, la marque Volkswagen affiche une moyenne CO2 en dessous de la moyenne du marché de 66g/km.
A l'inverse, Toyota avec sa gamme hybride se situe bien au-delà à 95g/km à un niveau identique à celui de l’année précédente avec des moyennes par véhicule qui sont toutes nettement au-dessus de la moyenne du marché Yaris (80g/km, Prius (81g/km), C-HR (88g/km), Auris (88g/km), Aygo (88g/km).
Sur ce marché Peugeot affiche une moyenne CO2 à 107g, Ford à 120g/, Skoda à 131g et Mazda à 145g. A l’inverse Nissan est à 14g et Renault à 25g.
Le marché norvégien fait ainsi la démonstration que la part des véhicules électriques est déterminante pour abaisser le niveau des émissions de CO2. On comprend la difficulté que cela va représenter en Europe. Pour atteindre une moyenne CO2 de 71g il faut 31,2% de véhicules électriques et 12,2% d’hybrides rechargeables, les volumes restent à une échelle facilement accessibles sur un marché de cette taille : 46 000 véhicules électriques et 18 000 hybrides rechargeables. A l’échelle du marché européen (15,7 millions de VP) on atteint avec ces proportions des volumes considérables : 4,9 millions de véhicules électriques et 1,9 million d’hybrides rechargeables. Industriellement, ce n'est plus la même histoire.
Florence Lagarde

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en Norvège décembre 2018 (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque et par CO2 en Norvège 12 mois 2018 (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP neufs par modèles et par moyenne de CO2 en Norvège 12 mois 2018 (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Partagez cet article :

Réactions

Il est impossible de prendre la Norvège comme un exemple facilement reproductible ailleurs car comme le dit bien cet article leur richesse vient déjà du pétrole, richesse que ce pays préserve pour ses générations futures, mais aussi de l'autosuffisance à quasi 100% de l'électricité hydraulique.
L'information la plus importante est la confirmation que les hybrides ne sont et ne seront pas, comme prévu, la solution pour atteindre les objectifs de CO2 européens. Ils ne restent qu'une étape intermediaire mais pas un avenir. Reste aujourd'hui les VE et l'hydrogène, mais quid de la production d'électricité non fossile, et donc non nucléaire, ailleurs ?
Il faut absolument planifier ceci en premier ce que personne ne fait, sauf dans la situation exceptionnelle de la Norvège...
;0)
Lucos, Le mercredi 09 janvier 2019

Je vous cite ..il faut absolument planifier en premier ce que personne ne fait!!
Et encore une Fake,nous sommes les planificateurs de l’Europe,en effet avant de faire des bornes il faut être sûr qu’il y ait du jus,et la France pour cela est remarquable.
En effet chaque jour nous avons un solde positif import/ export.
La Norvège sous ces airs de bon élève est un gros pollueur en mer du Nord avec ses plateformes de la Statoil.
Vous critiquez à longueur d’années notre façon de produire du jus,je vous rappelle aussi que la France est la meilleure avec des rejets dix FOIS plus faible que vos modèles.
alain boise, Le mercredi 09 janvier 2019

Consider la production Nucléaire comme fossile est une fake aussi ,il s’agit de qq milligrammes par KWh en effet une famille consomme à peu près 7 grammes oui 7 grammes par an ,c’est à dire rien.
Le choix fait par le General de Gaulle de nous doter d’une industrie d’excellence,la troisième derrière l’auto et l’aviation ,s’avère cinquante ans plus tard de la justesse de ses prévisions.
Je connait votre soutien aux marchands étrangers d’éoliennes Et autres panneaux solaire Chinois.
alain boise, Le mercredi 09 janvier 2019

Au fait Madame Lagarde que vient faire la Comission Européenne en Norvège ? Vite j’allume le poste à t’elle adhéré dans la nuit...m’etonnerait,ils aiment personne
alain boise, Le mercredi 09 janvier 2019

Désolé pour les réponses je ne pourrais le faire qu’en fin de journée ne considérez pas cela comme une lâcheté,simplement je suis seul et indépendant et merci de développer ,pas d’insultes ni tutoiement ,merci d’avance.
alain boise, Le mercredi 09 janvier 2019

Je me demande comment ils font pour gérer l'autonomie des batteries des véhicules électriques : quels sont les trajets moyens par rapport au reste de l'Europe ? Quid de la densité urbaine/aux campagnes ? Quels est la part des transports en commun ? etc...
Franck Isho, Le mercredi 09 janvier 2019

Article au final incohérent et presque inutile puisqu'on nous explique que la Norvège, qui n'est pas dans l'UE, a déjà atteint l'objectif de l'UE, mais dans un contexte (marché auto, population, géographie, production hydroélectrique) non reproductible ailleurs.
La Grande Bretagne qui a la même rente pétrolière n'a pas fait les mêmes choix ou du fait du contexte différent, n'a pas pu/su les faire.
JL S, Le mercredi 09 janvier 2019

Oula, 2019 commence sur les chapeaux de roues entre Lucos et Alain...
Revenons à l'article : tant qu'on parlera d'émission de CO² du réservoir à la roue on ne règlera pas le problème du réchauffement climatique.
Il faut vraiment se mettre à regarder le niveau d'émission du puits à la roue, voire même cycle de vie global (LCA).
Mais commençons déjà par le "Well-to-Wheel". Car comme le mix énergétique n'est pas le même dans tous les pays, les résultats sont fondamentalement différents. Et donc les fakes des uns sont la réalité des autres.
Frederic, Le mercredi 09 janvier 2019

La Norvège fait partie de l'Association Européenne de Libre Echange AELE et relisez l'article, il n'y est pas dit que la Norvège faisait partie de l'union européenne.
;0)
Lucos, Le mercredi 09 janvier 2019

Fréderic,
on s'en passerait bien pour ne parler que du sujet des articles..
;0)
Luc os, Le mercredi 09 janvier 2019

… A la nuance près que ce qui est possible sur un marché de 150 000 unités pause d’autres problèmes à l’échelle de l’Union européenne…" C'est ce qu'écrit elle même la directrice en chef ...

Les deux derniers commentaires pointent l'iniquité de la comparaison … (Ce qui avait déjà été fait lors d'un article avec la même toile de fonds …)

Sans doute Alain sur réagit il … Mais ce qui est véritablement violent c'est de vouloir imposer un modèle par "tous les trous de narine" .. C'est ce que font les "fonctionnaires" de Bruxelles et une bonne part de la classe politique …sur beaucoup beaucoup de sujets …
Elles sont belles les démocraties … !
Nous avons en ce moment une bonne illustration en France de ce à quoi ce type de "gouvernance" aboutit SANS légitimer aucunement l'action des violents ou des casseurs de quelconque manière …

Après, c'est pas faux, "l'omelette norvégienne" donne des indications sur les scores d'abaissement de CO2 qu'il est possible d'atteindre ici et maintenant … avec les réserves précédemment citées au regard des volumes et de la production énergétique de la Norvège ancré pour les raisons que l'on sait sur l'hydraulique …

Cependant, comme il est dit plus haut et plus ou moins ...on se demande BIEN où passe le bilan CO2 de tous 4X4, pick up ou fourgons "body buildés" qui croisent hors des villes norvégiennes dans ce tableau YDILLIQUE … (?)

"Quand on veut noyer son chien on dit qu'il a la rage ?"
ADEAIRIX, Le mercredi 09 janvier 2019

@Frederic: Cette analyse LCA existe déjà: https://www.transportenvironment.org/sites/te/files/publications/TE%20-%20draft%20report%20v04.pdf
Arnaud C., Le mercredi 09 janvier 2019

Madame Lagarde, y a-t-il un moyen de faire cesser ces algarades fatigantes et hors de propos, qui tirent le niveau de votre publication vers le bas ? C'est vraiment pénible !
Sniper, Le mercredi 09 janvier 2019

Je suis entièrement d'accord !
;0)
Lucos, Le mercredi 09 janvier 2019

A Sniper,
Je suis d'accord avec vous, les interpellations et insultes entre certains commentateurs sont pénibles.
A tous,
Nous allons supprimer chaque commentaire qui ne respectera pas les règles du jeu que je vous rappelle : les commentaires doivent être argumenté, rester courtois et sans attaque personnelle.

Florence LAGARDE, Le mercredi 09 janvier 2019

Je suis entièrement d'accord !
;0)
ADEAIRIX, Le mercredi 09 janvier 2019

Merci Madame Lagarde ! Et meilleurs vœux à tous ...
Grégory Lecocq, Le mercredi 09 janvier 2019

Ah le vœux pieux...
C'est vrai que c'est tentant de répondre à une ânerie par une autre ânerie !
Les français sont comme cela...ils démarrent au quart de tour.
Je vais essayer (vœux pieux) de respecter tout cela...et venons au sujet.
A quoi cela ça sers de prendre l'exemple de la Norvège, même si c'est vachement intéressant comme exemple...mais on se dit cela nous fait une belle jambe !
On a quand même envie de répliquer à cet enfant du bon Dieu quand il dit avec une prétention incroyable que "nous sommes les planificateurs de l'Europe"... et cela fait une belle jambe aux autres pays d'Europe !
C'est fou quand même...mais il faut ce le farcir celui là !
Jamais un citoyen d'un autre pays oserait dire en public cela avec autant d'aplomb gênant.
Les norvégiens mettent leur pognon ou ils veulent et ils ont les ressources qu'ils ont...et gèrent leur pays comme ils veulent.
Ils sont bien gentils d'acheter chez nous par exemple pleins de 4X4 chez Dangel et autre bricoles comme des Airbus...sans compter notre pinard etc,etc.
Le gars ici qui ne pollue mais alors rien de rien, je lui envoi une caisse de Dom Perignon !
Il faut lire absolument le scientifique Jacques Darmont et son livre "Introduction au siècle des menaces" pour voir et constater qu'on va avec certitude dans le mur...et il parle même de l'industrie automobile..et plus on achète des voitures qui consomment de moins en moins et de moins en moins chères plus on aggrave notre cas à nous tous. Il y a sur YouTube une interview de lui qui fout les jetons. C'est un scientifique réputé et sans contestation, et pas un comique
Il parle d'un truc dont personne en parle, à savoir, les trois méchancetés de l'espèce humaine, et de la troisième la plus terrible et qui va nous achever inéluctablement, (par la fin de la pollinisation et autres)) la méchanceté envers les animaux...et donne l'exemple des œufs à la coque que nous mangeons!
Je vois déjà d'ici les ricaneurs !
Une interview de trois grands experts du pétrole (des gars qui connaissent à fond les arrières cuisines sales) sur une chaine sur YouTube...il est posé la question, quel est le message fondamental à donner aux nouvelles générations:
Le gars il dit avec le plus grand sérieux du monde: "Économisez pour vous acheter un vélo" !!!!!
Jo Duchene, Le mercredi 09 janvier 2019

… Les vœux pieux … les vœux pieux ? …
C'est un peu comme les vieux pneus … Cà n'adhère pas !
;0)
ADEAIRIX, Le mercredi 09 janvier 2019

Citez moi une insulte de ma part,je ne fait que répondre à des attaques perpétuelles pour chercher à me déconsidérer.
Citez moi une fois ou je me suis permis de tutoyer un commentateur hormis ma défense.
Tout ce que je peux affirmer est systématiquement trainé dans la boue ,tout cela parce que je défends une forme de production d’énergie decarbonée.
Comme si l’energie Nucléaire avait déjà tué qq un en France alors que la pollution fait 40000 morts en Europe.
Oui au VE , non a la production du jus charbonné .
Oui la Norvège n’est pas en Europe même si elle signe des accords avec nous,oui l,Angleterre ne sera plus jamais en Europe et se foutra comme de sa chemise des recommandations de la Comission.
Traiter qq un d’idiot,de con,de non comprenant ,de le tutoyer de demander à le faire interdire,oui cela est à mes yeux des agressions!!!
Je vous invite ici à ouvrir les yeux sur des biens pensants qui vous racontent des balivernes pour faire rouler un VE il faut du courant et du vrai pas de l’intermittent.
À bon entendeur et bonsoir Messieurs les. Censeurs.
Je suis toujours prêt à débattre avec vous à condition de développer vos idées.
alain boise, Le mercredi 09 janvier 2019

Mon pauv' monsieur..
;0)
Lucos, Le mercredi 09 janvier 2019

Triste réponse habituelle avec une pointe de compassion,toujours rien de nouveau.
alain boise, Le mercredi 09 janvier 2019

"Renault est aussi une des rares marques en croissance (+14,3%) grâce à la Zoé qui représente 78% de ses ventes en Norvège "

Mince,e t dire qu'en ce moment, on a un internaute qui, sur autoactu, jure depuis plus d'un mois que la Zoe est un échec commercial en Norvège, et que bien que tout le monde tente de luif aire comprendre qu'il est à l'ouest, il persiste et signe ptdr
Frédéric LANGLOIS, Le mercredi 10 avril 2019



articles connexes

La moto gagne 9% en 2018 !
La croissance du marché automobile mondial pourrait être nulle en 2019



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017