Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 18/06/2010

La production de Toyota en Chine menacée par une grève

Après Honda, c'est au tour de Toyota Motor de voir sa production en Chine menacée par une grève dans l'une de ses filiales spécialisées dans les pièces détachées.

Selon le quotidien japonais Asahi, le constructeur nippon pourrait interrompre dès jeudi la production de sa principale usine chinoise d'assemblage automobile située à Tianjin, dans le nord de la Chine, en raison d'une grève dans l'une de ses filiales qu'il détient à 43%.
Egalement situé à Tianjin, l'usine de Toyoda Gosei, qui emploie environ 800 personnes, a dû cesser sa production mardi. Toutefois les employés sont retournés travailler le lendemain après que la direction eut accepté de discuter d'une augmentation des salaires, a assuré un porte-parole de l'entreprise.
Au début du mois, Honda a été confronté à un mouvement social en Chine et certains observateurs avaient alors prévenu que cette grève pourrait s'étendre à d'autres entreprises du secteur manufacturier chinois, dont les ouvriers réclament un meilleur partage de la croissance économique.
La situation des employés chinois est surveillée de près par Pékin qui craint pour son autorité. Le Premier ministre chinois a d'ailleurs appelé à une amélioration des conditions de travail des légions de travailleurs migrants ruraux du pays.
L'appel de Wen Jiabao a été repris par Le Quotidien du peuple, qui estime que le modèle du "made in China" est arrivé à "un moment charnière" et appelle à une amélioration des conditions de travail des travailleurs migrants ruraux.
Par ailleurs, le journal japonais Nikkei rapporte que Toyota s'apprête à reprendre la construction de deux usines d'assemblage de voitures, l'une au Brésil et l'autre dans l'Etat du Mississippi, aux Etats-Unis, mises en attente durant la crise financière.
Une porte-parole de Toyota a toutefois indiqué que le premier constructeur mondial automobile n'avait encore pris aucune décision en la matière.
Selon le Nikkei, les deux projets pourraient être lancés l'année prochaine.
Reuters

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017