Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 09/10/2018

Lahouari Bennaoum, Audi France : "Tous nos modèles seront homologués d’ici fin novembre"

Avec le renouvellement de deux modèles phares et les remous liés au passage au WLTP, Audi a subi un recul de 23% de ses immatriculations en France sur 9 mois. La marques est néanmoins restée leader sur les particuliers et les entreprises, position qu'elle souhaite confirmer en 2019, avec une masse de nouveautés.

Le bilan de la marque Audi en France sur les 9 mois de l’année n’est pas flatteur : De leader à fin septembre 2017, la marque est passée à la troisième place des premium en termes d’immatriculations VP, avec 2,5% de parts de marché, derrière BMW (2,6%) et Mercedes (2,7%). Lahouari Bennaoum, directeur d’Audi France, explique le pourquoi de ce recul et montre que la situation est moins alarmante qu’il n'y paraît. Tout d’abord, explique-t-il, "c’est une trajectoire que nous avions prévue et qui est principalement liée au remplacement de deux modèles phares dans notre gamme, l’A1 et la Q3, qui pèsent plus d’un quart de nos volumes. La production des anciennes est arrêtée depuis juin et les livraisons des nouvelles n’interviendront qu’en fin d’année". Son best-seller A3, qui sera renouvelé dans un an, commence aussi à donner des signes de fatigue (-26% sur 9 mois).
Pour autant, sur les 9 premiers mois de l’année, Audi reste leader sur le marché des particuliers (malgré un recul de 21%), tout comme sur celui des flottes (malgré un recul de 5% auprès des entreprises et de 9% auprès de leasers). "Il n’y a que sur les canaux tactiques (VD et loueurs courte durée) que nos concurrents nous devancent : alors qu’ils sont à 35-40% d’immatriculations tactiques, nous ne sommes qu’à 25%", souligne Lahouari Bennaoum.

"Tous nos modèles devraient être homologués d’ici fin novembre"
Avec la mise en place du WLTP en septembre, la marque a beaucoup immatriculé en août (+39%), pour voir ses volumes s’effondrer en septembre en France (-55%), tout comme en Allemagne (-78%) et en Grande-Bretagne (-53%), pour ne citer que ses principaux marchés. "Nous avons augmenté nos VD en août mais notre volume est resté inférieur à celui de nos concurrents. Nous avons surtout communiqué très en amont auprès de nos clients flottes pour qu’ils immatriculent avant septembre afin d’éviter les hausses éventuelles de malus et le message est bien passé", explique le dirigeant.
En septembre, Audi subit aussi des retards sur l’homologation WLTP, notamment de Q2 et A3 qui ne pesaient ainsi plus que 28% de son mix en septembre (contre 38% en août). "Avec une combinaison très large de boîtes, moteurs et équipements, nous ne sommes pas la marque pour qui c’est le plus simple. Toutefois, à part pour quelques moteurs de niche, tous nos modèles seront homologués d’ici fin novembre", estime-t-il.

L'Audi e-Tron au prix d'un Q8
"Pour 2019, nous voulons capitaliser pour rester leader auprès des particuliers et renforcer notre présence sur le marché des flottes. Nous aurons les produits pour le faire", dit-il.
La multitude de nouveautés exposées sur le stand Audi est là pour le prouver. Celle qui fera peut-être le moins de volume mais qui impressionne le plus, notamment avec ses rétroviseurs caméras, digne d’un concept-car, c’est l’Audi e-Tron. Elle est dotée de plus de 400 km d’autonomie en WLTP et peut se recharger sur des bornes de 150 kW pour faire un plein à 80% en une demi-heure. Avec ses 4,90 m, soit 9 cm de moins que le Q8 exposée également sur le stand, elle offre 5 vrais places, et s’affiche à un prix de 82 600 euros en France soit, prime de 6 000 euros déduite, un tarif inférieur de 2 000 euros au Q8 (78 300 euros).
Le Q3 est en revanche un modèle majeur en termes de volume de vente pour la marque. Avec ses 4,48 m (10 cm de plus que l’ancien), il est désormais le plus grand de sa catégorie (4,44 m pour le BMW X1) et marque aussi plus nettement sa différence avec le Q2 (4,19 m) tout en restant 18 cm plus court que le Q5 (4,66 m). Il gagne 20% de coffre en plus et de l’espace pour les passagers. Il adopte une nouvelle calandre octogonale, caractéristique des SUV Audi, et des moteurs qui ont été lancés récemment, notamment le 2,0 TDI de 150 ch.

Les commandes de la nouvelle A1 viennent d’être ouvertes
La nouvelle A1, dont les commandes viennent d’être ouvertes (à partir de 23 470 euros), grandit aussi, de 6 cm, à 4,03 m. Elle perd en revanche sa motorisation Diesel, qui n’intéressait plus que les entreprises. Elle reçoit un moteur TFSi de 116 ch avant l’arrivée de versions 95, 150 et 200 ch. Comme tous les modèles de la gamme, elle est désormais dotée de série du combiné d'instrumentation digital ("virtual Cockptit"). Comme sur Q3, le système GPS équipé d’un système d’écriture intuitive est en option ou sur une finition supérieure.
Q3 et A1 arriveront presque simultanément en concession fin novembre prochain. Suivront l’A6 Avant et le Q8, deux modèles dotés, comme l’A8 et l’A7, d’une micro-hybridation, qui permet d’économiser de l’ordre de 0,7 l au 100 km, grâce à un alternodémarreur couplé à une batterie de 48 volts, batterie qui alimente aussi les équipements du véhicule en 12 volt.
Les motorisation hybride rechargeables, uniquement proposées sur A3 et Q7, vont en outre être étendues aux Q5, A7 et A8 en 2019.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

Pour le Q3, la longueur de 4.48m est juste 3 cm de plus que la principale cible française....Et ça, tous les vendeurs des concessions AUDI le savent !


.
CR-Expert, Le mardi 09 octobre 2018

Amusante cette remarque cher CR-Expert …
Pour avoir le "médiocre" produit français dans le "viseur", c'est donc que les "vendeurs" des concessions Audi ont vu plus d'une fois leurs prospects négliger l'ancien Q3 pour rejoindre les rangs des acheteurs du Peugeot 3008 (ne tournons pas autour...).
Ce que l'on peut comprendre par ailleurs …
;0)
ADEAIRIX, Le mardi 09 octobre 2018

Chez Audi France, il semble que l'on joue à fond la diversité …
des déclarations différentes ...
Fayçal Elasri Responsable Relations Publiques Audi France déclare ailleurs 2018 année de transition et souligne le renouvellement de la gamme ou sa misse à jour (A1, Q3, SQ2, e-Tron et autres TT ou A6 avant ou très prochaine R8 … pas Gordini).
ADEAIRIX, Le mardi 09 octobre 2018



Organigrammes des constructeurs : Pour savoir "qui fait quoi ?"
Le directeur financier de Daimler, Bodo Uebber, annonce son départ en 2019



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017