Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Salons - 11/04/2018

Le CES sera au Mondial de Paris le 3 octobre

Le prochain Mondial de Paris accueillera bien la 6ème édition du CES Unveiled Paris, le 3 octobre 2018. Gary Shapiro et Karen Chupka, respectivement Président-CEO et Vice-Présidente de Consumer Technology Association, le propriétaire et organisateur du CES de Las Vegas, l’ont annoncé mardi 10 avril 2018. Une conférence de presse conjointe avec les promoteurs du "Paris Motor Show" était organisée dans un lieu emblématique : l’Automobile Club de France.

C’est donc officiel, la version parisienne du CES aura lieu dans l’enceinte du Paris Convention Center à la Porte de Versailles, le 3 octobre prochain, en même temps que Mondial.Tech (2 au 6 octobre), le nouvel événement B2B du Mondial de l’Auto (4 au 14 octobre). Les patrons des plus grands salons mondiaux dédiés à la "Tech" et à l’auto l’ont symboliquement annoncé ensemble, devant des journalistes des deux univers. La présence des numéros 1 et 2 de la grand-messe de début janvier se devait de marquer les esprits. La France est le seul pays à avoir accueilli cinq éditions consécutives de CES Unveiled, la version décentralisée et light du CES, se sont-ils plu à rappeler.
Des interventions de Mme Chupka et M. Shapiro, il faut retenir qu’il était tout à fait "naturel" de s’associer au Mondial de Paris. Gary Shapiro constate que lors du CES 2018, 338 sociétés françaises (dont 80% de start-up) étaient à Las Vegas, soit 36% des exposants. Selon lui, plus de 5 000 journalistes et professionnels français avaient fait le déplacement jusqu’à la capitale du Nevada. "C’est le salon hors de France qui réunit le plus de français", résume-t-il. Une étape naturelle, au regard de l’inflation technologique qui touche l’automobile, complète Karen Chupka. Et d’ajouter : "Au CES 2018, nous avons eu 11 constructeurs automobiles qui exposaient, la partie voiture du salon était très importante et très animée ; il était donc évident de rejoindre un événement à la réputation aussi grande et forte que celle du Paris Motor Show."

Profiter de l'audience du Mondial
C’est bien là l’objectif des organisateurs du CES : profiter de la caisse de résonance du Mondial pour attirer une autre presse et d’autres décideurs. "Il est important pour les deux industries (technologique et automobile) d’être en osmose et de s’enrichir", estime Gary Shapiro. "En venant au Mondial de Paris, événement leader de l’industrie auto, nous montrons l’importance de la technologie et de ses évolutions pour l’industrie automobile (…) Médias et décideurs du monde entier verront les possibilités, les partenariats, les start-up et tout ce qui peut aider cette industrie en plein bouleversement à trouver son chemin dans le futur", a-t-il déclaré.
Le CES Unveiled Paris grandit. 80 exposants seront présents et 1 000 conférenciers assisteront au CES Unveiled Executive Program, organisé en collaboration avec le Connecting Leaders Club de Valérie Offenberg. Décideurs économiques et officiels pourront écouter une série d’interventions autour de la mobilité, de l’intelligence artificielle, de l’énergie et de l’environnement ainsi que des nouvelles tendances qui marqueront l’édition 2019 du CES de Las Vegas. Enfin, Gary Shapiro honorera de sa présence les keynotes du Mondial, le 1er octobre, où il parlera de mobilité et de transports.
A l’issue de la conférence de presse, Autoactu.com a demandé si des constructeurs absents du Mondial "classique" seront présents au CES Unveiled Paris. David Puech, directeur marketing d’AMC Promotion a répondu que "les constructeurs peuvent participer aux autres événements du Mondial, tout comme au CES Unveiled Paris…s’ils le souhaitent". L’invitation est lancée…
Ali Hammami

Partagez cet article :

Réactions

Bien vu,36% des exposants a Vegas étaient Français,bravo
alain boise, Le mercredi 11 avril 2018

Ouaiiis, le France, le Concorde, les fromages, les vins...
;0)
Lucos, Le mercredi 11 avril 2018

Ben ouais,tout le monde est chez nous,notre Armée,nos centrales nuc,notre cuisine,nos avions,nos paquebots,nos huîtres,nos crêpes,nos cochons,notre apéro,nos cigales,notre industrie auto( plus que trois en eu)nos pneus,10 pages si vous voulez regrettez vous l'Ecosse,elle vous tend les bras......
alain boise, Le mercredi 11 avril 2018



Assouplissement des normes d’émission : l’Europe doit-elle emboiter le pas des Etats- Unis ?
Alexey Bobrov nouveau vice-président Finances de Avtovaz



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017