Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d’autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d’actualité d’autoactu.com
envoyer par email
Equipementiers - 10/07/2018

Le fabricant chinois de batteries CATL va créer une usine en Allemagne

Le chinois CATL va implanter sa première usine européenne de cellules de batteries, à Erfurt, en Allemagne. Au même moment se négocie l'installation du constructeur chinois de véhicules électriques Thunder Power en Belgique.

Le chinois CATL (Contemporary Amperex Technology), l'un des tout premiers producteurs de cellules de batteries au monde, va implanter sa première usine européenne à Erfurt, en Thuringe, une région d'ex-Allemagne de l'Est. La future usine, qui pourrait créer jusqu'à 1 000 emplois, approvisionnera notamment le constructeur BMW avec qui un contrat d’une valeur totale de 4 milliards d'euros a été signé pour équiper son futur parc de véhicules électriques. Renault a aussi l'intention de s'approvisionner en batteries auprès de CATL pour sa prochaine génération de Kangoo ZE. 
CATL, qui a fait son entrée à la Bourse de Shenzhen en juin dernier, a dépassé les 11 milliards d'euros de valorisation. Son ambition est de porter ses capacités de production annuelles de 23 GWh en 2017, à 30 GWh d’ici à fin 2019 et à 50 GWh d’ici fin 2020 (à comparer aux 35 GWh de la méga-usine de Tesla).
C’est donc un nouveau groupe chinois qui va faire son entrée en Europe, après BYD qui doit ouvrir une usine d'assemblage de bus électriques à Beauvais en octobre prochain, pour un volume attendu dans la première phase de 200 bus par an.
Thunder Power, un constructeur chinois basé à Hong-Kong, cherche lui aussi à implanter un site de production de véhicules électriques en Europe. Selon le journal belge l’Echo, il aurait jeté son dévolu sur l’ancien site Caterpillar de Gosselies. La région wallonne devrait injecter 150 millions d’euros dans le projet qui pourrait représenter 650 emplois. Avec cette nouvelle implantation, la Belgique deviendrait un pôle important de fabrication de véhicules électriques avec les sites déjà en place de Volvo Gand et d’Audi Brussels.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017