Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Réseaux - 22/01/2019

Le groupe Bernard crée une structure dédiée au digital et à l’innovation

Le groupe Bernard annonce la création d’une structure dédiée à sa transformation digitale et à l’expérimentation de nouveaux services. Elle sera également un point d’entrée pour les start-up dans lesquelles le groupe investira, à l’image de sa prise de participation dans Proovstation.

Lorsque le groupe Emil Frey, actionnaire du groupe PGA Motors, a prix une participation de 40% dans le groupe Bernard en juillet 2018, les deux opérateurs affirmaient vouloir "créer et développer des solutions innovantes" et "accélérer la préparation de l’avenir en structurant plus rapidement leur activité dans le digital". Avec la création de l’Atelier d’Alfred (en hommage à Alfred Bernard, fondateur de l’entreprise familiale), le groupe Bernard concrétise un peu plus cet objectif. Cette structure agile, installée en dehors du groupe Bernard, au 67 quai Charles de Gaulle à Lyon, a pour mission de "construire et de piloter le plan de transformation digitale de l’entreprise mais également de porter les initiatives de nos constructeurs", explique le groupe.
Composé essentiellement de développeurs, la structure est placée sous la responsabilité de Sylvain Ravinet, directeur digital du groupe depuis mars 2018, accompagné de Cédric Bernard,  directeur de l’innovation du groupe (et fils de Jean-Patrice Bernard, président du groupe).
L’Atelier d’Alfred va développer et expérimenter de nouveaux outils et de nouvelles activités, en s’appuyant sur les experts métiers du groupe. Il participera aux actions de formation des 2 500 salariés du groupe aux nouveaux outils collaboratifs qui seront déployés.
Ouvert sur l’extérieur, l’Atelier d’Alfred sera le point d’entrée unique pour les start-up qui souhaitent travailler avec le groupe Bernard. Certaines d’entre elles pourront bénéficier d’un accompagnement financier, à travers des prises de participation opérées par le fonds d’investissement en cours de création. "Nous ciblons des activités qui créent de la synergie avec nos métiers historiques et dont les perspectives de mise sur le marché nous confèreront un avantage compétitif réel", indique le groupe. Une première initiative dans ce sens a déjà été prise par le groupe en juillet 2018, à travers une prise de participation dans ProovStation.  Le montant investi n’a pas été révélé mais Cédric Bernard a été nommé, en janvier dernier, directeur général (CEO) de la start-up, créée par les fondateurs de WeProov.
Xavier Champagne

 

Partagez cet article :

Réactions

Eh Bernard, est-ce qu’on bouffe bien à la cantine... sinon le digital on s’en fout...et personne n’y croit plus.... c’est à la moitié une perte de temps... même si c’est tendance!
Exemple: est-ce que la porte de ma caisse s’ouvre et se ferme quand je m’approche?
Attention j’arrive les mains dans ma poche, elle s’ouvre en grand, je m’installe et elle se ferme... sans que je touche à rien... comme les taxis japonais!
Je lui dit en commande vocal: sort du stationnement et va aux Champs-Élysées te garer au parking... plus tard sors du parking et viens me chercher dehors... tout en payant le ticket automatiquement!
Une fois dedans je lui dit : rentre à la maison je suis fatigué et démmerde-toi !!
Tu vois Bernard l’aide à la conduite c’est autres chose que les merdes autonomes des teutons à 120000 euros pour rouler à 60 km/h et je ne garanti rien au bout de deux ans.
Jo Duchene, Le mardi 22 janvier 2019



articles connexes

La moto gagne 9% en 2018 !
Plastic Omnium et Hella vont co-développer des modules de carrosserie intégrant l’éclairage



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017