Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d'autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d'actualité d'autoactu.com
envoyer par email
Marchés - 08/01/2020

Le marché automobile allemand finalement en hausse de 5% en 2019

Sur un marché allemand en hausse de 5% en 2019, les modèles essence ont perdu du terrain au profit des motorisations alternatives alors que les Diesel se maintiennent à 32% du marché. Ford est repassé devant Audi et Seat a doublé Renault. Opel et Nissan sont en difficulté.

283 380 voitures neuves ont été immatriculées en Allemagne en décembre dernier, soit 19,5% de plus qu'en 2018. Un rebond qui permet au marché de progresser de 5% en 2019, à plus de 3,6 millions de véhicules immatriculés, alors qu’il était attendu en baisse de 1% en début d’année.
Plusieurs explications à cette forte croissance de fin d’année : un mois de décembre 2018 assez bas (en retrait de 6,7%), un jour ouvré de plus et un volume élevé d’immatriculations sur stock pour passer avant 2020 des véhicules fortement émetteurs de CO2. Ainsi, les émissions moyennes de CO2, qui étaient de 155,5 g/km (WLTP) en novembre, terminent en forte hausse pour une moyenne annuelle de 157 g.
Sur l’année, ce sont les SUV (+21%) et les tout-terrains (+20,3%) qui ont dynamisé le marché, les SUV devenant même le segment le plus important (21,1% du mix) devant les berlines compactes (20,5%) et les citadines (13,5%).
Le boom des SUV explique la baisse des modèles essence dans le mix en 2019 : à 59,2% contre 62,4% en 2018. Les modèles Diesel se maintiennent à 32% (-0,3 point) alors que les motorisations alternatives explosent : +75,5% pour les électriques, à 1,8% du mix ; +44,2% pour les hybrides rechargeables, à 1,3% du mix ; et +49% pour les hybrides, à 5,3% du mix.

Ford repasse devant Audi, Seat devance Renault
Volkswagen clôture l’année en légère hausse (+3,7%) avec une part de marché de 18,5% (-0,2 point). Les trois marques premium Mercedes, BMW et Audi, progressent de l’ordre de 5%, comme le marché, mais Audi est cette année devancée par Ford (+10,9%), qui pointe à 7,75% de parts de marché.
Opel, qui s’effondre de 28% en décembre, est la seule marque du top 20 (avec Nissan, à -21% sur l'année) en recul sur l’ensemble de l’année (-5,3%). Tombée à 6% de parts de marché, Opel est désormais talonnée par Skoda (+5,7%).
En grande forme (+14%), Seat prend la 8e place du marché, devançant cette année Renault (+0,2%) qui est suivie de très près par Hyundai (+12,7%).
Avec 2,2% de parts de marché, Dacia (+11,6%), devance toujours Peugeot (+6,6%), à 2%, et Citroën (+6,5%), à 1,6%.
La marque DS, qui avait fait mieux que Lexus en 2018, s’effondre (-23,7%) sous les 0,1% du marché, tout juste derrière Ssangyong (+18%).
Xavier Champagne et Farida Sacha

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en Allemagne décembre 2019 (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Partagez cet article :

Réactions

Aucun commentaire déposé, soyez le premier à en déposer un.

Comme un avion sans ailes
Gilles Le Borgne, de l’ingénierie PSA à celle de Renault



Copyright © 2020 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017