Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d'autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d'actualité d'autoactu.com
envoyer par email
Marchés - 02/07/2019

Le marché automobile français pas plus mauvais en juin que les mois précédents

Avec 230 970 immatriculations (VP) en juin (source Autoways), le marché automobile français affiche un recul de -8,4% qui est accentué par un nombre de jours ouvrables plus bas cette année (19 jours contre 21). Sur le premier semestre, les immatriculations sont aussi orientées à la baisse (-1,8%).

Si l’on tient compte du nombre de jours ouvrés (19 en mai 2019, 21 l’année dernière) le marché automobile français de juin est dans la lignée des mois précédents. La correction à jours comparables donne en effet un marché à +1,2% sur le mois de juin, et -1% sur l’ensemble du premier semestre. C’est cohérent avec un marché qui en données brutes a évolué autour de -2% et +2% depuis le début de l’année avec +1,2% en mai, +0,4% en avril, -2,3% en mars, +2,1% en février, -1,1% en janvier.
Si l’on s’en tient aux chiffres bruts, le marché de juin est en recul de -8,4% et au cumul de -1,8%. Avec 230 970 immatriculations VP, le mois de juin qui est le plus important de l'année se situe en 2019 au même niveau qu'en 2017.

Le détail des canaux clients montre que le recul des ventes aux particuliers se poursuit. Selon les données d’Autoways, les immatriculations des particuliers ont représenté 43,3% des immatriculations de juin et pour l’ensemble du premier semestre elles sont passées sous la barre des 45% (44,55%).
Selon un nouveau découpage que nous utilisons et qui ne fait plus apparaître les loueurs longue durée comme une catégorie de client spécifique (avec le développement des offres de LLD, nous considérons qu’il s’agit avant tout d’un mode de financement), les entreprises (hors administrations) représentent 21% des immatriculations sur le mois comme au cumul. Les VD atteignent des niveaux record avec 19,6% du marché en juin et 17% sur l’ensemble du premier semestre.

La marque Renault enregistre une baisse de ses volumes de 6,3% sur l’ensemble du premier semestre (221 227 immats) avec une part de marché à 19%. Comme chaque fin de trimestre, Renault a fait un mois de juin nettement plus fort (22,36% de PDM) bien que ses immatriculations aient baissé de 13,1% (51 652). Sur le semestre, la baisse de volume de Renault s’explique notamment par une baisse de performance sur le canal des particuliers où elle redevient la première marque en juin (15,53% de PDM devant Peugeot à 14,25%) après un point bas en mai dernier à 10,8% où elle était quatrième derrière Peugeot, Dacia et Citroën. Au cumul, Peugeot reste la première marque sur ce canal avec 15,06% de PDM contre 14,49% pour Renault.
En revanche sur les ventes aux entreprises (hors administration mais avec les loueurs longue durée) Renault est nettement en tête en juin (34,6% de PDM contre 19,9% pour Peugeot) et au cumul (25,9% de PDM contre 24,43% pour Peugeot). La Clio est la première vente entreprise (8,86% de PDM) devant la 3008 (6,67% de PDM).

Peugeot enregistre un net recul de ses ventes en juin (-14,7% avec 36 596 immatriculations) et affiche une part de marché en dessous de 16%, soit un de ses plus bas niveaux (15,84% exactement). Au cumul, Peugeot est désormais bien en dessous de 18% à 17,5% (204 251 immatriculations). La marque réalise ses meilleures performances sur le marché des particuliers (dont elle conserve la première place au cumul) avec une 208 à la 2e place (4,84% de PDM) derrière Sandero (6,25% de PDM) et devant Clio (4,81% de PDM).

Dacia conserve un haut niveau de part de marché en juin (6,64%, 15 333 immatriculations) et sur l’ensemble du premier semestre (6,56%, 74 466) avec des volumes qui suivent l’évolution du marché. Les particuliers sont toujours sa cible principale (75% de ses volumes au premier semestre) avec Sandero toujours largement en tête de ce segment (6,25% de PDM) tandis que le Duster est cinquième (3,29% de PDM) devant Captur (à 3,13%).

Dans les marques importées, Volkswagen enregistre en juin (+0,5% avec 15 963) et au cumul (+2,9% avec 77 233) des volumes en hausse ce qui lui permet de regagner un peu de terrain. Sa part de marché qui était descendue sous la barre des 6% en mai (à 5,9%) remonte à presque 7% en juin (6,91%) et se situe à 6,62% sur l’ensemble du premier semestre (soit quelques dixième devant Dacia).

Toyota enregistre une croissance de ses volumes en juin (+5,4% avec 9 913 immats) et au cumul (+4,5% avec 51 399 immats) et consolide sa position de sixième marque challenger de Volkswagen. Sur le premier semestre, Toyota réalise une part de marché de 4,41% ce qui la place nettement devant Ford (3,66%). Elle réalise cette performance grâce à une position toujours aussi forte sur le segment des particuliers (62% de ses immatriculations du premier semestre) où elle fait quasiment jeu égal avec VW : 6,12% de PDM au cumul pour Toyota (31 785 immats) contre 6,45% pour Volkswagen (33 534 immats).

Sur l’ensemble du premier semestre, les marques Ford (3,66% de PDM), Opel (3,49% de PDM) et Fiat (3,48% de PDM) se situent à des niveaux similaires. Opel fait un mauvais mois de juin tous canaux (-14,5% et une part de marché à 2,7%) mais se maintient sur le canal des particuliers (3,34% de PDM).
C’est le cas aussi de Fiat dont les volumes tous canaux plongent de 17% en juin mais dont la part de marché se maintient à 3,21% sur le canal des particuliers.
Dans le trio des marques premium, Audi repasse devant Mercedes en juin (mais pas au cumul), les deux marques affichant une croissance importante de leurs volumes (respectivement +17,% et +13,1% en raison en partie d’un mauvais mois de juin 2018). BMW qui est aussi comparé à une base 2018 faible enregistre une contre-performance inédite en juin avec une part de marché qui descend en dessous de 2% (1,87%) alors qu’Audi est à 2,99% et Mercedes à 2,83%.
Au cumul, Mercedes conserve la tête du trio (2,87% de PDM) devant Audi (2,56%) et BMW (2,33%). Sur le canal des ventes à particuliers Audi est en revanche toujours nettement en tête (2,42% de PDM) devant Mercedes (1,73%) et BMW (1,51%).

Nissan est toujours dans une situation aussi délicate avec encore un recul de ses immatriculations de 38% en juin sur le même rythme que depuis le début de l’année (-36%). Sur le premier semestre, Nissan (1,78% de PDM) est devancée par Kia (1,98% de PDM) et conserve encore une petite avance sur Hyundai (1,7% de PDM).
Seat continue sa progression en juin (+12,3%) sur un rythme identique aux mois précédents (+15% au premier semestre) et devance Skoda en juin (1,65% de PDM contre 1,4%) et au cumul (1,54% contre 1,49%).
A noter, en juin, les progressions de Volvo (+1,6%), Jeep (+1,5%), Tesla (+642%), Mitsubishi (+12,5%), Porsche (+11%), Lexus (+19,3%).
Florence Lagarde et Farida Sacha

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en France juin 2019 - Source : Autoaways (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VUL neufs par marque en France juin 2019  - Source : Autoaways (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP VUL neufs par marque en France juin 2019 - Source : Autoaways (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP neufs des 12 premières marques en France juin 2019 - Source : AAADATA

Lire le détail des immatriculations VUL neufs des 11 premières marques en France juin 2019 - Source : AAADATA

Lire le détail des immatriculations VP VUL neufs des 11 premières marques en France juin 2019 - Source : AAADATA

Partagez cet article :

Réactions

Tesla 642%....1285 caisses,ça déborde ils savent plus ou les ranger
alain boise, Le mardi 02 juillet 2019

- « Dugommier ! Au pied ! »
- « Qu’est qu’ya Chef ? »
- « On a pas fait les chiffres en juin ! »
- « Comme d’hab, où est le problème Chef ?»
- « J’ai le Codir à 10 H et faut me trouver une excuse Dugommier et fissa ! »
- « Je vais chercher la bible ? »
- « La bible ?? »
- « Oui ! La Dircomm pour les Nuls ! »
- « Dugommier, depuis le temps que vous me trouvez des excuses zavez plus besoin du manuel ? On vous paye pour quoi ? »
- « J’avoue-hein ! Alors, alors… Les Gilets Jaunes ?»
- « Nan çuilà il est complètement cramé ! »
- « Les Bonnets rouges ? »
- « Dugommier, oubliez votre grand-mère bretonne ! »
- « Euh ?... la météo ? »
- « C’est ça, en pleine canicule on a jamais vendu autant de clim auto… »
- « Voyons, voyons, euh.. le Sea Princess s’est pris un scud dans le détroit d’Ormuz et toutes les bagnoles sont au fond ? »
- « Euh.. vous vous souvenez que l’usine est à Gennevilliers…nan ? »
- « Chais pas moi, y sont pas en grève par hasard ? »
- « On va avoir du mal, la CGT vient d’obtenir la semaine des 18H payée double et un 16ème mois… ! »
- « On va pas encore sortir l’arme secrète chef ? »
- « Ben si pas le choix, va falloir ! »
- « Nan pas ça chef j’ai une famille ! »
- « Dugommier, vous êtes plus près de la porte que de l’augmentation ce matin, allez me compter les jours ouvrés… »
;0)
Lucos, Le mardi 02 juillet 2019

Très bel effort, Lucos, pour nous restituer l'ambiance "précodir" …
On a presque l'image ...
Il y a les climatosceptiques … ET puis les temporalitosceptiques parmi lesquels vous semblez vous ranger …

Au delà, et pour l'instant, il me semble que c'est assez difficile d'interpréter cette tendance baissière des ventes VP (à part y z'en veulent plus)… C'est probablement la conjonction de plusieurs "phénomènes"... Certains rient … D'autres pleurent …
- les "soubresauts" règlementaires,
- le renouvellement des best seller en cours,
- l'offre déclinante de certains acteurs,
- une lente érosion de la demande,
- le pouvoir d'achats,
- la confiance ?
Les raisons sont tellement multiples que l'on peut comprendre que même Dugommier soit dans l'embarras !

… L'ACEA a revu sa prévision à la baisse pour 2019 concernant le marché européen … Le marché tricolore est sur la tendance à la fin de ce semestre …
Chez Peugeot, l'on semblait considérer il y a quelques mois que si le marché VP ne se relevait pas à la fin du semestre, l'on pourrait parler de véritable repli … Nous y sommes !
Nous verrons bien ce qu'indiquera, demain, le directeur du commerce de la firme …

A voir aussi sur la fin de l'année si les ventes VP reprennent des couleurs … (c'est pas gagné… )
;0)
ADEAIRIX, Le mardi 02 juillet 2019

Au delà du secteur auto et notamment de ses ventes VN …
Le mouvement baissier peut être recollé d'un point de vue macro avec les "brillants" résultats des grands distributeurs …
Auchan, Carrefour, Conforama … Certes le "small is beautiful" sur ce terrain là mais pas seulement … La fin des cathédrales, là aussi, et les pompiers sont rares … !
;0)
ADEAIRIX , Le mardi 02 juillet 2019

Intéressant de voir que malgré sa pléthore de modèles (dont la moitié sont des très à la mode SUV), VW arrive à faire autant que Dacia et ses quoi ... 5 modèles ?
Frédéric LANGLOIS, Le mardi 02 juillet 2019

Et comme le rappelait Bruno, paix à son clavier, si on comparait les chiffres d'affaire et les renta pour voir ??
;0)
Lucos, Le mardi 02 juillet 2019

… Diable, Lucos se "druckerise" ? …
Hello Bruno … Entre auto, moto, bato … ?
ADEAIRIX, Le mardi 02 juillet 2019

Non je chambre…
Paix à son Solex !
;0)
Lucos, Le mardi 02 juillet 2019

Et in terra pax solexibus…
;0)
Lucos, Le mardi 02 juillet 2019

Bien vu Adeairix !
Merci Lucos, le Solex, mais pas que lui, a essuyé une méga tempête (suis à Duingt) avant-hier et surtout hier soir.
Il ronronne au 2% pour emmener les ordures au centre de tri tout proche, dans une carriole en bois avec roues de vélo (je pense qu'elle a pas loin de mon grand âge).
Je continue à vous lire mais je ne commente plus car j'en ai eu marre des ciseaux de Florence.
Ceci dit, elle ne les a pas utilisé depuis longtemps. Bon point.
Bruno HAAS, Le mardi 02 juillet 2019

... En somme bonne continuation ... à différents égards !
;0)
ADEAIRIX, Le mardi 02 juillet 2019



articles connexes

Derrière le Club Identicar, des hommes et des femmes
Le CNPA dénonce le manque de cohérence et de lisibilité de la politique automobile en France



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017