Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 11/02/2020

Le nouveau patron de Renault Luca de Meo mieux payé que Ghosn

(AFP) - Le nouveau patron de Renault Luca de Meo sera mieux payé que ses prédécesseurs Thierry Bolloré et Carlos Ghosn, avec 1,3 million d'euros de fixe annuel et une rémunération totale pouvant dépasser 6 millions d'euros selon ses performances, d'après un document mis en ligne par le constructeur français.

Si on exclut les rémunérations perçues par Carlos Ghosn comme dirigeant de Nissan et qui lui permettaient d'atteindre au cumul 15 millions d'euros par an, ce dernier n'aurait eu droit chez Renault qu'à un maximum de 4,7 millions annuels, après avoir accepté en 2018 de réduire son salaire de 30% sous la pression du gouvernement français, selon un calcul de l'AFP.
Une source proche du dossier souligne toutefois que Luca de Meo, ancien patron de Seat (groupe Volkswagen) aurait "accepté de baisser sa rémunération fixe plus variable" pour venir chez Renault.
Le dirigeant italien, qui prendra ses fonctions de directeur général de Renault au 1er juillet, aura droit à un montant fixe de 1,3 million d'euros par an payable "en douze mensualités", selon les principes de rémunération mis en ligne par le constructeur automobile français sur son site internet.
A cela, pourra s'ajouter une rémunération variable annuelle pouvant atteindre au maximum 150% du fixe "en fonction de critères quantitatifs et qualitatifs", soit 1,95 million d'euros.
En outre, il pourra percevoir chaque année une rémunération variable à long terme atteignant 75 000 actions Renault. Leur "acquisition définitive sera soumise à l'atteinte de critères de performance évalués sur une période cumulée de trois ans et à une condition de présence de trois ans à compter de leur date d'attribution".
Ce paquet est évalué à près de 2,6 millions d'euros au cours actuel du titre, soit un total maximal théorique (fixe, plus variable annuel, plus variable à long terme) de près de 6 millions d'euros par an si l'action Renault restait inchangée.
Mais le titre a chuté de près de moitié depuis l'arrestation de l'ancien patron Carlos Ghosn en novembre 2018, sous l'effet de la crise qui a secoué l'alliance avec le partenaire japonais Nissan. En cas de redressement du constructeur, sa valeur pourrait de nouveau décoller et Luca de Meo toucher beaucoup plus.

Polémiques
A titre de comparaison, son prédécesseur Thierry Bolloré, nommé début 2019 et limogé en octobre, s'était vu attribuer 900 000 euros de fixe, plus une part variable pouvant atteindre 125% de ce montant, ainsi que 50 000 actions de performance. Au cours actuel de l'action Renault, sa rémunération maximale atteindrait donc environ 3,7 millions d'euros.
La rémunération de Carlos Ghosn, aujourd'hui réfugié au Liban après avoir fui le Japon où il est poursuivi pour diverses malversations présumées, avait régulièrement fait l'objet de polémiques dans le passé.
Contraint par le gouvernement français d'accepter une réduction de 30% de sa rémunération lors du renouvellement de son mandat en 2018, C. Ghosn avait droit à 1 million d'euros de fixe, un salaire variable plafonné à 1 million d'euros, ainsi que 80.000 actions de performance, soit un maximum théorique de 4,7 millions d'euros.
Les années précédentes, il gagnait toutefois nettement plus. Son fixe atteignait 1,23 million d'euros, auquel s'ajoutait une part variable maximale de 180% de ce montant et 100 000 actions de performances, soit au cours actuel de l'action un total pouvant atteindre près de 7 millions d'euros.
Interrogé par l'AFP, le cabinet de conseil auprès des actionnaires Proxinvest souligne que la rémunération de Carlos Tavares, patron de PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel, Vauxhall) a atteint 7,6 millions d'euros au titre de 2018 et que la rémunération moyenne effective pour les dirigeants de sociétés du CAC 40 se situe autour de 5,8 millions.
Or, le nouveau patron de Renault est loin d'être certain d'atteindre les objectifs lui permettant de prétendre à la totalité des rémunérations variables prévues. "Tout va se jouer dans l'exigence des conditions de performance, il faudra que les actionnaires s'assurent qu'elles soient réellement exigeantes, ce qui n'avait pas été le cas pour Carlos Ghosn", estime Charles Pinel, associé de Proxinvest.
La rémunération de Carlos Ghosn tenait compte également de ses fonctions de président du conseil d'administration de Renault, alors que Luca de Meo n'occupe que la direction exécutive.
L'actuel président Jean-Dominique Senard a accepté le poste pour 450 000 euros annuels.
AFP

Partagez cet article :

Réactions

Et pour les tickets resto ?
;0)
Lucos de Beuliou el Tipi, Le mardi 11 février 2020

Tout cela est il raisonnable ?
alain boise, Le mardi 11 février 2020

A comparer avec les salaires de Neymar 3M € par MOIS et de M ´ Bappé 1,9 M par MOIS , hors contrats de sponsoring bien sûr...
SIRIUS, Le mardi 11 février 2020

Je voulais parler du monde de l’auto,revoyons les salaires de Loulou ou Gallois véritables serviteurs ....et avec des résultats !!!
alain boise, Le mardi 11 février 2020

et ça continue...
pourquoi se réduire de manger quand on peut s’empiffrer?
Pendant ce temps en interne on prépare les vaches maigres:
la crise blabla,
les investissements R&D blabla,
les frais fixes blabla
les salaires blabla
la voilure blabla....
Mais tout ceci c'est pour notre bien à tous, petits hommes du secteur.
Tout ceci a surtout un air de déjà vu, tout ceci ne fait qu’accroître mon dégoût pour ce secteur et ses méthodes de voyous.
Grumly Ours, Le mardi 11 février 2020


… On peut comprendre les énervements, les frustrations de toutes natures … Si l’on peut éviter l’hystérie, c’est aussi bien…
Cela dit le secteur auto n’est pas exclusif de ces pratiques, notamment, le côté « serrez-vous la ceinture que je puisse me gaver tranquillement » …

Cependant, le mercato des ultra top managers existe au même titre que celui des joueurs de foot et les artistes ont droit, également, à ‘leur baromètre des rémunérations » … On peut toujours gloser pieusement sur la correspondance avec un smic ou le sexe des anges, c’est une réalité économique !

Nan, le vrai problème est de savoir si Renault ne « surpaye » pas le « produit » que représente le nouveau dirigeant au 1er juillet … Le « pôvre » lui qui fait déjà un effort salarial pour venir aider le losange à retrouver de sa « superbe » … Je sais c’est « un rien » cynique mais bon !

Me semble-t-il, une des problématiques (pardon problèmes !) auxquelles Luco De Meo aura à faire face c’est de réhausser l’image de Renault trop proche ces dernières années de sa gamme « entry » en clair de Dacia … Est-il, d’ailleurs, encore temps, la question se pose au regard de l’évolution du marché auto ? … En tous cas, cela passe par une revue sur les produits, la qualité (cela a déjà commencé !) et la fiabilité (…) ... Le recalage du « pricing » pourra alors en découler …

« La confiance se gagne en gouttes, et se perd en litres » … Voir la perte de part de marché de Renault sur la région Europe depuis 10/20 ans …

Il y a, notamment, un gros travail à faire sur le « haut de gamme » (Espace, Talisman, Koleos, la marque Alpine) si Renault ne se résout pas à demeurer un constructeur connoté « petites voitures ».

Après se révèlera-t-il l’homme providentiel que tente de « vendre » l’actuel PDG nous le verrons bien… Je l’espère réellement pour la firme et ses collaborateurs … Et dans ce cas, « çà » paraîtra beaucoup « moins cher mon fils » !

Pour ceux qui ne l’ont pas vu … Dans l'édition de la semaine passée, A.-G. Verdevoye, grand spécialiste du secteur auto pour Challenges signe un portrait assez équilibré du "messie" et non de Messi …
On peut y lire concernant le prochain DG de Renault : "il va s'épanouir (chez Seat) en profitant des investissements et des nouveaux modèles décidés par son prédécesseur Jürgen Stackmann" (aujourd'hui membre du comité directeur de Vw) …

Et entre () si Lucas De Meo est bien un expert du marketing, c’est en premier lieu dans le « branding » de son image … !
;0)

ADEAIRIX, Le mardi 11 février 2020

Parmi mes nombreux employeurs, j'ai eu une mission de deux ans environ où mon salaire fixe était plutôt élevé, voire très élevé s'il était jugé par les communs des mortels.
En plus de ce salaire (très) élevé, j'avais des primes de résultats absolument gigantesques, faramineuses, faisant jusqu'à quadrupler mes revenus !
Un seul petit inconvénient, c'est le président de cette boîte qui fixait les objectifs, et la première tranche, c-à-d l'atteinte des 100%, était déjà totalement inatteignable, même en rêve.
Donc le brave Lucos de Mea (hihihi) ne touchera peut-être jamais ces salaires mirifiques si les objectifs assignés sont tout aussi mirifiques.

Ceci étant, je ne suis absolument pas choqué par ce type de rémunérations qui sont similaires à ce qui se pratique dans le monde entier, et pas que dans ce "secteur" qui dégoûte maintenant Grumly.

Tout le monde sait que les Français ont un rapport à l'argent très, disons.... complexes. Cette "complexité" s'appelle de la jalousie, sauf pour les footballeurs, et là me voila réellement choqué, et même pas jaloux !
Bruno HAAS, Le mardi 11 février 2020

Bruno,
Merci pour ce super pseudo, je me permets le garder aujourd'hui !
;0)
Lucos de Méa, Le mardi 11 février 2020

Les commentaires qui sont faits ici sont des vrais constats...du climat actuel de l'industrie auto mondial...et c'est vrai que notre discussion "byzantine" typiquement franco-française ne fait pas de vagues dans le monde actuel productiviste-capitaliste qui est en train de scier la branche sur laquelle il est assis ! De grosses corrections sont à venir !
Notre ami PDG Luca de Meo aurait tort de venir en France pour faire de l’apostolat et sauver Renault....et dit dans sa tête que face au panier de crabes qu'il va affronter (avec un état actionnaire sur le dos) qu'il il vaut mieux demander un maximum, et ce payer sur la bête tant qu'elle bouge !
Il ne va pas commettre les erreurs de son prédécesseur...ou alors il ce casse avec le pactole...et ses avocats ont travaillé sur son entrée et déjà sur sa sortie et des contrats bétonnés !
Quand est-ce qu'on a vu tout ce CIRQUE chez GM, Ford ou TOYOTA ???
Est-ce que les politiques et les administrations des US, Coréennes ou japonaises passent leur vie, des mois et des années a donner des règles cons et contradictoires sur les automobiles comme chez nous et à Bruxelles ???
Nous les européens nous sommes PARFAITEMENT des VEAUX !!!
Les américains nous imposent les VE...nous subissons !
Les japonais nous imposent les hybrides...nous subissons....c'est bien fait pour notre gueule...
Ah cela ne vous plait pas ce que je dis...tant pis !!!
Jo Duchene, Le mardi 11 février 2020

Vous inquiétez pas, en fait on s'en fout…
;0)
Lucos de La Chesnaie, Le mardi 11 février 2020

Comment on dirait en pleine nature...il est lucide le bestiau !!
Jo Duchene, Le mardi 11 février 2020

@Adeairix
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire."

je ne nie pas la réalité de ce Mercato je la conteste, Je réfute son bien fondé comme étant une vérité aussi inéluctable que l'entropie.
Ce n'est pas par ce que les hommes sont devenus malades qu'il faut considérer cela comme une normalité.

Heny Ford est le père spirituel de notre secteur. Il était un capitaliste convaincu.
Pourtant lui même estimait qu'au sein d'une entreprise l'écart de salaire se devait de rester de 1 à 40.
Le système capitaliste ne peut vivre que si il existe un consommateur qui peut acheter,..
Grumly Ours, Le mardi 11 février 2020

Regardez les résultats des grands commis de l’état,souvent issus de nos écoles,inspecteurs des Finances,Supelec,X,etc etc.
Croyez vous que le salaire était leur principale motivation ?servir au mieux les intérêts du pays ,M Gallois avait une 206 il n’y a pas si longtemps
alain boise, Le mardi 11 février 2020

Que notre artiste arrête de se foutre de notre poire !!!
L'autre Carlos...a eu aussi et gratuitement une Nissan GTR !!
Arrêtez de fumer la moquette et autre substances..
Allez "insultez-moi" aussi que nous rigolions tous...
il faut que le jeux soit réciproque !!
Jo Duchene, Le mardi 11 février 2020

Voyez cher Alain, vous mettez en avant que M. Gallois - un de nos meilleurs dirigeants - roule 206 et vous semblez en faire une vertu.
Ca me rappelle Lionel Jospin qui se vantait, oui vantait, de ne posséder aucune action, de ne posséder aucun immobilier, de rouler dans un cabriolet R19 pourri, eh bien moi ça me gonfle.
C'est l'archétype du type arrivé aux plus hautes fonctions - Premier ministre, excusez du peu - et qui vante la "pauvreté".
Je trouve ça minable, démago au possible, et surtout pas un exemple.
Il a qu'à "faire moine" à la Grande Chartreuse, au moins il se rendra utile en fabriquant son bon breuvage !
La honte d'être riche... Typiquement français...
Bruno HAAS, Le mardi 11 février 2020

Faut arrêter ces légendes du Président de PSA qui roule en 206 pourrie alors qu'il ne sort pas de sa voiture de fonction avec chauffeur.
Si je m'applique ce raisonnement, et bien je n'ai absolument aucune voiture car n'ayant aucune carte grise à mon nom !
Tout ça ne veux rien dire.
;0)
Lucos de Beuliou el Tipi, Le mardi 11 février 2020

Holà Compagnons ,quelle honte d’être riche et puis d’abord c’est quoi votre notion de richesse?
Les grands commis de l’Etat ça vous parle ?il me semblait que l’on avait fixé un seuil de salaire dans les entreprises ou l’Etat à des participations,non?
Regardez l’état de l’alliance,croyez vous que mettre dès zéros sur le compte d’un homme va changer qq chose?
Que dire de l’histoire de nos grands Capitaines d’industrie.....c’est vrai tout fout le camp
alain boise, Le mardi 11 février 2020

A 40 ans si ta pas ta Rolex ta loupé ta vie?
alain boise, Le mardi 11 février 2020

Regardez l’ingénieur M Yaegashi combien a t’il fait gagner à Toyota avec sa Prius......tout au variable ...et un Smig,les sous ça se mérite
alain boise, Le mardi 11 février 2020

Alain l'artiste...il nous fera toujours rire..c'est d'un comique...cela vaut vraiment la peine...il doit avoir le portrait de tous nos grands Capitaines (en majuscule) d'industrie dans son bureau ! Bravo pour ce numéro encore !!
Faire les premiers de l'hybride ne fait gagner ni plus ni moins...il faut continuer de bosser...fait chier la concurence pour le moins...
Par contre faire des caisses à hydrogène, c'est plein de pognon de perdu...
Celui qui a conçu la Prius avait au moins les pompes à essence...mais le con qui a conçu la Mirai a oublié que des pompes à hydrogène il y en a pas nulle part !!
Chez Toyota les cons sont a la cantine avec les intelligents, c'est cela le monde automobile !!
Jo Duchene, Le mardi 11 février 2020

Quel est l'intérêt de publier un article (pardon l'AFP), sur les salaires hypothétiques car sujets à résultats obtenus ?
Les salaires fixes sont déjà exorbitants pour les plus petits des mortels et la majorité des gens sur cette planète.
Le reste n'est que polémique sur des thèmes des salaires de grands dirigeants qui de toutes façons divisent les gens et existeront toujours. C'est la dure loi de l'offre et de la demande de marchés de niche...
clerion, Le mardi 11 février 2020

Une pointe d'humour pour finir (au 2nd degré) :
Ne pas confondre le Ghosn nie et l'agonie...
clerion, Le mardi 11 février 2020

@ Grumly Ours, merci de l’attention portée …

… Malgré cela, comme Bruno, je ne suis pas plus choqué que çà par ce type de rémunérations … Je l’ai déjà écrit, je ne cultive ni l’envie ni la jalousie et considère que c’est plutôt une calamité pour notre beau pays ... Surtout quand elles émanent de gens qui n’ont pas l’excuse « d’être dans le besoin » …

Le mercato des ultra top managers … C’est la loi du marché et il y a déjà un bout de temps que ce marché est planétaire …
D’autant que « l’on" (les médias) effraie le pèlerin (et on se demande après pourquoi certains aimeraient utiliser leurs pics ! ….) avec des chiffons rouges … Comme le souligne, de nouveau, Bruno si le CA de Renault (avé la commission rému) fait son boulot, si çà se trouve la partie variable ne tombera jamais « dans les poches de l’homme providentiel » … Dans le passé les membres du CA ont fait preuve d’une complaisance « coupable » vis-à-vis de Carlos 1er …
Peuvent bien hurler avec les loups, après … !

En revanche (mais « on » s’en fout un peu me direz-vous) je suis plus partagé concernant les primes de « bienvenue » et autres golden parachutes … Le comble, c’est le « fossoyeur » de boîtes qui touche un bon petit matelas à son départ (y a quelques exemples) laissant les ruines fumantes … Je ne fais pas référence aux « liquidateurs » mais aux incompétents … Ceux-là, pour ainsi dire, ils devraient quasiment « rembourser » ! … Vaste débat !

In fine, comme déjà écrit, pour Renault et ses collaborateurs, je souhaite que Luca De Meo se révèle un très bon directeur général par les décisions qu’il aura prises … à compter du 1ER juillet prochain ….
C’est loin encore … Tais-toi et rame … !
;0)
ADEAIRIX, Le mardi 11 février 2020

Le seul moment où une rémunération est choquante c'est quand qqun gagne plus que moi…!
;0))
Lucos de Beuliou el Tipi, Le mardi 11 février 2020

Il y a un patron qui m'a dis un jour: "tu sais mon petit, pourquoi qu'un patron est toujours supérieur à tous ceux qui sont ici dans la boite ?
C'est simple, c'est le gars qui a toujours plus de billes que tout le monde ici !!
Jo Duchene, Le mardi 11 février 2020

Que ce Boise est définitivement nul..
C'est 50 ans laRolex..
C'est le SMIC...
Nous attendons un effort sérieux pour le 2ème trimestre !
;0)
Lucos de Beuliou el Tipi, Le mardi 11 février 2020



270 groupes référencés dans l'Annuaire des groupes de distribution
Sans les taxis-motos, le quotidien à Lagos est devenu un "enfer"



Copyright © 2020 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017