Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d’autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d’actualité d’autoactu.com
envoyer par email
Réseaux - 07/02/2018

Le réseau Toyota va recruter 60 vendeurs sociétés cette année

Toyota France vise les 3% de parts de marché en 2018 sur le canal des entreprises en demandant à son réseau de recruter 60 vendeurs sociétés supplémentaires.

Toyota France a réalisé une nouvelle année de croissance sur le marché des flottes, avec un bond de 40% des commandes et de 35% des immatriculations, sur un marché flottes en progression de 7%. Sa part de marché (VP et VUL) auprès de cette clientèle professionnelle a ainsi progressé de 0,7 point, à 2,5%, ce qui reste bien inférieur à sa performance sur le canal de particuliers (5,7%).
Il faut dire que la marque dispose d’une offre Diesel restreinte - son SUV C-HR n’en dispose pas notamment- et que son offre de fourgons se limite au segment compact, avec le Pro-Ace, qui est l’équivalent des Peugeot Expert et Citroën Jumpy. Toutefois, l’avenir sourit au spécialiste de l’hybride qui bénéficie du rééquilibrage progressif de la fiscalité en faveur de l’essence et de la crainte des loueurs longue durée de voir la valeur résiduelle du Diesel s’effondrer. «75% de nos ventes VP aux entreprises se font désormais en hybrides contre 15% en Diesel», indique Arnaud Martinet, responsable des ventes flottes et occasion de Toyota France. La Yaris, renouvelée en 2017, a assuré 35% des ventes aux entreprises, suivie du C-HR, à 95% en hybride, du pick-up Hilux, avec environ 4 500 unités, et de l’Auris, dont les versions hybrides ont dépassé pour la première fois les versions Diesel cette année. La marque a aussi doublé ses ventes de fourgons Pro-Ace, à 1 200 unités.

Ce sont ses ventes aux loueurs longue durée qui ont le plus progressé, de 60%, à 7 000 unités. "Cette forte croissance est notamment à mettre à l’actif de notre réseau qui peut désormais assuré lui-même l’engagement de reprise de l’offre Toyota Lease et ainsi affiner les loyers en jouant sur la VR tout en supprimant les frais d’expertise lors de la reprise et les coûts logistiques", explique-t-il.
Son ambition pour 2018 est d’atteindre les 3% de parts de marché sur le marché flottes, ce qui représente environ 35 000 véhicules (dont un volume stable de 7 000 unités aux loueurs courte durée). Pour ce faire, Toyota ne compte pas sur de nouveaux produits, ni sur le développement de son réseau de "Fleet centers" (actuellement au nombre de 48) mais souhaite en revanche que le réseau renforce ses forces de vente. "20 vendeurs sociétés ont été recrutés par le réseau en 2017 et nous prévoyons 60 nouveaux recrutements cette année, pour en compter au total 150. Parmi les 60, 40 seront recrutés par des concessions qui n’ont pas le potentiel pour devenir Fleet center mais qui ont néanmoins la capacité de vendre entre 150 et 200 VN/an aux entreprises pour rentabiliser un poste de vendeur dédié", explique Arnaud Martinet.
Toyota France va aussi mettre en place un plan de prospection, assuré par son call-center en interne et chargé de soutenir le réseau dans la prise de rendez-vous.

Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017