Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d’autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d’actualité d’autoactu.com
envoyer par email
Constructeurs - 19/09/2018

Les modèles de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi auront Android à bord à partir de 2021

Alors que d’autres constructeurs privilégient un système d’exploitation propriétaire, l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi va équiper ses modèles du système d’exploitation Android à partir de 2021 dans le cadre d’un accord pluriannuel mondial avec Google.

Renault-Nissan-Mitsubishi et Google ont signé un partenariat visant à équiper les véhicules de l’Alliance du système d'exploitation Android. Il permettra d'offrir, "dès 2021", des applications qui aujourd’hui nécessitent un smartphone à bord : la navigation par Google Maps ; l'accès aux applications automobiles de Google Play Store ; ou la commande vocale, grâce à Google Assistant qui permettra de répondre aux appels et SMS, de gérer le système multimédia, de chercher des informations et les fonctions véhicules. «Google Assistant, qui utilise la technologie de pointe de Google en matière d’intelligence artificielle, deviendra le principal vecteur d'interaction entre le conducteur et son véhicule. Avec l'accès embarqué à Google Play Store, ils disposeront d'un écosystème ouvert et sécurisé d’applications Android spécifiquement conçues pour une utilisation à bord du véhicule", se félicite Kal Mos, directeur véhicules connectés de l’Alliance.

"On n’a pas le choix, il faut utiliser les standards ouverts existants"
Ce choix de l’Alliance d’adopter un système d’exploitation ouvert, à la différence d’autres constructeurs qui privilégient un système d’exploitation propriétaire, est une obligation, estime Benoît Joly, directeur ventes et marketing véhicules connectés chez Renault : "le seul standard qui vaille c’est celui qui est plébiscité par le client. Pourquoi créer un standard propriétaire alors que toutes les applications sont développées nativement pour iOS et Android ? On a fait la même erreur en essayant de drainer des développeurs d’application sur R Link, ça ne fonctionne pas. On n’a pas le choix, il faut utiliser les standards ouverts existants", expliquait-il en novembre dernier lors d’une conférence organisée par Autoactu.com.
Egalement interrogé sur les relations entre l’Alliance et Google, Carlos Ghosn avait répondu lors d’une autre conférence en novembre dernier : "Nous allons travailler ensemble sur un produit qui sera toujours le nôtre".
Dès cette année, Renault déploie sa nouvelle marque Easy Connect sous laquelle seront regroupés ses services connectés de nouvelle génération, accessibles à travers l’application My Renault de son smartphone, désormais compatible iOS et Android. Il sera notamment possible d’utiliser les assistants vocaux de Google pour transférer une instruction de destination vocale depuis le smartphone vers le grand écran embarqué du véhicule.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

Alors qu'on le savait tous depuis 10 ans, les constructeurs réalisent enfin que des applications développées pour leur propre système d'exploitation, ça ne peut pas marcher.
Et mettre R-Link au placard, quelle bonne idée ! Ce système était déjà vieillot le jour de sa sortie. Beaucoup d'autres constructeurs font beaucoup mieux.
Franck Isho, Le mercredi 19 septembre 2018

Google Car déguisée ?
alain boise, Le mercredi 19 septembre 2018

Il est étonnant qu'on ne parle jamais de sécurité dans ce domaine. Toute action sur l'écran et tout dialogue avec la machine (comme avec un humain) sont une perte effective d'attention et de concentration sur la conduite et donc une augmentation grave du risque. Tout a l'air d'être étudié comme si le conducteur n'était pas en train de conduire mais de jouer avec son téléphone ou son PC.
Le choix d'Android comme système universel est logique mais ce système lourdingue à l'usage devrait être réformé pour une version plus rapide, plus instinctive et plus simple sur ses fonctions de bases.
Donc nous revenons à créer un système propriétaire et le PB reste entier..
;0)
Lucos, Le mercredi 19 septembre 2018

M'enfin, Lucos, vous oubliez que bientôt on ne conduira plus sa voiture, puisque c'est elle qui le fera. Nous serons trop absorbé par nos emails ou Netflix et on pourra nous passer en boucle sur tous les écrans de notre auto toutes les pubs ciblées du monde. Il est pas séduisant, l'avenir (pas si lointain) ?
:0)
Sniper, Le mercredi 19 septembre 2018

Si on a plus besoin de conduire, je la laisserai se balader toute seul et je reste à la maison à Skyper devant mon PC...
;0))
Lucos, Le mercredi 19 septembre 2018

J'attends avec impatience les nouveaux gadgets GRATUITS et dont je ne me SERVIRAIS pas et qu'on va me filer dans ma nouvelle voiture dans deux ans. Heureusement que le monde est peuplé de riches imbéciles ou de d'imbéciles riches.
Dans un autre domaine celui la plaisance, et par exemple à Cannes ou se tenaient un salon du bateau pour petit et gros riches et ayant été invité par un "broker", autour de l'apéro se racontait des histoires de riches malins.
Un certain proprio enrichi de manière malhonnête vendait sont bateau utilisé quelques saisons la moitié prix lors de son achat et construction sur mesure pour lui par un chantier à la mode hollandais. Ce sont les chantiers les plus honnêtes et de qualité durable.Cela commence à 5 millions d'euros.
Le broker disait, vous pouvez avec cet achat être le plus intelligent ou le plus con (c'est le même pour les voitures de luxe) !
Celui qui veut naviguer est le plus con...et celui qui navigue pas et fait une villa sur l'eau et bouge peu est le plus malin...
Explication: le bateau était équipé de moteurs tellement gros et gloutons en carburant et équipage que dix saisons entre Cannes Nice et St Tropez faisait payer deux fois le prix du bateau au départ.
Celui qui ne bouge pas...le revends au même prix au qu'il l'a acheté au bout de dix ans. Il faut quand même éviter la cocaïne et autres drogues qui abîment la déco et le mobilier d'un bateau.
Pour rentrer dans le suget...il y avait à Cannes des bateaux estampillés Mercedes et Aston Martin, sans compter Maseratti !!!
Pour des bateaux Renault il ne faut pas pousser...
Jo Duchene, Le mercredi 19 septembre 2018

"Pourquoi créer un standard propriétaire alors que toutes les applications sont développées nativement pour iOS et Android ? "
Par ce que l'ingénieur n'a l'impression d'exister que l'lorsqu'il crée quelque chose de nouveau.
Quel que soit le domaine c'est toujours pareil. MD; LaserDisc, prises EV, format de chargeur smartphone etc...

- Ouais mais eux leur truc est nul moi je vais partir d'une feuille blanche et faire beaucoup mieux
- Ah !

Résultat sauf à travailler dans un domaine de recherche avancée et de haute technologie c'est le flop annoncé.
Celui qui décide c'est le client, quand le client adopte un standard il faut travailler avec et pas contre.

Ceci étant cette tare d'ingénieur se retrouve aussi dans la tête de nombreux directeurs non ingénieurs. De là à penser que c'est un problème d'égo !?

Toute transversalisation avec le concept de la voiture autonome serait une bonne idée hein, j'dis ça j'dis rien...
Grumly Ours, Le mercredi 19 septembre 2018



articles connexes

Organigrammes des constructeurs : Pour savoir "qui fait quoi ?"
BMW, Daimler, Volkswagen, Audi, Porsche soupçonnés d’entente par la Commission européenne



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017