Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Offres commerciales

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d’autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d’actualité d’autoactu.com
envoyer par email
Marchés - 11/12/2012

Marché moto : novembre en baisse de 5,8%

Nouvelle baisse du marché de la moto en novembre, mais cette fois limitée à 5,8%. Et ce, du fait d’un marché de plus en plus contrasté entre les 125 (-15,8%) et les motos de moyennes et grosses cylindrées (+2,6%).

Après -12,7% en septembre et -12,3% en octobre, cette baisse de 5,8% du marché de la moto en novembre est presque une bonne nouvelle. Il est vrai que l’on s’attendait à pire !
Au cumul des 11 premiers mois de l’année, le marché s’établit ainsi à 161 777 immatriculations, contre 175 945 un an plus tôt, soit une baisse de 8,1%, en majeure partie provoquée par la chute de la 125 (-16,4%).
En effet, dans le même temps, les motos de plus de 125 cm3 ne perdent qu’1,5% (97 380 immatriculations contre 98 874 à fin novembre 2011).
Comme nous le répétons dans chacune de nos analyses de ce marché, la 125 est la victime de la formation obligatoire de 7 heures, de sa rétroactivité et du manque de moyens mis en œuvre pour la réaliser. Fin décembre 2012, nous aurons immatriculé moins de 68 000 scooters et motos 125 cm3, contre 80 700 en 2011, 97 700 en 2010, 106 830 en 2009 et 119 940 en 2008 ! Un vrai gâchis compte tenu du fait que cette formation obligatoire n’a pas fait ses preuves en termes de sécurité, l’accidentologie des 125 restant faible (aussi étonnant que cela puisse paraître !).
Le pire c’est qu’en imposant cette formation et en affaiblissant le marché de la 125, nous nous sommes tirés une balle dans le pied, puisque deux des principaux acteurs de ce marché, Peugeot et MBK, sont français et produisent (du moins en partie) en France !
Et ce résultat de la 125 en novembre doit être modulé, puisque Peugeot (+27%) a livré des scooters à la Poste. Ses concurrents n’ont pas connu cette chance, comme le prouvent leurs résultats : -42,2% pour Daelim, -34,4% pour Suzuki, -23,8% pour Honda, -19,9% pour Piaggio (dont le MP3, la star du marché, perd 36% sur le mois !), -19,6% pour Yamaha, etc. Pour se remonter le moral, on notera que MBK progresse de 1,1%, avec 88 immatriculations (au lieu de 87) sur le mois ! On saluera tout de même la hausse de KTM (+53,2% avec 144 ventes), grâce à sa petite Duke 125 dont le style décalé plait toujours autant.
Alors évidemennt, quand on lit les statistiques des motos et scooters de plus de 125 cm3, on se réjouit : elles gagnent 2,6% en novembre, avec 5 079 immatriculations, contre 4 949 un an plus tôt. Elles représentent ainsi 59% des ventes du mois, contre 54% en novembre 2011.
Là, quasiment toutes les marques sont en hausse, sauf Harley-Davidson qui enregistre une nouvelle baisse, de 25% cette fois ! Harley perd ainsi un peu plus de terrain sur l’année, avec -8,4% à fin novembre. Un signe de craquement dans le phénomène de la moto “life style” auquel les contructeurs “premium” vouent pourtant un culte sans borne ?
La bonne nouvelle du mois vient de Suzuki, pourtant bien malmenée sur le marché de la moto depuis quelques années, qui progressent de 8% en novembre. Cependant, le constructeur japonais traverse une bien mauvaise passe, avec 11 695 immatriculations totales (-23,9%) à fin novembre, ce qui le relègue à la cinquième place du marché, à une portée de fusil de BMW (10 691 immatriculations). Mauvais temps pour les concessionnaires Suzuki !
A noter aussi le bon score de Triumph en novembre, la marque britannique immatriculant 300 motos sur le mois, soit 7,9% de plus qu’en 2011. Le signe du décollage de sa nouvelle gamme, Triumph ayant fait une entrée remarquée sur le segment des gros trails GT et des maxi routières ?
Une nouvelle fois Honda réalise la plus forte progression des marques majeures (+10,9%), bien aidée par sa gamme NC700 à prix compétitif (à partir de 4 990 €). Honda a décidément bien anticipé le marché “de crise” dans lequel nous allons dorénavant évoluer, sa future CB 500, elle aussi à prix compétitif, s’annonçant comme un sacré challenger pour 2013. Après quelques années de retrait, Honda est de retour.
Chez les marques “premium”, beau score de Ducati (+10,7%) qui ne profite pourtant pas encore d’une belle salve de nouveautés qui devraient améliorer ses volumes, comme la nouvelle Hyperstrada présentée récemment à Milan. Grosse performance aussi de KTM (+29,5%), pile au moment où l’on rentre dans le renouvellement des motos de cross et d’enduro.
Enfin, BMW poursuit sa progression (+8,9% sur le mois et +10,7% sur 11 mois), en passant la barre des 10 000 immatriculations avec un mois d’avance cette année. Un résultat à mettre au compte des nouveaux scooters C600 Sport et C650 GT, immatriculés à 119 unités en novembre (contre 303 Yamaha TMax et 40 Honda Integra) et 1 117 unités à fin novembre (contre 6 281 TMax et 1 047 Integra).
Un segment du maxiscooter qui participent activement à la bonne tenue du marché des grosses cylindrées.
Pascal Litt

Lire le détail du Hit-parade Motos neuves par modèle en France 11 mois 2012

Lire le détail des immatriculations Motos neuves par marque en France novembre et cumul 11 mois 2012

Lire le détail des immatriculations Motos neuves 125 cm3 par marque en France novembre et cumul 11 mois 2012

Lire le détail des immatriculations Motos neuves + 125 cm3 par marque en France novembre et cumul 11 mois 2012

Partagez cet article :

Réactions

Ne devrions-nous pas parler de Hit parade "scooters neufs" maintenant ??
Lucos, Le mardi 11 décembre 2012

Lucos a raison. Avec l'arrivée des maxi scooters chez BMW, il apparaît nécessaire de faire un classement spécifique pour cette gamme de 2 Roues.
Sinon cher Pascal, il est indispensable d'envoyer cet article à l'attention personnelle d'Arnaud Montebourg. La loi scélérate sur les 7 heures de formation doit être abolie sans tarder !
Une pétition ?
Bruno HAAS, Le mardi 11 décembre 2012

Cette formation a été créer pour faire plaisir et calmer la FFMC qui pense toujours qu'il y a des vrais (eux) et des faux motards (les caisseux en 125.
Il y a qques années mon assurance moto de Bordeaux me proposait un meilleur tarif pour une 125 parce qu'heuresuement pour moi je n'avais pas que le permis A mais aussi le B, les stats montrant que les motards à permis B avaient moins d'accidents graves que les autres...
Et quand vous connaissez le peu d'état d'âme d'un assureur...
OK avec Bruno cette formation est débile et en train de tuer les 125.
Lucos, Le mardi 11 décembre 2012



Chiffres clés des 160 premiers groupes de distribution en France dans l’édition 2013 de notre Annuaire
Toyota se distingue par ses bons résultats au contrôle technique en Allemagne



Copyright © 1418 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017