Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Services - 23/04/2019

Mercedes-Benz Trucks déploie son offre d'entretien prédictif

Mercedes-Benz Trucks propose désormais un service connecté qui permet d’anticiper les besoins d’entretien et d’alerter le chauffeur et le transporteur en cas de panne imminente. Avec cette sécurité, l’intervalle de maintenance du moteur passe à 150 000 km (contre 120 000 km sans).

Testé depuis fin 2013 dans 16 flottes en Europe, le système de maintenance prédictive Uptime de Mercedes-Benz Trucks est commercialisédepuis un an. 1 200 camions en sont équipés en France sur un total d’environ 15 000 en Europe. "Actuellement, cette offre représente 10% de nos ventes, contre 15% en Europe, indique Max Julhès, directeur après-vente de Mercedes-Benz Trucks France. Nous voulons monter rapidement à 30% et à terme en équiper les deux tiers de nos véhicules".
Il souligne que "les véhicules qui en sont équipés n’ont enregistré que 4 pannes en 2018, dont une qui a été anticipée par nos algorithmes et signalée au transporteur qui n’a pas voulu arrêter son camion". Pour parvenir à ce résultat et également autoriser un allongement de l’intervalle de maintenance du moteur à 150 000 km (contre 120 000 km normalement), les véhicules (et leurs remorques) sont équipés de capteurs et calculateurs dont les données sont transmises à des serveurs en Allemagne qui les analysent et les comparent aux données standards en temps réel. Si un besoin urgent est détecté, le Centre d’Assistance Clientèle (CAC) de Mercedes-Benz, installé à Maastricht, prend le relais en prévenant le transporteur et en organisant l’intervention, en prenant en compte le trajet du camion, la disponibilité des pièces et de l’atelier. S’il ne s’agit que d’un besoin de maintenance, c’est le réparateur habituel du transporteur qui sera informé et qui prendra contact avec lui pour organiser au mieux l’opération, en réduisant au maximum l’immobilisation du véhicule.
"Ce ne sont pas les pannes, relativement rares, qui sont les plus pénalisantes mais une mauvaise gestion de la maintenance, souligne Max Julhès. Souvent, les transporteurs décident de faire entretenir leurs camions au dernier moment parce que leur chauffeur est absent", en courant le risque que l’atelier soit déjà complet et que les pièces ne soient pas disponibles.
Sur les 8 200 incidents relevés par Uptime en 2018, un quart était de simples informations de gestions de flottes, la moitié était des actions à mener par le chauffeur (appoint d’AdBlue, d’huile, ampoule à changer, etc.), un quart était des alertes d’intervention de maintenance à réaliser et 1% étaient des pannes imminentes (sous les 50 h).
Les transporteurs souscrivant au système Uptime bénéficient d’un accès à l'ensemble des données de leur parc sur un extranet dédié. Le tarif mensuel de ce service est de 22 euros par camion. Il est gratuit dans le cadre d’un contrat d’entretien sur 60 mois et revient à moins de 4 euros/mois dans le cadre d'un contrat d’entretien de 72 à 96 mois.
Xavier Champagne

 

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017