Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Offres commerciales

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 14/11/2017

Mercedes confirme son leadership mondial du marché premium en octobre

Malgré un léger ralentissement de son rythme de croissance en octobre, Mercedes fait toujours mieux que BMW et Audi. L'arrivée du X3 pourrait changer la donne en novembre.

Comme en septembre, Mercedes, le leader des marques premium, a vu le rythme de croissance de ses ventes mondiales ralentir en octobre (+5,6%, à 182 812 unités) tout en restant supérieur à celui de ses concurrents : +5,3% pour Audi, à 158 750 unités, et +1% pour BMW à 168 509 unités.
Au cumul des 10 premiers mois, Mercedes reste néanmoins sur son rythme habituel à deux chiffres (+11%, à 1,900 million de véhicules vendus), loin devant BMW (+3,6%, à 1,706 million) et Audi (-1,3%, à 1,539 million).

Mercedes : 36% de SUV et 15% de Classe E
Ce sont toujours les SUV (GLA, GLE, GLC et Classe G) qui dynamisent les ventes de Mercedes, en hausse de 13%, à 66 323 unités, soit 36,3% de son mix. Commercialisée depuis septembre 2016, la Classe E continue de progresser en octobre (+9,7%, à 27 566 unités, soit 15% de son mix), elle qui a fait un bond de 50% depuis le début de l’année (à 15,5% de son mix).
Mercedes confirme ses positions sur les différents marchés, résistant (+1%, à 28 955 unités) sur un marché US en recul de 1%, et maintenant son gain de près de 8% en Europe (à 76 964 unités). Il ralentit un peu en Chine (+11%, à 46 016 unités) par rapport à son rythme sur 10 mois (+27,8%).

BMW dans l'attente du X3 profite de sa Série 5
Toujours dans l’attente du lancement en novembre de l’un de ses best-sellers, le X3, BMW résiste grâce à ses modèles récents : la Série 5, dont les ventes progressent de 8,5%, à 29 370 unités (17,4% de son mix) alors qu’elle n’a pas encore été lancée en Chine ; la Série 2 (+5%, à 4 689 unités) et la Série 4 (+21,6%, à 6 001 unités). Sa gamme électrifiée (y compris Mini) se porte également bien, avec un bond de 60% en octobre, à 9 405 unités, dont 2 851 BMW i3 (+20,3%).
BMW a toutefois souffert en Europe, en raison de son fort recul au Royaume-Uni (-18% quand Mercedes gagnait 7%) et en Allemagne (-9% quand Mercedes gagnait 7%). Il a également reculé de 3,4% aux Etats-Unis (à 23 208 immatriculations) malgré le succès de ses berlines (+10%, à 14 032 immatriculations). En revanche, il a maintenu sa croissance en Chine (+14,2%, à 50 412 unités, y compris Mini).

Audi repasse en tête en Chine
Après un gain de 2,6% en septembre, Audi double son rythme, à 5,3% en octobre, sans parvenir encore à sortir du rouge sur 10 mois (-1,3%, dont un recul de 3% en Chine lié à un conflit de plusieurs mois avec ses distributeurs chinois). La marque a retrouvé son leadership en Chine, avec 53 828 ventes (+14,5%) et profite du succès de ses SUV aux Etats-Unis pour y progresser de 9,6%, à 19 425 unités.
En revanche, Audi recule sur ses deux marchés principaux en Europe : l’Allemagne (-6,2%, à 21 682 unités) et le Royaume-Uni (-5,5%, à 13 543 unités). La France (-8,5%, à 5 374 unités) n’est plus son troisième marché, devancée cette année par l’Italie (+23,4%, à 5 993 unités), qui participe au succès du petit SUV Q2, vendue à 6 600 unités en Europe en octobre. Les distributeurs européens attendent impatiemment le mois de mars 2018 pour recevoir la nouvelle berline de la marque, l’A7.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

Sont belles les flèches d'Argent ,ils ont un bon dessinateur,meme le modele de base(A) est sympa,ca plait apparemment,et quoiqu'en dise cousin Jo elles se sont fiabilisées.
alain boise, Le mardi 14 novembre 2017

Il a fallu attendre 2014 pour que leurs diesels devienne fiables...et le mépris, surtout en France envers leurs clients, reste indéboulonnable !
Ils sont les champions...avec les deux autres copains BMW et Audi.
Jo Duchene, Le mardi 14 novembre 2017

Jo
vous n'avez toujours pas compris que la fiabilité n'est absolument pas un PB pour les Premium, car le seul objectif est de montrer l'étoile du capot à son voisin quel qu'en soit le coût.
En revanche la fiabilité est impérative pour les voitures essentielles (utilitaires familiaux).
En gros une Dacia doit être plus fiable que les bécanes de l'Oncle Benz pour qu'elles se vendent.
C'est pourtant simple la Mercatique, suffit de bien utiliser le neurone...
;0)
Lucos, Le mardi 14 novembre 2017

La fiabilité n'est pas un problème pour le premium!!vous fumez quoi en ce moment Cavalière,c'est Smoke on thé Water et ses 7 notes magiques?
alain boise, Le mardi 14 novembre 2017

Les acheteurs de premium cachent leurs pannes, c'est bien connu, et en commençant par les Porsche...
;0)
Lucos, Le mardi 14 novembre 2017

Alain a parfaitement raison, c'est fort ce qu'il fume en ce moment, moquette comprise!
En plus les pannes de certaines Porsches sont rares, il se fout de la poire de tout le monde!
Il a culot en plus de nous donner des leçons de mercatique!
Gaffe le cher Lucos, il y a beaucoup de monde qui lit Autoactu...et la baisse de niveau n'est pas bien!
Jo Duchene, Le mardi 14 novembre 2017

Non mais allo quoi, les Porsches sur les dépanneuses ....c'est Jeudi le Beaujolais les gars,laissez en autres svp
alain boise, Le mardi 14 novembre 2017



articles connexes

Plus de 250 groupes référencés dans l'édition 2018 de l'Annuaire des groupes de distribution automobile
Comment Delfingen désire croître de 50% en cinq ans



Copyright © 2017 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017