Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Equipementiers - 13/02/2020

Michelin : des volumes de vente en baisse mais un bénéfice en hausse

(AFP) - Michelin a dévoilé lundi un bénéfice net en hausse de 4,2%, à 1,73 milliard d'euros en 2019. Le manufacturier français de pneumatiques a résisté à la baisse du marché automobile mondial grâce à une part plus élevée de pneus haut de gamme dans ses ventes.

Pour 2020, le groupe prévoit "un résultat opérationnel en léger retrait" à taux de change constants et des flux de trésorerie positifs "supérieurs à 1,5 milliard d'euros, hors effet systémique de la crise liée au coronavirus en Chine".
Le directeur financier, Yves Chapot, a salué "une très bonne année 2019 dans un contexte difficile où Michelin a particulièrement bien résisté", mais il a prévenu que les marchés de pneumatiques, à l'image du marché automobile, resteront "pas très bien orientés en 2020", lors d'une audioconférence avec des journalistes.
Évoquant l'épidémie de coronavirus, qui a déjà fait plus de 900 morts en Chine et ralenti l'activité économique, il a souligné que Michelin n'avait pas subi à ce stade d'impact financier et qu'il était "trop tôt pour anticiper un quelconque impact" sur les comptes du groupe si la crise se prolongeait.
"Nous ne pouvons préjuger d'un blocage de l'économie chinoise qui durerait non pas quelques semaines, mais plusieurs mois, et qui aurait de facto des effets sur l'ensemble de l'économie mondiale", a prévenu le dirigeant.
Dans un marché automobile en recul l'an dernier, les ventes de Michelin ont bien résisté, enregistrant une progression de 9,6% à 24,1 milliards d'euros.
Les deux tiers de cette hausse sont dus à un élargissement du périmètre et la hausse du dollar par rapport à l'euro a également eu un impact positif.
Cependant, le groupe a également réussi à plus que compenser la baisse de ses volumes (-1,2%) grâce à des prix en hausse et une part accrue des pneumatiques haut de gamme de 18 pouces et plus dans ses ventes, le tout résultant dans un "effet prix-mix très positif de 2,2%".
Le bénéfice opérationnel a augmenté de 8,4% à 3 milliards d'euros, soit 12,5% du chiffre d'affaires, contre un ratio de 12,6% en 2018.
L'amélioration du bénéfice s'explique aussi par le "pilotage rigoureux des prix" qui a notamment permis de faire face à une hausse du coût des matières premières.
AFP

Partagez cet article :

Réactions

A mettre en rapport avec la fermeture de l'usine vendéenne.
JL S, Le jeudi 13 février 2020

Peut être dû au départ de Ghosn, sans oublier le Brègue Zit
Bruno Haas, Le jeudi 13 février 2020

Un résultat très Crossclimate...
;0)
Lucos de Beuliou el Tipi, Le jeudi 13 février 2020

So far so good !
Jo Duchene, Le jeudi 13 février 2020


… Evidemment l’on ne peut se réjouir de la fermeture d’une usine, à fortiori, lorsqu’elle se situe sur un bassin d’emploi tel que La Roche sur Yon …
Cependant l’intersyndicale (en colère) semblait elle-même satisfaite de la qualité du PSE …
619 salariés de l'usine Michelin de La Roche-sur-Yon (un maximum si personne n’est reclassé sur Cholet …) …
858 salariés possiblement sur le site de Bamberg (Allemagne)….
Cà fait 1 477 emplois supprimés sur un effectif global de 125 000 personnes … Le résultat étant à 1,73 Mds € pour un C.A. de 24,1 milliards d'euros …
Nous sommes encore loin des 10 000 suppressions annoncées chez Mercedes qui dispose d’un effectif de 300 000 salariés (résultat 2,7 Mds€ pour un C.A. de 172,7 milliards d’€ …
Bon ils ne sont pas sur les mêmes marchés même si les deux firmes sont connotées "premium' !

Effectivement, so far so good … !
ADEAIRIX, Le jeudi 13 février 2020



270 groupes référencés dans l'Annuaire des groupes de distribution
Daimler : une première année noire pour Ola Källenius



Copyright © 2020 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017