Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d'autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d'actualité d'autoactu.com
envoyer par email
Equipementiers - 12/03/2019

Michelin et Faurecia unissent leurs forces dans la pile à combustible

Michelin et Faurecia vont s'associer dans une société détenue à parité, incluant la société de Symbio, pour développer et produire des systèmes de piles à hydrogène.

Michelin et Faurecia ont signé hier, en présence de la Secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances, Agnès Pannier-Runacher, un protocole d'accord visant à réunir leur savoir-faire respectif en matière de pile à combustible au sein d'une société détenue à parité et appelée "Symbio, a Faurecia Michelin Hydrogen Company". L'accord devrait se concrétiser d'ici la rentrée, après avoir reçu l'approbation des autorités de concurrence.
La société Symbio, qui existe depuis 2010, était jusqu’à maintenant détenue par Michelin, aux côtés du CEA et d'Engie. Ces deux acteurs resteront partenaires de Symbio mais sortiront du capital au profit de Faurecia qui prendra donc 50% des parts. Fabio Ferrari, actuel PDG de Symbio, prendra la tête de la nouvelle entreprise dont les domaines d'activité vont s'élargir dans le cadre du rapprochement avec Faurecia.
Jusqu'à maintenant, Symbio développait des kits de pile à combustible qu'elle faisait assembler sur le site Michelin-Iméca à Montagny (69). Faute de demande de la part des constructeurs, elle a fait elle-même homologuer des Kangoo électriques dotés de son prolongateur d'énergie à hydrogène (qu'elle faisait produire pour son compte chez Renault). Ces Kangoo ZE H2 (*) à l'autonomie doublée et au temps de charge ramené à trois minutes (pour l'hydrogène), ont été vendus à plus de 300 exemplaires en Europe (dont 50 auprès d'Engie).
Faurecia va apporter son expertise technologique dans la pile à combustible, développée grâce à un accord de partenariat avec le CEA, signé en 2017 pour une durée de 5 ans, ainsi que son savoir-faire industriel et ses relations stratégiques avec les constructeurs automobiles. Faurecia poursuivra en parallèle et en partenariat avec Stelia Aerospace Composite, le développement de réservoirs d'hydrogène à haute pression. Ces travaux bénéficieront également à la co-entreprise qui sera capable de proposer des piles à combustible de toute taille : pour les bus, camions et VUL, qui sera la spécialité de Symbio, pour les automobiles, la spécialité de Faurecia, et pour d’autres secteurs, la spécialité de Michelin.
Avant même ce rapprochement, Symbio, prévoyait en octobre dernier de doubler ses effectifs (une cinquantaine aujourd'hui) en 2019 et d’installer son bureau d’étude dans de nouveaux locaux, plus grands, toujours près de Grenoble. Ses ambitions sont de réaliser un chiffre d'affaires de 250 millions d'euros en 2025, contre 5 millions en 2017. Symbio est partie prenante, avec Engie, dans le projet "Zero Emission Valley", coordonné par le Pôle Tennerdis, qui prévoit de déployer d’ici 2020, près de 1 000 véhicules utilitaires à hydrogène en Auvergne Rhône-Alpes et 20 stations hydrogène (déployées et alimentées par Engie).
Dans le cadre du plan Hydrogène, initié en 2018 par Nicolas Hulot, une enveloppe de 100 millions d’euros par an pendant cinq ans est allouée à partir de cette année au soutien de projets concrets, réunissant un constructeur, un fournisseur d’énergie et des utilisateurs autour d’un business model viable. Dans le cadre de l'appel à projets de l’Ademe qui découle de ce plan, 24 projets ont été déposés en janvier dernier et vont être sélectionnés. 
Xavier Champagne

(*) Dotée d'une pile à combustible Symbio, en plus de ses batteries d'origine, le Kangoo ZE s'enrichit d'une capacité de 31 kWh, ce qui lui offre une autonomie totale de plus de 360 km. Son prix reste toutefois prohibitif, près de 82 000 euros.

Partagez cet article :

Réactions

Ci-dessous commentaire écrit hier en lien avec l'article concernant la JV Panasonic/Toyota ...

… Décidément les co entreprises ont le vent en poupe …!
Michelin (incluant Symbio) et Faurecia viennent de signer un protocole d'accord pour créer, développer, produire et commercialiser des systèmes de piles à hydrogène pour les véhicules légers, utilitaires et les poids lourds et d’autres domaines d’activité. … Quant on parlait de PSA et de son projet de PAC orienté VUL … Difficile de ne pas songer à un écosystème vu les proximités …
;0)
ADEAIRIX, Le mardi 12 mars 2019



articles connexes

Un tiers des ventes de Kia sera électrifié en 2020
Eric Basset nommé directeur de PSA Retail France



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017