Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Equipementiers - 13/11/2019

Neutralité carbone : Bosch va investir 2 milliards d’euros dans les 10 ans à venir

A partir de 2020, Bosch s’est engagé à ramener son empreinte carbone à zéro. Au cours des 10 prochaines années, cela va lui coûter un milliard d’euros de surcoût en achat d’électricité verte et en compensations carbone. Il va investir un autre milliard pour réduire sa consommation énergétique de 20%.

A travers ses 400 sites dans le monde, le groupe Bosch émet environ 3,3 millions de tonnes de CO2 par an et consomme près de 8,5 térawattheures d’électricité, pas loin des 9,9 tWh consommés par l’ensemble des grands industriels en France en 2018.
Le groupe allemand a déjà réduit ses émissions de CO2 de 35% depuis 10 ans et il a pris l’engagement d'être neutre en CO2 dès l’année prochaine. Il deviendrait ainsi le premier groupe industriel à atteindre cet objectif. A titre de comparaison, 2 entreprises du Cac 40 sont déjà neutres en carbone (Atos et BNP Paribas) et seulement 7 d’entre elles ont mis en place une stratégie pour tendre vers la neutralité carbone, selon la dernière étude du cabinet Eco Act.
L’engagement de Bosch va se traduire par l’achat de 100% d’électricité verte et des compensations carbone dans les pays où cela n’est pas possible. Cela devrait générer un coût supplémentaire estimé à un milliard d’euros au cours de 10 prochaines années.
Le groupe va également investir un milliard d’euros dans ses bâtiments sur la période pour réduire sa consommation énergétique de 20% d’ici à 2030, ce qui doit générer une économie d’un milliard d’euros en 2030 sur sa facture d'électricité et de compensation carbone.
"En 2018, environ 500 projets ont été mis en œuvre qui ont déjà permis de baisser notre consommation de 1,5%. 1 000 autres projets ont été lancés en 2019 pour économiser encore 4%, soit 0,35 tWh", indique Heiko Oertel, responsable du projet au sein du groupe. Cela peut sembler peu mais, en comparaison, "la consommation de Bosch en France représente 0,1 tWh, soit l’équivalent d’une ville comme Courbevoie", souligne Florent Sibenaler, responsable de l’achat d’énergie pour Bosch France.
"Entre 2011 et 2015, de gros travaux ont déjà permis de réduire nos émissions de CO2 de 33% en France, dit-il. Par exemple, notre site principal de Rodez a remplacé en 2013 sa chaudière à gaz par une chaudière à bois issue d'une exploitation forestière locale certifiée durable. Entre 2015 et 2018, nous avons encore réduit notre consommation et nos émissions de CO2 de 10%, en travaillant sur l’isolation et l’éclairage".
Quatre sites français sont à l’étude pour être équipés de panneaux voltaïques, dit-il. Et à partir de 2023, nous signerons des contrats d’approvisionnement pluri-annuels directement avec des producteurs d’énergie pour les inciter à investir dans du photovoltaïque et de l’éolien", dit-il.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

Le bois plus propre que l’électricité.....wouarf
alain boise, Le mercredi 13 novembre 2019

Alain, il faut aller réveiller Greta...un des plus gros pollueurs allemands...veut faire des économies d'énergie...et le sieur Florent illico d'acheter des panneaux voltaïques (chinois) et des ventilateurs pour tapisser sa France !
Si Greta ne prend pas un rafiot à voiles (de chez les suisses) à 4 millions d'euros pour venir voir cela...c'est à désespérer de tout et de la jeunesse surtout !!
Jo Duchene, Le mercredi 13 novembre 2019

Les chiens aboient…
;0)
Luc Os, Le mercredi 13 novembre 2019

La caravane du CAC 40 et en plus celle des allemands...passe, n'est-ce pas l'ami Luc Os ?
Jo Duchene, Le mercredi 13 novembre 2019

Surtout celle de la jeune génération comme vous le disiez justement la semaine dernière.
;0)
Luc Os, Le mercredi 13 novembre 2019

Quelle farce cette neutralité carbone. C'est comme les VE zéro émission.
JL S, Le mercredi 13 novembre 2019



digiCONTACTS permet aux concessionnaires automobiles de déployer leur propre centre d’appels
PSA/Fiat-Chrysler : Comité européen de groupe le 26 novembre



Copyright © 2020 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017