Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 03/07/2018

Philippe Buros, DCF Renault : "Nous faisons un premier semestre équilibré"

Avec près de 390 000 immatriculations (VP et VUL) sur le premier semestre, le groupe Renault enregistre une légère croissance de sa part de marché à 27,2%. Cette croissance se fait à la loyale grâce aux ventes aux entreprises et aux particuliers, et avec moins de tactiques que l'an dernier.

Conserver le haut niveau de part de marché que le groupe Renault représente en France conduit parfois à utiliser les ventes tactiques (constructeurs, démo-garage et loueurs courte durée) pour palier quelques coups de mou. Ce n’est pas le cas au premier semestre de cette année.
Sur le marché VP, le groupe Renault regagne 0,5 point de part de marché et atteint 26,4% à fin juin avec 314 264 unités (+6,5%). Y compris VUL (+2,8% avec 74 957 unités), le groupe monte à 27,2% (389 221 unités, +5,8%).
Dans le détail du marché VP, la marque Renault a continué d'assainir la répartition de ses immatriculations par canal puisque sur l'ensemble du semestre les tactiques baissent de 4% (à 64 644 unités), avec un recul pour chaque composante (-1,3% pour les courte durée, -16,9% pour les constructeurs et -6,9% pour des démos-garage).

Les entreprises en hausse de 10,7% pour Renault
Ce sont les entreprises qui ont tiré les ventes de Renault sur ce premier semestre avec une hausse des volumes de 10,7% (75 877 unités sur le semestre). Pour les particuliers, la croissance est modeste sur la marque Renault (+1,1% avec 89 813 unités), elle est toujours excellente sur la marque Dacia (+20,3% avec 64 844 unités).
Avec le lancement du Duster, les démonstrations sont en hausse chez Dacia mais restent en dessous de sa moyenne marché. "Sur les tactiques, nous sommes toujours bien avec un taux de pénétration de 23,2% [pour Renault+Dacia, NDLR] soit 3 points en dessous de notre moyenne", remarque Philippe Buros, directeur du commerce France Renault.
Dacia est toujours un acteur majeur sur le canal des particuliers avec sur le semestre deux modèles dans le top 5 de ce segment : la Sandero est toujours en tête (32 848 immats à fin juin) et le nouveau Duster est en cinquième position (avec 22 461 immats) pratiquement à égalité avec le 2008 (22 879 immats).
Le Duster prouve ainsi son potentiel. "Il faudra probablement que l’on vende du délai", nous a dit Philippe Buros. Le Duster sera-t-il bientôt 4ème vente à particulier ? "Avec Dacia on ne cherche pas à pousser les volumes, les choses se feront naturellement ou ne se feront pas", nous a dit le dirigeant.

12% des commandes du B avec la prime de conversion
Par modèle, les véhicules du segment B sont en hausse (Clio à +8,74% ; Captur à +6,8%) avec la meilleure progression pour la Twingo (+27%). "La prime à la conversion continue d’avoir des effets et ne faiblit pas", nous a dit Philippe Buros. Elle représente environ 12% des commandes du segment B du groupe Renault sur le premier semestre.
La meilleure croissance à fin juin est à mettre à l’actif du Koleos dont les volumes sont multipliés par 3 (avec un total de 4 609 immats), certes sur des niveaux qui ne sont pas comparables. "Ce ne sont pas de gros volumes mais ils sont importants symboliquement. Nous ne pouvons pas quitter le haut de gamme", nous a dit Philippe Buros.
La croissance du Koleos ("un peu au-dessus de l’objectif ") se paie en revanche par une baisse des volumes de Talisman (-44% avec 4 597 immats à fin juin) à cause "d’un peu de cannibalisation", reconnaît le dirigeant.
"Nous faisons un semestre équilibré et nous ne sommes pas dépendant du succès d’un seul modèle, ce qui est toujours risqué", nous a-t-il dit.
Sur un marché VP qui est resté très bon en juin Philippe Buros ne voit pas encore d’effet d’anticipation sur le changement de norme WLTP. "On verra peut-être les entreprises anticiper au mois d’août et ceux qui auront du mal avec les nouvelles normes vont immatriculer en août. Chez Renault, il n’y a pas de raison de push", nous a-t-il dit. "La vraie question se sera en septembre avec le niveau de commandes aux nouvelles normes."
Sur le mois de juin Renault annonce des commandes en hausse de 5% en VP et VUL ce qui est "mieux que prévu", souligne Philippe Buros.
La bonne nouvelle sur cette fin de semestre est le redémarrage de la Zoe après un début d’année plutôt décevant à cause de la baisse du super bonus et le recul de l’âge des véhicules qui y sont éligibles. L’offre à 99 euros/mois (sans batterie) a permis de remonter les commandes à 2 100 unités sur le mois (avec 1 928 immats en juin et 8 007 au cumul à -13,3%). La production qui n’avait pas pu suivre la montée en puissance fin 2017 est désormais en ligne et les ventes de Zoe devraient donc repartir à la hausse sur le deuxième semestre.
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions

Bientot l'annonce de la "vente" de 4000 Zoé a Autolib???
alain boise, Le mardi 03 juillet 2018

Vous voyez qu'Alain a du flaire...
Recycler les ZOE d'occase invendables en "Autolib" voilà une idée qu'elle est bonne. Par contre je n'ai pas encore compris qui va payer quand le "client" qui amoche (ou qui salope ou plus que çà) une ZOE et qui se casse en douce qui est-ce qui va payer les pots cassés!
Pire encore avec les voitures "totonomes", car sans conducteur dedans, cela va être la "fête" de la casse et carrément ce sera la foire aux voitures tamponneuses !
Est-ce PROFESSIONNEL et sensé de ne jamais aborder ces questions là...et dans ce cas, les constructeurs ou les acteurs de ce "business" de dupes ne méritent que notre ricanement et notre mépris!!!
Ou alors on fait à la mode Bolloré...une petite clause dans le contrat en tout petit...il y aura un couillon institutionnel qui va payer...et a la fin vous et moi.
Jo Duchene, Le mardi 03 juillet 2018

Si Alain a du flair vous par contre …
Pôvre Duchene à force de lire des dossiers de réclamation çà vous monte à la tête … Ou alors le syndrome Totoplussse, allez savoir ?
Je vous cite d'abord :
"à la mode Bolloré...une petite clause dans le contrat en tout petit...il y aura un couillon institutionnel qui va payer...et a la fin vous et moi. "

Qui peut croire sérieusement, non mais sérieusement, que la Mairie de Paris ne bénéficie pas de juristes lourdement armés pour analyser et décortiquer un projet de contrat … A part vous ?
Code des marchés publics, CCAG, ccap ce sont des "zaimables" plaisanteries pour vous, sans doute ?

Votre tirade, c'est de l'amalgame pur jus, du clafouti genre Elise LUCET, le poids des mots, le choc des photos, du "on vous spolie, on vous ment à l'emporte pièce" …

Le meilleur c'est que tous ces braves gens qui se pincent le nez avec la gangrène "populiste" servent de la soupe à la foule sentimentale que nous sommes .. Certains (beaucoup) tombent dans le piège, la preuve… C'est tellement "confortable" il est vrai …
la posture du "mec pas dupe revenu de tous à qui on ne la fait pas" … Cà vaut pour les "nanas" aussi …
.0)
Vous le surfeur presque bronzé du web… le "pape" de la documentation et de la revue de presse, allez donc vous documenter sur le fonctionnement du contrat de Lyon … Avant de nous débiter vos billevesées ...

Au reste … Auto Tao à Orléans sur une volumétrie à l'échelle de la métropole çà marche pas mieux …!

Cà n'est pas Bolloré mais Keolis … Ce ne sont pas des Blue cars mais des DS3 … Par contre, tiens, c'est encore une délégation de service public …
Notre Drame de Paris confie ces jours-ci, à propos de l'autre fiasco qu'est le vélib façon Smovengo, que "cà n'est pas le modèle contractuel le mieux adapté à l'ère de la géolocalisation, du smartphone et du fil à la patte … Merci chérie !
Cà n'est la DSP, véhicule contractuel, qui est en cause ce sont les choix de l'équipe (la troîka) de la ville de Paris … Voire une "civilisation" (ou son absence) pas mûre pour l'autopartage …

Remarquez vieux motard que jamais, il est temps de s'en apercevoir,
2020 arrive vite ...

Quant à vous Duchene prenez de l'air … précipitez vous sur le prochain vol to Lisbon …
ADEAIRIX, Le mardi 03 juillet 2018

C'est pas du flair, la presse en parle depuis 3 jours...
;0)
Lucos, Le mardi 03 juillet 2018

… Lucos un peu d''élégance … çà ne vous fait pas de l'ombre ?
Gentleman, pied de poule, porte cigarette, pochette, tout cà… !

Au demeurant, Rino n'est pas seul sur les rangs ...
Quant au cadre contractuel … à suivre
ADEAIRIX , Le mardi 03 juillet 2018

Mais il se fout du monde le "spécialiste" Adeairix, car après avoir écris de contre-vérités que les avocats des deux parties (après des joutes juridiques) vont contredire à propos des contrats aux petites lignes microscopiques, et qui vont coûter des centaines de millions à la faveur de celui qu'on connais comme le loup blanc en papier à cigarettes (et celui-ci ne sait même pas qu'il existe comme "spécialiste"...et donc bête de le défendre sans connaître l'issue de cette affaire) ...termine plus loin et en bas:
" Quant au cadre contractuel … à suivre "
Bravo mec...t'es le meilleur !
Jo Duchene, Le mardi 03 juillet 2018

Tout le monde a compris que Bolloré ou la Mairie de Paris lui avait par le passé envoyé une copie du contrat d'Autolib et qu’il a lu même les lignes microscopique, et qu'il ne va pas tarder à recevoir d'autres contrats en matière semblables à lire entre les lignes!
Encore bravo.
Jo Duchene, Le mardi 03 juillet 2018

Tiens j'allais oublier...qu'il est doux et romantique et pas un macho pour des deux sous de prunes...tiens dans le pif..."Cà vaut pour les "nanas" aussi …".
Jo Duchene, Le mardi 03 juillet 2018

Pssst Lucos,le téléphone c'est dans l'oreille quon le met
alain boise, Le mardi 03 juillet 2018

Jsais pas si "tout le monde a compris" … En revanche vous n'avez pas tout bien compris ce qu'était un marché public qui obéit a des règles très normées … C'est plus facile de faire marcher la machine à fantasme..

De toutes façons inutile d'élucubrer …Le juge de paix, si j'ose dire, ce sera le tribunal administratif, un arrangement ne se révélant plausible que si cela cela sert les intérêts de l'édile de Paris …
Nous n'y sommes pas encore ...

Gageons que les services juridiques des éventuels attributaires d'un futur marché sont sur le pont avec l'aide de quelques risk managers "un peu affutés" … Le restant des "faristouilles"
ADEAIRIX , Le mardi 03 juillet 2018

Et en plus t'as même pas compris que '..."Cà vaut pour les "nanas" était une provocation adressée à ta poste de féministe un tantinet "emppressé" … Surtout toi avec tes arguments favorables à la boite auto pour des motivations plus ou moins graveleuses …
On croit rêver tant il n'y a pas plus macho ou lourdingue ...
T'en fais un bô de féministe … "Chuis achement' décu Duchene ...
ADEAIRIX , Le mardi 03 juillet 2018

Posture et non poste ...
ADEAIRIX , Le mardi 03 juillet 2018

Ouille, ouille, tout çà c'est bien embrouillé et confus...vivement une température plus clémente...il faut réviser le système de refroidissement (attention à la couleur du liquide de refroidissement il ne faut qu'il soit rouge et pas d'éthanol dedans) en début d'été..il y a des durites qui vont péter !
Jo Duchene, Le mardi 03 juillet 2018

Un conseil, réveillez-vous le "spécialiste" il y a des "trucs" explosifs qui se trament chez Tavares et qui vont faire des tonnes de commentaires...dans la vrai vie.
Opel va disparaitre à terme mais pour commencer la R&D allemande d'Opel va partir en orbite chez un repreneur pour une poignée de centaine de millions d'euros et 8000 emplois menacés !!
Dormez sur vos deux oreilles!
Jo Duchene, Le mardi 03 juillet 2018



La plateforme PR des groupes PGA-Bernard tisse sa toile
Le marché automobile espagnol termine ce semestre en hausse de 10%



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017