Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 02/10/2019

Prime à la conversion : le bilan 2018 en détail

A l'occasion de la conférence sur le VO organisée par Autoactu.com, Silvano Domergue, du ministère de la transition écologique et solidaire, a révélé en détail les résultats de la prime à la conversion sur l'année 2018 et tiré un bilan positif de la mesure.

Silvano Domergue travaille au sein du Ministère de la transition écologique et solidaire dans le service de l'économie et de l'évaluation qui analyse l'impact des politiques publiques, et notamment celui de la prime à la conversion. En l’occurrence, a-t-il expliqué, lors de la conférence VO organisée le 25 septembre dernier par Autoactu.com, "le dispositif concourt à l’objectif d’aider les plus démunis puisque sur les 253 412 dossiers traités en 2018, 71% des bénéficiaires étaient non imposables (NI)".
La majorité de ces NI a profité de la prime de 2 000 euros pour remplacer son vieux Diesel par un autre Diesel (à 53,4%) acheté d’occasion (à 65,5%) coûtant 11 588 euros (*). Les autres bénéficiaires ont en majorité fait un choix différent : ils ont utilisé leur prime de 1 000 euros pour acheter un modèle essence (à 53,1%) neuf (à 50,9%), coûtant 14 062 euros (**).
Si la prime a globalement profité aux plus démunis, ce n'est pas le cas pour la prime de 2 500 euros : ils n’ont en effet représenté que 16% des achats de véhicules électriques neufs (soit environ 750 acheteurs sur un total de 5 000). Pourtant, cette motorisation les attire : ils ont représenté 70% des acheteurs de VE d’occasion (540 acheteurs sur un total de 770). Un choix assez logique somme toute puisque la différence de prime entre le VE neuf et d’occasion n’est que de 500 euros pour les NI (2 500 euros vs 2 000 euros) alors qu’elle est de 1 500 euros pour les autres (2 500 euros vs 1 000 euros), pour un prix de vente bien différent : 9 400 euros pour un VE d’occasion et 27 000 euros pour un VE neuf. "Il y a eu des effets d’aubaine avec quelques achats de véhicules électriques à des prix très élevés mais les cas sont rares", constate-t-il.
Il conclut : "le dispositif a généré un gain environnemental plus important chez les plus démunis. En effet, comme ils sont plus nombreux à mettre à la casse un véhicule Diesel (86% d’entre eux contre 67% des ménages imposables), la réduction des particules fines obtenue avec leur nouveau véhicule est en moyenne 4 fois supérieure à celle obtenue par les ménages imposables (***)".
Xavier Champagne

(*) Prix d’achat moyen d’un Diesel d’occasion, toutes populations confondues (imposables et non imposables).
(**) Prix d’achat moyen d’un essence neuf, toutes populations confondues (imposables et non imposables).
(***) En considérant que les ménages non imposables anticipent de deux ans le remplacement de leur véhicule grâce à la prime, contre 6 mois pour les ménages imposables. Le gain de particules fines par véhicule est donc calculé sur 2 ans pour les non imposables (soit 1 200 g) et sur 6 mois pour les autres (soit 310 g).

Partagez cet article :

Réactions

Sur quelles données se basent-ils pour considérer que les ménages non imposables anticipent de 2 ans leur achat alors que les autres de 6 mois seulement ?
Yaa, Le mercredi 02 octobre 2019

La fin du propos du sieur Domergue est dégoulinante de bien pensance ... Çà sent même pas confusément l'opposition "riches imposables" vs "pauvres non imoosables" dans la part de responsabilité sur le réchauffement climatique.... Les affreux "jouisseurs" vs les gentils vertueux ...Me semble-t-il...C'est pas avec de telles démonstrations " biaisées " qu'ils vont colmater les fissures, les brèches, les fractures sociales ....Povres de nous !
Les jeunes contre les vieux, les femmes contre les hommes, les ...et ainsi de suite
;0)
ADEAIRIX, Le mercredi 02 octobre 2019

C'est bien d'être satisfait des résultats des mesures que son propre ministère a mises en place !

Toutefois je notre que les véhicules "Diesel" remplacés par des "essence" sont majoritaires. Ces clients profitent bien sûr des progrès techniques mais sur des véhicules beaucoup plus petits, souvent moins puissants et pire, bien plus gros générateurs de CO2 et consommant plus. ( la combustion "essence" émet un peu moins de CO2 que de "Diesel" mais cela n'est pas compensé par la différence d'efficience favorable au "Diesel").

Un autre problème : Les démunis sont assez souvent résidents en région isolée éloignée des centres urbains. Dans ce cas, les nouvelles régles leur impose des véhicules petits moins adaptés à leurs besoins et qui consomment plus.

C'est comme cela qu'on appauvrit une partie de la population en affirmant tout haut sa satisfaction ! C'est dans la ligne de raisonnement de tous les collègues de Mr Domergue.
Smarter, Le mercredi 02 octobre 2019

Tout à fait d'accord avec Smarter.
Ca fait bien longtemps que je dénonce la paupérisation des Français ce qui ressemble presque à un but honorable.
Il est parfaitement honteux d'être riche en France.
Quand un journaliste demande à un politique s'il paie l'ISF, la réponse est toujours : bien sûr que non.
Jospin - l'austère qui se marre - a déclaré comme patrimoine un cabriolet R19, c'est à peu près tout. Le type était Premier ministre de la 5ème puissance économique mondiale.
Un incendie se déclare à Rouen, la presse française veut que Warren Buffet - qui ne sait sans doute même pas qu'il possède une usine en ce coin de Normandie - paye les dégâts, dédommage les paysans et tutti frutti.
C'est comme si j'avais un accident avec mon vieux RAV4, provoqué par un ivrogne, et il faudrait que le PDG de Toyota paye les dégâts sous prétexte qu'il est milliardaire.
Pays d'aigris, de jaloux, d'envieux.
Triste.
Il faut vite refaire la Trabant, obligatoire pour tous les Français, avec un petit moteur électrique de perceuse.
Bruno HAAS, Le mercredi 02 octobre 2019

Prenons l'exemple de X qui est TI (Trop Imposable) et de Y qui est NI chomdu.
Achat d'une épave roulante Mazout qui ne fume pas trop 300 € sur le Bon Coin au nom de Y. Travaux a minima sur le véhicule pour qu'il passe le CT en travaillant uniquement les défauts avec contre visite le temps du contrôle et dont on a limité les cas lors du choix de l'épave.
Remiser l'épave au fond du jardin pour la durée minimale prévue pour toucher les aides.
A date atteinte achat comptant d'un véhicule neuf au nom de Y en raflant le maximum d'aides possibles. (Crédit de X à la Banque pour achat VO entre particuliers pour offrir le vhl à Y)
Ensuite revente du véhicule à X neuf 0 km.
Conversion fiction ou réalité ??
;0))
Deubeuliou el Tipi, Le mercredi 02 octobre 2019

C'est quand même fort de café de dire publiquement (sans le prouver) que c'est un nase non identifié qui a provoqué l'incendie à l'extérieur de l'usine de Rouen, et qu'en conséquence je suis blanc comme neige ou à peu près !
Évidement que cette usine était en pleine nature et elle fut envahie par quelques centaines de milliers d d'individus moyenâgeux qui l'on encerclée et in fini sont tous coupables de ce qui arrive et que c'était inéluctable.
Il n'y a aucune raison (et serait une injustice) qu'une amende pour cette affaire dépasse 4000 euros, comme fut la dernière fois.
Le vrai patron de l'usine est visiblement un philanthrope qui ne garde cette activité (il perd même de l'argent) que pour l'amour de la France et des français.
Les français c'est connu sont ingrats, tordus et frondeurs et méritent ce que leur arrive.
Ah j’oubliais...ils sont aussi aigris, jaloux et envieux.
Quand un riche chie partout, ne jamais oublier qu'il en résulte du ruissellement et qui profite au bas peuple qui est par nature ingrat.
Qui a dit?
"Les pauvres sont pauvres, parce qu'ils son cons" et comme dit la physique quantique: "Les pauvres sont des cons à l'infini".
Notez que je lis en ce moment l'extraordinaire bouquin qui vient de sortir du cosmologue Jean-Pierre Petit (et en plus le plus grand expert français de la mécanique des fluides, ce qui fait la jalousie totale de toute la communauté scientifique sclérosée française) sorti aux éditions Tredaniel, pour la modique somme de 22,90 euros.
Ne pas l'avoir lu est une immense lacune et pas du tout sur le chemin des initiés qu'on la fait pas et qui ne suportent pas la connerie ambiante.
Le titre fait frémir (cachez la couverture, vous risquez gros):
"Contacts cosmiques" et sous titre "Jusqu'où peut-on penser trop loin"
C'est un bouquin qui fera absolument date et pourrait s’intituler:
"Les extra-terrestres ne veulent pas de nous-on est trop cons et agressifs"
Méprisez l'argent et les honneurs, un vrai riche est celui qui a du temps.



Jo Duchene, Le mercredi 02 octobre 2019

Pour rester sur le sujet automobile, spécialité de ce site, dans le livre que vous conseil ci dessus, il y a des idées pour faire une automobile volante qui peut filer à Mach 20. Il est préférable 'avoir fait MathsSup pour comprendre quelques formules et équations qui sont dedans, mais que vous pouvez les zapper tout à fait et je vous pari une caisse de Dom Perignon qui si vous commencez à le lire vous ne le lâcherez plus.
Jo Duchene, Le mercredi 02 octobre 2019

Jo, vous avez vu qui est le Co-Auteur du livre ?
Jean-Claude Bourret...
Et les connaissances de Mr Petit lui aurait été transmises par E.T. ...
Allez on arrête la plaisanterie et on revient au concret des primes évoquées dans l'article.
Aucune industrie sur terre ne vit de primes comme le fait l'automobile.
Arrêtons toutes ces primes plus stupides les unes que les autres : on est sur de l'acharnement thérapeutique et le malade ne va pas bien du tout.
Frederic, Le mercredi 02 octobre 2019

Nous allons pas ici discuter longtemps d'un sujet qui n'est pas l'automobile.
Sachez néanmoins , Frederic, que sauf en France, pays de la science totalement décadente et en perte de vitesse et que très peu de français sont présents aux colloques internationaux scientifiques, et que dans tous autres pays du monde, le sujet des UFO, est vu sans moquerie, et avec objectivité scientifique...mais il vous ai demandé d'avoir fait au moins MathsSup et de pouvoir lire des revues à comité de lecture, sinon vous perdez votre temps.
Ne serrez jamais la main d'un gars qui croit aux OVNIS, vous êtes foutu.
Ne jamais pensez par vous même, et ne lisez jamais rien concernant le sujet.
Le livre de Jean-Pierre Petit n'a pas besoin de ma pub, il sera un succès de libraire (pour un livre de scientifique).
Je vous prend, Frederic, pour un gars intelligent, n'achetez pas le bouquin, lisez seulement la page 245.
Elle dit que toute la communauté scientifique lit ses bouquins et regarde ses vidéos sur la cosmologie, méfiez-vous c'est peut-être une fake news.
Jo Duchene, Le mercredi 02 octobre 2019

Quand la prime à la conversion coïncide avec les OVNI il ne faut plus comprendre, il faut prier…
;0)
Deubeuliou el Tipi, Le mercredi 02 octobre 2019

Aieh, Aieh, Deubeuliou les OVNIS dans le bouquin, ils s'attaquent à vous dans votre sommeil en traversent les murs, et en plus ils vous harcèlent avec des lettres en nous traitant de débiles...Après ils se cassent avec dégout et ne reviennent plus, tout en disant qu'Einstein avait raison.
Flippant vous dis-je. Ne faites jamais des Maths, c''est un piège.
Jo Duchene, Le mercredi 02 octobre 2019



Autoways révèle les marques les mieux et les moins bien placées dans la grille 2020 du malus NEDC
Opel : chômage partiel à Rüsselsheim dans un contexte morose pour l'automobile



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017