Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Offres commerciales

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 14/11/2017

PSA concrétise enfin son projet d’usine en Algérie

Le groupe PSA a signé ce weekend avec trois partenaires locaux la création d’une co-entreprise en Algérie pour y produire localement 50 000 véhicules d’ici 2019.

Dans les tiroirs, depuis la mise en place de quotas à l’importation en 2015, le projet de création par PSA d’une usine en Algérie s’est concrétisée ce weekend avec la signature d’un accord avec ses partenaires locaux : une entreprise publique, PMO Constantine (fabricant de machines-outils et de pièces), et deux privées, Condor Electronics, spécialisé dans l'électroménager, et Palpa Pro, "un importateur local de médicaments", selon le quotidien d’Oran.  Aux termes de cet accord, PSA détiendra 49%, comme l’exige l’Etat algérien, de la co-entreprise industrielle basée à Oran chargée de produire des véhicules destinés au marché algérien pour un montant d’investissement global de l’ordre de 100 millions d’euros. Les volumes de production programmés sont de 50 000 unités en 2019 pour monter à 75 000 d’ici 5 ans.
L’activité de l’usine sera exemptée de taxes pendant 5 ans, selon le quotidien d’Oran, mais elle devra s’appuyer sur des partenaires locaux. L’objectif visé est un taux d’intégration locale de 40% d’ici 2019, dans le cadre d'un objectif imposé à tous les constructeurs déjà implantés ou en cours, Renault (dont le taux a atteint 28% en 2016), Hyundai et Volkswagen.
Les modèles qui seront produits dans l'usine d'Oran n’ont pas été dévoilés mais on peut supposer qu’il s’agira de modèles qui sont fortement demandés localement, les Peugeot 301 et 208 et les Citroën C3 et C-Elysée. Le groupe PSA a déjà annoncé qu’il produirait un pick-up en Tunisie, avec son partenaire local, la Stafim (sur la base de CKD importés de Chine), dans le cadre d’un projet d’usine qui démarrera mi-2018 et portera sur un volume initial annuel de 1 200 unités. Un troisième projet est en cours au Maroc, à Kenitra, qui doit déboucher sur la production de 90 000 voitures par an à compter de 2018.
Avec son usine algérienne, PSA va pouvoir relancer ses ventes locales qui se sont effondrées depuis la mise en place des quotas à l’importation : de 43 000 en 2015, elles ont chuté à 14 000 en 2016, sur un marché qui a lui-même été divisé par deux, passant de 253 000 à 119 000 unités. La situation devrait encore se dégrader en 2017, les quotas d’importation de 90 000 unités en 2016 ayant été encore réduits à 40 000 cette année, pour le grand bénéfice de Renault qui grâce à sa production locale (35 000 unités en 2016 et 60 000 prévues année), a déjà fait bondir sa part de marché de 36% en 2015 à 51% en 2016.
Xavier Champagne

 

Partagez cet article :

Réactions

Quel gâchis l'Algerie! Un pays qui avait tout pour réussir ,matières premieres,agriculture,jeunesse,bon c'est bien que le Lion revienne mais attention aux Chinois qui sont en train de tout rafler.
alain boise, Le mardi 14 novembre 2017

C’est ça...mais M. Alain Boise les relents de colonialisme...sont malheureusement toujours là !
PSA voulait s'installer en Algérie, mais en livrant des modules pré-montés a fin d'utiliser le moins de main d’œuvre possible là bas, et il a fallu une grosse polémique en Algérie pour que PSA vienne à des manières de faire plus "civilisées" et utilise la main d’œuvre local avec la formation qui va avec et un développement plus harmonieux et pérenne, ce qui sera plus a l'honneur d'un constructeur automobile digne de ce nom et pas celle d'une Chine qui arrachant des contrats comme ceux de faire des autoroutes clefs en main, laisse au fait un chantier inachevé fait a la va vite.

Jo Duchene, Le mardi 14 novembre 2017

Mais de quel colonialisme parlez vous Jo de ma part?je vous parle d'avenir et de gâchis,l'Algerie est indépendante depuis 1962,le Maroc avant cherchez l'erreur.
Ne vous réfugiez pas dans les clichés a lâ Taubira ,pourquoi pas l'abolition de la traite,vous etes u n spécialiste reconnu de tout concernant l'automobile alors laissez l'histoire se faire sans mettre de l'huile sur le feu,merci
alain boise, Le mardi 14 novembre 2017

Ca va, ça va , M.Alain...je vous parle de la réalité d'aujourd'hui et je peux vous parler du montage juridique qui a été fait là bas pour constituer le groupe et monter l'usine..OK ?
Il y a eu des débats vigoureux, ne vous en déplaise. La transparence aurait été plus de mise, au vu des situations geo politiques difficiles actuelles.
Visiblement cela vous dépasse.
Ne prenez pas les internautes qui nous lisent pour des demeurés !
Jo Duchene, Le mardi 14 novembre 2017

Et vu que je sais tout...comme vous dites et pas uniquement vous, je peux aussi vous dire que dans un autre pays comme le Portugal, les allemands ils ont aussi essayer de jouer au "neo-colonialisme" et même si le Portugal est dans l'UE.
Figurez-vous que le montage chez VW du nouveau modèle de petit SUV le T-Roc au Portugal à connu des difficultés avec même une brève grève dans l'usine de Setubal. VW a fini par plier, car la direction voulait que les portugais travaillent 7/7 samedis et dimanche compris...sans les payer correctement !
Le tout pour gêner ses concurrents, la France comprise!
Je doute M.Alain que vous veniez à une analyse de la situation actuelle de l'industrie et des constructeurs ou la situation n'est plus vivable à l'ancienne!
Lisez ce que M.Carlos Tavares dit sur les sanctions (et pour d'autres motifs) qu'il risque d'être confronté dans l'avenir.

Jo Duchene, Le mardi 14 novembre 2017

1. Alain sortez de la nostalgie des sixties, vous vous faites du mal.
2. S'ils s'engueulent entre-eux maintenant on pas fini d'user la roulette de la souris.
3. Un avis sur tout et surtout un avis !
;0)
Lucos, Le mardi 14 novembre 2017

Manquait plus que vous et votre éternelle nostalgie,je vous parle d'avenir bordel!j'aime l'Algérie et je trouve qu'elle n'est pas à sa place,arrêtez vos clichés, historiques ou même colonialpourquoi pas le génocide pendant que vous y êtes!!!
Et c'est vous qui parlez d'une France apaisée,foutaises!!!
alain boise, Le mardi 14 novembre 2017

C'est ça coco...je corrige, un avis sur le monde auto, de la documentation avant, et un avis aprés...et que je me la péte un peu, et une carrière en étant sur certaines sociétés à leur conseil d'd'administration...avec jetons de présence et actions...excusez du peu les petits salaires! Il ne faut pas me provoquer!
Jo Duchene, Le mardi 14 novembre 2017

Hola uncle Jo,z'ztes comme Ronaldo et Benzema pensez à prendre deux pointure de plus quand vous irez chez le bottier




alain boise, Le mardi 14 novembre 2017

Eh l'ami Alain...vous êtes précis quand vous voulez, et quand je le vois, je ne conteste pas.
Jo Duchene, Le mardi 14 novembre 2017



articles connexes

Plus de 250 groupes référencés dans l'édition 2018 de l'Annuaire des groupes de distribution automobile
Felix Bräutigam nommé directeur marketing de Jaguar Land Rover



Copyright © 2017 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017