Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 02/10/2018

PSA et Toyota progressent sur un marché de septembre en recul de 12,8%

Subissant le contre-coup des anticipation du mois d'août et un jour ouvré de moins, le mois de septembre n'a perdu pourtant que 22 000 immatriculations, notamment grâce à la bonne forme du groupe PSA et de Toyota.

Après les anticipations d’immatriculations du mois d’août (43 000 immatriculations supplémentaires, soit une hausse de 40%), un contre-coup était attendu en septembre, amplifié par un jour ouvré de moins qu’en septembre 2017. Cela a été le cas chez certaines marques comme Nissan (1 458 immatriculations en septembre contre 9 296 en août) et sa marque de luxe Infiniti (6 contre 421), Porsche (124 contre 902), Alfa Romeo (169 contre 1 404), Jeep (491 contre 1 573) et Subaru (16 contre 151).
Mais sur l’ensemble du marché, le recul du mois de septembre s’avère assez contenu : -12,8%, à 148 752 immatriculations VP (- 8,5% à nombre de jours ouvrés comparable), soit  21 893 VP de moins.
Le marché du mois de septembre est en outre particulièrement sain, composé pour 50,6% de ventes à particuliers (contre 48% en septembre 2017), canal en retrait de seulement 8,2%. Les VD garages (-6,7%) et les loueurs courte durée (-40,4%), canaux que les constructeurs ont largement alimentés en août, n’ont plus représenté que 23,9% du mix en septembre, contre 28,2% en août et 27,1% sur 9 mois (en 2018 comme en 2017). Le marché des flottes (entreprises et LLD), qui avait aussi anticipé ses achats en août, ne pèse que 22,6% du mix (- 1,7 point) en septembre, surtout à cause du recul des loueurs (-24,8%).
Sur 9 mois, le marché reste en net progression : +6,5%, avec près de 1,663 million de VP (avec un même nombre de jours ouvrés). Le groupe Renault réalise sur la période sa meilleure performance VP depuis 2010, avec 428 768 unités (+7,5 %). "L’effet Mondial de l’automobile, l’arrivée dans nos gammes de nouvelles motorisations plus performantes et plus sobres et l’engagement constant de notre réseau nous permettent d’envisager sereinement la dernière partie de l’année", a déclaré Philippe Buros, directeur commercial France du Groupe Renault, dans un communiqué.

Peugeot devance Renault en septembre
Sur le seul mois de septembre, toutefois, le groupe Renault chute de 17,8% (à 25,5% du marché) alors que le groupe PSA progresse de 2,6% (à 35,7% du marché). Ce dernier n’a pas immatriculé par anticipation en août (voyant alors sa part de marché tomber à 26,1%), quand le groupe Renault était assez actif (à 26,2% de parts de marché). Au niveau des marques, Renault (-23,5%, à 18,9% de PDM) se fait ainsi sans surprise devancer par Peugeot (+0,7%, à 19,7% de PDM) en septembre. C’est encore plus le cas sur le canal des particuliers où Peugeot réalise une progression de 11,2%, avec 14 155 VP (soit 48,2% de son mix), tandis que Renault y chute de 26,1%, avec 12 954 VP (soit 46,1% de son mix).
Citroën réalise pour sa part un gain de 4,7% en septembre, pour atteindre son plus haut niveau de PDM de l’année (10,6%), avec en outre plus de 55% de ses ventes réalisées auprès des particuliers (contre 38% un an plus tôt), grâce à la livraison, comme en août, des nombreuses commandes de C3 et C3 Aircross en portefeuille.
Dacia reste aussi en positif en septembre (+5,6%) malgré un ralentissement de ses ventes à particuliers (+1,5%). Sur 9 mois, la marque atteint un record de vente, à 108 250 unités (+20,3%) avec une place de 3e sur le canal des particuliers (90 704 unités contre 80 805 pour Citroën), notamment grâce à la Sandero, leader de ce canal de vente. 
Opel, dernière marque à volume appartenant à un groupe français, fait aussi un bon mois (+9,9%, à 4,3% de PDM), notamment grâce à un bond de 28% de ses ventes à particuliers (à 59,7% de son mix). Sur 9 mois, la marque reste toutefois en négatif (-0,9%) avec 45,4% de ses ventes réalisées auprès des particulier.

Toyota devance Volkswagen
Les immatriculations des constructeurs étrangers sont en recul de 17,9% en septembre, pour ne peser que 38,2% des ventes (-3,2 points). La marque Toyota (+11,7%, à 4,8% de PDM) se distingue en devançant Volkswagen (-34,4%, à 4,6% de PDM).  La marque allemande a pourtant freiné la chute de ses ventes à particuliers (-46%, à 41,6% de son mix) en augmentant de 46,2% ses VD-garages (à 26% de son mix). Toyota a fait l’inverse, en baissant ses VD-garages de 22% (à 10,5% de son mix) et en augmentant ses ventes à particuliers (+13%, à 68,5% de son mix).
Fiat et Ford, sont tous deux en recul de 14% en septembre et autour des 3,4% de PDM. Fiat abuse encore des VD ce mois-ci (39,4% de son mix) mais progresse auprès des particuliers (+6%, à 42% de son mix) et réduit ses ventes aux loueurs courte durée (-50%). Ford maintient une solide part de ses ventes à particuliers (51,8%) et a réduit ses VD en septembre (-20%).

Audi passe au troisième rang des marques premium sur 9 mois
Chez les trois leaders du premium, Audi, qui explosait en août (+39%, à 3,4% de PDM) en subit le revers en septembre (-55,4%, à 1,6% de PDM). De leader à fin septembre 2017, Audi est passé à la troisième place des premium sur les 9 mois de 2018, avec 2,5% de PDM, derrière BMW (2,6%) et Mercedes (2,7%). Les trois marques ont globalement perdu 1 point de part de marché en un an, attaquées par Jeep (+44%), Volvo (+13%) et DS (+19,5%) mais aussi des marques généralistes comme Peugeot (+8,3%), Toyota (+9,1%), Hyundai (+27,5%), Kia (+18,2%), Seat (+25,8%) et Skoda (+19,8%).
Xavier Champagne et Farida Sacha

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en France septembre 2018 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VUL neufs par marque en France septembre 2018 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP VUL neufs par marque en France septembre 2018 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en France septembre 2018 - Source : Ccfa

Lire le détail des immatriculations VUL neufs par marque en France septembre 2018 - Source : Ccfa

Lire le détail des immatriculations VP VUL neufs par marque en France septembre 2018 - Source : Ccfa

Partagez cet article :

Réactions

PSA a la mode
Toto 20 ans d'avance dans hy
Dacia la surprise Roumaine
Renault et Zoé a la ramasse
Opel en solde.
VW bientot le retour du Jedai
Porsche qui ne sent plus le mazout
BMW qui met les doigts dans la prise
Mercos met des batteries dans le coffre.
Ya même American car City dans le Hall 1.....incroyable non?
alain boise, Le mardi 02 octobre 2018

... Que les "tricolores" se portent bien sur leur marché domestique ne devrait pas tirer des larmes à la plupart des compatriotes … Avec une croissance qui ralentit, un chômage qui a bien du mal à baisser et une dette qui tutoie les 100% du PIB, nous avons bien besoin d’un secteur auto qui aille bien … !!!

Dans le concert des nations, pardon, pardon ! … Dans le tourbilllon des performances des différents compétiteurs …Il faudra suivre attentivement celles de Ford … Avec une Fiesta récemment présentée et une Focus qui l’est tout juste (deux bons produits, d'ailleurs) , les scores de Ford France devraient changer de pente … un signe prédictif sur la clientèle VP ( ?) …
Le contraire serait un bien mauvais signe …
ADEAIRIX, Le mardi 02 octobre 2018

Désolé cher Xavier, chère Farida, tirer des conclusions à partir des ventes des mois d'août et septembre 2018 est hasardeux.
Tout le monde connaît les raisons de l'explosion des ventes du mois d'août qui ont fabriqué des stocks de VN/VO incommensurables avec une grande braderie à venir qui durera très très très longtemps.
Ha misère, je n'envie pas les directeurs commerciaux des constructeurs et encore moins les chefs de vente des réseaux de distribution (oui, Distribution, Grande Distribution).
Les marges VN vont en prendre un sacré coup derrière les chapeaux de roues !
Bruno HAAS, Le mardi 02 octobre 2018

Ils sont brillants et analysent bien, rien a dire d'autre.
Nous allons au Salon de l'Auto surtout pour regarder...les motos...et la moto qui roule toute seule (hi,hi) et ne tombe plus par terre, cela c'est une avancée bien rigolote. Qui l'eu cru Lustucru !!
Pour la grosse moto électrique pour celui qui veut voir les grands espaces, là on commence de nouveau à déconner...mais bon ce n'est quand même pas deux tonnes à déplacer en silence si on veut.
Par contre ne regardez pas les statistiques de morts et estropiés en deux roues chez nous et ailleurs, cela va gâcher votre visite.
Pour les vélos ont est à plus de 64 morts en peut de temps cet année....et alors les vélos (de toute sorte) qui écrasent les piétons..commencez à vous habituer...c'est nouveau.
Jo Duchene, Le mardi 02 octobre 2018



articles connexes

Organigrammes des constructeurs : pour savoir "qui fait quoi ?"
Les dernières évolutions dans les réseaux de vente et d'après-vente



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017