Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 03/12/2018

PSA va produire un fourgon Toyota dans son usine de Vigo

Toyota va enrichir son offre avec un fourgon du segment C d'ici fin 2019. Il sera assemblé par PSA sur la même ligne que Partner et Berlingo dans l'usine de Vigo en Espagne. PSA va en outre céder ses parts à Toyota dans leur usine commune TPCA de République tchèque d'ici 2021, mettant ainsi fin à la production des 108 et C1 sur ce site.

Le groupe PSA, qui produit déjà depuis 2014 la fourgonnette Pro-Ace de Toyota dans son usine d’Hordain (Sevelnord), sur la même plateforme que l'Expert et le Jumpy, vient d’annoncer qu’il produirait également un "C-Van" pour Toyota d’ici la fin 2019 dans son usine de Vigo (Espagne), où il assemble déjà la famille Peugeot Partner/Rifter, Citroën Berlingo Van/Berlingo et Opel/Vauxhall Combo. Ce nouveau fourgon Toyota, dont le nom n’a pas été révélé, sera destiné au marché européen. "Toyota participera au développement et aux investissements industriels relatifs à la prochaine génération de véhicules utilitaires légers", indiquent les deux partenaires.
Par ailleurs, les deux constructeurs annoncent que Toyota Europe va acquérir en janvier 2021, 100% des parts de l’usine TPCA de Kolin, en République tchèque, détenue à 50/50 par les deux constructeurs depuis sa création en 2002. La co-entreprise qui assemble les Toyota Aygo, Citroën C1 et Peugeot 108, "continuera de produire la génération actuelle de modèles compacts du segment A pour les deux constructeurs". A contrario, il faut comprendre qu’il y aura du changement lors de la prochaine génération, sachant que les versions actuelles datent de 2014 (avec un restylage en début d’année 2018). Faut-il s’attendre à un arrêt de la production sur ce segment A, peu rentable et concurrencé par le B et le low cost (Dacia) ? Ou plutôt à une production 100% PSA, incluant Opel, dans une autre usine manquant de volume en France ou en Allemagne ? "Nous travaillons sur le renouvellement de notre gamme dans le contexte de l’évolution des objectifs CO2 en Europe et selon les principes de la core model strategy (du plan Push to Pass)", indique un porte-parole de PSA.
Et que va produire l’usine de Kolin à partir de 2021 ? Seule réponse du constructeur :
"Toyota entend maintenir la production et l’emploi dans l’usine de Kolin à l’avenir".
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

… On peut parier sur une version Diesel de ce futur C-Van Toyota (?)
;0) …
S'agissant du segment A, l'air du temps augurerait plutôt d'un futur produit PSAOV à traction électrique et dans un format probablement assez différent pour ne pas être concurrencé (cannibaliser ?) par le segment B et le low cost … Je peux me tromper (?).
Un premier élément de réponse sera fourni avec l'apparition en 2020 (?) de la version électrique de la 208 (sera-t-elle une offre crédible, il vaudrait mieux)…
ADEAIRIX, Le lundi 03 décembre 2018

Seulement en Allemagne nous voyons des fourgons électriques (surtout Mercedes) pour faire des livraisons dans les centres ville...pour cause de richesse des entreprises petites et moyennes...ce qui fait la viabilité de ce segment.
A contrario, dans l'Europe des pauvres (ils sont nombreux) à aller au moins cher, c'est à dire le diesel...et le C-Van aura une version en diesel.
Quand il est dit: "Toyota entend maintenir la production et l’emploi dans l’usine de Kolin à l’avenir",
La production et le business passe avant l'emploi.
Jo Duchene, Le lundi 03 décembre 2018



Vivacar et Vivafi, deux outils emblématiques de la stratégie digitale de CGI FINANCE
Dan Ammann nommé Président-directeur général de Cruise Automation



Copyright © 1745 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017