Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Offres commerciales

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 19/05/2017

Qualcomm démontre l’efficacité de son système de recharge dynamique

Qualcomm a fait la démonstration hier de l’efficacité de son système de recharge avec des Kangoo électriques roulant à pleine vitesse, sur une piste de 100 m construite par l’institut Vedecom à Versailles Satory.

La Commission Européenne finance à hauteur de 9 millions d’euros le projet Fabric visant à étudier la faisabilité de solutions de recharge par la route pour les véhicules électriques.
Parmi les cinq technologies testées, celle de la société américaine Qualcomm vient de faire la démonstration de son efficacité sur une piste d’essai de 100 m, équipée de 57 blocs de charge intercommuniquants d’envion 1 m de large. Cette piste créée par l’institut Vedecom à Versailles Satory, est capable d’alimenter en électricité (jusqu’à 20 kW) plusieurs véhicules simultanément roulant à pleine vitesse (jusqu’à 120 km/h) dans un  sens ou dans l’autre de la piste.
Qualcomm fournit le système complet de recharge dynamique sans contact : les bobines à induction enfouies dans le sol et les bobines réceptrices intégrés aux deux Kangoo électriques utilisés pour le test.
"Cette technologie peut lever le frein principal au développement du véhicule électrique, son autonomie limitée, et baisser le coût des véhicules en réduisant la quantité de batterie embarquée tout en améliorant leur performance grâce à la réduction de leur poids", souligne Eric Feunteun, directeur du programme véhicule électrique de Renault.
"Le coût d’une telle infrastructure est élevé, reconnaît-il, mais le coût de système de recharge rapide statique l’est aussi. En outre, le coût de cette infrastructure de recharge sur route peut être réparti sur la communauté sur une longue période alors que la réduction du coût de chaque véhicule électrique sera immédiate du fait de la réduction de la quantité de batteries à embarquer"
Suite à cette démonstration, le système de recharge de Qualcomm sera remis à Vedecom qui réalisera des tests visant à valider le fonctionnement, la sécurité et l’efficacité du transfert d’énergie vers les véhicules grâce à de nombreux scénarios pratiques dont l’identification du véhicule et l’autorisation d’accéder à la piste, l’échange d’informations entre la piste et le véhicule afin de déterminer l’intensité de la recharge nécessaire, et la vitesse et l’alignement du véhicule sur la piste.      
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

Chers amis préparez vos porte monnaie le 21 ieme siecle sera coûteux ,et toujours la sempiternelle question rechargé oui mais avec quel courant?celui ou ya du vent,celui ou ya du soleil,celui du charbon,celui du gaz,celui du fioul,celui des centrales à déchets ,celui du pet des vaches ,celui de l'eau denos barrages ou notre bon courant nucléaire a 78%, produit en France pour moitié prix de celui des casques a pointes depuis 50 ans.
Au fait prof quel est le rendement de ce machin avec de drole de bobines,ça sent pas le Better place à plein nez ?
Qu'est-ce qu'il en dit notre séminariste Nicolas le vacancier .
alain boise, Le vendredi 19 mai 2017

Alain si vous pouviez préciser votre fulgurance "çà sent le better place à plein nez" ...

Ce "démonstrateur" semble séduisant en fonction de l'article (...)
La très grande difficulté qu'il y a pour en apprécier les avantages c'est que seul une réflexion macroéconomique peut en dresser l'éventuel bénéfice économique ... D'un côté le coût les infrastructures de recharges qui relèvent des Etats (?) comparé aux chargeurs "conventionnels" ... De l'autre la réduction des batteries (donc du poids embarqué, notamment) avec les avantages techniques et économiques associés ... Ce ne sont pas les mêmes "budgets" entre utilisateurs et payeurs ... Encore qu'avec le "progrès moderne" on peut imaginer une "réconciliation économique"
... Par ailleurs, aucun mot sur les conséquences environnementales éventuelles sur l'enfouissement de ces dispositifs à induction routier.. Est ce aussi indolore que des lignes électriques enterrées ?
ADEAIRIX, Le vendredi 19 mai 2017

Ma fulgurance comme vous dites cher Druide se situe au niveau des 6 Milions d'aide de l'Europe, combien pour Better place avant l'achat du voilier carbone, c'est tout comme dit le mari se Brigitte ça coûte rien c'est l'Europe qui paye
alain boise, Le vendredi 19 mai 2017

Il est èvident que la société Qualcomm cherche de nouvelles rentes, car ils viennent d'avoir de grosses déconvenues avec Apple et les rentes qu'ils touchaient doublement avec le Iphone.
Apple est en procès avec eux! Pour une histoire de serveur embarqué dans les téléphones.
Revenons aux nouvelles conneries modernes du numériqe "Si c'est gratuit le produit c'est vous" si c'est payant le client fait la tronche et veux payer le minimum et si des location de service il en a déjà beacoup tous les mois. Qualcomm aimerait toucher des rentes de l'Etat et de l'utilisateur au même temps...on va les laisser crever en ricanant de loin! Ah quelle jouissance le choix pléthorique du consommateur.
Péage a l'entrée du tapis roulant et à la sortie aussi, on le voit déjà d'ici!
Les pétroliers vont faire beacoup de remises et des cadeaux pour acheter de l'essence et pour pisser c'est déjà gratuit! Je vais en profiter comme toute ménagère avec ses coupons!
Jo Duchene, Le dimanche 21 mai 2017

Deuxième couche. Alain a raison préparez votre monnaie. Nous nous retrouvons toujours avec des diffférents constructeurs de VE et chacun son concept de batterie et electronique associée et qui c'est qui va payer toute l'adaptation pour que le service en appro de courant marche?
Pour l'essense c'est un tuyau pour remplir et trois minutes (tout le monde a trois minutes) et au besoin faire ses besoins, car tout le monde fait des pauses... non?
Eh Qualcomm on va te faciliter la tâche...tu peut compter sur nous et si le tapis n'est pas sur notre chemin...tu nous envois ton courant par le portable... un service royal sur un plateau comme on dit chez nous!!
Jo Duchene, Le dimanche 21 mai 2017



articles connexes

Près de 250 groupes de distribution référencés dans l’Annuaire 2017
Waymo, constructeur nouvelle génération



Copyright © 2017 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017