Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Offres commerciales

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 13/06/2017

Renault franchit une étape décisive vers la "voiture connectée"

L’application My Renault sera bientôt connectée avec R Link et l’échange d’informations entre le véhicule et le smartphone du conducteur ouvrira le champ des services possibles avec comme premières étapes la commande de la navigation à distance et la prise de RDV à l’après-vente en fonction des données du véhicule.

A partir d’octobre, une nouvelle version de l’application My Renault (diffusée d'abord en France, Royaume-Uni et Allemagne) permettra l’utilisation à distance d’un certain nombre de services grâce à la remontée des informations du véhicule dans un serveur (sur le cloud) via le système multimédia R Link et inversement l’accès à R Link depuis le smartphone.
Concrètement, l’application My Renault permettra par exemple de programmer à distance la navigation de son véhicule depuis son smartphone et de partager son trajet sur IDVroom (plateforme de covoiturage de la SNCF) et de l’inscrire comme une offre de covoiturage. Elle permettra aussi de poursuivre sa navigation en mode piéton puis de revenir à son véhicule grâce à l’enregistrement de son emplacement.
Ces fonctionnalités  ne sont qu’une première étape de ce qui sera possible. "Nous allons travailler autour de l’écosystème de l’application et nous aurons des possibilités de partenariats infinis", nous a dit Benoit Joly, directeur de gamme commerciale véhicule connecté chez Renault.

Un nouveau service tous les 3 mois
Ancien vice-président de Technicolor dont il fut directeur du marketing et où il a piloté l’activité maison connectée, Benoit Joly a le profil idéal pour appliquer chez un constructeur une vision utilisateur de la voiture connectée. Dix-huit mois après son arrivée en mars 2016 au sein de la direction commerciale monde de Renault de Thierry Koskas (où il est rattaché à Elie Elbaz, directeur digital et véhicule connecté), la nouvelle application My Renault marque l’entrée du constructeur dans l’ère du véhicule connecté. L’enjeu sera désormais d’animer cette offre avec de nouveaux services dans les codes de ce secteur et pas ceux de l'industrie automobile. "Nous allons travailler pour introduire un service tous les 3 mois", nous a dit Benoit Joly.
Déjà, depuis mai, la base applicative R Link intègre Android Auto et Apple Car Play en série ce qui permet d’avoir sur la tablette du véhicule à la fois l’usage de certaines fonctions de son smartphone (via une connexion par câble USB) et celles de R Link (et donc des différentes applications proposées sur cette plateforme). On peut, par exemple, avoir la musique du smartphone et la navigation de R Link, ou inversement (mais pas les deux navigations en même temps). Il est ainsi possible de piloter les fonctions de l’Iphone par sa commande vocale (plus efficace que celle de R Link) et d’envoyer par exemple des SMS en conduisant. "Nous voulons offrir le choix au conducteur qui pourra jongler entre les deux avec une home page qui mixe l’information des deux mondes", souligne Benoit Joly.

Prise de RDV à l'atelier
Outre l’utilisation de la navigation connectée, My Renault donnera accès au tableau de bord du véhicule depuis son smartphone avec par exemple le niveau de carburant ou de charge de la batterie, la pression des pneus, les indicateurs de conduite (statistiques km, consommations, trajets). L’accès aux caractéristiques techniques permettra également d’obtenir directement depuis l’application la cote Argus de son véhicule.
L’application permettra aussi de connecter client et réseau via une prise de RDV atelier directement depuis l’application avec la possibilité de le programmer en fonction du kilométrage du véhicule.
L’intérêt de cette application est de pouvoir diffuser rapidement ces services puisqu’elle sera compatible avec tous les véhicules équipés des versions R Link Evolution et R Link 2 (lancé il y a 18 mois). Pour autant, le propriétaire du véhicule devra réactiver le contrat télécom de son véhicule s'il ne l'a pas fait après la période de gratuité. Il devra également pour utiliser le service de programmation de la navigation télécharger l’application "Mes Routes" dans le R Link Store.
Dans une prochaine étape, fin 2018, Renault lancera un nouveau système multimédia sur la base de R Link qui permettra d’aller plus loin et notamment d'intégrer la navigation sur un tableau de bord entièrement nouveau (offre actuellement proposée par PSA depuis le 3008). Il bénéficiera d’une nouvelle appellation nous a confié Benoit Joly qui contiendra le mot "Easy".
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions

La pression des pneus sur mon smartphone !
Comment ai-je pu vivre sans ?
;0)
Lucos, Le mardi 13 juin 2017

Cela suppose-t-il que votre voiture est alors systématiquement équipée d'une carte SIM propriété de Renault ?
Petit à petit, sous couvert de "connectivité", nos véhicules pourront être suivis à la trace : localisation au cm près, vitesse locale, façon de conduire codée entre douce et "sportive", conduite en téléphonant, etc... Vous pouvez déjà imaginer les "progrès" qui en découleront lors des requêtes "très rapides" par la Gendarmerie, des simples excès de vitesse aux non-respects du code de la route jusqu'aux pires enquêtes suite aux accidents graves...
Un avantage technique pour le Constructeur est de posséder LE "profil de mission" = LE comportement exact à l'usage de chaque véhicule ce qui est fort utile pour parfaire les mises au point comme pour l'acceptation ou le refus de garanties "étendues"...
Sinon, Big-Brother poursuit sa marche en avant, puisqu'on n'arrête pas le progrès, bon ou mauvais !
FrancoisX, Le mardi 13 juin 2017

Je vois à travers cet article à quel point je suis un vieux chnoc. Toutes ces applications me font penser à la décadence :
- ne faites plus appel à votre mémoire pour savoir où vous avez garé votre bagnole, c'est elle qui reviendra là où vous êtes
- ne maintenez pas votre concentration sur votre conduite et dictez vos sms à votre chiotte, on verra si le piéton qui a des écouteurs sur les oreilles a entendu votre bagnole
- ne prenez plus RDV avec l'atelier, c'est lui qui va vous dire quand votre bagnole doit y passer
- vous pouvez vous assoupir, vous pouvez vous comporter comme un légume, vous pouvez sombrer dans la décadence, deprofundis, amen.
Quel progrès !
Bruno HAAS, Le mardi 13 juin 2017

J'y vois plus de l'amélioration. Le GPS embarqué dans la Megane que j'ai louée pendant les vancances dans le sud de la France du côté d'Avignon était complètement perdu. Heureusement que j'avais celui du Smartphone !
Franck Isho, Le mardi 13 juin 2017

Si on regarde toutes les applis proposées en général il n'y a que du gadget pour faire beau, remplir et justifier le système.
Ca me fait penser à toutes ces boites qui créent et financent une fortune un site client mybagnoledamoi et qui ensuite font une réunion pour savoir quoi mettre dedans et s'engueulent entre services car chacun pensait que l'autre avait de la matière concrète à mettre dedans....
Est-ce que qqun se préoccupe de savoir ce que veut vraiment le client ?
Aujourd'hui je suis plus preneur de vrais espaces de rangement que de savoir la tension de la batterie sur un smartphone.
Bruno vous n'êtes pas un vieux schnok, vous savez ce qui vous sert et ce qui est du domaine du gadget inutile..
;0)
Lucos, Le mardi 13 juin 2017

Vive le 21 ieme siecle tout avance,bientot je rentrerais du bar en passant devant la Gendarmerie,plus besoin de prendre dans le Maïs,mon frère téléphone facile(Smartphone,c'est ça prof? me ramènera et c'est lui qui soufflera a ma place,vive la science,les vignerons et j'espère que notre gardien ne và pas nous faire un festival devant les Beefs ce soir
alain boise, Le mardi 13 juin 2017

Histoire vécue... Reçu semaine dernière un mail pour remise à jour de la cartographie de mon GPS Tom-tom lié au R-Link de mon véhicule (je ne cite pas la marque...). Promo à 99€ au lieu de 159€. L'art de prendre le client en otage ? Je crois que je vais discuter avec mon agent si cela ne peut pas être pris en charge dans le cadre de mon programme d'entretien que j'ai payé...
clerion, Le mardi 13 juin 2017

Vérifiez bien la date de la mise à jour avant votre achat car dans ce domaine c'est la jungle informatique en ce moment...
;0)
Lucos, Le mardi 13 juin 2017

@ Lucos : merci pour ce conseil éclairé ! ;-)
clerion, Le mardi 13 juin 2017

Big brother indeed!
Sans parler de l'exploitation des données que visent tous les constructeurs (autres que celles intrinsèques de la voiture) ex. radio écoutées, comportements sur la route... qu'ils ont sans doute déjà virtuellement revendues à des sociétés spécialisées.
Pour les particuliers: attention aux mentions en tout petit sur les contrats de vente
Pour les flottes en particulier les loueurs (courts ou longs) n'y a t il pas un risque de captation de la clientèle, les constructeurs ayant tous leurs sociétés de "mobilité"
gabby, Le mardi 13 juin 2017

Tous des petites choses qui ont perdu leur cerveau (bande de ramollis) et les filles en savent quelque chose ... sur d'autres choses molles !
Pourtant l'informatique (plus de trente ans là dedans sous toutes les formes) â inventé un objet magnifique qui est le fiéreté de l'intelligence humaine et qui sera toujours supérieure à la IA et aux petits cons de développeurs informatique, et c'est quoi je vous donne en mille les ramollis:
Mais la corbeille, vulgairement désigné de manière vernaculaire LA POUBELLE.
Pourquoi vous refusez de vous en servir. Même en bas de ma boîte à lettres j'en ai une:
Un conseil, ne me remerciez pas, je suis encore en semi-vacances avec un business au soleil cool, avant de jeter votre enveloppe de teasing et pub merdeuse, pensez à déchirer votre adresse complète pour qu'elle ne se trouve pas en mauvaises mains une fois dans la nature!!
Même sur ma Toy je suis allé faire chier le chef d'atelier pour qu'il enlève les alertes merdeuses de toute nature de ma caisse!
Jo Duchene, Le mardi 13 juin 2017

Oooh non Jo ,pas la Toy,pas elle ,aucun défaut disiez vous......
alain boise, Le mardi 13 juin 2017

Attendez, chez Toy ce sont des gros malins qui vous font des courbettes à la japonaise...pour certains le produit il est fade pour d'autres il est cool...mais suand ils promettent un truc ils assument...et le truc n'est pas en option payante!
Je suis déçu avec ma C-HR, c'est un tape cul mais s'ils me disent, vous n'avez qu'a rouler sur de bonnes routes, je suis niké...pas Nike.
Je vais exiger à la prochaine fois une suspension hydropneumatique, pas chez Toy, mais chez Citroën !! Ils savent faire et il y aura l'hybride cette fois-ci !!
Vous voyez comme je suis malin !
Jo Duchene, Le mardi 13 juin 2017

Pour ceux qui rigolent deja comme Langlois je fais référence a l'hydopneumatique évolué comme sur la DS7 à venir, on est pas chez Renault !!!
Jo Duchene, Le mardi 13 juin 2017



Près de 250 groupes de distribution référencés dans l’Annuaire 2017
Karl-Thomas Neumann quitte la direction d’Opel, le directeur financier Michael Lohscheller lui succède



Copyright © 1402 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017