Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 29/01/2019

Renault révèle l’intérieur de la nouvelle Clio

La nouvelle Clio vue de l'intérieur, c'est ce que nous propose le constructeur avant de réveler ses nouvelles lignes extérieures (à voir demain sur Autoactu.com).

Avant sa présentation officielle au Salon de l’Automobile de Genève, le 5 mars prochain, la nouvelle Clio se révèle petit à petit. Le constructeur a publié lundi des photos de son intérieur et a promis de révéler aujourd’hui des photos de ses lignes extérieures. Toutefois, prévient Laurens van den Acker, directeur du design industriel du groupe Renault, "nous avons pris le parti de conserver les gênes du design extérieur de la Clio 4 qui continue encore aujourd’hui à séduire la clientèle, tout en lui apportant plus de modernité et d’élégance". Lancée en 2012, la quatrième génération de la Clio n’a en effet cessé de voir ses ventes croître en Europe d’une année sur l’autre, passant de 247 000 en 2012 à 365 000 unités en 2018. Elle se positionne à la seconde place du marché en Europe, derrière la Golf, et sur la première marche en France (avec plus de 123 000 VP). Elle représente plus d’une vente sur 5 pour Renault dans le monde, avec un volume de 450 000 unités l’année dernière.
Si la Clio ne va pas beaucoup évoluer à l’extérieur, "c’est une véritable révolution à l'intérieur, souligne le directeur du design, avec une amélioration notable de la qualité perçue, plus de sophistication et une forte présence technologique". En effet, Renault a notamment remplacé les traditionnels compteurs analogiques du tableau de bord par un écran numérique. Disponible en version 7 pouces ou, avec l’affichage de la navigation, en 10 pouces, ce compteur complète la tablette tactile de 9,3 pouces placée au milieu de la planche de bord, "le plus grand écran jamais vu chez Renault", souligne la marque.
La console centrale est surélevée pour un accès plus aisé aux objets situés dans les espaces de rangement, comme le téléphone portale que l’on peut placer dans la zone de recharge par induction. La console accueille un levier de vitesses raccourci souligné sur ses contours par un liseré lumineux. Le frein à main est électrique, "un équipement unique sur le segment", souligne Renault qui ne dit pas encore quels équipements seront de série ou non.
Renault ne communique pas non plus d’informations sur les motorisations. Il a toutefois précédemment annoncé que ce modèle inaugurerait en 2020 une nouvelle motorisation hybride e-Tech, développée en interne mais basé sur un moteur 1.6 l d’origine Nissan, accouplé à une transmission hybride innovante qui sera fabriquée dans l’usine de Cléon (76). Alimenté par une batterie de 1,2 kWh, le système doit permettre à la Clio de parcourir 5 km en tout électrique et de réduire sa consommation de 40% en ville.
La nouvelle Clio sera produite, comme l’actuelle, principalement dans l’usine de Bursa, en Turquie, ainsi qu’à Novo Mesto (Slovénie) et à Flins, si nécessaire. Selon Reuters, les volumes de production devraient se répartir de la façon suivante : 80% en Turquie, 14% en Slovénie et 6% à Flins, chiffres non confirmés par Renault.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

Elle a tout d’une grande,sympa le chargeur à induction et le 9 pouces.
6% a Flins....seulement
alain boise, Le mardi 29 janvier 2019

Il serait grand temps d'arrêter de parler de qualité perçue.... Si après un an les sièges partent en morceau, le tableau de bord s'écaille ou commence à grincer...etc..... On aura que faire de la qualité perçue...elle ne fera plus le succès de la Clio....on réclamera de la qualité tout court !..pour les matérieaux et l'assemblage....
BS, Le mardi 29 janvier 2019

BS m'a coupé l'herbe sous le pied.
Ca fait des années et des années que je dénonce cette expression ridicule de "qualité perçue" qui sous entend clairement que la vraie qualité n'y est pas.
C'est comme une voiture de collection refaite à coup de Saint Ofer et autre peinture neuve qui montre un "état perçu" comme neuf mais une bagnole totalement véreuse.
Y en a marre de la qualité perçue !

Quant à la taille de l'écran de télévision, franchement, comme source de distraction et d'accidents, il n'y a pas mieux. Je suis le premier à être distrait dans ma bagnole (pas le RAV4 de 1996, ni le Solex, mais dans les Pijo).
Bruno HAAS, Le mardi 29 janvier 2019

Avant le premium il y a avait déjà du premium...et un balayeur auto était déjà un technicien de surface auto..
Exemple: Dans une Renault Espace à 55500 euros...la "qualité perçu" ce voit furtivement le jour (à zéro km) sauf la nuit...les touches des portières ne sont pas éclairées...et d'autres la peinture des lettres s’efface à force de passer les doigts dessus....les tapis se barrent dans le coffre en bourrelets et mème en location..fiabilité très douteuse...
Jo Duchene, Le mardi 29 janvier 2019

Bonnes nouvelles pour la concurrence:
"Renault fait face à une avarie technique sur ses 1.5 et 2.0 dCi dont il ne parvient pas à enrayer le phénomène. Auto Plus fait le point."
Dites que c'est une Fake News pour voir !!!
Jo Duchene, Le mardi 29 janvier 2019

@BS vous pouvez préciser SVP? De quel véhicule parlez vous ? Et ne me citez pas un véhicule qui est sorti il y a 10 ans...Audi comme Rome ne s'est pas fait en a 1j. En 1970 pour rappel Alfa c'était le top et Audi une daube.
50 ans plus tard ce n'est plus tout à fait pareil.

@Bruno
moi j'interprète cela différement.
La qualité étant un dû au client; il reste quoi pour se démarquer ? Le design et la qualité perçu.
Sur les goûts et les couleurs chacun voit midi à sa porte.
Sur la qualité perçu; l'acheteur lambda n'étant pas comme nous un professionnel à même de juger du bon montage ou du bon matériau utiliser il faut donner l'impression au client qu'il en a pour son argent.

A cela rien d'exceptionnel, ainsi une presque ancienne BMW E36 est bien mieux assemblée et les matériaux sont de biens meilleurs qualités que sa génération actuelle. Pourtant en qualité perçue la nouvelle présente mieux et un acheteur de véhicule neuf lambda la trouvera meilleure.
Grumly Ours, Le mardi 29 janvier 2019

A propos de qualité perçue et surtout vue…
Sur beaucoup de modèles, les plastiques d'habillage en partie basse sont d'une sensibilité chronique aux rayures. Est-ce la nature du plastique (recyclabilité) ou une volonté délibérée de faire des gains de prix de revient sur ce qui se voit moins…
Et aucun produit n'efface ces rayures !
;-(
clerion, Le mardi 29 janvier 2019

Cher Grumly, vous me dîtes que vous interprétez différemment et tout dans votre démonstration - "ainsi une presque ancienne BMW E36 est bien mieux assemblée et les matériaux sont de biens meilleurs qualités que sa génération actuelle" - montre que vous interprétez exactement comme moi.
La qualité perçue (avec un E, mot féminin) n'est que de l’esbroufe, du maquillage, du faux, tandis que la qualité tout court, c'est du "durable". (mot ô combien galvaudé par ailleurs).
Bruno HAAS, Le mardi 29 janvier 2019

En gros faut faire du riche statutaire avec du pas cher recyclé et cela juste le temps de l'achat...
La qualité c'est à 220 sous le pied droit dans la côté de Verdun qu'on la perçoit, le reste c'est de la déco pour papys...
;0)
Lucos, Le mardi 29 janvier 2019

…. J'adorrrre cette petite précision, extraite du communiqué de presse de Renault, dans l'article : "La nouvelle Clio sera produite à Flins, si nécessaire" …
ADEAIRIX , Le mardi 29 janvier 2019

Sinon … Bruno a bigrement raison … Faut arrêter avec la qualité « perçue » ce terme de communiquant ou de « journaleux » pour caractériser de la «bouse » en boîte … Les traits de BS (Boitier de Servitude ?) sentent « bon » la déception voire + avec la génération actuelle de Clio … La remarque de l’ourson sur la qualité de la série E36 comparée à ses descendantes a probablement du sens …
C’est certain … Il n’est de qualité que lorsqu‘elle est durable (bougez pas on a les adresses ) … N’en déplaise aux détracteurs, c’est ainsi que les produits allemands obtinrent de bonne valeur résiduelle … Les réputations ont la vie dure … Comme le pointait le regretté Coluche, l’idée générale c’est qu’à la fin du crédit il ne reste pas une ruine entre les mains du consommateur …
Y a encore du boulot, notamment, chez les tricolores …

PS : Si Lucos peut communiquer son top 5 de la qualité « à 220 sous le pied droit dans la côte de Verdun » … Cà peut intéresser ...
ADEAIRIX , Le mardi 29 janvier 2019

@Bruno il est clair que je n'ai pas été clair. Aussi une clarification s'impose , et à défaut de (re)partir dans la définition de ce qui se voit , ce qui est durable etc...j'irai donc dans l'exemple.
Si vous avez déjà roulé une japonaise des années 80' (les voitures pas les cigarettes); on est dans une voiture à 100% de qualité et à 0% de qualité perçuE.
C'est fiable, durable ça fait le taf, mais bien souvent ce n'est pas sexy à regarder ou bien à toucher.

Et donc je reformule, sur une voiture actuelle la qualité étant (un dû du client j'insiste) globalement partout présente et pour tout le monde il ne reste que la qualité perçuE et le design pour se démarquer.
La qualité perçuE n'est donc pas un pis-aller de la qualité comme le "Saint Eau Fer" peut l'être pour une vieille anglaise retapée à la sauce US.

@clerion
Un savant mélange de coût certes mais aussi de qualité perçuE.
Si vous regardez l'exemple de VW groupe il a eu fait des plastiques en partie basse tout à la fois beaux au toucher, agréables à regarder, et peu sensibles au rayures. Ce n'est aujourd'hui plus tout à fait le cas, maîtrise des coûts ou plutôt maîtrise des bénéfices. La toute dernière A1 est de ce point de vue assez cocasse.
Grumly Ours, Le mardi 29 janvier 2019

Merci pour cette précision cher Grumly. Je comprends mieux votre perception de la qualité perçue et, vous avez raison, je ne la partage donc pas.
Pour moi, la qualité d'une Japonaise des années 80 est 100% réelle et 100% perçue, idem pour une Coccinelle des années 70, idem pour une Peugeot 403 vs une Citroën DS "tout en plastique".
Autrement dit, je vois la qualité perçue comme un "sentiment de qualité".
Ca me rajeuni de presque 60 ans avec Norev = pas bien et Solido = bien.
J'oppose donc le "perçu" au "réel", ce "réel" ne pouvant être évalué qu'à l'usage et au vieillissement.
PS, j'aime bien le Saint Eau Fer, plus sympa que le St Offert.
Bruno HAAS, Le mardi 29 janvier 2019

Une sainte offerte ?
Je perçois, Je perçois...
;0)
Lucos, Le mardi 29 janvier 2019

Une "sainte offerte" repousse pourtant les aimants Un paradoxe ...
Saint O fer priez pour eux … Ils ne savent pas …
;0)

ADEAIRIX, Le mardi 29 janvier 2019



Claus Eberhart, vice-président après-vente de BMW Amérique du Nord
PSA St-Ouen : projet d'accord sur les salariés présenté aux syndicats



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017