Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Mouvements - 02/12/2019

Un Franco-Libanais nommé secrétaire général de l'alliance Renault-Nissan

(AFP) - Hadi Zablit, un ingénieur franco-libanais actuellement chargé de l'innovation de rupture pour Renault-Nissan-Mitsubishi, a été choisi pour occuper le nouveau poste de secrétaire général de l'alliance automobile franco-japonaise, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier, confirmant une information du Figaro.

Hadi Zablit, diplômé de Polytechnique et de l'Insead, avait démarré sa carrière au sein du groupe au losange en 1994, avant de rejoindre en 2000 le Boston Consulting Group, où il était devenu chef de file du secteur automobile pour l'Europe et codirecteur de la pratique mondiale de l'innovation.
Revenu chez Renault en 2017, il occupait depuis mars 2018 les fonctions de directeur "business development" de l'alliance. Il était notamment chargé des partenariats dans les domaines des nouvelles technologies, des services de mobilité et des innovations de rupture.
Ce dirigeant de 49 ans est membre du comité de direction du groupe Renault. En tant que secrétaire général de l'alliance, il sera chargé de coordonner les nouveaux projets de coopération industrielle annoncés vendredi par les trois partenaires avec l'objectif d'améliorer leur efficacité opérationnelle et leur rentabilité.
Ces projets incluent notamment la programmation commune de futurs véhicules et la convergence des technologies.
Ces décisions marquent un nouveau départ pour le partenariat paralysé depuis un an par les déboires judiciaires de son ancien patron, Carlos Ghosn.
AFP

Partagez cet article :

Réactions

Tiens voila un cadre qui a demissionné du groupe Renault et qui est re-embauché.....on m'avait dit non a moi, que ce n'etait pas possible d'etre reintegré ?!
Plus serieusement, je pense qu'il faudrait plutot embaucher en interne un candidat imprenié de la culture du groupe et un vrai operationnel. Les Japonais attendent une rupture, alors un Franco-Libanais n'est peut-etre pas la bonne réponse aussi compétent soit-il........
Chris, Le lundi 02 décembre 2019

Un candidat de "l'extérieur" c'est plus neutre pour une alliance qu'un pur produit d'une des marques.
;0)
Luc Os, Le lundi 02 décembre 2019

Ce Franco-libanais - pas superstitieux chez Renault, manque plus que le Brésil - n'est pas un vrai "extérieur", ni un vrai "imprégné" de la culture du groupe.

Ceci étant, je suis d'accord avec Lucos, un vrai Extérieur issu du business bagnole aurait été plus judicieux, car neutre afin de ne froisser aucune susceptibilité et pour ne pas être taxé de favoriser telle marque plus que telle autre de la Sainte Alliance.
Bruno HAAS, Le lundi 02 décembre 2019

Espérons que les futurs véhicules, fruits de "l'augmentation de la recrudescence" de la sainte alliance ne se révèleront pas être des "loukoums" … (?).
;0)
ADEAIRIX , Le lundi 02 décembre 2019

Mais enfin vous avez vu les diplômes du cador ?
En plus un expert (des trucs d'avant garde) "de la pratique mondiale de l'innovation", "des innovations de rupture", et de "la convergence des technologies".
La AFP a oublié de parler de la voiture autonome. Un oubli regrettable.
Il vaut mieux les serviettes de l'intérieur (qui se barrent et qui reviennet) que les torchons de l'extérieur !
On m'a dit qu'on leur apprenait même les réflexes à avoir en cas de mise en examen !
Surement aussi expert en véhicules pour vignobles libanais !

Jo Duchene, Le lundi 02 décembre 2019



digiCONTACTS permet aux concessionnaires automobiles de déployer leur propre centre d’appels
La Roche-sur-Yon : l'usine Michelin pourrait s'arrêter avant fin 2020



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017