Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 03/04/2019

Un peu de transfert entre le Diesel et le véhicule électrique sur le premier trimestre

L’analyse des immatriculations du marché français sur le premier trimestre montre une chute toujours violente des immatriculations de véhicules Diesel (6 points de baisse) qui bénéficie désormais un peu au véhicule électrique qui se rapproche des 2% de part de marché.

Le premier trimestre donne une nouvelle démonstration de la désaffection des clients pour les motorisations Diesel. La rapidité avec laquelle le marché est en train de se détourner du Diesel est assez saisissante. En 2018, la part du Diesel est passée sous la barre symbolique des 40% (38,87% exactement), elle est déjà sous la barre des 35% (34,51% exactement) à l’issue du premier trimestre 2019.
Ainsi, après un peu plus de 8 points de part de marché perdus en 2018 (8,42 exactement), le recul est de 6 points sur ce début d’année.
A quel type d’énergie profite ce transfert ? Clairement, les acheteurs passent toujours massivement du Diesel vers l’essence, mais on trouve un peu de report sur le véhicule électrique sur ce début d’année alors que l’an dernier, les quelques clients qui échappaient à l’essence se tournaient vers les hybrides non rechargeables.
Sur l’ensemble du premier trimestre, la part des véhicules électrique a ainsi progressé de 0,6 point pour atteindre 1,91% de part de marché. On est désormais pas loin de 2% de part de marché pour l’électrique pur, un niveau qui a d’ailleurs été atteint en mars avec 4 614 immatriculations sur le mois.
Ce niveau de ventes de véhicules électriques est très largement dû au lancement de la Tesla Model 3. En mars, elle réalise un volume d’immatriculations (1 153) presque comparable à celui de la Zoé (1 534). Elle est le deuxième modèle électrique le plus vendu sur le mois et aussi sur le premier trimestre (1 554) devant la Nissan Leaf (1 121).
Le segment des véhicules électrique s’anime avec l’arrivée des véhicules du groupe Hyundai, la Kia Niro (4e avec 701 immats sur le premier trimestre) et le Hyundai Kona (7e avec 367 immatriculations).
Deux véhicules déjà présents sur le marché doublent leurs volumes sur le trimestre : la BMW i3, qui bénéficie de l’arrêt de l’offre avec range extender qui détournait une bonne partie des clients de la version 100% électrique, se classe cinquième (632 immats) et la Smart Fortwo, se classe sixième (497 immats). Arrivent également les premières Audi E-Tron (154 immats sur le trimestre) et la Jaguar I-Pace (120 immats).
Florence Lagarde et Farida Sacha

Récapitulatif des immatriculations VP neufs par énergie en France mars 2019 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Immatriculations VP neufs Diesel par marque en France mars 2019 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Immatriculations VP neufs Essence par marque en France mars 2019 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Immatriculations VP neufs GNV par marque en France mars 2019 - Source : Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Immatriculations VP neufs GPL par marque en France mars 2019 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Immatriculations VP neufs Hybride non Rechargeable par marque en France mars 2019 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Immatriculations VP neufs Hybride Rechargeable par marque en France mars 2019 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)


Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017