Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d'autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d'actualité d'autoactu.com
envoyer par email
Constructeurs - 02/10/2019

USA : le coût de la grève chez GM atteint le milliard de dollars

(AFP) - La grève inédite en cours chez General Motors aux Etats-Unis a déjà coûté au moins un milliard de dollars au constructeur automobile, estiment des analystes.

Ce mouvement social, le premier depuis 2007, a entraîné l'arrêt de la production de voitures dans les usines américaines et perturbé des sites de General Motors au Canada et au Mexique.
Le géant de Detroit a produit environ 2 millions de véhicules aux Etats-Unis l'an dernier, soit 38 500 par semaine, calculent les analystes de JPMorgan Chase dans une note.
Quand on rajoute la production du Canada et du Mexique, ce sont au total 3 millions de véhicules que GM produisait en Amérique du Nord, au rythme de 57 500 par semaine.
Par conséquent, l'arrêt de la production depuis le 16 septembre du fait de la grève a coûté environ 480 millions de dollars au groupe lors de la première semaine et 575 millions pour la deuxième, évalue JPMorgan Chase.
Les experts de RBC Capital Markets estiment, eux, le manque à gagner entre 75 et 100 millions de dollars par jour pour le constructeur automobile, ce qui représente entre 1 et 1,4 milliard de dollars.
General Motors pourrait toutefois récupérer une partie des pertes, en transférant au quatrième trimestre une partie de la production prévue lors des semaines de grève, avance JPMorgan Chase.
Il lui serait néanmoins difficile d'intensifier le rythme de production pour ses gros pickups, dont la demande est élevée, en raison de capacités limitées, explique la banque.
Par ailleurs, GM et le puissant syndicat UAW n'ont toujours pas trouvé d'accord.
Les négociations entre les deux parties se poursuivent, a indiqué mardi à l'AFP Brian Rothenberg, le porte-parole de l'UAW, refusant de se prononcer sur l'éventualité d'un compromis d'ici la fin de la semaine.
General Motors a reporté à mercredi la publication des chiffres de ses ventes de voitures pour le troisième trimestre prévue initialement ce mardi.
Près de 50 000 salariés américains de GM sont en grève pour réclamer des hausses des salaires et l'amélioration de la situation des salariés embauchés après le sauvetage historique du groupe de la faillite en 2009 par l'administration Barack Obama.
L'UAW voudrait aussi que le géant de Detroit réactive quatre usines mises à l'arrêt en novembre 2018, dont une dans l'Etat industriel de l'Ohio, affecté par les délocalisations.
AFP

Partagez cet article :

Réactions

Certains cadors de JP Morgan vont finir par nous sortir la fameuse théorie ultra libéral de la "destruction créatrice" !
GM va peut-être en profiter.
L'Amérique c'est quand même le rêve. Et dans un autre coté, dans quel autre pays, les syndicats payent des compensations en argent à leurs adhérents en cas de grève?
Jo Duchene, Le mercredi 02 octobre 2019



Autoways révèle les marques les mieux et les moins bien placées dans la grille 2020 du malus NEDC
La Clio 5 en tête du hit-parade des ventes France de septembre



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017