Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Offres commerciales

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Equipementiers - 17/02/2017

Valeo ou la réussite d'un modèle économique fondé sur l'innovation

Valeo a publié hier un chiffre d'affaires en hausse de 14% et une marge opérationnelle en progression de 20% à 1,3 milliard d'euros pour l'année 2016, résultats d'une stratégie fondée sur l'innovation. 

"Difficile de cacher son enthousiasme" pour Jacques Aschenbroich, le dirigeant de Valeo. L'équipementier a publié des résultats financiers signant encore une excellente année 2016. Son chiffre d'affaires a progressé pour la 7e année consécutive de 14% à 16,5 milliards d'euros (dont 14,4 milliards d'euros en première monte) et sa marge opérationnelle de 20% à 1,3 milliard d'euros, pour s'établir à 8,1% du chiffre d'affaires (contre 7,7% en 2015). Surtout, les prises de commandes ont encore grimpé de 17% sur l'année à 23,6 milliards d'euros, un record historique. Et 50% de ces commandes concernent des innovations de moins de 3 ans, c'est à dire des produits plus générateurs de marge que les technologies "matures".
Cela démontre encore la pertinence du choix stratégique fait pendant la crise d'investir lourdement en R&D pour s'affranchir des cycles de l'industrie automobile. Des investissements notamment réalisés dans les technologies porteuses de réduction des émissions de CO2 et d'automatisation des véhicules. "Certains se demandaient si on ne dépensait pas trop en R&D et si cela ne pénaliserait pas nos résultats. Nous pensons au contraire que notre modèle est le bon. L'innovation est notre moteur à réaction et nous allons continuer d'investir", défend M. Aschenbroich.
Ce choix qui s'est encore traduit cette année par des frais de R&D à hauteur de 5,8% du chiffre d'affaires (+0,3 point) permet à Valeo de réaliser une croissance de 12% de son chiffre d'affaires en première monte (à périmètre et taux de change constant) quand la production mondiale n'a augmenté que de 4%. On retrouve cette "surperformance" sur tous les marchés : en Europe (+ 11% soit 8 points de mieux que le marché), en Amérique du Nord (+8%, soit 6 points de mieux), en Amérique du Sud (+7% soit 18 points de mieux) et en Asie (+22% soit 8 points de mieux).

28% des prises de commandes en Chine
L'autre clé de la réussite de Valeo est son internationalisation et particulièrement sa percée en Chine où il réalise désormais 16% de son chiffre d'affaires première monte. Le groupe compte 33 usines et 18 000 salariés dans le pays. En 2016, 28% des prises de commandes ont été effectuées par la Chine ( dont 42% par des constructeurs chinois), notamment pour des programmes de véhicules électriques. D'ailleurs, Jacques Aschenbroich s'est dit très optimiste quant à la poursuite de la croissance du marché chinois dans les années à venir.
Malgré son carnet de commandes bien rempli et un chiffre d'affaires déjà en hausse de 12% en ce début d'année, Valeo reste prudent pour 2017. L'objectif est de dépasser de 5 points la croissance de la production automobile mondiale (attendue de 1,5 à 2%). Il table ensuite sur "une légère hausse de la marge opérationnelle" compte tenu du renchérissement des matières premières.
Emilie Binois

Partagez cet article :

Réactions

Plus Valeo baisse ses coûts et plus il me vend cher ses pieces,en tout cas beau résultat va pas être content encore Don Marchione
alain boise, Le vendredi 17 février 2017



Près de 250 groupes de distribution référencés dans l’Annuaire 2017
Karine Hillaireau nommée déléguée au développement durable de PSA



Copyright © 2017 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017