Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d’autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d’actualité d’autoactu.com
envoyer par email
Services - 04/05/2018

Vélib’ : Smovengo présente un plan de sortie de crise

Le consortium Smovengo qui a remporté l’appel d’offres du service Velib’ Métropole présente un plan d’urgence pour rétablir le service au plus vite.

 

Les difficultés s’accumulent pour le nouvel opérateur du service Vélib' Métropole, le consortium Smovengo (réunissant les sociétés Smoove, Indigo, Moventia et Mobivia). Il s'était engagé à installer 700 stations au 1er janvier et 1 400 à fin mars à Paris et dans les 60 communes adhérentes. Or, à peine la moitié du chemin a été réalisée. Le raccordement des stations au réseau électrique, pour recharger les vélos à assistance électrique (VAE) qui représentent un tiers du parc, s’avére en effet beaucoup plus long que prévu. Pour ne rien arranger, ses salariés se sont mis en grève le 17 avril, ce qui a conduit à l'interruption de la maintenance des nombreuses stations qui fonctionnaient sur batterie en attendant leur raccordement au réseau électrique.
Pour stopper le désabonnement massif des usagers du service, Smovengo lance un plan d’urgence qui sera mené jusqu’au 8 mai, pour rétablir un service minimum.
Il prévoit le remplacement de 3 000 vélos bloqués en station et le retrait des vélos à assistance électrique (VAE) de la circulation, en attendant que toutes les stations soient électrifiées. L’entreprise suspend également le système Park+ (qui permet de rendre son vélo dans une station pleine), dont le "fonctionnement n'est pas bien compris" par les usagers. Pour les accompagner dans ces nouvelles pratiques, Smovengo va davantage communiquer sur le terrain, sur son application et sur les réseaux sociaux.
L’entreprise est en train de doubler les effectifs de son centre d’appel pour atteindre 160 personnes. Parmi leur mission, la réouverture des comptes des abonnés qui avaient été bloqués à cause d'un vélo considéré comme non restitué (lié à des problèmes de communication entre le vélo et les stations).
Depuis le 20 avril, l'électrification des stations par Enedis s’accélère : "300 stations aujourd'hui sont raccordées au réseau sur 670 stations ouvertes (soit 42%), indique Smovengo. Le déploiement va se poursuivre pour atteindre un périmètre de 800 stations à 80% électrifiées". Une fois le fonctionnement du service stabilisé, Smovengo définira, en accord avec la Mairie de Paris, un plan de redéploiement à moyen terme pour finaliser le projet avec 1 400 stations et toutes les fonctionnalités prévues.
C’est en avril 2017 que Smovengo a remporté l’appel d’offres pour le déploiement d’un nouveau service Vélib’, un contrat de 600 millions d’euros sur 15 ans. Le service avait auparavant été déployé et géré pendant 10 ans par JCDecaux, associé à la RATP et à la SNCF.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

De l'incompétence folle de Mme Hidalgo, accompagnée par son adjoint chargé de faire vivre "l'enfer aux automobilistes" M Nadjovski !
Il fallait bien que sa méthode de management lui éclate à la figure un jour
On a voulu le lait, la crème et la crémière en même temps :
Mettre un tiers de vélos électriques dans le parc et pouvoir les recharger sur des bornes standard ...
Alimenter les stations directement en 230 volts, et personne n'a vu que ça signifiait la reprise à 100 % des l'alimentation des stations, avec enfouissement du cablage 60 cm plus profondément que l'ancien ...
Sans parler de la fameuse fonctionnalité qui est de pouvoir rendre son vélo même si la station est pleine !
SIRIUS, Le vendredi 04 mai 2018

Entre les grèves de train, les Vélibs qui ne fonctionnent pas et la chasse aux voitures faite dans Paris, je plains les personnes qui doivent venir travailler dans la capitale quotidiennement et les habitants intr muros...
;-(
clerion, Le vendredi 04 mai 2018

Qu'est ce que M Muliez est venu mettre ses mains lâ dedans.....Jean Claude Decaux y avait interêts, accords panneaux pubs etc etc mais maintenant que les Khmers Verts ont pris le pouvoir avec l'interdiction de la pub,incroyable incompétence .
Bolloré plus malin ( normal c'est un Bigouden) fzit payer le déficit par lâ Mairie ( on parle de plus de 100 patates).
Et dire que toute cette équipe ( si elle est réélue) và mettre en place les JO,ça fait peur
alain boise, Le vendredi 04 mai 2018

Il est urgent de ne considérer les Velib, Autolib et autres que pour ce qu'ils sont: des artifices qui coûtent très cher à la société et déresponsabilisent totalement ceux qui les utilisent.

En bref : il est urgent de se mettre au travail...pour acquérir ( ou louer ) un véhicule personnel à 2 ou 4 roues. J'habite près de Strasbourg : plus de 6000 vélos volés chaque année ! Les Vélib (Velhop ici) sont devenus inutilisables.


.
CR-Expert, Le vendredi 04 mai 2018

Le vélo, toujours sujet à critique car un vélo, des railleurs...
;-)
clerion, Le vendredi 04 mai 2018

Quand ya de la chaine, ya pas de plaisir...
;0)
Lucos, Le vendredi 04 mai 2018

Pour CR connaissez vous la plus petite fleur en Alsace?....c'est le vélo car il na que deux pétales ( avec l'accent de Gebwiller)
alain boise, Le vendredi 04 mai 2018



PSA travaille "très activement" sur un véhicule à hydrogène
Hybrides rechargeables : les commandes suspendues chez Mercedes et Audi



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017