Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 16/10/2015

Vers un rapprochement du prix du gazole et de l’essence sous 5 ans

Le gouvernement a décidé d’une augmentation des taxes sur le gazole de 1 ct/an à partir de l’année prochaine et une baisse équivalente de l’essence, pour arriver à un rapprochement des tarifs d’ici 5 ans.

La semaine dernière, les députés renonçaient à durcir la fiscalité sur le Diesel de 2 cts comme le demandait le député Olivier Faure dans son amendement, suivant ainsi l'avis du gouvernement qui voulait inscrire la taxation accrue du gazole dans le cadre d’une réflexion plus large sur l’évolution de la fiscalité écologique qui figurera dans le projet de loi de finances rectificative (PLFR) en fin d’année. 
Mercredi, Matignon a pourtant accéléré les choses en annonçant dans un communiqué avoir pris sa décision : Pour réduire la "diésélisation massive du parc automobile qui suscite une préoccupation légitime de nombreux Français quant à son impact sur la qualité de l’air", le gouvernement a posé le "principe d’un rapprochement en 5 ans entre le prix du gazole et celui de l’essence". A cette fin, explique le communiqué, "dès 2016, la taxation de l’essence sera réduite d’1 centime par litre par rapport à son niveau aujourd’hui prévu ; la taxation du gazole connaîtra le mouvement inverse. La même évolution sera appliquée pour 2017".
Cette mesure générera une recette, compte-tenu du parc Diesel bien plus élevé, qui servira à financer "l’allégement de la fiscalité locale des contribuables modestes, et notamment des retraités". Le communiqué a été "suivi dans la foulée d’un amendement adopté à l’Assemblée", précise Libération.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

"diésélisation massive du parc automobile qui suscite une préoccupation légitime de nombreux Français quant à son impact sur la qualité de l’air"
En même temps, ce sont ces mêmes français qui se sont rués "massivement" sur le diesel ces dernières années, assez souvent avec de mauvais arguments.
Jean-Louis Duffour, Le vendredi 16 octobre 2015

En revanche toujours rien concernant la récupération de la TVA sur le carburant Essence.
De quoi dissuader les artisans qui œuvrent essentiellement en ville ou qui réalisent moins de 15.000 Km par an, de s'orienter vers un VUL essence, ou des Hybrides Essence.
C'est le propre des amendements bâclés, parce qu'ils sont concomitants avec des élections.
Aubert, Le vendredi 16 octobre 2015

Diésélisation massive fortement incités par les précédents gouvernements, de droite comme de gauche, souvent poussés par les écolos qui démontrent une nouvelle fois leur incompétence
Vincent , Le vendredi 16 octobre 2015

l'mpact sera minime même pour les gros (20000 km/an à 5L/100 = 5€) rouleurs sauf pour les poches de l'état qui profite de l'occasion; dans de nombreux pays européen le prix du gazole et de l'essence sont identique voire inversés à ceux de la France et avec pourtant un fort taux de Diesel
Didier RECORD, Le vendredi 16 octobre 2015

Combien d'ecolos ont des actions dans les usines de fabrication de moteurs diesel?
Un écolo joue son rôle d'écolo et les autres aussi.
Les fabricants de moteurs diesel ont perdu la partie par arrogance!
Ils sont intelligents riches et cultivés, qu'ils se recyclent!
Leurs moteurs ne sont pas fiables et polluent, maintenant qu'ils nous prouvent le contraire et les gens continueront a acheter leur camelote á la garantie merdique de deux ans seulement!
Jo Duchene, Le samedi 17 octobre 2015



Près de 250 groupes de distribution référencés dans l’Annuaire 2017
Promotions : le détail des offres commerciales de Honda, Hyundai, Skoda et Suzuki



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017