Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 15/05/2018

Voiture autonome : le plan de l'Etat pour accompagner son développement

Anne-Marie Idrac a présenté hier les orientations stratégiques de l'Etat pour accompagner le développement du véhicule autonome. Parmi elles, un cadre réglementaire est en cours pour faciliter les expérimentations de grande envergure.

Anne-Marie Idrac, ancienne ministre, nommée en novembre 2017 haute responsable pour la stratégie de développement du véhicule autonome, a présenté hier son rapport "Développement des véhicules autonomes : orientations stratégiques pour l’action publique". Ce document de 95 pages, réalisé après une large consultation, constitue "le cadre stratégique dans lequel s’inscrira l’action de l’Etat pour le développement des véhicules autonomes à échéance 2020 à 2022". Il définit notamment dix actions prioritaires de l’Etat pour faciliter l’émergence, puis le déploiement de technologies innovantes en matière d’autonomie de conduite. Pour cela, affirme Anne-Marie Idrac, "l’Etat doit accompagner à leur rythme les progrès technologiques proposés par les industriels, en s’assurant d’un haut niveau de sécurité : il n’y aura pas de confiance dans les nouveaux usages sans sécurité".
Pour y parvenir, elle mise sur une intensification des expérimentations, de tous types (véhicule particulier, transport public ou de marchandises), qui impliquent à la fois les industriels et les collectivités territoriales, pour développer les outils de validation des systèmes.
Depuis fin 2014, une quarantaine de véhicules autonomes expérimentaux ont déjà été immatriculés à titre exceptionnel et 200 millions d’euros provenant du Programme d’investissement d’avenir ont été mobilisés dans le cadre de différents appels à projets.
Pour faciliter ces expérimentations jusqu’au niveau 5 d’autonomie et les déployer à grande échelle en 2019, un cadre réglementaire a été finalisé et sera publié dans la loi Pacte cette année. "Il permettra notamment de décharger le conducteur de la responsabilité pour la confier à celui qui mène l’expérimentation", explique Anne-Marie Idrac.
Avant l’été, un appel à projet d’envergure (*), doté de 40 millions de financement de l’Etat, sera lancé, "permettant de valider des usages commercialisables d’ici 2020".
En tout, c’est 300 millions d’euros d’investissement qui sont programmés pour accompagner le développement du véhicule autonome, dont 100 millions provenant de la région Ile-de-France. Valérie Pécresse, la présidente de région, veut en effet investir dans l’infrastructure en transformant les bandes d’arrêt d’urgence des voies rapides principales (**) en route communicante réservée à des navettes expérimentales ou autres moyens de transport partagé. Optimiste, elle table sur une mise en place dès "début 2019". D’autres régions comme la Normandie, avec la métropole rouennaise, et l’Occitanie, avec Toulouse, sont partie prenante dans des expérimentations à venir.
"La seconde étape sera de passer à la phase réelle, avec la définition d’un cadre légale pour pouvoir homologuer ce type de véhicule sans autorisation exceptionnelle en 2022. Ce cadre sera défini, ainsi que les conditions d’accès aux données techniques des véhicules, dans la future loi d'orientation sur les mobilités (Lom)», a indiqué la ministre chargée des transports, Elisabeth Borne.
Xavier Champagne

(*) Suite de l’appel à manifestation d’intérêt clos le 29 mars dernier.

(**) A1 et A6 qui mènent aux aéroports, A4 qui mène à Eurodisney et A13 vers Versailles et St-Quentin.

 

Partagez cet article :

Réactions

Rouler sur la bande d'arrêt d'urgence,c'est combien l'amende,et les secours ils roulent ou ?en Drone?
alain boise, Le mardi 15 mai 2018

J'attends avec impatience l'avis de MM Jullien et Rakoto su ce rapport !
Louis-Jean Hollebecq, Le mardi 15 mai 2018

… Décidément dans l’actualité … Anne Marie Idrac, un moment annoncée chez Air France mais faisant la fine bouche car il s’agit de « management de Transition » et « laissant passer » sa consoeur Anne Marie COUDERC de justesse …
Bon courage chez AF, Madame Couderc …

Certes ce(s) profil(s) connoté(s) « haut fonctionnaire » … Directeur de cabinet … Dirigeant d’Eurotunnel, SNCF, RATP bénéficie(ent) d’une expertise certaine en matière de gestion d’infrastructures de transport ou alors c’est à désespérer ( !) …
Encore que si l’on regarde du côté de la Ministre, les doutes sont permis… Tout et l’envers de tout …
Quant à Valérie PECRESSE son positionnement est à peine moins « boboisant » à celui de "notre drame de Paris" …
Sic le commentaire d'Alain sur la réaffectation de la B.A.U. ...

Que l’on ne se méprenne point, rien contre tous ces profils du genre féminin … En plus çà fait « chic » et « paritaire » … (ouh ouh ..).

Le propos soulevé ici est celui de la consanguinité, de la connivence et des petits arrangements entre amis … On se passe les plats complaisamment …Et je pourrais écrire la même chose à propos des homologues masculins (sic F. GIROUD …) …
On prend les mêmes et on recommence Continuez petit manège …

Si je comprends bien … La grande avancée c’est jeter les bases d’un cadre règlementaire … Bravo et à suivre
ADEAIRIX, Le mardi 15 mai 2018

100% d'accord avec Adeairix...il n'y a pas de sexes, il n'y a que des politiques incompétents qui ne connaissent ni étudient pas leurs dossiers!
Après la voiture autonome, nos politiques vont nous sortir le couplet de l'hydrogène...et Toyota place des Miraï en Angleterre...mais comme les anglais ont arrêté d'être cons (cela devient vital pour eux) ...ils placent la distribution de l'hydrogène dans le camp des professionnels et flottes d'entreprise, là ou la distribution aurait dû être depuis le début.
Finalement Toyota n'a pas merdé dès le départ....il a tout simplement attendu que les cons politiques européens s'essoufflent (rien ne sers d'imposer quoi que ce soit ni d'avoir raison a tout prix) et maintenant il est prêt à produire des taxis pour toute l'Europe comme il a fait pour les Prius taxis au détriment de VW et Mercedes.
Mon voisin taxi change sa Passat merdique contre un taxi RAV4 hybride.
Jo Duchene, Le mardi 15 mai 2018

… Euhhh Duchene 100 % s'accord avec un de mes commentaire ...
Mais qu'est ce qui m'arrive ?
Comme dirait Xavier "CHAMPAGNE" ! (tant pis je l'ai faite celle là …)Désolé ..
Bon faut pas s'enflammer … Attendons la suite ! 😏
ADEAIRIX, Le mardi 15 mai 2018

Pour rigoler un coup coté incompétents politiques et constructeurs malhonnêtes attendez-vous après le Dieselgate a avoir un Essencegate avec toujours les mêmes cocos allemands et cela concerne Audi et Porsche et ceux-ci vont prendre un coup dérrière les oreilles de la part des anglais qui s'apprêtent à leur coller des amendes (en petits milliards quand même) car ils ont besoin de liquidités en devises...oui, l'euro va être une devise pour eux.
Les moteurs thermiques décidément ont du plomb dans l'aile...
porca miseria.
La meilleur affaire en ce moment ce n'est pas française...mais japonaise...et pas de souci pour dix ans..Mitsubishi PHEV pour 39.000 balles d'euro en neuf et en occase récent c'est un BARGAIN qui dit le cousin de la reine...
Jo Duchene, Le mardi 15 mai 2018

Ne serait-il pas logique, pour une fois, de démarrer une telle technologie AU NIVEAU EUROPEEN ? Va-t-on encore convenir des réglementations en France, d'autres en Allemagne, d'autres en Italie, d'autres en Espagne, etc... pour un même sujet innovant et risqué = "la voiture autonome" ! Pour une fois qu'une réglementation UNIQUE européenne pourrait accompagner une aussi forte évolution technologique !
Que chaque état européen veuille soutenir son développement à sa façon, OK, mais qu'en termes réglementaires on nous arrête, SVP, ces multiples occupations de hauts-fonctionnaires et x-cabinets et x-commissions pour des problèmes qui seront strictement les mêmes quel que soit le pays européen concerné !
FrancoisX, Le mardi 15 mai 2018

Que François X me laisse rigoler un bon coup...la voiture autonome "une forte évolution technologique" MDRire !!!
La voiture autonome c'est un "truc merdique" et innommable que l'histoire de l'automobile jugera sévèrement plus tard comme le plus grand érrement de l'industrie moderne des transports et de la mobilité!
Les politiques et les administration ni JAMAIS les automobilistes ont demandé ce type de gadget couteux en milliards qui ne fait rien pour diminuer la consommations et surtout la fiabilité des véhicules..
Jo Duchene, Le mardi 15 mai 2018



Réparateur agréé : Le tribunal de commerce de Paris confirme la liberté "de ne pas agréer un candidat"
Marcus Kikisch nouveau directeur de la communication de Hyundai Motor Europe



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017