Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 06/06/2018

Volkswagen reprend de sa superbe en Allemagne, à près de 21% de parts de marché en mai

Sur un marché allemand en recul de 5,8%, Volkswagen retrouve de sa superbe, grâce au T-Roc, en prenant une part de marché proche des 21%.

Avec 305 057 VP immatriculés en mai, le marché allemand est en recul de 5,8% comparé à un mois de mai 2017 assez fort (en hausse de 12,9%). Le marché reste en progression de 2,6% sur 5 mois. Comme c’est le cas depuis le début de l’année, ce sont les achats de particuliers (+1,4%) qui soutiennent le marché, alors que les entreprises ont diminué leurs volumes (-9,9%) même si elles restent très majoritaires (61,2% contre 38,8% pour les particuliers).
Incités par les constructeurs à mettre à la casse leurs vieux véhicules Diesel, les acheteurs favorisent les voitures essence (+6%) au détriment du Diesel (-27,2%) dont la part de marché est tombé à 31,3% (contre 40,4% en mai 2017).
La progression des ventes de motorisations "vertes" se poursuit avec 2 310 voitures électriques (+52%) et 10 299 hybrides (+50,5%), dont 2 465 rechargeables (+6,1%). Le segment des SUV continue également d’être le plus dynamique avec un gain de 9,6%.

Seules Volkswagen (+5,8%) et Seat (+9,6%) progressent parmi les marques du top 10. Volkswagen retrouve une part de marché élevée de plus de 20,9% (contre 19,7% sur les 5 premiers mois), grâce au succès de son T-Roc. Les résultats de Mercedes (-13%), BMW (-16%) et Opel (-15%) se dégradent, en revanche.
A noter que le marché de la moto est pour sa part en progression de 10,3%, avec 19 780 motos neuves immatriculées en mai.
Xavier Champagne et Farida Sacha

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en Allemagne mai 2018 (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Partagez cet article :

Réactions

pas étonnant que VW continue à vendre bien malgré tous les scandales qu'il accumule depuis deux ans : ils se mettent à faire dans les "offres exceptionnelles" comme jamais. La semaine dernière, j'ai reçu un mail avec une offre de 6000 euros pour un Tiguan. Avant le dieselgate, ce n'était pas très prudent de demander une ristourne au vendeur, il nous riait presque au nez, car il fallait préserver les marges. Maintenant, c'est clairement les volumes qui comptent, même si les marges doivent être sacrifier, car cela permettra de jurer que VW n'est pas atteint par les scandales ... et donc que le CONsommateur continue à faire confiance à VW, preuve que leurs produits seraient vraiment meilleurs que les autres ! Sauf que s'ils sont vraiment meilleurs que les autres, pourquoi tricher à tous les niveaux ?
Frédéric LANGLOIS, Le mercredi 06 juin 2018

L’industrIe 4.01, l’organisation et les bonnes méthodes, pas le bon marketing, et heureusement pour nous sinon nous serions morts industriellement depuis longtemps, leur donne aux teutons une avance considérable pour rectifier le tir quand ils merdent humainement...et stratégiquement.
Les allemands de l’intérieur sont assez fiers de réussir à l’export malgré la triche.
Seule notre intelligence sociale et la résistance de consommateurs avisés peu servir de rempart aux sirènes prédatrices...ils ont la pire chimie polluante et l’industrie d’obsolescence au niveau auto.. et pire si les pays du nord n’en veulent pas, ils savent très bien recycler leur “poubelles” sales de tout niveau industriel et faisant croire aux pays pauvres qu’ils font de l’excellence. Leur caca bien enveloppé est séduisant et c’est le problème.
Jo Duchene, Le mercredi 06 juin 2018

Exemple quand VW annonce le prix de sortie de la Tiguan 3 avec un équipement indigent au prix de 78000 euros de départ il faut être bouché pour ne pas voir le rapport qualité-prix indécent...mais un an après ce sera le feux d’artifice sur les prix! Ce qu’il y a sous le capot est a moitié chez la concurrence au départ... ah vous ne l’aviez pas vu.. c’est bête!
Jo Duchene, Le mercredi 06 juin 2018



articles connexes

Carlos Ghosn et Carlos Tavares unis pour "la survie" de la filière automobile en France
Le 3008 se hisse à la deuxième place du marché en mai



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017