Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Offres commerciales

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Services - 15/04/2016

WeProov industrialise et facilite le fastidieux état des lieux des véhicules

La jeune société WeProov a développé une application dédiée à la réalisation de l’état des lieux des véhicules de façon industrielle, normée et ultra-précise. Une solution pour gagner en productivité, réduire les risques de litiges et améliorer l’expérience client.

C’est une vraie bonne idée et ses applications sont multiples. Elle vient de deux jeunes entrepreneurs, Alexandre Perret-Meyer et Gabriel Tissandier, et s’appelle WeProov. Il s’agit d’une solution de dématérialisation des états des lieux de tous types de véhicules (voitures, deux-roues, camions) normée, rapide et ergonomique qui repose au départ sur un photo-scan hyper précis.
Imaginée au départ pour de la location entre particuliers, cette solution commence à être adoptée par les professionnels et notamment les loueurs. Plutôt que d'effectuer le tour du véhicule avec un formulaire papier, le loueur peut utiliser son smartphone ou sa tablette. Après avoir renseigné les informations concernant le véhicule et les parties en présence, le photo-scan assisté permet de réaliser les photos précises de toutes les parties extérieures du véhicule, mais également de son habitacle, son coffre et son compteur kilométrique. En cas de défaut, d'accroc, de rayure, il suffit de l'entourer du doigt sur la photo, de renseigner le type de défaut et ce détail est zoomé. "L'un des enjeux technologiques était de permettre un zoom sur la photo sans perdre en qualité. Nous y sommes parvenus et cela permet même de détecter des défauts souvent difficiles à photographier", note Alexandre Perret-Meyer. Une fois le photo-scan réalisé, les deux parties signent électroniquement et reçoivent immédiatement par email un rapport certifié, géolocalisé et horodaté avec les photos.
Pour les professionnels, la connexion de WeProov avec leur ERP leur permet de recevoir les rapports directement sur un tableau de bord. Depuis ce tableau de bord, ils peuvent vérifier si l'état des lieux de retour a été fait et le comparer avec le rapport initial, voir qui dans l'équipe les a réalisés, etc. "Pour les professionnels, nous développons des formulaires d'état des lieux personnalisés qui correspondent à leur process", souligne Alexandre Perret-Meyer. "C'est pour eux l'assurance de réaliser des états des lieux précis et de résoudre rapidement les litiges avec un client de mauvaise foi. C'est en outre un moyen de gagner en productivité, d'améliorer les flux et l'expérience client", explique Gabriel Tissandier.
D'après leurs calculs, ce système permettrait aux loueurs de réaliser une économie allant de 50 à 100 euros par mois en additionnant tous les coûts cachés que ce système permet de diminuer : baisse du temps d'immobilisation du véhicule (lors d'un accroc par exemple nécessitant le chiffrage de la réparation par un expert), hausse de la productivité, etc.

Des applications multiples
Au terme d'un an d'existence, WeProov a déjà été décliné en trois langues (français, espagnol et anglais) pour répondre aux différentes demandes. Surtout de nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées comme le WeProov Code pour demander la réalisation d'un état des lieux à distance selon ses propres critères. Par exemple, un distributeur situé à Paris peut demander à un convoyeur de réaliser l'état des lieux d'un véhicule situé à Marseille en lui envoyant un WeProov Code par email. En cliquant sur ce code (à condition que l'appli WeProov soit téléchargée), le convoyeur va pouvoir réaliser l'état des lieux en respectant les process du distributeur. Un tel système peut ouvrir de nombreuses applications : état des lieux d'un VO à distance entre professionnels ou entre particuliers, reprise d'un VO, état des lieux d'un véhicule accidenté pour le chiffrage des réparations, etc. "Nous sommes à l'écoute des besoins des professionnels et nous adaptons le système en fonction de leur demande", résume M. Perret-Meyer.
Emilie Binois

Partagez cet article :

Réactions

Bravo Gabriel & Alexandre. Le succès va vite être au rv.
DIDIER DELANGLE, Le vendredi 15 avril 2016



Près de 250 groupes de distribution référencés dans l’Annuaire 2017
Ford ouvre les candidatures pour l’achat de sa supercar, la GT



Copyright © 2017 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017