Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Equipementiers - 05/04/2019

ZF investit dans le concret, avec le rachat de Wabco, et dans l’avenir, avec 2getthere et e.GO Moove

A l’occasion de la présentation de ses résultats annuels, l’équipementier ZF a expliqué sa stratégie d’investissement, allant de l’acquisition de Wabco, dans le domaine du freinage pour véhicules industriels, à la prise de contrôle majoritaire de 2getthere, dans le transport autonome de voyageurs.

En 2018, ZF a poursuivi la réduction de son endettement, suite à l'acquisition de TRW pour 13,5 milliards de dollars en 2015. "Nous avons réduit notre dette brute de 1,4 milliard d'euros pour atteindre 5 milliards d'euros", a déclaré Konstantin Sauer, directeur financier de ZF, lors de la présentation des résultats annuels de l’équipementier allemand. "Avec un ratio de fonds propres de 28% (contre 24% en 2017), ZF s'appuie sur des fondations économiques solides", a-t-il dit.
De quoi se lancer dans de nouvelles acquisitions comme celle annoncée la semaine dernière de Wabco, un leader dans les systèmes de freinage, de technologies et de services pour poids lourds, bus et remorques. "Wabco contribuera, sur le long terme, à rendre ZF moins dépendant des cycles du marché des véhicules particuliers", souligne le groupe.
Le montant total de la transaction, qui devrait être finalisée en début d'année prochaine, s'élève à environ 7 milliards de dollars. Wabco emploie environ 16 000 salariés dans le monde et a réalisé un chiffre d'affaires de 3,2 milliards d'euros l'année dernière.
ZF a également annoncé l'acquisition d'une participation majoritaire (60%) dans 2getthere, un fournisseur hollandais de systèmes électriques automatisés de transport de voyageurs. "Les véhicules automatisés de 2getthere ont permis de transporter jusqu'à présent plus de 14 millions de voyageurs dans un grand nombre de ports, d'aéroports et de grandes villes, dans des véhicules entièrement électriques, fiables et profitables", souligne ZF dans son communiqué.
L’équipementier est déjà présent dans le secteur des navettes autonomes, à travers e.GO Moove, une coentreprise fondée avec l’allemand e.Go et rejointe en janvier dernier par le français Transdev, qui sera son premier client. La collaboration entre les trois entreprises doit aboutir à une mise sur le marché de la navette e.GO Mover d’ici 2020, en France et en Allemagne.
En matière d'électrification, ZF annonce qu’il va produire une motorisation électrique pour un constructeur automobile cette année et qu’il a également enregistré plusieurs nouvelles commandes de la part de constructeurs d'autobus qui veulent électrifier leur offre.
ZF poursuit par ailleurs le développement de ses produits phares, tels que la boîte de vitesses automatique à 8 rapports, principalement par le biais d'une électrification. "Cette semaine, ZF a conclu un contrat de fourniture avec BMW pour la boîte de vitesses automatique à 8 rapports incluant une variante hybride. Ce contrat à long terme représente la plus importante commande de boîtes de vitesses automatiques de l'histoire de ZF et confirme ainsi l'importance de la technologie hybride pour la mobilité personnelle du futur", souligne le groupe.
L’année dernière, ZF a augmenté ses dépenses en R&D d'environ 11%, à 2,5 milliards d'euros, soit 6,7% de son chiffre d’affaires. Ce dernier s’est établi à 36,9 milliards d'euros (contre 36,4 milliards en 2017). Sa marge opérationnelle (Ebit ajusté) a atteint 5,6% (contre 6,4% en 2017), impactée par la hausse de ces investissements en R&D (+240 millions d’euros), la hausse du prix des matières premières et des taux de change défavorables. Son cash-flow disponible, ajusté des rachats et des cessions d'entreprises, a atteint 0,9 milliards d'euros.
Compte tenu de prévisions négatives pour le marché automobile, ZF s’attend à un chiffre d'affaires entre 37 et 38 milliards d'euros en 2019, pour une marge entre 5% et 5,5%.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

Aucun commentaire déposé, soyez le premier à en déposer un.

Un tiers des ventes de Kia sera électrifié en 2020
Changement au sein d’Audi France



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017