Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 01/10/2019

Zoé est prête à affronter ses nouveaux concurrents

Renault a fait un gros travail sur sa citadine électrique Zoé pour lui permettre de faire face à la nombreuse concurrence à venir. Dotée de 25% d'autonomie en plus, d'un moteur plus puissant (135 ch) et d'un intérieur mis au goût du jour, elle s'avère très attrayante à conduire, notamment sur route montagneuse où son poids d'une tonne et demi ne se fait pas sentir.

Renault a convié la presse en Sardaigne pour réaliser les essais dynamiques de sa nouvelle Zoé. Pendant trois semaines, des dizaines de journalistes automobiles se sont succédés, venus des 4 coins de l’Europe mais aussi de Corée, où cette nouvelle Zoé sera commercialisée pour la première fois dans le courant de l’année prochaine. En France, c’est en octobre qu’a lieu son lancement officiel.
Avec plus de 160 000 Zoé mises à la route depuis son lancement en 2012, Renault dispose d’un important vivier de clients à renouveler, sachant que les acheteurs de VE sont très fidèles (à l’électrique mais pas nécessairement à la marque).
Pour préparer l’arrivée de la nouvelle Zoé, la capacité de l’usine de Flins a été doublée pour pouvoir atteindre jusqu’à 100 000 unités à l’année. L’usine de moteurs électriques de Cléon va, quant à elle, multiplier sa production par 6 entre 2017 et 2020.
Emmanuel Bouvier, directeur vente et marketing Véhicule Electriques (VE) de Renault, a rappelé l’ambition du constructeur : "Réaliser 10% de nos ventes avec des modèles électriques en 2022". "Nous allons couvrir les segments de marché principaux, du A au C, en berline mais aussi en SUV, pour une gamme de 8 véhicules 100% électriques en 2022 (et 12 véhicules électrifiés)", détaille-t-il. La K-ZE, commercialisée en Chine à partir 61 800 yuans, soit un peu plus de 8 000 euros (bonus déduit), sera aussi vendue en Europe, a-t-il confirmé sans révéler quand, ni sous quelle marque (Renault ou Dacia) elle arrivera.

Une remise à niveau nécessaire de Zoé pour contrer la concurrence à venir

Le marché du VE est en forte progression. Il a bondi de 45% en Europe l’année dernière, à plus de 200 000 unités. Zoé se porte aussi très bien : "Ses ventes n’ont cessé de croître chaque année depuis son lancement en 2012 et ont dépassé les 40 000 unités en 2018 (+26 %)", indique notre interlocuteur. Zoé se vend principalement en France, pour 45% des volumes environ, mais elle est aussi leader en Allemagne, devant l’e-Golf en 2018. "Nous avons démarré plus tardivement en Norvège mais nous revenons fort et nous avons de fortes ambitions. En Italie, nous sommes leader avec 25% des ventes en profitant des aides à l’achat qui ont été mises en place cette année", souligne Emmanuel Bouvier.
Avec la contrainte des 95 g de CO2, la plupart des constructeurs lancent en 2020 un ou plusieurs VE pour réduire leurs émissions moyennes, sachant que les 0 g de CO2 de leurs VE pèseront double dans le calcul. "Cet élargissement de l’offre va donner du souffle à la filière, et ce d’autant plus que les autres motorisations seront pénalisées", estime notre interlocuteur. L'offre nouvelle va aussi mettre fin à un oligopole confortable pour Renault qui a dû mettre à niveau sa Zoé pour contrer cette concurrence à venir.

Autonomie, temps de charge et vivacité améliorées
De 150 km en 2012, l’autonomie réelle de Zoé avait doublé en 2016, avec le lancement d’une batterie plus grande, de 40 kWh. Avec la nouvelle génération, elle augmente encore de 25% son autonomie pour atteindre 395 km WLTP, grâce à sa batterie de 50 kWh dont l’encombrement est pourtant inchangé et son poids augmenté de seulement 22 kg. "Cette performance provient à 80% de la nouvelle architecture et à 20% de la chimie", indique David Crescini, chef de gamme VE pour la France.
La nouvelle Zoé améliore aussi sa capacité de charge, en intégrant un chargeur DC de 50 kW (option à 1 000 euros) pour se brancher sur les bornes rapides d’autoroute et ainsi pouvoir récupérer 150 km d’autonomie en une demi-heure de charge. La Zoé dispose toujours de son chargeur AC pouvant accepter jusqu’à 22 kW de charge à la maison, au bureau ou sur les bornes publiques.
La nouvelle Zoé est aussi plus puissante, avec un moteur de 100 kW (135 ch), qui lui permet de s’aligner sur la puissance de la Peugeot e-208 (136 ch) qui sera lancée mi-novembre.
Ce moteur plus puissant réduit notamment de 2 s. le passage de 80 à 120 km/h. Son gain de vivacité était flagrant sur les routes presque montagneuses de Sardaigne où nous l’avons essayée. Doubler en côte un véhicule lent devient presque aussi facile qu’en moto et les accélérations en sortie d’épingle sont fulgurantes, grâce à son couple immédiatement disponible. L’adhérence des pneus, mise à rude épreuve dans les nombreux virages serrés, n’est pas prise en défaut, la Zoé tient solidement la route et s’avère très amusante à conduire par sa légèreté apparente (1,5 tonne en réalité, dont 326 kg de batteries, contre 1 tonne pour une Clio).

Gérer son freinage pour récupérer un maximum d’énergie
Comme la Nissan Leaf ou la Kia e-Soul, la Zoé adopte un frein moteur plus puissant que l’on enclenche comme si on rétrogradait d’un rapport pour freiner la voiture à l’entrée d’un virage, par exemple. Cela renforce la récupération d’énergie et évite d’utiliser la pédale de frein. Renault a fait le choix de n’avoir que deux niveaux de freinage récupératif (contre 3 ou 4 pour ses concurrents) qui s’avèrent au final suffisants et très simple d’utilisation, puisque le même mouvement (tirer vers soi le levier de vitesse) fait passer d’un niveau à l’autre. Avec cet outil, il est amusant de gérer son freinage pour récupérer un maximum d’énergie, ce que nous avons fait avec brio pour dépasser les 400 km d’autonomie sur notre parcours, avec une consommation moyenne de 12 kWh au 100 km (pour une vitesse moyenne faible de l’ordre de 50 km/h). Il faut dire que Renault nous a mis dans des conditions idéales d’utilisation d’un véhicule électrique, avec des routes limitées à 80 km/h comportant des dénivelés importants qui favorisent la récupération d’énergie. Nous n’avons ainsi pas pu mesurer la consommation de la Zoé sur autoroute, à vitesse élevée (pris en compte pour 18% dans le calcul WLTP).

De 169 euros/mois à 349 euros/mois

Pour son lancement, la Zoé est proposée dans une version Edition One (jusqu’à l’été 2020) positionnée au plus haut de la gamme, avec son écran tactile central plus grand (9,3’’) et un équipement ultra complet (jusqu’au siège et volant chauffants et le chargeur de smartphone à induction). Cette série limitée, dotée du moteur de 135 ch, est proposée à 31 500 euros (hors bonus et prime à la conversion et hors batterie à 8 100 euros) ou 349 euros/mois (sur trois ans avec 8 000 euros d’apport et 7 500 km/an de location de batterie incluse).
L’entrée de gamme, dotée du moteur de 110 ch, débute pour sa part à 23 900 euros et est proposée en LOA à 169 euros/mois, sachant que les clients actuels de Zoé souscrivent à 80% une formule en location plutôt que l’achat.
En comparaison, la Nissan Leaf est proposée à partir de 35 900 euros mais sa version à autonomie élargie (385 km d’autonomie WLTP avec une batterie de 62 kWh) n’est disponible qu’en version haut de gamme à 45 500 euros. Quant à la e-208, elle sera proposée à partir de 32 100 euros lors de son lancement à la mi-novembre.
Pour ceux qui recherchent une offre moins chère, et n’ont pas besoin d’une grande autonomie, ils pourront se tourner vers des Zoé d’occasion de 3 ans (avec la batterie à 22 kWh), proposées dans le réseau Renault à moins de 10 000 euros, avec une année de location de batterie offerte (1 euro/mois).
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

Vous avez toujours le choix pour le même prix ....une batterie ou une Renault Logan.
La norme WLTP à la particularité d’avoir un coefficient de baisse pour le VE de 0,75 ou 0,80....l’été bien sûr...l’hiver c’est pire.
Je roule en elec j’ai 20% d’écart Selon les saisons,le froid l’ennemi de l’autonomie.
Durée de vie et recyclage sont les deux soucis du VE,aucune Tesla roadster ne roule encore avec sa batterie d’origine,la seule à vendre en France sur le bon coincoin a une batterie neuve à 39000€...c’est cela la transition ?
alain boise, Le mardi 01 octobre 2019

"31 500 euros (hors bonus et prime à la conversion et hors batterie à 8 100 euros)..."
Cela fait un total à quasi 40 K€ ! C'est énorme non ?
Frederic, Le mardi 01 octobre 2019

Renault est un suiveur: Il propose un véhicule enfin au niveau de ses concurrents....lorsque ceux-ci sont nombreux.

Quand La Zoe était seule sur le marché, elle n'avait pas beaucoup d'atouts pour convaincre ses clients. J'ai moi-même conduit un des premiers modèles il y a cinq ans. Il fallait vraiment vouloir rouler en électrique. Autonomie, dynamisme, puissance, finition, vitesse limitée, prix véhicule+batteries n'étaient pas à un niveau acceptable ( version R210 avec batteries de 22KWH ).

Le marketing fait autour de ce véhicule était pourtant digne de Tesla, qui lui est précurseur.
Pour la Zoé, tout cela a changé mais l'offre disponible aujourd'hui permet un choix plus vaste.



.
Smarter, Le mardi 01 octobre 2019

Et voilà Lucos qui confond une batterie avec une Alpine....cool Lucos cool.
Hier c’etait La farine avec l’électricité et aujourd’hui un bac de chimie et avec une Alpine.
Qui est le plus debile comme vous dites?
alain boise, Le mardi 01 octobre 2019

... Incidemment, l'on pressent les raisons techniques pour lesquelles la Sardaigne fût préférée à la Corse pour y planter une base d'essai ...Côté soleil, en septembre c'est mieux que la Norvège...Bon l'hôtellerie Corse fait un peu la " gueule" les journalistes pas tellement ( "c'est qu'on ne fait pas des métiers faciles")..Quant au service de presse/communication de la "Régie", quasiment trois semaines en Sardaigne les "povres" ... Enfin çà fera toujours de belles images pour un prochain Turbo sur M6... En plus, l'esthétique de la Zoé avec ses arrondis fait presque songer à un galet Sarde ...Tout ceci est Raccord (electriquement, bien sûr ).
;0)
ADEAIRIX, Le mardi 01 octobre 2019

Non alain, lucos ne confond pas tout, il vous met juste face à vos contradictions ! C'est peut être pour cela que vous préférez dire que vous erreurs, #SaitDeLaFauteDesAutres, non ?
Vous qui demandez si c'est cela la transition, on vous reposera votre question quand il n'y aura plus de pétrole, ou même avant, quand il sera devenu tellement cher du fait de sa rareté que vous ne pourrez plus rouler avec un moteur à combustion.
Frédéric LANGLOIS, Le mardi 01 octobre 2019

J'adore Smarter, qui jure que "Renault est un suiveur", en précisant ensuite qu'il a été le premier sur ce marché !?! Faudrait lui rappeler la définition de suiveur, non ?
S'il veut un exemple d'un suiveur, citons VW, qui ne passe à l'électrification que par opportunisme, juste pour faire oublier le dieselgate. Du greenwashing qui fait toute la différence par rapport à des marques qui elles y sont passé par conviction (Renault, Tesla ...). Le pire est qu'on peut compter sur la "force de frappe" marketing de VW pour faire croire aux moutons que VW révolutionne le marché, et remporter la mise, comme ils l'ont fait par le passé à moults reprises, comme quand ils ont remportés le marché du CC (EOS) ou du coupé (Scirocco) en arrivant dernier sur les marchés concernés avec des produits pas forcément top (exemple du fameux Scirocco doté de la plateforme d'une ancienne génération de Golf), mais en utilisant cette "force de frappe" pour faire croire qu'ils avaient de meilleurs produits.
Frédéric LANGLOIS, Le mardi 01 octobre 2019

Quel gâchis pour Renault avoir attendu aussi longtemps pour faire du neuf avec du vieux.
Qd Peugeot arrive avec une 208 et 2008 électrique, ils ont tjrs que la Zoé.
Et avec un défaut majeur à mon sens, la recharge à 50 kW qd Peugeot et les autres sont à 100 kW minimum.
Quelle déception d'avoir perdu tant de temps. Et s'entêter à vendre en louant les batteries alors que l'on sait que ce système ne plait ni au concessionnaire ni au client.
C'est vraiment dommage.
Enfin pour Alain, l'écart de consommation qu'il donne est autant valable pour un thermique que pour un électrique l'hiver.
Les batteries sont fiables contrairement aux infos fausses que vous relayez, plus de 500 000 km une allemand a même fait 800 000 km en Tesla.
C'est bon d'être au courant!
Boisons Plus, Le mardi 01 octobre 2019

Et puis un VE se loue et ne s'achète pas, ce n'est qu'une étape de plus dans le concept de la mobilité globale.
Le besoin primaire d'un humain est de savoir l'heure et pas de posséder une montre et bien pour la bagnole c'est pareil et son besoin est d'aller de A à B et non de posséder une voiture, ce qui devient avec les milleniums une notion du passé.
;0)
Lucos, Le mardi 01 octobre 2019

Toujours les deux mêmes qui se cherchent des poux dans la tête, c'est lassant, très lassant. Stop your fight, it's boring.

Commentaires sur les conditions de l'essai.
Monsieur Champagne nous dit "Il faut dire que Renault nous a mis dans des conditions idéales d’utilisation d’un véhicule électrique, avec des routes limitées à 80 km/h comportant des dénivelés importants qui favorisent la récupération d’énergie"
Très bien, mais si le point d'arrivée du parcours d'essai était le même que celui du départ, il y aura eu autant de montées à grimper que des descentes permettant la récupération d'énergie.
Je pense au contraire qu'une voiture évoluant sur un parcours plein de dénivelés consomme plus (thermique ou électrique) qu'une voiture en palier.
Evidemment, si le départ était à 1000 m d'altitude et l'arrivée au niveau de la mer, mon raisonnement ne tient plus.

Now, to know if Renault is leader or follower, who cares? We're gonna see which brand will sell more cars among the competitors in Europe at the end of 2020.
According to me VW = gold medal, Peugeot silver and Renault bronze.
Rémi Delco, Le mardi 01 octobre 2019

Bonjour les copains...vous avez tous tort, tout en ayant tous un peu raison.
Chaque constructeur qui met en production et commence à commercialiser un VE (tout le monde connait les premiers) à dépensé de milliards pour en arriver là.
Ok, certains diront qu'ils ont été poussé au cul violemment par la conjoncture, et n'avaient pas le choix, mais une stratégie de feignants était bien en place. Tesla ne dira pas la même chose.
Le but c'est quoi, faire du volume un tant soit peu ou juste DÉPENSER des milliards pour voir si cela marche ?
C'est pour faire raisonnablement du volume ou juste pour LOUER quelques unes (bravo Lucos pour la solution)?
La première Nissan Leaf n'était pas là pour jouer aux loueurs ni Tesla non plus.
Maintenant que tout le monde ou presque produit des VE (disons que les chinois ne savent pas encore les vendre dans le reste du monde...ouf !) quelle est la situation actuelle ?
Parlons déjà de ce qui c'est déjà passé...lisez le dernier Auto Moto de Septembre et page 97 dans la rubrique "Occasions" il y a déjà 10 vieux VE de testés coté FIABILITE surtout.
Ils ont roulé et ce n'est pas du tout REPOS coté fiabilité.
Caca de merde ont nous aurait MENTI....
Sans compter le caca arnaque coté bornes de recharge et normes électriques dont on parle ici même.
Coté PRIX...c'est systématiquement la CHATEIGNE assurée !!
C'est sur il n'y a pas de troll chez les vendeurs de ZOE et chez les autres marques aussi, ils sont payés pour les vendre et si les ânes qu'ils voient tous les jours n'ont pas SOIF ils vont faire comment?
Les rues de Paris sont déjà pleines de vieilles ZOE et autres vieilles Mitsu-Pijot électriques.
Où en est déjà le marché d'occasions des vieux VE, regardez la gueule qu'ils ont dans Auto Moto, aucune envie de les acheter et les prix sont délirants, quid des garanties, et des pannes déjà constatées?
Les gars, sortez dans la VIE RÉELLE, sortez votre pognon aussi.
Faut-il vous répéter ou cela vous EMMERDE de savoir que seul Tesla fait 8 ans et km illimité pour ses batteries...même s'il les changent et montrez moi le gars qui a payé de sa poche la sienne hors garantie.
PSA a voulu faire payer une malheureuse cliente, une batterie à plus de 17500 euros pièce !
A louer des VE juste aux bobos des villes, voilà une filière qi a de l'avenir !
Sans compter qu'ils vont être vaccinés à vie quand ils vont s'amuser au pied des bornes de recharge !
Une idée faites des airs de pic-nic au pied des bornes pour passer le temps...
Des rigolos du marketing de chez Ionity nous montrent une carte avec 20 bornes au Portugal...mais il n'y en a pas une seule,.ah mais c'est le futur, merde on avait pas remarqué...mais il y a déjà des superchargeurs Tesla là bas, mais ils ont fait comment ?
C'est surement des extra-terrestres ...et les extra-terrestres chinois ils arrivent pour casser les prix...putaing de business du futur.
Ne soyez pas défaitistes, les pigeons ne demandent qu'a être pigeonnés!
Cela va être très dur si les pigeons n'ont pas la mémoire courte.
Cela sent la saga diesel.
Au fait que font-ils les bagnolards allemands pour venir en aide à VW et Mercedes (qui a déjà dit qu'ils payaient leur amende de 800 millions d'euros sans rechigner) ?
Les bagnolards français sont prudemment accoudés au comptoir de bistro...les autres tous aux abris ! Avis de tempête !
Jo Duchene, Le mardi 01 octobre 2019

Pour mettre un terme à la gué-guerre bé-bête de cour de récré sur qui est suiveur et qui ne l'est pas, il n'y a en matière de VE pas photo : sauf avis contraire, ZoE est (de loin) le VE le plus vendu en Europe. Pour le reste, n'est-il pas normal que les modèles évoluent ? En quoi est-ce criminel de conserver une bonne base pour offrir au marché une nouvelle version plus performante. J'ai moi-même essayé le nouveau moteur 135ch de cette ZoE nouvelle mouture : c'est bluffant et la qualité est au rdv. Au point que je pourrais me laisser tenter. Franchement, avant de se répandre en critiques, certains feraient mieux d'aller juger in situ par eux-mêmes (et ce quelle que soit la marque, bien sûr)...
Sniper, Le mardi 01 octobre 2019

@Lucos
Do not rebound on his sayings anymore, never.
Let him declare what he wants to say.
Do not reply
Give your opinion, only.
Just do it!
Relax.
Rémi Delco, Le mardi 01 octobre 2019

Thank you Rémi, but do not worry, I'm more than relax, but I have the usual tendency to really dislike the human stupidity…
;0)
Luc os, Le mardi 01 octobre 2019

Triste et lache vos commentaires en langue étrangère.
J’ai quitté la France en étant gamin pour suivre mes parents .
A mon retour elle, «  la France » ma aceuilli,nourri,forme,éduqué,donné des valeurs que je respecte encore aujourd’hui .
En plus c’est interdit par la loi d’utiliser une autre langue sur notre sol,les Corses le réclament ainsi que les Basques ou les Bretons.
Nous ne sommes qu’un et indivisibles,ce site est un site Français pour des Francophones,si vous êtes nostalgiques repartez dans les pays Anglophones,la porte est grande ouverte.
Je n’ai qu’un drapeau mais ce n’est pas le cas de certains ici.
N’en déplaise à mes censeurs je vis de l’automobile et le virage pris en ce moment m’inquiète.
Oui l’électrique va tuer des emplois,promener 2 Tonnes de chimie est un non sens à l’écologie.
Pour mes censeurs étrangers je vous rappelle le bon souvenir de M Cambronne en face des Anglais,vive la France
alain boise, Le mardi 01 octobre 2019

Aux arbres citoyens..
;0)
Lucos, Le mardi 01 octobre 2019

Je demande à la rédaction comme la loi l’y oblige de supprimer les textes en langue étrangère,ou exiger la traduction c’est une habitude qui a tendance à se renouveler ici
alain boise, Le mardi 01 octobre 2019

A Smarter, selon l'auto journal c'est la leaf le VE le plus vendu en Europe :

https://news.autojournal.fr/news/1535106/Nissan-Leaf-Electrique-Ventes-2018-Europe

C'est quoi votre source pour dire que Zoé est la plus vendue en Europe et de loin ?

G, Le mardi 01 octobre 2019

Bravo Sniper, moi aussi je suis super content de mon CH-R (70000 km en deux ans et demi et zéro panne, 4 L/00 en moyenne, confort sur bon revêtement, et revente assuré dans deux ans).
Ce ne sera peut-être pas le cas pour une ZOE lifté et améliorée.
Vous avez du pognon pour assumer vos dépenses, moi aussi, tout va bien.
Ceci dit beaucoup de professionnels de la profession qui ne sont pas dupes, s’aperçoivent que les constructeurs marchent sur la tête, dans cette nouvelle filière des VE.
L'analyse du marché par eux est fausse ne serait-ce qu'en regardant les infrastructures défaillantes et presque inexistante des bornes de recharge sur toute l'Europe.
La conception de leurs VE a très peu de maturité coté batteries et ils ne les fabriquent même pas.
Beaucoup son en train de faire des véhicules pour ne pas les vendre.
Sniper, au fait on s'en fout, et on a rien a faire si certains vont boire le bouillon !
Sauf si je suis viré de cette industrie et il faut que je recherche du boulot !
So far so good et do not worry comme dit l'autre !
Jo Duchene, Le mardi 01 octobre 2019

Cher Alain, le Doigt de Distributeur américain dit des choses qui vont plutôt dans votre sens ; je vais traduire :

@Lucos
Ne réagissez plus à ses dires, jamais.
Laissez le dire ce qu'il a à dire.
Ne répondez pas.
Donnez votre opinion, seulement votre opinion.
Faites-le !
Restez calme.

En somme, on peut dire que l'Américain pense comme vous quand vous demandez - à juste titre - de ne pas insulter mais d'argumenter.

Et Lucos a répondu à Rémi la chose suivante :
Merci Rémi, mais ne vous inquiétez pas, je suis plus que calme, mais j'ai la tendance habituelle de réellement détester la stupidité humaine...

Voila cher Alain, en espérant que la prière de Rémi soit exaucée.

PS : bravo pour votre parcours.
Bruno HAAS, Le mardi 01 octobre 2019

Le CHR confortable....mdr
alain boise, Le mardi 01 octobre 2019

Marre des insultes dans toutes les langues,je suis bien ici c’est le plus beau pays du Monde ....la preuve tous les Européens sont la l’été....et même l’hiver maintenant incroyable non pour soit disant un pays minable.
Il serait plus honnête ici de répondre à mes arguments plutôt que de parler de débilité.
Oui un VE est lourd,oui un VE est difficilement recyclable,oui un VE est cher,oui un VE consomme 20kWh au cent,oui un VE ne tient pas la norme pour laquelle il est homologué,oui un VE perd 20% de ses capacités l’hiver etc etc
Me traiter de debile n’y changera rien...et puis ma dernière citation de l’elec ok mais avec quoi la fabrique t’on?
alain boise, Le mardi 01 octobre 2019

A part ça Rémi, fait beau chez vous ?
;0)
Lucos, Le mardi 01 octobre 2019

Et encore une esquive
alain boise, Le mardi 01 octobre 2019

Beautiful wheater….Indeed !
;0)
Lucos, Le mardi 01 octobre 2019

@ G. (qui vient après F. et précède H.) !

Ne croyez pas pas bêtement tout ce qui paraît dans la presse : il lui arrive de se tromper (ou plus souvent encore d'être imprécise). Pour étayer mes propos, j'ai des chiffres (Data Force), pour la catégorie des compactes, qui devraient vous convaincre :
- Leaf (immatriculations cumulées à fin 07/2019) : 17.809
- Zoé (idem) : 28.718 (je vous laisse faire la soustraction pour savoir de combien Zoé devance Leaf en YTD)
:0)

Sniper, Le mardi 01 octobre 2019

Des chiffres peut être de la TM3 pour septembre ....ça va mieux ou pas?
Combien de bateaux à Zeebruge avec les mécanos qui finissent les Tesla à bord ?
Juillet /Août la cata en France pour Tesla...et les autres VE.
Et si les clients n’en veulent pas ..y fait comment le gros Marcel?
alain boise, Le mardi 01 octobre 2019

@Jo
je ne sais pas qui se trompe des constructeurs ou des vendeurs VN.
Mais ce qui est sûr c'est que le juge de paix est le client, et celui ci nous a déjà montré qu'il n'est pas du genre fin limier...
Mais plutôt du genre à se faire appâter par un "Prix à la pompe".
En ce sens le VE à beaucoup d'atouts.

Et si l'on parle écologielà c'est pire; on est au niveau de l’huître, Ainsi lorsque nos chers compatriotes jetaient à la casse des véhicule Essence euo00 pour acheter des diesels...les mêmes qui aujourd'hui abandonnent leurs diesel Euro6 pour prendre des VE-nucléaires et nous expliquer que l'écologie c'est ça.
Mouais
Refuse, Reduce, Reuse, Repurpose, Recycle ça c'est de l'écologie; et là dedans je ne vois pas de VE ;o)
Grumly Ours, Le mardi 01 octobre 2019

Pour ma part, alain boise, les messages en langue étrangères ne me gênent pas, les messages remplis d'erreurs idéologiques par contre ... hélas, je ne vais pas demander de les supprimer, cela condamnerait d'office toutes vos publications. Vous concernant, vu que vous demandez plus haut de regardez le coût des VE, regardez les EN TOTALITÉ : en terme de coût d’utilisation, une VE est imbattable. Que cela soit en coût de recharge ou en coût de réparation, les VT sont loin derrière. Concernant le premier point, un hollandais à fait un tour du monde en VE. 92.000 km effectué, et moins de 300 euros de coût de recharge. Citez-moi un moteur thermique consommant 300 euros de carburant pour faire cette distance ... non, en fait, ne cherchez pas, vous n'en trouverez pas
Frédéric LANGLOIS, Le mardi 01 octobre 2019

"Quelle déception d'avoir perdu tant de temps. Et s'entêter à vendre en louant les batteries alors que l'on sait que ce système ne plait ni au concessionnaire ni au client.
C'est vraiment dommage."

Pourtant, Boisons Plus, c'est bien dommage : de mémoire, 80% des zoé vendue le sont avec location de batteries, et donc, logiquement, 20% le sont en achat de batteries ! Pour un système qui ne séduit ni les concessionnaires ni le client, pas mal, non ?
Frédéric LANGLOIS, Le mardi 01 octobre 2019

@Lucos et @A. Boisse
Ces dernières semaines nous avons constaté une augmentation des attaques personnelles et des contenus abusifs sous nos articles. Cela nous met donc dans l'obligation de modérer vos commentaires. Nous supprimerons désormais dès parution, tout commentaire qui contient des attaques personnelles, même si ce commentaire contient par ailleurs un avis pertinent et argumenté. Nous vous remercions de nous aider à faire de cet espace d'échange un lieu où les avis de chacun d'entre vous, de même que les entreprises, sont respectés. Pour ces raisons nous avons supprimé le commentaire de Lucos et Alain Boise.
Farida SACHA, Le mardi 01 octobre 2019

Et les textes en langue étrangère c’est bien interdit aussi depuis la Loi Toubon de 95,respect ,marre des insultes
alain boise, Le mardi 01 octobre 2019

@ Frédéric Langlois commissaire à l’ideologie Électrique.
Il suffirait de venir contrer mes dires au lieu de vouloir me bâillonner.
Je roule à l’électrique et au 85,je peux faire 900 ikms sans ravitailler,pour les parcours de moins de 20 kilomètres journaliers je les fait à l’electrique ce qui me permets de ravitailler tous les 1500kms.
Je tiens à votre disposition les photos du tableau de bord....si vous ne le croyez pas
alain boise, Le mardi 01 octobre 2019

Chère Farida,
Je vous remercie bien pour vos actions de nettoyage de ce forum qui en a bien besoin.
Cordialement
;0)
Lucos, Le mardi 01 octobre 2019

Je tiens à vous remercier aussi Mme Sacha d’avoir expulsé ce provocateur insultant
Merci encore
alain boise, Le mardi 01 octobre 2019

Le tour du monde en VE pour 300€ en profitant des recharges gratuites un peu partout, autant chez les constructeurs que les collectivités. Attendez que le VE soit à 15/20% de pdm et nous allons tous sentir la douloureuse sur les factures d'électricité. Baisses de rentrée de ticpe et de TVA sur les carburants devront être compensées.
Arrêtez avec le coût d'usage imbattable qui est l'arbre qui cache la forêt Entre l'apport initial, la location de la voiture et celle de la batterie, l'abonnement pour charger (à la maison chez EDF ou sur des bornes), c'est comme si vous partiez avec un demi tour de piste de retard sur un 400 m.
Qui plus est, le VE ne résout rien à deux problèmes essentiels de nos déplacements : un VE, ça prend la même place qu'un VT dans la circulation et donc dans les bouchons ; un VE, ça reste un engin d'au moins 1,5 tonne, et pour déplacer une personne de 80 kg, il y a bien plus efficace et "écologique" pour moult deplacements de la vie courante.
JL S, Le mercredi 02 octobre 2019

Très bien JL S, vous êtes un "élmectrosceptique" ... pourquoi pas. Mais dans ce cas là, pouvez-vous nous préconiser ce qui remplacera le pétrole quand il n'y aura plus de pétrole ?
Parce que franchement, si vous jurez que les arguments de ceux qui pensent que l'électrique à un avenir sont "foireux", ceux des anti le sont tout autant, voir plus. L'un des "arguments" (et je ne met pas ce mot entre parenthèses par hasard) que j'entends le plus est le fameux "jamais je ne roulerais dans une voiture équipée d'un moteur d'aspirateur". Hélas, dans bien des cas, ce genre de commentaires vient aussi des mêmes personnes qui disaient il y a 20 ans que "jamais je ne roulerais dans une voiture dont le moteur roule avec de l'huile de friture" ... et qui roulent aujourd'hui en Golf TDi !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Frédéric LANGLOIS, Le mercredi 02 octobre 2019

alais boise, toujours égal à lui-même : celui-là même qui me reproche de lui faire des attaque ad personam ("Il suffirait de venir contrer mes dires au lieu de vouloir me bâillonner.") dit juste avant ceci "Frédéric Langlois commissaire à l’ideologie Électrique" ! On aura tout vu avec lui. Il n'est pas sans me rappeler Donald Trump, qui, acculer par une procédure d'impeachment, multiplie les faux pas de coms (ceci dit, il n'a pas besoin d'être en période d'impeachment pour les multiplier ptdr), allant jusqu'à demander publiquement à ses homologues de l'aider à le sauver, ou a parler de coup d'Etat ! Cela ne l'aide pas à loe crédibiliser, tout ça. Mais a t-il été un jour crédible ?
Frédéric LANGLOIS, Le mercredi 02 octobre 2019

Effectivement il conviendrait d'effacer toutes les insultes et attaques personnelles de M. Boise qui restent encore ici et comme le signale justement Frédéric.
Merci
;0)
Lucos, Le mercredi 02 octobre 2019

ça va finir par arriver. J'adores sa façon de se faire passer pour Calimero, alors qu'il montre ses crocs ! Si, quand on le remet en cause quand il prétend que les VE ne sont passez assez rentables par un exemple précis (le tour du monde d'un hollandais en VE et ce que cela lui a coûté), sa seule réponse c'est "Il suffirait de venir contrer mes dires au lieu de vouloir me bâillonner", désolé, alaimero (contraction de alain et caliméro), mais justement, je viens juste de contrer vos dires là, avec cet exemple
Frédéric LANGLOIS, Le mercredi 02 octobre 2019

M. Langlois, je suis "électrosceptique" (pour reprendre vos termes), dans le sens où je m'interroge sur la nécessité de reproduire avec le VE les abus, incohérences, ou autres termes semblables du mode déplacement qu'est le VT, mode par ailleurs fortement encouragé par les gouvernements successifs depuis 40 ans et fortement prisé par une majeure partie de la population, notamment parce qu'elle n'a plus d'autre choix aujourd'hui. Le gouvernement pousse vers le VE en lieu et place du VT avec une très faible remise en cause des modes de déplacements (et à part quelques rares agglos, il en va de même) pour la simple et bonne raison que la bagnole, électrique ou thermique, rapporte beaucoup d'argent à l'Etat.
Je pose donc le problème à une plus grande échelle : le modèle actuel est-il le bon et quel est le devenir de la voiture ? ce qui fait frémir M. Boise à raison et qui devrait être le réel point de débat et non celui de l'énergie (directe ou indirecte) qui alimente le moteur. Il est beaucoup plus facile de s'écharper sur VE vs VT que sur l’aménagement du territoire et nos déplacements à 20 ans d'horizon. Je remarque qu'en introduisant dans la loi l'interdiction des VT à échéance 2040, le gouvernement nous "enfume" et met la charrue avant les boeufs.

Quant au VE en particulier, je ne comprends pas qu'au vu des casseroles sur le diesel (réelles ou imaginaires) qui fut largement encouragé, notamment fiscalement pendant 15 ans, on ne se pose pas plus de questions sur un parc auto majoritairement électrique à horizon 2040 : consommation de terres rares, recyclage des batteries, production et consommation d'électricité. Comme M. Haas (ou un autre) le faisait remarquer, la mode actuelle du VE dans la recherche d'une autonomie élevée, c'est plus de batteries, donc plus de poids, donc plus de batterie, donc plus de poids, etc. J'y ajoute la notion de puissance : 135 ch pour la Zoé, 136 ch pour la 208. Ce sont des puissances d'une rare inutilité sur la route, encore plus que ce type de puissance sur des VT équivalents (Clio ou 208).

Quand on lit l'étude RTE concluant qu'il n'y a aucune crainte sur l'approvisionnement en électricité avec un parc de plusieurs millions de VE, c'est dans la France idéale où les recharges sont très majoritairement lentes et la nuit. Et c'est en espérant avoir des réseau intelligents, donc on s'en remet aux technologies du futur pour gérer un pb futur.

Peut-être que mes propos sont malvenus sur un site de professionnels de l'auto (dont je ne suis pas) mais qu'importe. Le "progrès" a supprimé des professions et des biens de consommation d'un côté, tout en en créant et proposant d'autres de l'autre. La question de savoir si le modèle du véhicule individuel perdurera longtemps ou vit les débuts de sa fin.

Je termine par un parallèle avec les voies ferrées. Avec le boom du chemin de fer au XIXè siècle, de très nombreuses lignes ont été créées pour faciliter les déplacements des biens et des personnes. Beaucoup de ces lignes ont fermé entre 1900 et 1970 pour faire simple. Rien ne dit que les longs rubans d'asphaltes, notamment de nos chères autoroutes, ne subiront pas le même sort d'ici quelques décennies par faute de véhicules à y faire circuler. Ce n'est ni un souhait, ni une prédiction à la madame soleil, juste une possibilité à la lumière du proverbe qui veut que l'histoire se répète souvent (pour ne pas dire toujours).

PS pour les calimeros (car il n'y en a pas qu'un) : j'ai été capable de cette diatribe sans juger ou émettre une opinion sur ce qui ce soit. Et également sans interpréter ou extrapoler les écrits des uns et des autres (je l'espère en tout cas, notamment pour Alain et Bruno). Par exemple, M. Langlois, je n'ai jamais parler d'arguments foireux ni mis en cause ou en doute le développement à venir du VE : je m'interroge sur sa soutenabilité (ou sens de développement soutenable ou durable dans sa mauvaise traduction française) à long terme et ne suis pas d'accord sur son coût avantageux à l'heure actuelle, mis en avant à tort par la profession (Peugeot en tête quand il dit que la 208 électrique coûte pareil que la version essence).
JL S, Le mercredi 02 octobre 2019

Mais moi aussi, monsieur JL S, je m'en pose, des questions. Dont la principale est "avec la fin programmée du pétrole, par quoi va t-on remplacer les voitures dont les moteurs fonctionnent au pétrole ?" Et à vrai dire, il n'est nul besoin d'attendre qu'il n'y en n'ai plus : sa raréfaction progressive fera monter son prix, rendant toute cette logique de comparaison du coût d’utilisation pétrole vs. autres solutions obsolète.

Et donc, à partir de là, quelles solutions ? Inévitablement, malgré ses "défauts de jeunesse (qui seront fatalement éliminés au fur et à mesure que la technologie évoluera, après tout, on a mis 100 ans pour faire en sorte de supprimer les défauts des moteurs à combustion donc pourquoi faudrait-il imposer aux moteurs électriques d'être parfaits dés le début ?), la "fée électricité" fait partie des alternatives. Mais cela ne sera évidemment pas la seule. Et pas seulement au niveau de la source d'énergie pour se déplacer : covoitrage, autopartage [...] toutes les solutions doivent être envisagées DÉS AUJOURD'HUI, car il ne faudra pas attendre qu'il n'y ai plus une seule goûte de pétrole pour se demander "bon, comment on fait maintenant ?". en fait, il faut profiter du changement de civilisation (celle du pétrole) pour tout revoir de fond en comble.

Bon, je ne vais pas faire une aussi longue tirade que vous (je n'ai pas trop le temps là, je dois partir), mais toutes ses positions (et bien d'autres encore), monseigneur boise les connait, je les aient déjà narrer à moults reprises sur ce site. Ce qui ne l'empêche pas, dés que je le contredit sur le sujet, de me qualifier de "commissaire à l’ideologie Électrique" ou autre noms d'oiseaux qui finissent pas lasser les modérateurs du site, au point où il a eu quelques rappels à l'ordre, comme ici.
Frédéric LANGLOIS, Le mercredi 02 octobre 2019



Autoways révèle les marques les mieux et les moins bien placées dans la grille 2020 du malus NEDC
Changement de direction sur les sites de production d'Ingolstadt et de Györ d'Audi



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017