Publicité
Publicité
Réseaux - 01/03/2021

Le FNA en appelle au témoignage des garagistes sur leurs difficultés à accéder aux données techniques

Clio 5, Golf 8, Classe E, Fiat 500… Les modèles posant des difficultés pour remettre à zéro le témoin d’entretien après une simple vidange ne manquent pas selon la FNA. Afin de constituer un argumentaire solide, la fédération des MRA en appelle aux témoignages des garagistes.

Auteur : Xavier Champagne
Chef de rubrique

Partager cet article

"Le véhicule appartient à l’automobiliste, et les données de son véhicule également ! Or, les constructeurs, qui ont pourtant l’obligation de rendre disponible les données techniques nécessaires à l’entretien, en totalité, sans délais et sans discrimination tarifaire, empêchent les garagistes indépendants de travailler en ne les communiquant que partiellement ou en les rendant difficiles d’accès", s’insurge la FNA.

"On assiste à un retour en arrière très dangereux pour la profession à travers des outils numériques et la centralisation des données dans les mains des constructeurs", estime la fédération des garagistes indépendants.

Le problème de l’accès aux données techniques n’est pas nouveau mais la fédération des MRA constate en effet de plus en plus de difficultés : "Même une simple remise à zéro après vidange de l’indicateur de maintenance du véhicule est concernée", constate-t-elle. Et les exemples se multiplient : Clio 5, Golf 8, Mercedes Classe E, Fiat 500… 
Pour ce dernier modèle, par exemple, le réparateur peut lire les données embarquées du véhicule avec son appareil de diagnostic mais dès lorsqu’il veut écrire sur le véhicule (modifier une donnée, notamment la remise à zéro), il doit avoir une autorisation du constructeur. Ainsi, pour faire disparaître le message "pollution huile moteur", après avoir réalisé la vidange, il faut : créer son compte sur le site du constructeur ; avoir un appareil de diagnostic compatible pour intervenir ; payer l’information.

"Derrière l’argument de la sacro-sainte sécurité, les constructeurs s’assurent un avantage concurrentiel pendant une période d’un à deux ans, délai nécessaire aux fabricants d’outils de diagnostic multimarque pour développer les fonctionnalités propres à la marque, voire à chacun de ses modèles. Après ce laps de temps, les constructeurs peuvent contrôler tout ce qui est fait sur le véhicule par les MRA et, cerise sur le gâteau, perçoivent quelques euros pour chaque intervention", vitupère la FNA qui lance un appel : "Que vous soyez adhérent ou non à notre fédération, nous vous demandons de nous retourner une fiche d’information à chaque fois que vous avez des difficultés pour accéder aux données, afin de nous donner des arguments concrets et opérationnels pour faire cesser les atteintes graves à la concurrence".

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Il n'y a pas que les softs qui sont concernés.
Certaines pièces mécaniques aussi sont indisponibles hors réseau à la sortie des véhicules voire à jamais...

Clerion , Le 01/03/2021 à 09:31

Les constructeurs déconnent (si je puis me permettre).
Une méga amende pour entente illicite leur ferait le plus grand bien.
Alors le FNA, qu'est-ce que vous attendez pour ester ?

Bruno Haas, Le 01/03/2021 à 11:45

Cela va être pire avec les VE.....mais surtout pour les clients finaux...qui seront de plus en plus les dindons de la farce...et un portefeuille à pattes !!
Avec les batteries des constructeurs auto...peu de standards pour la forme et taille des éléments...qui sont dans un carter exclusifs du constructeurs...et jamais aucun intervenant extérieur peut dépanner ou y accéder sans autorisation du constructeur (comme pour les pièces de carrosserie).
Que des intervenants agrées.
Au fait tout sera verrouillé par le constructeur et vive les monopoles et les rentes de situation !
Et ce n'est pas tout....qui peut croire que Tesla perd de l'argent avec ses bornes exclusives ? Ils vendent leurs caisses et l'électricité qui va avec !
Par contre je n'ai jamais vu et entendu un truc aussi hallucinant quand des cadors allemands annoncent qu'ils vont faire des voitures qui marchent avec de l'essence synthétique !! Hi, hi...
Du genre notre métier est de faire des voitures, mais elles ne marchent qu'avec une essence spéciale qu'on ne trouvent nul part !!
Nous avons des bidons à vendre dans nos concessions !! Prenez vos précautions, mais on peu venir vous dépanner !
Ce sera interdit d'ouvrir le capot, et sinon plus de garantie !!
Vous n'avez pas payé votre location, facile de bloquer la voiture à distance !!
Une jungle de Mad Max chics vont fleurir, du genre: "la voiture a été six mois sans rouler, elle a été achetée à l'étranger, elle a été bricolée par quelqu'un d'autre....il faut payer toutes les MAJ pas faites et aussi pour qu'on s'en occupe...si on veut bien.
Plus tard...une loi sortira, qui oblige le constructeur à reprendre la voiture de sa marque...mais il faut payer 500 euros, pour les frais de dossier !!
Les casseurs n'en voudront pas.
Tant que vous marchez à pied ou à vélo...vous ne risquez rien...sauf les amendes pour les vélos qui vont arriver !!

Durand Pierre, Le 01/03/2021 à 12:17

Qui croit que Tesla perd des $ avec ses bornes? Moi!!!

Alain Boise, Le 01/03/2021 à 12:37

@Alain Boise, Le 01/03/2021 à 12:37

Excellent !
Vous n'êtes pas le seul.

Bruno Haas, Le 01/03/2021 à 13:57

Voilà. Je m’inscrit totalement en faux. Libre de confondre perte d'argent et investissement !!
Tesla aurait justement déjà fait faillite sans ses bornes exclusives !!
C'est le b a ba du business du VE...mais pour l'instant (so far so good) les constructeur auto peuvent faire des VE sans des bornes exclusives.
Beaucoup vont manger leur chapeau si Carlos Tavares dit vrai concernant l'avenir, peut-être, funeste du VE ou d'un certain type de VE.
Mercedes à depuis des années LES MOYENS de perdre de l'argent avec la Smart, et loin de moi de leur reprocher cela.
Au vu de ce qu'ils représentent comme constructeur auto historique allemand en Allemagne, jamais au grand jamais ils pourraient un jour faire faillite ou disparaitre.

Durand Pierre, Le 01/03/2021 à 14:47

Je ne sous estime pas du tout le pouvoir de nuisance de Tesla, ni des constructeurs allemands, coréens, américains et japonais...contre le déficit commercial de la France !!
Le drame pour les économistes de tout poil, c'est que les gens achètent ce qu'ils veulent avec leur argent !!

Durand Pierre, Le 01/03/2021 à 14:58

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 01/03/2021

Volkswagen réduit ses profits mais maintient ses dividendes et sa R&D

La capacité du groupe Volkswagen à dégager malgré des baisses des volumes produits et vendus importants des profits très significatifs en 2020 lui permet non seulement de servir à ses actionnaires les mêmes dividendes que pour l’exercice 2019 mais aussi de maintenir sa dépense en R&D aux alentours de 14 milliards d’euros. L’importance de cette enveloppe et la volonté explicite de la maintenir aux mêmes niveaux dans les 5 années à venir contraste de manière saisissante – et inquiétante – avec le credo français de ces derniers mois qui voudrait que l’on soit un constructeur automobile d’autant plus performant que l’on parvient à réduire son ratio R&D/CA.

Analyse

Catégorie Réseaux

Les évolutions dans les réseaux automobiles en mars

En mars, Maxime Lefebvre a ouvert un pôle automobile à Amiens réunissant 6 marques ; le groupe Maurin installe Lexus et Toyota sur un nouveau site à Montpellier ; Emil Frey France a repris BMW-Mini à Mont-de-Marsan ; Paul Kroely a ouvert sa nouvelle concession Mercedes de Colmar…

09/04/2021

Les groupes Sipa, BPM et Ravon se développent avec Hyundai

L’actualité du réseau Hyundai a été riche au cours du mois de mars. Le groupe Sipa va reprendre le territoire de Toulouse Sud, le groupe BPM a repris celui du Kremlin Bicêtre (94) et le groupe Ravon réalise son premier investissement dans la marque en créant une nouvelle concession à St-Etienne.

08/04/2021

CAR Avenue représente désormais Lexus en Belgique et au Luxembourg

Comptant quatre concessions Toyota en Belgique, le groupe CAR Avenue vient d’ajouter Lexus à son offre en reprenant la concession de Waterloo. Il s’était déjà renforcé en janvier dernier en reprenant la distribution de Toyota et Lexus au Luxembourg.

06/04/2021

L'année 2020 somme toute satisfaisante pour le réseau Kia

Avec un chiffre d'affaires VN en hausse de 6% et une rentabilité moyenne à près de 1,4%, le réseau Kia a finalement traversé l'année 2020 avec de bons résultats, ce qui mérite d'être souligné, compte tenu du contexte très défavorable.

02/04/2021