Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 19/07/2019

Volvo Cars annonce une marge opérationnelle en baisse malgré des ventes record

Sur les six premiers mois de l’année, Volvo Cars a réalisé des ventes (340 286 véhicules) et un chiffre d’affaires record (12,4 milliards d’euros). Le contexte économique pèse sur sa marge opérationnelle en baisse de -29,6% justifiant le lancement d’un plan d’économies.

Sur le premier semestre, Volvo Cars défie la tendance baissière avec des volumes en hausse sur tous ses principaux marchés (à l’exception cependant de la Suède).
Globalement, le constructeur a vendu 340 826 véhicules dans le monde (+7,3%) dont 67 741 en Chine (+10,2%), 50 120 aux Etats-Unis (+5,2%).
En Europe les ventes globales progressent de 6,1% (174 653 unités) avec des taux de croissance qui dépassent les 10% sur ces cinq principaux marchés (hors Suède) : Allemagne (+32% avec 26 142 unités), Royaume-Uni (+29,6% avec 30 026 unités), Belgique (+15,4% avec 12 872 unités), France (+12,2% avec 10 428 unités), Italie (+20,5% avec 10 888 unités).
Les volumes sont en recul en Suède (-26,4% avec 31 742 unités) en raison d’un effet de base 2018 élevé qui "résultait en grande partie d'une forte poussée l'année précédente, avant l'introduction du système de taxation appelé Bonus Malus", précise le constructeur dans son rapport financier.

Cette croissance des volumes se retrouve dans l’évolution du chiffre d’affaires qui atteint 130,1 milliards de SEK soit 12,4 milliards d’euros, en hausse de 5,9%.
En revanche, le résultat opérationnel (Ebit) chute de 29,6% passant de 7,8 milliards de SEK (741,3 millions d’euros) au premier semestre 2018 à 5,5 milliards de SEK (522,7 millions d’euros) au premier semestre 2019.
La marge opérationnelle sur le premier semestre recule de 2,2 points à 4,2% cette année (6,4% l’an dernier) et la dégradation a été particulièrement importante au deuxième trimestre (avec une marge opérationnelle à 3,9%).
Cette baisse de la rentabilité du constructeur s’explique par "l’accroissement de la pression sur les prix et la hausse des tarifs douaniers", a dit Hakan Samuelsson, président et CEO de Volvo Cars.
Dans son rapport financier, Volvo note également une hausse des frais de R&D (+28% au premier semestre) qui ont représenté 4,8% du chiffre d’affaires de la période (6,3 milliards de SEK).
Volvo Cars a annoncé de nouvelles mesures de réduction des coûts pour 2 milliards de SEK (190 millions d’euros) réparties pour moitié au deuxième semestre de cette année et au premier semestre 2020. Ces économies comprennent une réduction d’effectifs de 750 personnes (pour un effectif moyen de 42 100 au deuxième trimestre) et des réductions de coûts d’achat.
Pour le deuxième semestre, Volvo Cars prévoit des ventes en hausse, une croissance de son chiffre d’affaires. Le constructeur anticipe également une poursuite de la pression sur les marges. Il envisage cependant de rétablir son niveau de marge qui retrouverait le niveau de l’année précédente.
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions

Il doit y avoir un problème de chiffres.

Au plan mondial, 67000+50000+63000=180000 très loin des 340000 du total mondial. On a peine à imaginer que les pays tiers puissent représenter 340000-180000=160000 unités.

Au plan européen, 26000+30000+13000+10000+11000+32000=122000 très au-dessus des 63000 annoncés pour l'Europe, ce qui explique une partie de l'incohérence constatée au niveau mondial.

Peut-être faut-il juste transformer le chiffre européen de 63000 à 163000, qui serait alors cohérent avec tout le reste ?

De façon générale, il est toujours bon de vérifier la cohérence des chiffres que l'on nous donne : on a souvent (notamment dans les pourcentages) de grosses surprises ! même si mon sentiment personnel est que la qualité des chiffres fournis dans la presse s'est globalement améliorée depuis dix ans ...
Louis-Jean Hollebecq, Le vendredi 19 juillet 2019


… Toujours sur les chiffres, il manque certaines données pour se convaincre de ce piètre résultat …
"l’accroissement de la pression sur les prix et la hausse des tarifs douaniers" expliquent cette baisse de marge opérationnelle … Soit !
Mais selon quelle proportion ou pour quelle valeur … ?
Si l'on met de côté "la hausse des taris douaniers" un peu trop générique (QQOQCCP) … "On" peut imaginer un gros gros effort du constructeur sur le prix de cession aux distributeurs pour parvenir à une marge opérationnelle en berne de 29,6 % (sans doute pour compenser partiellement l'accroissement des taxes) !

Une suggestion …
Que Hakan Samuelsson appelle son collègue Tavares … Sans doute celui ci a peut être quelques bonnes "recettes" pour abaisser le seuil de rentabilité de la production Volvo Cars (dommage Volvo n'est plus à vendre …) ?
;0)
Même quand çà va bien … çà va pas bien !
;0)
ADEAIRIX , Le vendredi 19 juillet 2019

les jours ouvrés du premier semestre peut-être ?
;0)
Lucos, Le vendredi 19 juillet 2019

A Louis-Jean Hollebecq,
Merci pour votre vigilance, il y avait en effet une erreur sur le chiffre de ventes en Europe qui est de 174 653 unités. Les autres régions hors Europe, Chine et Etats-Unis sont à 48 312.
Le texte a été corrigé.
Florence LAGARDE, Le vendredi 19 juillet 2019

Non ,la stagiaire !
alain boise, Le vendredi 19 juillet 2019

Merci, madame Lagarde, pour votre réponse. Les erreurs de chiffres sont souvent un bon indicateur de la qualité des articles (ou de la vérification de leur contenu). A noter que ce genre de problème est extrêmement rare chez vous. C'est pour cette raison qu'il m'a semblé important de vous le faire remarquer.
Louis-Jean Hollebecq, Le lundi 22 juillet 2019



Alliance Automotive acquiert le groupe Todd
Amiante : les juges ordonnent un non-lieu dans l'affaire emblématique de Condé-sur-Noireau



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017